F1. BERNIE ECCLESTONE PREVOIT UN PLATEAU DE… 14 MONOPLACES EN 2015 !

 

 

 Bernie-ECCLESTONE-et-Jean-TODT-photo-Bernard-BAKALIAN


Bernie-ECCLESTONE-et-Jean-TODT :Soucieux … photo-Bernard-BAKALIAN

 

Lucide ou pessimiste ?

Va savoir Charles…

En tout cas, une chose est sure et certaine, la Formule 1 et ses Grands Prix n’échappent pas à la crise et à conjoncture économique mondiale !

Il est vrai qu’au fil des ans, le plateau n’a cessé de se retraicir, si l’on se rappelle pour les plus anciens qu’à la fin des années 90, il y avait … 40 monoplaces d’inscrites au Championnat du monde de F1.

Nécessitant même à chaque GP, une séance de … pré-qualifications des… 7 heures du mat !!!

Laquelle était destinée à éliminer la bagatelle de … 10 monoplaces, le réglement de la Fédération Internationale, n’autorisant pour les essais que 30 bolides en piste mais seulement 26 au départ. De ce fait lors des deux séances des essais qualificatifs, le vendredi et le samedi entre 13 Heures et 14 Heures, quatre nouvelles monoplaces se voyaient à leur tour, éliminées.

Auparavant, les pilotes disposaient le vendredi et le samedi de deux sessions d’essais libres en matinée entre 10 Heures et 11 Heures trente.
En ce temps-là, c’était l’âge d’or de la F1…

 

 

 F1-2014-MELBOURNE-le-depart-du-GP-d-AUSTRALIE.j


F1-2014-MELBOURNE- Le départ du GP d’AUSTRALIE avec 22 monoplaces

 

 

Mais les choses ont bien changées et le fossé entre les Top teams (Red Bull et son satelitte Toro Rosso- Mercedes-Ferrari-McLaren et Williams) et les ‘ sans grades ‘ qui vont et viennent au gré des budgets – 35 équipes ont disparues depuis mes débuts en F1 il y a trente ans (Voir liste en bas de ce sujet )- n’a cessé de se creuser !

La faute à un règlement qui distribue la plus grosse partie des revenus (Droits TV) aux géants, ne laissant que des miettes aux petites écuries, lesquelles complètent pourtant le plateau et assurent le spectacle …

Mais, vivotant et trop souvent acculées par une accumulation de dettes et de – grosses – factures impayées, elles finissant par disparaitres…

Le dernier exemple en date est tout récent puisqu’il touche deux des onze équipes en piste cette saison, les écuries Caterham et Marussia, lesquelles ont été obligées de déclarer forfait en pleine saison, ne s’alignant pas ce week-end au départ du GP des Etats-Unis programmé sur la piste du circuit du COTA (Circuit of the America). Pas plus qu’ils ne disputeront le prochain, celui du Brésil sur le tracé d’Interlagos à Sao Paulo.
Et à ce jour, rien ne dit qu’on les reverra en Grand Prix !!!

 

 F1 2014 AUSTIN - SAUBER et LOTUS - Bernie ECCLESTONE les voit en grand danger.


F1 2014 AUSTIN – SAUBER et LOTUS – Bernie ECCLESTONE les voit en grand danger.

 

Cette situation devient particulièrement inquiétante, à tel point que le grand argentier des GP, l’homme qui contrôle, gère et fait la pluie et le beau temps et ce depuis plusieurs décennies, régnant en ‘ GRAND MAÎTRE ‘ et … ABSOLU, sur la discipline, a confié sa réelle inquiétude qui visiblement le tracasse…

En effet, le grand patron de la Formule 1, Bernie Ecclestone laisse entendre qu’il pourrait n’y avoir que… sept écuries engagées l’année prochaine dans le Championnat du monde de F1 2015 !

Soit 14 monoplaces engagées…

« La liste des voitures peut parfaitement se limiter à 14 monoplaces. Si nous perdons deux autres équipes, c’est exactement ce qui se passera. Je suis actullement totalement incapable de vous dire si cela arrivera ou pas. Mais si nous parvenons à présenter un plateau avec 18 voitures au départ, alors nous n’aurons aucun problème.»

 

F1-2014-SPA-CATERHAM-RENAULT

F1-2014-SPA-La CATERHAM-RENAULT

 

Si Caterham et Marussia sont absentes à Austin, ayant déclarées forfaits pour le Grand Prix des Etats-Unis, les rumeurs permanentes laissent supposer en coulisses que d’autres Teams – Sauber et Lotus – les deux équipes les plus exposées et qui luttent elles aussi, également pour essayer de poursuivre l’aventure en F1.

 

 F1-2014-La-MARUSSIA-de-JULES-BIANCHI-Photo-Bernard-BAKALIAN


F1-2014-La-MARUSSIA -Photo-Bernard-BAKALIAN

 

Récemment le grand patron d’un important sponsor, expliquait – ce qui n’est pas nouveau – que :

« La F1 est un colosse aux pieds d’argile… Et que sans les droits TV, elle serait morte depuis longtemps !»

La question mérite justement d’être posée, de savoir combien de temps, les chaines – de plus en plus privées – et dont les audiences ne cessent année après année, de chuter, accepteront-t-elles, de payer à ‘prix d’or’, un spectacle, qui n’en est plus un!

 

 STREIFF-LIGIER-GP-ITALIE-A-MONZA-Septembre-1985-Photo-Bernard-BAKALIAN


Philippe STREIFF au volant de la LIGIER au GP d’ITALIE à MONZA- Septembre-1985-Photo-Bernard-BAKALIAN

 

Concernant le passé, de très nombreuses écuries de renom, possédant toutes un prestigieux palmarès, ont été rachetées ou ont disparu, faute de financement.

La liste est longue, très longue.

Avec des noms mondialement connus comme : BRM, Brabham, Tyrrell, Alfa Roméo, Ligier, Prost, Arrows, Shadow, Toyota, BMW, Honda, Jordan, March, BAR, Minardi, Osella, Lola, AGS et tant d’autres moins célèbres, telles que ATS, Zakspeed, Pacific, Larrousse, Fondmétal, HRT, Spyker, Rial, Onyx, Copersucar, Ensign, Moneytron, Footwork, Jordan, Andrea Moda, Beatrice Haas et Wolf.

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Bernard BAKALIAN- PIRELLI

 

 

 

Evenements F1 Sport

About Author

gilles