ERC. NOUVEAU SUCCES POUR LE FINLANDAIS ESEPEKKA LAPPI AU RALLYE DU VALAIS

 

RALLYE-DU-VALAIS-2014-VICTOIRE-DE-LA-SKODA-FABIA-S2000-de-ESEPEKKA-LAPPI

RALLYE-DU-VALAIS-2014-VICTOIRE-DE-LA-SKODA-FABIA-S2000-de-ESEPEKKA-LAPPI

 

Respectivement premier et troisième du Rallye international du Valais, Esapekka Lappi et Sepp Wiegand vont se battre pour le Championnat d’Europe des Rallyes de la FIA lors de la dernière manche de la saison le mois prochain, lors du Tour de Corse, programmé du 6 au 8 novembre.

Navigué par son compatriote Finlandais Janne Ferm, Lappi en tête de l’épreuve depuis l’ES 5 n’a plus été menacé au volant de sa Skoda Fabia S2000 pour remporter son deuxième succès en Valais en autant de participations.

 

RALLYE-DU-VALAIS-2014-Sepp-WIEGAND-Photo-Jean-Francois-THIRY

RALLYE-DU-VALAIS-2014-Sepp-WIEGAND-Photo-Jean-Francois-THIRY

 

Son avantage pour le titre ERC sur Wiegand, qui a été retardé par une crevaison le vendredi et un problème de frein ce samedi matin, est de 34 points alors qu’un maximum de 39 sera attribué lors du Tour de Corse en novembre prochain.

Lappi qui expliquait:

« Je tiens à remercier l’équipe parce que ma voiture a bien fonctionné pendant tout le rallye sans aucun problème »

Et il poursuivait:

« Nous sommes en position de force pour le titre après un rallye parfait. Nous ne sommes pas encore champions mais nous sommes très près. Hier, nous avons réussi à faire quelques bons temps et à creuser l’écart. Aujourd’hui c’était plus une question de survie.»

 

 ERC-2014-RALLYE-DU-VALAIS-SKODA-FABIA-de-WIEGAND


ERC-2014-RALLYE-DU-VALAIS-SKODA-FABIA-de-WIEGAND

 

Wiegand était en tête après quatre spéciales, mais il a peu à peu perdu des places dans les épreuves difficiles de montagne qui avaient plusieurs sections sur terre lors de la troisième étape. Cependant, sa troisième place à la suite de l’abandon de Kajetan Kajetanowicz en raison d’un incendie moteur de sa Ford Fiesta R5 dans l’ES 16 le maintient dans la lutte pour le titre de champion ERC.

 

RALLYE-DU-VALAIS-2014-La-PEUGEOT-de-BREEN-Photo-Jean-Francois-THIRY

RALLYE-DU-VALAIS-2014-La-PEUGEOT-de-BREEN-Photo-Jean-Francois-THIRY

 

Craig Breen qui a remporté 9 ES sur 19 est en route pour la deuxième place et a remporté le prestigieux Colin McRae ERC Flat Out Trophy. Il aurait pu lutter pour la victoire finale sauf qu’il a perdu du temps suite à une crevaison dans l’ES 3. Bien qu’il ne soit plus en lice pour le titre avec Lappi maintenant hors de portée, il peut encore battre Wiegand pour la place de dauphin.

Kajetanowicz, qui comme Wiegand débutait au Valais, a commencé la dernière étape en seconde position et a été incapable de garder Breen à distance avant qu’une fuite d’huile entraîne son abandon et la fin de ses espoirs pour la couronne ERC. Mais pas avant que le pilote du Team LOTOS n’ait signé un temps scratch.

 

RALLYE-DU-VALAIS-2014-JONATHAN-HIRSCHI

RALLYE-DU-VALAIS-2014-JONATHAN-HIRSCHI

 

Ex pilote sur circuit, Jonathan Hirschi démentait son manque d’expérience pour terminer premier des pilotes suisses et quatrième au général avec l’octuple vainqueur du Valais Olivier Burri, cinquième, et Robert Consani, sixième. Bien que Consani soit de retour dans les points après les dernières frustrations, sa malchance a perduré lorsqu’ une crevaison lui a coûté la quatrième place dans la dernière épreuve.

Le Champion de Suisse Sébastien Carron a aussi eu sa dose de malchance dans la dernière boucle quand une rupture de cardan l’a contraint à l’abandon. Jaroslav Orsak (moteur) et Jaromír Tarabus (sortie de route) n’ont pas vu l’arrivée.

Kevin Abbring est reparti lors de la dernière étape et a réalisé une succession de meilleurs temps mais s’est arrêté prématurément après avoir endommagé la direction de sa Peugeot 208T16 contre un poteau. Bruno Magalhães a également choisi de se retirer en raison de problèmes de tenue de route.

 

 RALLYE-DU-VALAIS-2014-ABANDoN-pour-la-PEUGEOT-de-ABBRING-Photo-Jean-Francois-THIRY.


RALLYE-DU-VALAIS-2014-ABANDoN-pour-la-PEUGEOT-de-ABBRING-Photo-Jean-Francois-THIRY.

 

 

Coupe ERC production: Gonon triomphe à domicile en dominant de la tête et des épaules. Il s’agit de sa deuxième victoire en deux éditions.

Championnat ERC deux roues motrices: Double vainqueur du Rallye du Valais, Reuche a offert sa première victoire à la Clio R3T, devant la Peugeot R2 d’Andrea Crugnola et l’autre Clio RT de Michaël Burri.

Championnat ERC Junior: Andrea Crugnola a remporté sa première victoire, tandis que l’abandon de Chris Ingram (Peugeot) offrait la troisième place à Fabio Andolfi.

 

PAROLES DE PILOTES

 

Esapekka Lappi:

« Je suis très heureux à présent et j’ai plus d’énergie que l’année passée. Cela a été un weekend sans problème. Nous n’avons pas fait de faute, la voiture a bien marché. Nous n’avons peut-être pas été les plus rapides tout le temps mais il ne faut pas être les plus rapides pour gagner le rallye. C’est dommage que ce rallye ne fasse pas partie du Championnat du Monde des Rallyes.»

Craig Breen:

« La bonne chose est que nous avons montré que nous avions la vitesse pour gagner, la mauvaise est que nous avons eu une crevaison lors de la première étape. C’est la vie, à l’exception de l’Acropole jusqu’à présent j’ai eu une très mauvaise saison et il est donc bien d’être de nouveau sur le podium.»

Sepp Wiegand:

« La troisième place est mieux que rien, cela aurait pu être pire. Nous avons commencé en étant en etet après la première journée, ensuite nous avons eu de la malchance. Lors de la dernière étape nous avons gagné une place suite à l’abandon de Kajetanowicz. Je suis désolé pour lui mais nous avons eu de la chance car nous n’aurions pas réussi à le rattraper. Je pense que je peux être heureux, ce rallye était nouveau pour moi et hier je ne m’attendais pas à finir deuxième. C’est une épreuve très belle mais aussi très difficile. Cela aide d’avoir de l’expérience ici, si je reviens l’année prochaine je serai sûrement plus fort.»

Jonathan Hirschi:

« Pour la seconde boucle cela c’est très bien passé dans la première spéciale de Champex, je sais que je fais un très bon temps et après je sais que je suis à la peine sur la terre. J’ai mangé mon pain noir, je n’ai pas fait de faute, j’ai perdu un peu de temps et j’ai aussi eu beaucoup de chance au col car c’était très piégeux. J’ai même cru que j’avais crevé, voilà c’est le rallye, il faut aussi avoir de la chance. Aujourd’hui j’ai eu beaucoup de chance, je suis très content, merci à mon équipe car c’est mon 2e rallye avec la voiture, c’est juste incroyable.»

Robert Consani:

« J’ai été victime d’une petite crevaison lente et dans un virage à droite, la voiture a décroché d’un coup et je suis monté sur un talus. Nous aurions pu repartir plus vite mais deux spéciales plus loin le démarreur a encore grillé et il a fallu attendre que les spectateurs nous poussent pour redémarrer.»

Kevin Abbring:

« j’ai accroché un poteau à l’intérieur d’un virage. L’impact a été si fort qu’il m’a arraché le volant des mains et nous avons terminé de l’autre côté de la route contre une barrière en métal. Nous avons fait un tête-à-queue, puis nous sommes repartis, mais je pense que le choc pourrait avoir endommagé un cardan. Nous avons entendu un bruit bizarre et nous nous sommes arrêtés, ce n’était pas la peine d’abîmer la voiture. Je pensais que les spéciales seraient difficiles mais avec le rythme que nous avons eu je pense que ce rallye est vraiment magnifique.»

Kajetan Kajetanowicz:

« Nous avons eu une fuite d’huile et un début d’incendie que nous avons éteint. Malheureusement le rallye s’est terminé: je suis certain que nous serons de retour dans la lutte lors de la prochaine manche en Corse. Avant le départ, je connaissais bien ce rallye qui est fantastique avec des épreuves étonnantes et des paysages grandioses. Je pense que nous serons de retour.»

Bruno Magalhães:

« J’ai été bouleversé de taper au tout début du rallye après seulement 800 mètres. Je pense que nous avons été très malchanceux car c’était le seul endroit avec de la glace. Nous avons continué pour engranger des kilomètres, en essayant beaucoup de choses pour mieux comprendre la voiture. Maintenant nous avons tous les renseignements pour nous améliorer pour la prochaine course. Le rallye est vraiment difficile. Ce n’était pas facile d’être ici pour la première fois. C’est un rallye magnifique, avec des paysages magnifiques, un gros défi pour les pilotes avec des pilotes locaux très rapides qui connaissent les différences en tenue de route.»

 

Photos : Jean François THIRY

 

 RALLYE-DU-VALAIS-2014-Les-trois-équipages-vainqueurs-sur-le-podium-final-Photo-Jean-Francois-THIRY.


RALLYE-DU-VALAIS-2014-Les-trois-équipages-vainqueurs-sur-le-podium-final-Photo-Jean-Francois-THIRY.

RALLYE-DU-VALAIS-2014-Bruno-MAGALHAES-Photo-Jean-Francois-THIRY.

RALLYE-DU-VALAIS-2014-Bruno-MAGALHAES-Photo-Jean-Francois-THIRY.

 RALLYE-DU-VALAIS-2014-Robert-CONSANI-Photo-Jean-Francois-THIRY.


RALLYE-DU-VALAIS-2014-Robert-CONSANI-Photo-Jean-Francois-THIRY.

 RALLYE-DU-VALAIS-2014-Le-Polonais-KAJETANOVICZ-Photo-Jean-Francois-THIRY


RALLYE-DU-VALAIS-2014-Le-Polonais-KAJETANOVICZ-Photo-Jean-Francois-THIRY

 RALLYE-DU-VALAIS-2014-Jonathan-HIRSCHI-Photo-Jean-Francois-THIRY.


RALLYE-DU-VALAIS-2014-Jonathan-HIRSCHI-Photo-Jean-Francois-THIRY.

 RALLYE-DU-VALAIS-2014-REUCHE-1er-des-R3-Photo-Jean-Francois-THIRY.


RALLYE-DU-VALAIS-2014-REUCHE-1er-des-R3-Photo-Jean-Francois-THIRY.

RALLYE-DU-VALAIS-2014-JAMET-1er-des-R1-Photo-Jean-Francois-THIRY

RALLYE-DU-VALAIS-2014-JAMET-1er-des-R1-Photo-Jean-Francois-THIRY

RALLYE-DU-VALAIS-2014-STUDDER-et-ROSETTI-1ére-Féminine-Photo-Jean-Francois-THIRY

RALLYE-DU-VALAIS-2014-STUDDER-et-ROSETTI-1ére-Féminine-Photo-Jean-Francois-THIRY

RALLYE-DU-VALAIS-2014-CRUGNOLA-1er-Junior-Photo-Jean-Francois-THIRY.

RALLYE-DU-VALAIS-2014-CRUGNOLA-1er-Junior-Photo-Jean-Francois-THIRY.

 RALLYE-DU-VALAIS-2014-ANDOLFI-2éme-en-Junior-Photo-Jean-Francois-THIRY


RALLYE-DU-VALAIS-2014-ANDOLFI-2éme-en-Junior-Photo-Jean-Francois-THIRY

RALLYE-DU-VALAIS-2014-ZAWADA-3éme-en-Junior-Photo-Jean-Francois-THIRY.

RALLYE-DU-VALAIS-2014-ZAWADA-3éme-en-Junior-Photo-Jean-Francois-THIRY.

 RALLYE-DU-VALAIS-2014-Philippe-ROUX-avec-le-speaker-Claude-JULIAN-Photo-Jean-Francois-THIRY


RALLYE-DU-VALAIS-2014-Philippe-ROUX-avec-le-speaker-Claude-JULIAN-Photo-Jean-Francois-THIRY

Rallye ERC

About Author

gilles