WRC. AU RALLYE DE CATALOGNE, OGIER FAIR DEJA LE BREAK ET DEVANCE LATVALA ET OSTBERG

 

 WRC-2014-CATALOGNE-SEBASTIEN-OGIER


WRC-2014-CATALOGNE-SEBASTIEN-OGIER

 

Ogier fait le break au Rallye d’Espagne !

Il leur a tous fait mordre la poussière…

Vendredi soir, Deux Volkswagen sont en tête : Ogier devant Latvala. Le Champion du monde en titre a fait parler la poudre. Quant au 3éme larron de l’équipe VW, le Norvégien Mikkelsen, lui il occupe la quatrième place, à portée de podium. Dqevancé oar la DS3 Citroen de son compatriote, Mads Östberg

 

WRC-2014-CATALOGNE-La-VW-POLO-de-SEB-OGIER

WRC-2014-CATALOGNE-La-VW-POLO-de-SEB-OGIER

 

Une fois n’est pas coutume, ce qui, d’ordinaire, constitue un handicap, a pris cette fois plutôt la tournure d’un avantage. Premiers sur la route, les Français ont fait mordre la poussière ­ au sens propre comme au figuré ­ à ceux partis trois minutes derrière eux, au premier rang desquels Latvala-Anttila ! Après 141,74 km sur 372,96, les deux Finlandais sont actuellement deuxièmes, certes, mais à 36’’6 de leurs plus grands rivaux pour le titre mondial. Sept dixièmes derrière eux pointent, en quatrième position, et à un dixième seulement de Mads Østberg, troisième, sur la Citroën DS3, Mikkelsen-Flœne sur la 3éme Polo R WRC.

Le duel Ogier-­Latvala tient donc ses promesses… et les fans en haleine. En resterait-­t-­on sur les positions actuelles que Sébastien Ogier et Julien Ingrassia seraient Champions du monde des Rallyes, pour la deuxième fois consécutivement.

La situation s’inverserait-t-­elle qu’il faudrait attendre le Rallye de Grande ­Bretagne le mois prochain pour connaitre l’identité du Champion 2014 !

 

WRC 2014 CATALOGNE-LATVALA Assistance Team VW.

WRC 2014 CATALOGNE-LATVALA Assistance Team VW.

 

Vendredi soir, dans le parc d’assistance de Salou, les voitures ont été livrées aux mains des mécaniciens pour changer de toilette, troquant leur ensemble « terre » assez poussiéreux pour une tenue « asphalte », mieux adaptée au week-­end qui les attend désormais. En moins d’une heure quinze, les hommes en bleu de Volkswagen ont ainsi métamorphosé les fringantes Polo R WRC. Rappelons que le Rallye d’Espagne est la seule manche du Championnat se déroulant sur un parcours mixte terre-­goudron.

 

MADS OSTBERG DANS LA BATAILLE…

WRC-2014-CATALOGNE-OSTBERG

WRC-2014-CATALOGNE-OSTBERG 3éme avec la DS3 CITROEN

 

Mads Østberg et Jonas Andersson occupent la troisième place du classement général du Rallye d’Espagne au terme de la première journée.
Après sept chronos en configuration terre, les DS3 WRC vont être transformées pour rouler sur asphalte dès demain.
Victimes d’une double crevaison, Kris Meeke et Paul Nagle n’ont pas disputé toutes les spéciales du jour. Khalid Al Qassimi et Chris Patterson pointent en treizième position.
Avant le départ de cette unique épreuve mixte du calendrier, Mads Østberg avait prévenu que la première journée sur terre allait donner le ton de son rallye.

Le Norvégien conjuguait performances et régularité malgré la poussière stagnante qui le ralentissait plus qu’aucun autre pilote.

Deuxième derrière Kris Meeke dans l’ES2, Mads devait céder une poignée de secondes dans le chrono suivant en rattrapant son équipier victime d’une double crevaison.

Revenu dans le trio de tête avant l’assistance du midi, au prix d’un bon temps dans les 35 kilomètres de Terra Alta 1, le pilote du Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team se rapprochait du leader avant la dernière spéciale du jour.

Une nouvelle fois ralenti par la poussière soulevée par Thierry Neuville dans l’ES7, Mads voyait les secondes s’écouler avec, pour seul objectif, d’éviter de faire la moindre erreur dans des conditions de visibilité minimale.

Mads Østberg achevait donc cette journée à la troisième place dans la même seconde que le deuxième.

 

 WRC-2014-CATALOGNE-Kris-MEEKE-DS3-CITROEN.


WRC-2014-CATALOGNE-Kris-MEEKE-DS3-CITROEN.

 

Pour Kris Meeke et Paul Nagle, l’étape se terminait dès l’ES3. Avec un scratch dans Gandesa pour débuter la journée, le pilote britannique pointait au deuxième rang du classement lorsqu’il a crevé à deux reprises. Incapable de continuer avec une seule roue de secours à bord, il devait mettre un terme à sa prestation. La DS3 WRC pourra repartir ce samedi en version asphalte avec vingt minutes de pénalité.

La plus longue assistance de l’année a lieu ce soir à Salou. En 1h15, toutes les voitures vont passer d’une configuration terre à une configuration asphalte. Demain, le parcours change rigoureusement avec six spéciales au programme, dont deux fois cinquante kilomètres dans Escaladei. Départ du parc fermé à 8h00… Retour à Salou vers 17h00 pour une super-spéciale en ville avant l’entrée au flexi-service de fin de journée à 17h32.

 

FILM DU RALLYE

 WRC-2014-CATALOGNE-La-VW-de-Andreas-MIKKELSEN.


WRC-2014-CATALOGNE-La-VW-de-Andreas-MIKKELSEN.

 

ES1 – Barcelona (3,20 km) – Disputée jeudi soir dans la capitale catalane, cette spéciale en ville et sur asphalte permettait de rapprocher le rallye du public. Meilleur temps pour Andreas Mikkelsen. Kris Meeke et Mads Østberg se suivaient en sixième et septième positions. Sébastien Chardonnet signait le 13e temps scratch, plus rapide que les autres WRC2.

ES2 – Gandesa 1 (7,00 km) – Avec un léger vent, les pilotes Citroën profitaient de bonnes conditions pour signer leur premier doublé de la saison. Kris Meeke devançait Mads Østberg et se rapprochait de la tête du classement général.

ES3 – Pesells 1 (26,59 km) – Kris Meeke atteignait l’arrivée la spéciale avec deux crevaisons et mettait un terme à sa journée. Gêné par la poussière, Mads Østberg cédait quelques secondes et tombait au huitième rang. Onzième sur la route, Hayden Paddon signait le meilleur temps. Thierry Neuville s’emparait de la première place. En DS3 R5, Stéphane Lefebvre était contrait à l’abandon.

ES4 – Terra Alta 1 (35,68 km) – En ouvrant la route, Sébastien Ogier évitait la poussière soulevée par le passage répété des concurrents. Il s’adjugeait le meilleur temps dans la plus longue spéciale du jour pour prendre le leadership. Mads Østberg revenait dans le top 3 avec le troisième temps.

ES5 – Gandesa 2 (7,00 km) – Nouveau troisième temps pour Mads Østberg qui réduisait l’écart sur Thierry Neuville, deuxième. Sébastien Ogier confortait sa première position.

ES6 – Pesells 2 (26,59 km) – Mads Østberg poursuivait sur sa lancée et se rapprochait du leader à l’arrivée de Pessels, une spéciale remportée par Thierry Neuville.

ES7 – Terra Alta 2 (35,68 km) – Une crevaison obligeait Thierry Neuville à s’arrêter en spéciale pour changer la roue. Il repartait devant Mads Østberg qui se retrouvait contraint de piloter dans un épais nuage de poussière. Le Norvégien perdait une grosse poignée de secondes et la deuxième position, tandis que Sébastien Ogier signait le meilleur temps. Jari-Matti Latvala héritait de la place de premier dauphin… En WRC2, Sébastien Chardonnet s’arrêtait à quelques kilomètres de l’arrivée.

 

PAROLES DE PILOTES

 WRC 2014 CATALOGNE-SEB OGIER Séance de Dedicace.


WRC 2014 CATALOGNE-SEB OGIER Séance de Dedicace.

 

Sébastien Ogier

« Superbe journée ! Nous sommes très heureux du travail accompli avec Julien. C’est un départ idéal, nous ne pouvions pas espérer un meilleur résultat aujourd’hui. Je dois dire un grand merci à notre équipe, car la voiture a parfaitement fonctionné. J’ai attaqué très fort en permanence, j’ai tout donné, et nous sommes vraiment très heureux, surtout après notre déconvenue du Rallye de France. Avec Julien, nous aurions signé deux fois, trois fois même, pour un tel scénario. Nous avons bien géré les pneus, ainsi que la partie asphalte de la spéciale de Terra Alta (ES 4 et 7), où nous avons fait la différence avec la concurrence. Mais la route est encore longue, et samedi, il faudra faire attention aux pneumatiques dans la spéciale de 50 km à parcourir deux fois. Surtout l’après­-midi, lorsque le sol sera plus chaud.»

Jari-Matti Latvala

« Mon objectif, aujourd’hui, était de mettre la barre le plus haut possible, en tout cas de faire au moins aussi bien que Sébastien Ogier. Malheureusement, j’ai échoué. Je suis deuxième, c’est vrai, mais je n’ai jamais trouvé le rythme de la journée. Tous mes compliments à Sébastien et à Julien, ils ont été réellement impressionnants. Désormais, cela va être très difficile de prolonger le suspense jusqu’à la fin du Championnat, mais nous n’allons pas renoncer comme cela. Bien au contraire, nous allons pousser jusqu’au bout. J’espère simplement que cela marchera mieux demain sur la goudron que sur la terre aujourd’hui.»

Andreas Mikkelsen

« Dès le début, les conditions étaient loin d’être optimales. Comme le vent était tombé, nous avons eu énormément de poussière. Cela revenait à piloter face à un mur de brouillard. La visibilité était si faible que nous ne savions plus, à certains moments, si nous avions pris à droite, à gauche ou au milieu. Nous étions sans arrêt à la merci de la moindre erreur. Nous avons cependant fait le maximum, et nous pouvons être satisfaits. Le Rallye est encore long, avec la partie asphalte qui commence demain.»

Jost Capito (Directeur de Volkswagen Motorsport)

« Nos pilotes ont tous fait un excellent travail dans cette étape. Premier, deuxième et quatrième, c’est un bon résultat, si l’on considère que c’est un handicap, d’habitude, de rouler en premier sur la terre. Mais la poussière demeurée en suspension après son passage a contrebalancé le phénomène pour Sébastien Ogier. Il mène certes pour le moment avec plus d’une demi­minute d’avance, mais pour autant, cela ne signifie pas qu’il a course gagnée. Il reste encore deux jours de compétition, et en 200 km de chronos, bien des choses peuvent encore se produire. Le dernier affrontement entre Sébastien et Jari­Matti sur l’asphalte nous donne envie d’en reprendre encore un peu, et la suite promet d’être passionnante. D’autant qu’Andreas Mikkelsen est toujours dans le coup pour un podium.»

Mads Østberg :

« Globalement, nous pouvons nous montrer satisfaits de notre prestation. Nous avons juste perdu beaucoup de temps dans la poussière. Mais il était important de prouver que nous étions capables d’être compétitifs. Notre ambition était de terminer cette première étape sur terre dans le top 3. C’est réussi. Nous avons beaucoup progressé récemment sur asphalte. J’espère que nous pourrons le prouver dès demain. »

Kris Meeke :

« Nous avions fait le meilleur temps dans la première spéciale du jour. Après trois ou quatre kilomètres dans le chrono suivant, je suis sorti de la trajectoire et j’ai mis une roue en dehors de la route dans une courbe en cinquième. Je pensais ne pas perdre de temps, mais j’ai senti que le pneu commençait à perdre de l’air. Nous avons donc choisi de nous arrêter pour changer la roue. Quand nous sommes repartis, nous étions encore dans la poussière des autres concurrents. L’équipe nous a demandé de nous garer pour laisser passer Mads. En fin de spéciale, j’ai senti que j’avais aussi crevé à l’avant. Comme nous n’avions qu’une roue de secours, nous ne pouvions plus continuer. »

TOUS AVEC JULES

 

JULES BIANCHI Sticker TOUS AVEC JULES

 

 

Les pilotes et les coéquipiers du Championnat du monde des Rallyes, eux non plus, n’oublient pas Jules Bianchi.

Leurs pensées vont vers le Japon, vers le pilote de la Marussia n° 17 et sa famille, et ils l’expriment par le fameux autocollant
« Tous avec Jules », apposé soit sur leurs casques, soit sur les voitures – comme sur les Polo R WRC – ou, dans certains cas, sur les deux.

 

 WRC-2014-CATALOGNE-La-DS3-CITROEN-de-Seb-CHARDONNET-et-Thibault-de-la-HAYE


WRC-2014-CATALOGNE-La-DS3-CITROEN-de-Seb-CHARDONNET-et-Thibault-de-la-HAYE

 

Outre, les dix premiers avec dans l’ordre, Ogier, Latvala, Östberg, Mikkelsen, Hirvinen, Kubica, Sordo, Prokop, Neiville et Al Attyah, Hayden Paddon avec la 3éme Hyundai i20 WRC, pointe au 14éme rang, à 6’41″1. Le tricolore Champion de France, Julien Maurin le suit à 6’50″8. Sebastien Chardonnet pointant au 23éme rang, lui, avec sa Citroën DS3 R5 à 15’34″3 devant la Ford Fiesta R2 de Max Vatanen, à 16’11″3.

Quant à Kris Meeke, le pilote officiel Citroën après ses malheurs se retrouve, 41éme à 24’51″1.

 

Christian COLINET
Photos : TEAM

LE CLASSEMENT PROVISOIRE VENDREDI SOIR

WRC 2014 CATALOGNE-VW Sebastien OGIER ouvre la piste....

WRC 2014 CATALOGNE-VW Sebastien OGIER ouvre la piste….

 

1. Sébastien Ogier – Julien Ingrassia (Volkswagen Polo R WRC), en 1h29’04 »
2. Jari-Matti Latvala – Miikka Anttila (Volkswagen Polo R WRC), à 36″6
3. Mads Østberg – Jonas Andersson (Citroën DS3 WRC), à 37″2
4. Andreas Mikkelsen – Ola Floene (Volkswagen Polo R WRC), à 37″3
5. Mikko Hirvonen – Jarmo Lehtinen (Ford Fiesta RS WRC), à 41″4
6. Robert Kubica – Maciej Szczepaniak (Ford Fiesta RS WRC), à 57″
7. Dani Sordo – Marc Marti (Hyundai i20 WRC), à 1’24″9
8. Martin Prokop – Jan Tomanek (Ford Fiesta RS WRC), à 2’18″2
9. Thierry Neuville – Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 WRC) ,à 2’29″5
10. Nasser Al-Attiyah – Giovanni Bernacchini (Ford Fiesta RRC), à 4’50’4

MEILLEURS TEMPS
Sébastien Ogier 3, Kris Meeke, Andreas Mikkelsen, Hayden Paddon et Thierry Neuville 1.

LEADERS
ES 1 et 2 : Andreas Mikkelsen
ES 3 : Thierry Neuville
ES 4 à 7 : Sébastien Ogier

 

WRC-2014-CATALOGNE-La-VW-de-LATVALA.

WRC-2014-CATALOGNE-La-VW-de-LATVALA.

WRC-2014-CATALOGNE-DS3-de-MADS-OSTBERG

WRC-2014-CATALOGNE-DS3-de-MADS-OSTBERG

 WRC 2014 CATALOGNE- ANDREAS MIKKELSEN


WRC 2014 CATALOGNE- ANDREAS MIKKELSEN

 

WRC

About Author

gilles