F1. LE PROFESSEUR PAYEN PARLE DE L’ETAT DE MICHAEL SCHUMACHER

 

 

CHU-GRENOBLE-Conference-des-medecins-Lundi-30-decembre-2013-Michael-SCHUMACHER-Le-Professeur-PAYEN-le-secpnd-en-partant-à-gauche

CHU-GRENOBLE-Conférence-des-médecins-Lundi-30-décembre-2013-Michael-SCHUMACHER-Le-Professeur-PAYEN-le-second-en-partant-à-gauche

 

Chef du service anesthésie-réanimation au CHU de Grenoble-La Tronche, Jean-François Payen, qui ne s’était plus jamais exprimé depuis la Conférence de presse du lundi 30 décembre 2013, s’est confié dans les colonnes du quotidien ‘Le Parisien’ , où il évoque l’état de santé de Michael Schumacher.

Actuellement de retour chez lui dans sa propriété Suisse située à Gland entre Genève et Lausanne, sur le bord du lac Léman, l’ancien pilote y poursuit sa convalescence.

 

 MICHAEL-SCHUMACHER-SON-HOME-A-GLAND-en-SUISSE.


MICHAEL-SCHUMACHER-Sa propriété de GLAND en SUISSE.

 

Le Professeur Payen, confirme que Michael Schumacher est bien sorti du coma – depuis le 16 juin – dans lequel il était plongé depuis son accident ce ski du 29 décembre 2013 dans la station de ski de Méribel-les-Allues en France

Il précise:

« J’ai constaté quelques progrès mais je dirais qu’il faut lui donner du temps. C’est comme pour d’autres patients, on est dans une échelle de temps qui va de 1 an, à 3 ans, donc il faut de la patience. Il faut lui donner du temps.»

Et, il ajoute:

« On est dans le domaine du secret médical… Je continue à le voir d’une part au CHU de Lausanne, et puis maintenant chez lui. C’est pour voir aussi comment il progresse et puis dire à son épouse et à ses enfants ce que j’observe comme changements.»

Avant d’indiquer:

« Il est dans des conditions très favorables, Corina sa femme s’est entourée d’excellents conseils et a tout mis en œuvre pour qu’il puisse avancer.»

Mais le Professeur Payen s’est cependant refusé à tout pronostic sur la suite de la convalescence du septuple Champion du monde de Formule 1, expliquant:

« La vie après un traumatisme crânien est jalonnée d’étapes qui peuvent aller de séquelles très lourdes à des séquelles moins lourdes. Il doit avancer, on espère, mais il faut lui donner du temps.»

Et, il conclut:

« Il se trouvait dans une situation critique à son arrivée au CHU de Grenoble. Son traumatisme crânien était particulièrement grave. S’il est encore vivant, c’est parce qu’il y a eu des décisions qui ont été prises en temps et en heure.»

Selon une autre information qui a tenu à garder l’anonymat, le septuple Champion du monde Allemand communique avec sa famille, s’exprimant en clignant des yeux!

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Bernard BAKALIAN et DR

 

MICHAEL-SCHUMACHER-photo-Bernard-BAKALIAN.

MICHAEL-SCHUMACHER-photo-Bernard-BAKALIAN.

Evenements F1 Personnalités

About Author

gilles