F1. VERS LA FIN DE CATERHAM EN GRAND PRIX !

 

F1-LOGO-CATERHAM-TEAM1

 

 TONY-FERNANDES-2014-portrait


TONY-FERNANDES-2014-portrait

 

F1. LA FIN DE CATERHAM EN GRAND PRIX !

Sortie de piste pour l’écurie Caterham, laquelle pourrait même ne plus rouler en GP et être absente des le prochain Grand Prix, celui des Etats-Unis, à Austin au Texas

Une absence qui serait définitive si l’on en croit les nouveaux propriétaires, la société Suisse Engavest SA, laquelle avait racheté l’équipe de F1 Caterham dénommée CSL (Caterham Sport Limited) en juin dernier, à son ancien propriétaire, l’homme d’affaires de Kuala Lumpur en Malaisie, Tony Fernandes

Le motif ?

Les engagements pris lors de la cession de la formation basée à Leafield ne seraient pas tenus et respectés.

Du coup, les actuels dirigeants ont decidé d’annuler la vente et de laisser la direction du Team à… Tony Fernandes !

 

F1-2014-BARCELONE-Structure-CATERHAM.

F1-2014 LaStructure-CATERHAM. dans le paddock ?  UN SOUVENIR…

 

 

Dans un communiqué publié tard ce mercredi soir, il est écrit :

« L’acheteur a été laissé dans la position peu enviable de financement de l’équipe sans avoir le titre de propriété qu’il avait achetée. »

Et également :

« Le 29 Juin 2014, Caterham Enterprises Ltd, Caterham (UK) Ltd et Mohamed Nasarudin Cheikh (Seller) et leurs actionnaires Tony Fernandes et Datuk Kamarudin Bin Meranun, ont conclu un accord de vente et d’achat (SPA) avec Engavest SA (acheteur) en ce qui concerne la structure 1Malaysia Racing Team Sdn Bhd – Caterham F1 Team. »

On lit encore :

« Depuis la date de l’accord, le vendeur a refusé de se conformer à ses obligations légales de transférer les actions à l’acheteur. »

Et de conclure :

« L’acheteur est maintenant dans l’obligation d’explorer toutes les options possibles, y compris le retrait de son management de l’équipe. Les avocats ont reçu les instructions par l’acheteur de prendre toutes les mesures nécessaires envers toutes les parties, y compris Tony Fernandes qui, en tant que propriétaire de la licence, devra de nouveau diriger l’équipe de F1. Après trois mois de fonctionnement de l’équipe et de bonne foi, l’acheteur est maintenant forcé d’explorer toutes les options, y compris le retrait définitif de l’équipe !»

 

  ISINE-CATERHAM-DE-LEAFIELD


USINE-CATERHAM-DE-LEAFIELD

 

Sur place en Malaisie, il se murmurait en ce milieu de semaine que Tony Fernandes ne pourrait vendre ses actions lesquelles seraient bloquées par la Banque Export-Import de la Malaisie, qui est un créancier de Fernandes et du Groupe Caterham.

Le motoriste Français Renault à qui Caterham doit de grosses sommes on évoque la somme de 15 millions d’€ pourrait aussi avoir eu son mot à dire dans cette transaction, sans que cela se sache et apparaisse au grand jour…

On a également appris que Manfredi Ravetto, le Team Principal, lequel avait tout récemment pris la suite de l’ancien pilote le Hollandais Christijan Albers, venait de quitter ses fonctions, à la demande des … ‘ vrais-faux ‘ propriétaires !

On rappellera enfin que le 1er octobre dernier, des huissiers s’étaient présentés à l’usine Caterham F1, située à  Leafierld en Grande Bretagne !

Informé de la situation, Tony Fernandes, a posté un message sur son compte Twitter.

« Lorsque vous achetez quelque chose, vous devez le payer. C’est clair.»

Laissant sous-entendre que les acheteurs n’auraient pas payé la facture !

Qui dit vrai, qui ment?

Vas savoir Charles …

Une chose est sure, l’avenir de Caterham semble cette fois vraiment bien compromis.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA- DR

 

 F1-2014-MONACO-CATERHAM-RENAULT


F1-2014-MONACO-CATERHAM-RENAULT

 

Evenements F1

About Author

gilles