ELMS. A ESTORIL, BELLE VICTOIRE DU SEB LOEB RACING ET ALPINE SIGNATECH EST CHAMPION 2014

 

ELMS-2014-ESTORIL-Arrivee-victorieuse-de-l-ORECA-du-LOEB-Racing-de-la-course-des-4-Heures-ESTORIL-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-ESTORIL-Arrivee-victorieuse-de-l-ORECA-du-LOEB-Racing-de-la-course-des-4-Heures-ESTORIL-Photo-Max-MALKA

 

La course des 4 Heures d’Estoril, dernière manche de la saison 2014 de l’ELMS (European le Mans Series), a été remportée par l’Oreca 03R Nissan, la N°24 du Sébastien Loeb Racing que se partageaient un duo inédit et formé de Vincent Capillaire et Jimmy Eriksson.

 

 ELMS-2014-ESTORIL-MORGAN-Equipe-NEWBLOOD-by-MORAND-Photo-Max-MALKA


ELMS-2014-ESTORIL-MORGAN-Equipe-NEWBLOOD-by-MORAND-Photo-Max-MALKA

 

Christian Klien, Gary Hirsch et Pierre Rague, l’habituel trio du Team Suisse, NewBlood by Morand Racing, monte sur la deuxième marche du podium, alors que le ‘ régional ‘ du jour, Filipe Albuquerque et ses coéquipiers Britanniques Simon Dolan et Harry Tincknell, complètent au volant ce leur Zytek du Team Britannique JOTA Sport, ce 5éme et dernier podium de la saison 2014 de l’ELMS.

 

ELMS-2014-ESTORIL-L-ALPINE-A450B-SIGNATECH-termine-5éme-et-conserve-son-titre-de-CHAMPIONNE-D-EUROPE-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-ESTORIL-L-ALPINE-A450B-SIGNATECH-termine-5éme-et-conserve-son-titre-de-CHAMPIONNE-D-EUROPE-Photo-Max-MALKA

 

Mais à l’issue de cette ultime épreuve, c’est l’équipe Française Signatech Alpine qui a et pour la seconde année consécutive – Bravo – été sacrée Championne LMP2 de la saison 2014 ELMS !

Mais ces 4 Heures d’Estoril, on l’a dit dans un précédent article, n’ont pas été ‘un long fleuve tranquille’… loin de là !

 

ELMS-2014-ESTORIL-La-LIGIER-di-Team-TDS-by-THIRIET-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-ESTORIL-La-LIGIER-di-Team-TDS-by-THIRIET-Photo-Max-MALKA

 

 

Après l’abandon de la Ligier JSP2 – un temps au commandement – suite à une fuite d’huile, du Thiriet by TDS Racing, on croyait que la lutte allait se jouer entre les équipes Signatech Alpine et JOTA Sport, mais c’était sans compter sur la motivation du Team Sebastien Loeb Racing, lequel venait jouer les troubles fêtes et remporter ainsi sa toute 1ére victoire de la saison en ELMS, faisant du SLR la 5éme écurie victorieuse en cinq courses !

Preuve de l’excellent niveau de tous les Teams et de l’intensité des luttes en piste aussi, naturellement.

 

 ELMS-2014-ESTORIL-ALPINE-A450-B-Equipe-SIGNATECH-au-commandement-avant-la-derniére-heure-avant-le-Stop-Go-Photo-Max-MALKA


ELMS-2014-ESTORIL-ALPINE-A450-B-Equipe-SIGNATECH-au-commandement-avant-la-dernière-heure-avant-le-Stop-Go-Photo-Max-MALKA

 

Dans le clan ‘Alpine ‘ , le triomphe – Signatech – Alpine conservant sa couronne de 2013 – aurait pu être encore plus fort avec cerise sur le gâteau la victoire, laquelle ne lui a finalement échappé qu’en fin de cours, à l’entame de la 4éme et ultime heure, la voiture ‘ Bleue de France ‘ se voyant infligé un bien lourd ‘stop & go’ pour n’avoir pas respecté les règles lors d’un ravitaillement!

Le pied d’un des mécaniciens débordant légèrement la ligne blanche qui délimite la zone de ravitaillement …

 

ELMS-2014-ESTORIL-Les-protos-bataillent-dans-l-imposant-trafic-des-GT-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-ESTORIL-Les-protos comme la Zytek JOTA et l Alpine SIGNATECH bataillent dans l’imposant trafic des GT-Photo-Max-MALKA

 

L’Alpine hors du coup pour la victoire, la Ligier out, on pensait alors se diriger vers le succès de la Zytek du Team Jota, toujours placée.
Mais, c’était également sans compter sur la petite sortie de piste du pourtant très solide, très rapide et très expérimenté Simon Dolan au volant de cette Zytek N°38..

 

ELMS-2014-ESTORIL-ORECA-equipe-Suisse-RACE-Performance-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-ESTORIL-ORECA-equipe-Suisse-RACE-Performance-Photo-Max-MALKA

 

On assistait alors à une belle remontée de la part de l’ORECA N°34 de l’équipe Suisse Race Performance – elle aussi en lice pour le titre ELMS 2014- et de l’Alpine après son Stop &Go, mais une deuxième pénalité pour les hommes de Signatech Alpine de… trois longues minutes, Oliver Webb alors au volant, ayant fait patiner ses roues au redémarrage après le Stop & Go, dans la voie des stands…

Chacun appréciera mais eu égard à la faute, la sanction a paru un peu lourde. Heureusement, cela n’a pas influé sur le titre de Champion ELMS.

Bref, la fin de ces 4 heures d’Estoril, nous a offert des opportunités différentes et nombreuses. Et, à chaque équipe, de prendre tour à tour, l’avantage sur l’autre.

 

 ELMS 2014 - ESTORIL - ORECA equipe Seb LOEB Racing doublant la BMW du Team Belge Marc VDS - Photo Max MALKA


ELMS 2014 – ESTORIL – ORECA équipe Seb LOEB Racing en route vers la victoire et doublant la BMW du Team Belge Marc VDS – Photo Max MALKA

 

Finalement, l’Oreca SLR franchissait en vainqueur la ligne d’arrivée précédant la Morgan du Nerwblood de Benoit Morand et la Zytek des Anglais du Jota.

Un superbe podium clôturait donc une magnifique saison en ELMS. Laquelle s’est déroulée avec des plateaux de qualité avec à chaque course, prés de 40 bolides en piste!

 

ELMS 2014 - ESTORIL - Le PODIUM des 4 Heures avec le tandem LOEB Racing 1er CAPILLAURE et ERIKSSON - Photo Max MALKA

ELMS 2014 – ESTORIL – Le PODIUM des 4 Heures avec le tandem LOEB Racing 1er CAPILLAIRE et ERIKSSON – Photo Max MALKA

 

Et comme nous le rappellait Gérard Neveu, qui l’eut cru lorsque l’ACO a relancé la discipline il y a deux ans ?

Lorsqu’on se souvient qu’à l’été 2011, il n’y avait qu’une petite douzaine de voitures, lors de la manche LMS (Le Mans Séries) de Donington…
Depuis, l’endurance a fort heureusement retrouvé tout son lustre d’antan, avec d’une part l’excellent Championnat du monde WEC, et d’autre part, ce non moins sensationnel et passionnant Championnat d’Europe ELMS.

 

Les héros du jour dignement récompensés

 

ELMS-2014-ESTORIL-La-ceremonie-de-remise-des-Prix

ELMS-2014-ESTORIL-La-ceremonie-de-remise-des-Prix

 

Quelques heures après la course, c’est dans le cadre du majestueux Casino Portugais d’Estoril, aux portes de Lisbonne, que les Teams et les pilotes de la saison de cet European Le Mans Séries 2014, ont au  cours d’une très belle soirée, été dignement récompensés, après la dernière manche de la saison disputée âprement un peu plus tôt dans la fournaise de ce dimanche d’octobre.

Les trois premières équipes de chaque catégorie, se sont vues remettre les Trophées tant convoités, dans le cadre prestigieux de la salle Silver du Casino d’Estoril.

Outre les Trophées remis aux meilleures écuries et aux meilleurs pilotes, trois autres prix ont été décernés.

Le premier pour le « Rookie » de l’année – meilleur débutant – a été remis au jeune Britannique Harry Tincknell, du Jota Sport, le Trophée du meilleur Gentleman de l’année a été décerné au pilote Suisse Michel Frey, de l’écurie Race Performance et enfin, le Prix de « l’homme de l’année » a été remis à un autre, p’tit Suisse, Benoît Morand, le trés passsionné patron de l’équipe NewBlood by Morand Racing.

Le rideau est donc tombé sur la saison 2014 de l’ELMS. Place maintenant à la fin du WEC avec encore trois belles épreuves au calendrier, à Shanghai, Bahrein et Sao Paulo.

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Max MALKA

 

ELMS 2014 - ESTORIL - Les CHAMPIONS ELMS 2014 les pilotes Equipe ALPINE SIGNATECH avec leur patron Philippe SINAULT - Photo Max MALKA.

ELMS 2014 – ESTORIL – Les CHAMPIONS ELMS 2014 les pilotes Equipe ALPINE SIGNATECH avec leur patron Philippe SINAULT – Photo Max MALKA.

 

ELMS Sport

About Author

gilles