CHAMPIONNAT DU MONDE WEC. APRES LA COURSE DU FUJI, LOIC DUVAL  » ARIGATO GOZAIMASU  » *

 

 WEC-2014-Loïc-Duval


WEC-2014-Loïc-Duval

 

Toujours aussi adulé au pays du Soleil-Levant, Loïc Duval, a pu compter sur ses admirateurs Japonais à l’occasion des récentes 6 Heures de Fuji, cinquième manche du Championnat du Monde d’Endurance WEC (10-12 octobre).

Avec ses coéquipiers chez Audi Sport, le Danois Tom Kristensen et le Brésilien Lucas di Grassi, le Chartrain aurait aimé offrir à ses fans locaux, un résultat à la hauteur de leur soutien.

Las, l’écurie Allemande n’a pas connu le succès escompté. Mais si l’on en croit Loïc, ce n’est que partie remise…

 

WEC 2014 FUJI - les pilotes AUDI -Lucas di GRASSI LOIC DUVAL et Marcel FASSLER

WEC 2014 FUJI – les pilotes AUDI -Lucas di GRASSI LOIC DUVAL et Marcel FASSLER

 

Depuis le début de la saison, Loïc Duval le répète à l’envi :

« Fuji est ma deuxième course à la maison après Le Mans ».

Logique, le pilote Audi a vécu près de sept ans au Japon, où il a inscrit son nom au palmarès de la Formula Nippon, devenue Super Formula, en 2009 et du Super GT, l’année suivante. Et il y roule toujours, en plus de son,programme Audi.

Les banderoles à son effigie ne manquaient d’ailleurs pas dans les tribunes du Fuji Speedway !

Loïc, qui avait également apposé sur son casque des stickers #ForzaJules en signe de soutien à son ami Jules Bianchi et à sa famille, reconnait:

« Le Mans excepté, Fuji représente ce qui se fait de mieux en WEC au niveau de l’ambiance. Lors des sessions d’autographe, les files d’attente n’en finissaient pas. C’est clairement le public le plus fanatique. Parfois, ils arrivent avec des miniatures de voitures que même nous avions oublié avoir pilotées. André (Lotterer), Benoît (Tréluyer) et moi avons effectué une grande partie de notre carrière ici, et entretenons une relation très particulière avec ce pays. Les fans locaux nous soutiennent toujours énormément. »

 

WEC 2014 FUJI - AUDI N°1 de LOIC DUVAL 5éme

WEC 2014 FUJI – AUDI N°1 de LOIC DUVAL 5éme

 

Mais à l’issue de la course, s’il était encore réclamé par ses soutiens les plus assidus, Loïc se montrait frustré d’avoir dû se contenter de la cinquième place aux côtés de ses équipiers, Lucas di Grassi et Tom Kristensen, et déçu de n’avoir pu offrir à ses admirateurs, un résultat meilleur résultat.

« Tout le week-end, nous avons pensé à ce typhon qui menaçait, et craint de revivre le même scénario que l’an passé – course interrompue après 16 tours passés derrière la Voiture de Sécurité en raison de pluies torrentielles, explique le co Champion du monde en titre.

Avant de préciser:

« Heureusement, le mauvais temps nous a épargnés. En revanche, nous n’avons pas signé la performance espérée. Nous avons pourtant fait le maximum et effectué la meilleure course possible, passant à deux doigts de nous immiscer entre les deux Porsche. Mais ce circuit, le seul du calendrier n’ayant jamais vu Audi s’imposer, n’est pas le terrain de jeu favori de notre R18 e-tron quattro. Il va nous falloir en trouver la raison pour y remédier. »

 

 WEC-2014-FUJI-AUDI-N°1-de-LOIC-DUVAL-Tom-KRUSTENSEN-et-Lucas-DI-GRASSI.


WEC-2014-FUJI-AUDI-N°1-de-LOIC-DUVAL-Tom-KRUSTENSEN-et-Lucas-DI-GRASSI.

 

Avant cela, Loïc va s’attacher à conclure la saison en beauté. Et cela passe d’abord par une bonne prestation en Chine, la semaine prochaine (31 octobre – 2 novembre), à l’occasion des 6 Heures de Shanghai, antépénultième manche 2014 du Championnat WEC.
Avant les deux manches de Bahreïn et de Sao Paulo.

Loïc, concluant :

« L’objectif sera de permettre à Audi de récupérer la première place du classement Constructeurs. Le tracé devrait mieux nous convenir, mais nos adversaires se montreront de nouveau redoutables. L’an passé, Audi avait vécu un week-end de rêve à Shanghai. Allan (McNish), Tom (Kristensen) et moi étions devenus Champions du monde pendant que la voiture sœur remportait une course incroyable. »

Gageons que Loïc et son équipe sauront se servir de ces bons souvenirs et brilleront sur un territoire primordial pour Audi d’un point de vue marketing, la Chine représentant désormais le premier marché de la marque, avec 30% du total de ses ventes.

 

François LEROUX

Photos : Max MALKA et TEAM

*Merci beaucoup

 

Classement provisoire du Championnat du monde d’Endurance WEC des Constructeurs

 

1. Toyota: 183 pts
2. Audi: 175 pts
3. Porsche: 109 pts

Classement provisoire du Championnat Pilotes

 

1. Buemi-Davidson: 122 pts
2. Lapierre: 96 pts
3. Tréluyer-Fässler-Lotterer: 93 pts
4. Kristensen-Di Grassi: 82 pts

9. Duval: 46 pts

 

FIA WEC Sport

About Author

gilles