MONDIAL DE L’AUTOMOBILE 2014. A LA RENCONTRE DE JEREMY LEMERCIER

 

MINDIAL-de-lautomobile-2014-Jérémy-LEMERCIER-est-fier-de-sa-réalisation-Photo-Patrick-Martinol.j

MONDIAL-de l’automobile-2014-Jérémy-LEMERCIER-est-fier-de-sa-réalisation-Photo-Patrick-Martinol.j

 

Lemercier, vers un renouveau du grand luxe français ?

On rencontre très souvent sur les Salons de l’automobile, des projets et des grandes idées pour des véhicules à venir, voire même futuristes.
Certains mettent des années à voir le jour, d’autres passent très rapidement à la trappe.

Certains enfin aboutissent sur de vraies et belles aventures automobiles.

Quel sera le sort du projet de voiture de sport et de grand luxe Lemercier ?

Si l’on se fie uniquement au discours et à l’enthousiasme de Jeremy Lemercier, un grand jeune homme de 23 ans, portant pour se démarquer lunettes et baskets orange, qui cherche à le développer, il devrait voir le jour.

Si l’on prend en considération les difficultés que présente un tel projet et le niveau d’avancement où il se trouve, cela fait naître quelques craintes.

Des appuis importants lui seront forcément nécessaires pour que son projet voit un jour prochain le jour !

 

Exagon-et-Luc-Marchetti-presentation-a-Paris.

Exagon-et-Luc-Marchetti-présentation-a-Paris en 2010.

 

Car, le programme de la très belle et superbe Exagon, voiture Française de très haut de gamme certes électrique (Voir liens), et concurrente directe de la non moins magnifique Tesla (Voir notre article en lien) patine depuis de nombreuses années, malgré de solides soutiens financiers !

Depuis, l’âge de 17-18 ans, Jeremy Lemercier s’est lancé dans un projet pharaonique avec l’enthousiasme et l’inconscience de son âge :
Redonner au prestige à la française une voiture digne de son rang.

« On voit partout des produits de luxe français : parfumerie, sellerie, haute couture, etc… Et je ne comprends pas qu’aujourd’hui il n’y ait aucune voiture Française digne de cette tradition du prestige».

Et, Jeremy, Lemercier avec un enthousiasme et exubérance, poursuit:

« Dans le hall 1 de ce mondial 2014, on trouve des italiens, Ferrari et Maserati ainsi que les anglais d’Aston Martin, mais de Français, point »

 

 MONDIAL-de-lautomobile-2014-Jéremy-LEMERCIER-Baskets-et-lunettes-oranges-comme-signe-distinctif-Photo-Patrick-Martinoli


MONDIAL-de-lautomobile-2014-Jéremy-LEMERCIER-Baskets-et-lunettes-oranges-comme-signe-distinctif-Photo-Patrick-Martinoli

 

Et pour afficher cette position, il se base uniquement sur une analyse actuelle des produits de très haut de gamme. A son âge, ce ne peut pas être une nostalgie des grandes marques des années 30 et 40 comme Talbot, Bugatti, Delage ou Delahaye et des grands carrossiers qui ont œuvrés sur leurs châssis, ou encore dans les sixties, de Facel Vega qui a forgé ses convictions.

Il en ignore tout et sans doute même jusqu’au nom !

Élève peu motivé, plutôt noté en catégorie cancre durant sa scolarité, il s’est fait autodidacte du design, sa véritable passion…
Hélas pour lui, les portes des grandes écoles spécialisées dans ce domaine se sont refermées devant son manque de diplômes.

Aussi en a-t-il déduit qu’il pouvait gagner ainsi du temps et devait se lancer sans plus attendre dans le dessin d’un grand coupé très sportif et luxueux. Ses premiers dessins étant plutôt heureux, il s’est vu proposé un stage chez … Lamborghini, qu’en homme toujours pressé et sûr de lui, il a refusé :

« je voulais me consacrer à 100% à mon projet et trouver des partenaires ».

 

MONDIAL-de-lautomobile-2014-Le-stand-Lemercier-avec-l-hologramme-à-droite-Photo-Patrick-Martinoli.

MONDIAL-de-lautomobile-2014-Le-stand-Lemercier-avec-l-hologramme-à-droite-Photo-Patrick-Martinoli.

 

Le premier de ces partenaires a été un certain…Thierry Hesse, le Commissaire Général du Mondial de l’Automobile qui lui a accordé, et gratuitement soulignons-le, un stand de 26 m2 dans le hall 3.

Jeremy se souvient, en souriant:

« J’ai fait sa connaissance juste après le mondial 2012 et j’ai fait le siège de son bureau pour qu’il me soutienne… Finalement ça a payé. Je le remercie encore »

Aujourd’hui, il a finalisé le style de l’auto, baptisée « Révolution ».

Et si il n’existe encore que sous forme de dessin, c’était un hologramme qui était présenté sur son stand

« L’hologramme présente un coté véritablement innovant et attractif, bien supérieur à des images fixes et à des plaquettes papier ».

Volvo, célèbre constructeur avec autrement plus de moyens, faisait à peine mieux sur son propre stand avec celui de sa XC90 !

 

MONDIAL-de-lautomobile-2014-Lhologramme-de-la-LEMERCIER-permettait-d-admirer-le-futur-modèle-Photo-Patrick-Martinoli

MONDIAL-de-lautomobile-2014-Lhologramme-de-la-LEMERCIER-permettait-d-admirer-le-futur-modèle-Photo-Patrick-Martinoli

 

Cette Supercar ‘ Lemercier ‘ présente une ligne agressive, quel que soit le sens où l’on porte le regard. Posée sur un empattement plutôt long, elle semble un fauve orangé tapis sur la route, les ailes rebondies, n’attendant qu’une pression sur l’accélérateur pour sauter à l’assaut du chronomètre…

Jeremy, nous précise:

« Chaque modèle sera en fait spécifique à un client. Il sera ultra personnalisé et sera en cela unique au monde. On est bien dans la haute couture de l’automobile. Un Emir veut pouvoir posséder son prototype à lui… »

Néanmoins, on peut y retrouver des traits d’autres Supercars comme la Pagani Zonda ou la Koenigsegg.

 

MONDIAL-de-lautomobile-2014-Sans-doute-la-plus-belle-vue-de-la-voiture-avec-ses-ailes-avant-musclées-Photo-Lemercier.

MONDIAL-de-lautomobile-2014-Sans-doute-la-plus-belle-vue-de-la-voiture-avec-ses-ailes-avant-musclées-Photo-Lemercier.

Le jeune Lemercier a donc maintenant trouvé quelques partenaires financiers pour véritablement lancer son projet. Certains sont d’ailleurs à même de s’occuper de la partie mécanique, châssis et motorisation. Mais c’est pour lui une partie moins importante, dont il ne peut ou ne veut pas s’occuper, persuadé que ses partenaires trouveront toujours une motorisation à la hauteur.

Sa prochaine étape, sa vision à moyen terme, c’est l’exposition d’une véritable maquette lors du très prestigieux Top Marques, à Monaco au mois d’avril prochain.

 

 MONDIAL-de-lautomobile-2014-Vue-arrière-de-la-Lemercier-Photo-Lemercier.


MONDIAL-de-lautomobile-2014-Vue-arrière-de-la-Lemercier-Photo-Lemercier.

 

Il se confrontera alors aux plus grandes marques et sa voiture devra séduire au milieu des plus beaux Supercars européens.

Souhaitons que sa foi en lui et en son projet lui permette de franchir les montagnes qu’il a maintenant à gravir… Car dessiner c’est bien, mais mettre une voiture sur la route reste un exercice autrement plus redoutable !

Pour l’heure, comme le reconnaissait Gilles Gaignault, le boss de ce site autonewsinfo, une chose est évidente ;: Le jeune hime a parfaitement réussi son entrée dans le monde de l’automobile et a fait ce que l’on peut qualifier ‘ Un Grand Salon ‘

Jeremy était partout. Il a fait le Buzz. Dans les télés, les journaux, à la radio !

Bref,  ce Mondial est vraiment une très grosse réussite pour lui.

Confirmant le célèbre dicton, le préféré de l’ami Gilles :

‘ LA RÉUSSITE, C’EST LE PRIX DE L’EFFORT’

 

Patrick MARTINOLI

Photos : Patrick MARTINOLI -Alain LEPAGE et LEMERCIER

 

 

NOTRE RÉCENT ARTICLE SUR LA TESLA

http://www.autonewsinfo.com/2014/09/30/la-tesla-s-electrique-une-superbe-voiture-136703.html

 

NOS ARTICLES SUR L’EXAGON

http://www.autonewsinfo.com/2010/09/24/exagon-devoile-une-gt-electrique-francaise-d%E2%80%99exception-1379.html

http://www.autonewsinfo.com/2012/02/23/exagon-la-furtive-electrique-roule-a-magny-cours-39031.html

 

LEMERCIER Logo

Constructeurs Salons Sport

About Author

gilles