ELMS A ESTORIL. ALPINE VEUT ECRIRE UNE NOUVELLE PAGE D’HISTOIRE

 

ELMS-2014-ALPINE-A-450-B-avec-PAUL-LOUP-CHATIN

ELMS-2014-ALPINE-A-450-B-avec-PAUL-LOUP-CHATIN

 

 

L’équipe Signatech-Alpine se présente au départ de la dernière manche d’European Le Mans Series avec dix points d’avance sur ses premiers poursuivants.

Sur le circuit d’Estoril (Portugal), Alpine vise un second titre consécutif. Un doublé serait une première historique dans cette catégorie en Europe.
Paul-Loup Chatin, Nelson Panciatici et Oliver Webb se relaieront à bord de l’Alpine A450b, à la conquête du titre continental. Il y a quarante ans quasiment jour pour jour, Alpine-Renault devenait vainqueur du Championnat d’Europe 2 Litres 1974 !

Avec une victoire sur le Red Bull Ring et deux podiums à Imola et sur le Circuit Paul Ricard, l’équipe Signatech-Alpine aborde l’ultime confrontation en position de force.

Grâce aux 68 points marqués depuis le début de la saison 2014, les « Bleus » sont maîtres de leur destin au Portugal. Terminer sur l’une des deux premières marches du podium, leur permettrait d’apporter un second titre consécutif à Alpine, quel que soit le résultat des autres concurrents.

 

 ELMS-2014-Stand-ALPINE-SIGNATECH-Jean-Jacques-DELARUWIERE-et-Bernard-OLLIVIER


ELMS-2014-Stand-ALPINE-SIGNATECH-Jean-Jacques-DELARUWIERE de RENAULT Communication-et-Bernard-OLLIVIER le patron d’ALPINE

 

« La compétition fait partie des fondamentaux de notre marque », rappelle Bernard Ollivier, Directeur d’Alpine.

« Nous allons à Estoril avec l’intention de nous battre pour la gagne. Il n’est pas question d’imaginer calculer ou assurer. L’objectif de notre engagement est de montrer notre compétitivité. Nos nombreux supporters partagent ces valeurs et ils seront là pour porter cette formidable équipe vers ce doublé qui serait historique ! »

 

 ELMS-2014-le-Stand-ALPINE-SIGNATECH-PHILIPPE-SINAULT.


ELMS-2014-le-Stand-ALPINE-SIGNATECH-PHILIPPE-SINAULT.

 

Team Principal de l’équipe Signatech-Alpine, Philippe Sinault fait écho à l’ambition de Bernard Ollivier :

« Nous espérions être à cette position lorsque nous avons décidé de défendre notre titre acquis en 2013. Même si nous avons établi toutes les situations possibles, il ne sera pas question de gérer ou de s’enfermer dans des comptes d’apothicaires. Nous avons très bien préparé l’événement avec notre simulateur Ellip6 et le tracé devrait convenir à notre Alpine A450B. Nous allons jouer la gagne, comme à chaque fois. Cette pression nous réussit généralement bien. Il n’y a que dans la dernière heure de course que nous ferons le point pour, éventuellement, adapter notre stratégie. »

 

 ELMS-2014-RED-BULL-RING-ALPINE-Nelson-PANCIATICI-Photo-Eric-REGOUBY.j


ELMS-2014-RED-BULL-RING-ALPINE-Nelson-PANCIATICI-Photo-Eric-REGOUBY.j

 

Nelson Panciatici, déjà vainqueur de l’European Le Mans Series en 2013 avec Signatech-Alpine, en compagnie de son ancien complice du temps des batailles en kart, l’ami Pierre Ragues.

« Nous nous retrouvons dans une position équivalente à celle de l’an passé même si nous avons la chance de pouvoir marquer nos adversaires »

Il précise:

« Il ne faudra pas faire la moindre erreur. Notre équipe a montré qu’elle savait répondre présent lors des grands rendez-vous. Nous visons donc un bon résultat avec le titre comme réel objectif. L’Alpine A450b devrait être performante sur le circuit d’Estoril. Et j’affectionne particulièrement ce tracé. »

 

ELMS-2014-RED-BULL-RING-ALPINE-SIGNATECH-Paul-Loup-CHATIN.

ELMS-2014-RED-BULL-RING-ALPINE-SIGNATECH-Paul-Loup-CHATIN.

 

De son côté, Paul-Loup Chatin reconnait:

« Je ne pense qu’à cette course »,

Et il ajoute:

« La pression vient de l’exigence que l’on place en nous-mêmes avant chaque épreuve. Pour cette dernière manche, elle ne diffère pas vraiment. En revanche, nous savons qu’il y a une vraie attente de la part des fans d’Alpine. À nous de conclure cette belle saison en remplissant tous nos objectifs. Il faut conserver ce titre européen après le podium aux 24 Heures du Mans. Ce sera forcément une finale très serrée, mais nous avons les qualités pour que ça tourne en notre faveur. »

 

ELMS-2014-RED-BULL-RING-ALPINE-SIGNATCH-Oliver-WEBB-portrait

ELMS-2014-RED-BULL-RING-ALPINE-SIGNATCH-Oliver-WEBB-portrait

 

Quant au 3éme homme, le Britannique Oliver Webb, dans un excellent Français, lui, il conclut:

« Il ne reste plus qu’une seule course pour concrétiser tout le travail réalisé depuis le début de la saison »

Et d’enchaîner:

« Nous allons faire face à une redoutable concurrence, mais nous sommes prêts ! Le circuit d’Estoril devrait convenir à l’Alpine A450B. Il faudra surtout éviter les problèmes et assurer les dépassements dans le trafic. L’objectif est d’être sur l’une des deux premières marches du podium pour ne pas avoir à regarder les autres prétendants. Et pour ça, il faudra attaquer ! »

Face à la belle ‘ BLEUE’ la meute des concurrents qui vise elle aussi de décrocher le titre Européen, sera emmenée par les équipes JOTA, NEWBLOOD, RACE Performance.  Les trois encore en lice pour espérer le remporter.

Mais d’autres écuries peuvent aussi briller et s’immiscer dans la lutte et même si elles ne peuvent gagner la couronne Européenne, semblent en mesure de finir aux avants-postes, brouillant ainsi les cartes, empochant les gros points attribués aux Teams, vainqueur et sur le podium !

Rappelons, les positions avant cette manche d’Estoril

Aprés la manche du Castellet, il ne reste plus que quatre équipes mathématiquement en lice, pour remporter le titre Européen.
Signatech-Alpine se présentera au Portugal avec, on le répètedix points d’avance sur son premier concurrent, le redoutable Team Britannique Jota Sport.

En cas de victoire, cette fois, de la Zytek de chez Jota, une nouvelle deuxième place à Estoril, serait donc suffisante pour conserver la couronne en European Le Mans Series.

Rappelons, l’attribution des points : 25-18-15-12-10, etc…

Mais au vu de la belle bagarre sur le plateau du Castellet, entre la Morgan Newblood, l’Alpine Signatech, l’Oreca Murphy et la Zytek Jota, l’ultime rendez-vous promet d’être sérieusement disputé.

Mais les malchanceux du jour, Race Performance, Thiriet by TDS et Greaves, sans oublier, le Loeb Racing, pourraient bien troubler le jeu et brouiller le résultat !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA- Eric REGOUBY – Antoine CAMBLOR

 

 
LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE LMP2

1. Panciatici-Webb-Chatin (Alpine-Signatech) : 68 points – 2. Albuquerque-Tincknell-Dolan (Jota) : 58 pts – 3. Klien-Hirsch (Newblood by Morand) : 50 pts – 4. Mailleux-Frey (Race Performance) : 45 pts – 5. Gommendy-Thiriet-Badey (TDS by Thiriet) et Ragues (Newblood by Morand): 35 pts .

 

 

ELMS-2014-Stand-ALPINE-SIGNATECH-avec-les-3-pilotes-PANCIATICI-CHATIN-et-WEBB.

ELMS-2014-Stand-ALPINE-SIGNATECH avec les 3 pilotes-PANCIATICI-CHATIN-et-WEBB. Actuellement 1ers

ELMS-2014-PAUL-RICARD-La-ZYTEK-JOTA-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-PAUL-RICARD- La ZYTEK du JOTA- Photo-Max-MALKA – 2me avant Estoril

ELMS-2014-PAUL-RICARD-La-MORGAN-JUDD-de-l-equipe-NEWBLOOD-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-PAUL-RICARD-La MORGAN-JUDD-de l’équipe NEWBLOOD- Photo-Max-MALKA – 3éme avant Estoril

ELMS-2014-PAUL-RICARD-ORECA-03-Team-Suisse-RACE-Performance-Photo-Antoine-CAMBLOR

ELMS-2014-PAUL-RICARD- L’ORECA-03 du Team-Suisse-RACE-Performance- Photo-Antoine-CAMBLOR – 4éme avant Estoril

ELMS-2014-PAUL-RICARD-Course-des-4-Heures-La-LIGIER-THIRIET-Photo-Antoine-CAMBLOR.

ELMS-2014-PAUL-RICARD-Course-des-4-Heures- La LIGIER du Team TDS by THIRIET- Photo-Antoine-CAMBLOR. 5éme avant Estoril

ELMS

About Author

gilles