F1. LE TEAM MARUSSIA DEMENT LES ACCUSATIONS DE SPORT BILD!

 

 F1-2014-MARUSSIA-PENSE-EN-PERMANENCE-A-SON-PILOTE-JULES-BIANCHI.


F1-2014-MARUSSIA-PENSE-EN-PERMANENCE-A-SON-PILOTE-JULES-BIANCHI.

 

Attaquée ce mardi 14 octobre en Allemagne par Sport Bild, le journal l’accusant d’avoir intimé par radio à son pilote Jules Bianchi d’accélérer pour rattraper la Caterham du Suédois Marcus Ericsson, l’écurie Marussia, n’a pas tardé à réagir et vient de publier ce mercredi, un communiqué pour prouver et démontrer tout le contraire:

« L’équipe est vivement choquée que de telles accusations aient pu être proférées.»

Et Marussia se fend d’une longue explication, expliquant qu’elle n’avait absolument pas demandé à son pilote Jules Bianchi, dont la monoplace était chaussé de pneumatiques Pirelli intermédiaires usés, d’accélérer sa cadence pour revenir sur la Caterham de Marcus Ericsson.

« L’équipe Marussia est choquée et fâchée que de telles accusations aient pu être proférées. Alors que son pilote est gravement blessé à l’hôpital, l’équipe est obligée de devoir se justifier pour répondre à des accusations et rumeurs profondément bouleversantes et inexactes concernant les circonstances de l’accident de Jules.»

Et elle apporte des preuves, qui confirment les mensonges de Sport Bild :

« Jules Bianchi a bien ralenti devant le double drapeau jaune présenté et agité. Il s’agit d’une réalité irréfutable, ce que confirme les données de télémétrie, que nous avons transmis à la FIA. D’ailleurs à l’occasion de la conférence de presse de la FIA à Sotchi le vendredi 10 octobre, Charlie Whiting, le directeur de course de la FIA, a bien indiqué et confirmé que notre équipe lui avait remis ces données, qu’il les avait analysées et que Jules avait ralenti.»

Ensuite, on lit encore :

« Une copie audio de la totalité de nos transmissions radio avec Jules et l’équipe, ainsi qu’une retranscription écrite de ces transmissions, ont été fournies à la FIA. La copie audio et la retranscription écrite prouvent que l’équipe, dans les secondes qui ont précédé l’accident de Jules, ne lui a jamais demandé de hausser son rythme et ne lui a jamais suggérer de rouler plus vite.»

Et l’écurie Marussia, conclut:

« L’équipe espère sincère qu’après avoir apporté ces éclaircissements et clarifié la situation, rétablissant la vérité, elle pourra maintenant se consacrer à son principal objectif qui est de soutenir Jules et sa famille.»

 

 

F1 2014  MARUSSIA PENSE EN PERMANENCE A SON PILOTE JULES BIANCHI A

Evenements F1

About Author

gilles