F1. PHILIPPE BIANCHI:  » ON VIT UN CAUCHEMAR « 

 

F1-2014-Philippe-et-Christine-BIANCHI quittant l' 'HOPITAL

F1-2014-Philippe-et-Christine-BIANCHI quittant l’
‘HOPITAL

 

Arrivé immédiatement au lendemain de l’accident depuis Nice en compagnie de sa femme, Christine et rejoints depuis par Mélanie et Tom, dans un entretien acccordé au trés sérieux quotidien sportif Italien ‘ La Gazetta Dello Sport’ et aprés l’avoir fait briévement à son arrivée au Japon, avec notre confrée Gil Léon, du quotidien Nice-Matin, Philipe Bianchi, le pére du pilote Français Jules Bianchi, sérieusement accidenté il y a une semaine, lors du Grand Prix du Japon de Formule 1, s’exprime :

« C’est vraiment trés dur à vivre. En une semaine, la vie de notre famille a été détruite. On se demande ce que faisons-nous ici. Nous vivons un vrai cauchemar dans un endroit qui se trouve très loin de chez nous. On espére quand l’état de santé de Jules se sera amélioré, pouvoir le transférer, peut-être à Tokyo où les choses seraient un peu plus faciles. Mais qui sait quand cela arrivera. Et si cela se produira. Nous n’avons aucune certitude, nous devons juste attendre et patienter. Les gens ici sont tous attentionnés mais absolument personne ne parle anglais. Il nous est donc difficile de communiquer. Seule certitude, la situation est grave, désespérée. Chaque fois que le téléphone sonne, on imagine que c’est peut- être l’hôpital qui cherche à nous joindre pour nous informer que Jules est mort. Au début, on nous a indiqué que les 24 premières heures seraient cruciales. Puis, on a parlé des 72 premières heures et en fin de compte, une semaine aprés le drame, nous sommes toujours là avec Jules, qui se bat. Il va réussir le plus important tour de qualification de sa vie. Il ne renoncera pas, j’en suis convaincu. Je peux le voir. Je lui parle. Je sais qu’il m’entend. Les médecins nous ont dit que c’est déjà un miracle, car personne n’a jamais survécu à un tel accident. Mais Jules n’abandonnera pas. Son entraîneur Andrea me répéte que si il y a une personne qui peut y arriver, avec sa volonté, c’est bien Jules. »

Qu’ajouter ?

Que comme pour Michael Schumacher, l’attente risque bien d’être, longue et qu’il faudra étre fort et patient pour tenir.

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : DR et TEAM

 

 F1-2014-MARUSSIA-JULES-BIANCH


F1-2014-MARUSSIA-JULES-BIANCH

Evenements F1

About Author

gilles