ENSURANCE WEC. BEAU DOUBLE DES TOYOTA AU FUJI. LA VICTOIRE POUR LE DUO BUEMI-DAVIDSON

 

 

WEC 2014 FUJI La TOYOTA N°8 de BUEMI et DAVIDSON.

WEC 2014 FUJI La TOYOTA N°8 Victorieuse de BUEMI et DAVIDSON.

 

Toyota Racing a ravi aujourd’hui les milliers de fans japonais venus leur rendre hommage, en réalisant un magnifique doublé de la marque sur le podium des 6 Heures de Fuji, 5e manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC 2014. De plus, le constructeur japonais a également enfoncé le clou, puisqu’il a signé toutes les victoires à Fuji depuis le début du Championnat en 2012 !

 

La Toyota TS040 Hybride n°8 d’Anthony Davidson et Sébastien Buemi a devancé de 25″627,  a deuxième voiture du Team, la n°7 pilotée par Alex Wurz, Stéphane Sarrazin et la star locale Kazuki Nakajima. La n°8 monte pour la troisième fois de la saison sur la plus haute marche du podium, âpres ses précédentes victoires décrochées d’abord à Silverstone puis ensuite à  Spa.

 

 WEC 2014 FUJI - Les vainqueurs avec la TOYOTA TS040 Num 8


WEC 2014 FUJI – Les vainqueurs avec la TOYOTA TS040 Num 8

 

Avec cette nouvelle performance, Davidson et Buemi creuse l’écart également au classement du Championnat du Monde des Pilotes avec une avance de 27 points sur leur plus proches adversaires, le trio formé de Marcel Fässler, Benoît Tréluyer et André Lotterer , les pilotes de l’ Audi R18 e-tron quattro n°2 du Team Audi Sport Team Joest, bien discrets ici au Fuji…

Toyota prend par ailleurs l’avantage au classement du Championnat du Monde des Constructeurs, avec désormais 8 points d‘avance.

 

 WEC 2014 FUJI - Le depart des 6 Heures


WEC 2014 FUJI – Le depart des 6 Heures

 

Outre la rapide prise en main de la tête de la course par la Porsche 919 Hybride n°20 pilotée par Mark Webber dans les premiers tours , Toyota a mené la course de bout en bout. Une des clés de ce succès a été la stratégie développée autour de l’utilisation des pneumatiques Michelin. L’écurie japonaise a choisi dès le départ de réaliser des simples relais, pendant que Porsche prenait tout d’abord l’option de les doubler. C’était une initiative audacieuse, mais qui leur a finalement coûté de précieuses minutes à la fin du deuxième relais.

 

 WEC 2014 FUJI Podium des 6 Heures avec les deux equipages TOYOTA 1er et 2éme et celui de la PORSCHE N°20


WEC 2014 FUJI Podium des 6 Heures avec les deux equipages TOYOTA 1er et 2éme et celui de la PORSCHE N°20

 

Mark Webber, Brendon Hartley et Timo Bernhard s’offrent leur deuxième podium de la saison, après leur 3éme place  à Silverstone en avril dernier, en terminant finalement sur la troisième marche, non sans avoir à se battre contre leur voiture sœur la n°14 dans les derniers tours. Webber est par ailleurs l’auteur du tour le plus rapide en course, réalisé au 12e tour en 1’27″759.

Même le drapeau jaune déployé sur l’intégralité de la piste (Full Course Yellow), destiné à enlever des débris sur le circuit, n’allait pas enfreindre la détermination de Toyota aujourd’hui. Ses plus proches rivales pour le titre mondial, l’Audi R18 e-tron quattro n°2, celle de l’équipage composé de Lotterer, Fässler, Tréluyer et la n°1 de Tom Kristensen, Lucas di Grassi et Loïc Duval, terminent respectivement à la sixième et à la cinquième place.

Assurément, une bien mauvaise journée pour le constructeur d’Ingolstadt… au pays du Soleil Levant !

La victoire de la catégorie LMP1-L revient à Rebellion Racing, mais la surprise est dans le numéro de la voiture, puisque cette fois-ci, c’est la n°13, d’Andrea Belicchi, Dominik Kraihamer et Fabio Leimer qui prend les lauriers de la première marche. Malgré un problème d’amortisseur survenu sur la voiture, le trio est parvenu à revenir à la charge et à prendre l’avantage, pour signer sa première victoire de la saison 2014.

 

WEC 2014 - FUJI - La LOTUS en feu- Fort heureusement Christophe BOUCHUT peut vite sortir de la voiture

WEC 2014 – FUJI – La LOTUS en feu- Fort heureusement Christophe BOUCHUT peut vite sortir de la voiture

 

Chez Lotus, les performances de la CLM P1/01 étaient parfaitement louables, puisqu’elle pointait en deuxième position de la classe jusqu’à ce que Christophe Bouchut soit victime d’un incendie dans la dernière heure.

Le Français a été contraint de s’arrêter à l’entrée du pit-lane, et a fort heureusement pu s’extirper de la voiture sans blessure grave. Mais malgré l’intervention des équipes de sécurité du circuit et des mécaniciens de Lotus et de Rebellion, le feu a hélas totalement détérioré la voiture.

 

SUPERBE SUCCÈS POUR LA LIGIER JSP2

V§


WEC 2014 FUJI La LIGIER G DRIVE – POLE et VICTOIRE

 

 

G-Drive Racing prend la première place du classement LMP2, et ce malgré une crevaison lente survenue sur la Ligier JS P2 dans la dernière heure de la course. Après un superbe duel en piste, c’est dans les tous derniers tours qu’Olivier Pla a effectué une manœuvre d’anthologie pour dépasser l’ORECA Nissan de KCMG, en utilisant une GT moins rapide, pour prendre l’avantage sur Alexandre Imperatori. C’est la 3éme victoire du Team en 2014, à ajouter à celles de Silverstone et Spa-Francorchamps. Roman Rusinov et Julien Canal ont réalisé de très beaux relais et se réjouissent de pouvoir poursuivre leur chasse au titre à Shanghai.

Après une superbe course et des batailles fabuleuses entre les deux LMP2, Richard Bradley et Matt Howson n’ont pas pu résister à la victoire de G-Drive. Au classement pour le Trophée Endurance FIA remis aux meilleurs pilotes LMP2, l’écart est désormais bien réduit, car Sergey Zlobin encore en tête ne termine aujourd’hui qu’à la 4éme place. Les pilotes de G-Drive Racing n’ont désormais plus que 16 points de retard sur le Russe, et il reste trois courses…

Le podium LMP2 est complété par la Morgan OAK Racing de Keiko Ihara, Gustavo Yacaman et Alex Brundle. Un beau résultat pour cette équipe qui avait dû prendre le départ en fond de grille après la disqualification de la voiture pour ne pas avoir respecté le règlement en qualification.

C’était une rude journée pour l’ORECA Nissan n°27 SMP Racing de Sergey Zlobin, Maurizio Mediani et Nicolas Minassian, qui termine, on l’a dit, 4éme après avoir écopé de deux pénalités, une pour changement de moteur, l’autre pour vitesse excessive dans la voie des stands. De plus, alors qu’ils se battaient pour la troisième place, ils ont été victimes d’une touchette avec la Morgan Judd OAK Racing de Yacaman.

La n°37 d’Anton et Kirill Ladygin et Viktor Shaitar a également perdu du temps après avoir été contrainte de repasser dans les stands pour effectuer des réparations suite à une collision avec la Lotus LMP1-L, alors entre les mains de James Rossiter.

 

VICTOIRE DE LA FERRARI AF CORSE EN LMGTE/PRO

 WEC 2014 FUJI Podium LMGTE PRO avec Pilotes FERRARI AF CORSE - BRUNI VILANDER 1ers


WEC 2014 FUJI Podium LMGTE PRO avec Pilotes FERRARI AF CORSE – BRUNI VILANDER 1ers

 

 

La déception de Gianmaria Bruni et Toni Vilander éprouvée après la qualification d’hier a été largement compensée par la victoire des 6 Heures de Fuji aujourd’hui du duo Italo-finlandais dans la catégorie LMGTE Pro.

Cette troisième victoire de la saison FIA WEC 2014 pour les pilotes de la F458 Italia n°51 AF Corse, malgré le « Drive through » infligé à Bruni pour vitesse excessive dans les stands, permet à Bruni et Vilander d’augmenter encore leur avance pour la Coupe du Monde des Pilotes de GT.

Les vainqueurs devancent donc leurs coéquipiers Davide Rigon et James Calado de la Ferrari n°71, qui ont effectué aujourd’hui une superbe course et enregistrent leur plus beau résultat de la saison, terminant à tout juste 2″9  sur la seconde marche du podium. Les deux Ferrari ont roulé ensemble pendant pratiquement toute la course, après être parvenues à repousser les avances de la Vantage V8 Aston Martin n°99 d’Alex MacDowal, Darryl O’Young et Fernando Rees. La Vantage V8 prend les lauriers de la troisième place après de belles passes d’armes, le trio peut se féliciter de signer son premier podium de la saison 2014.

Pour le Porsche Team Manthey, les 6 Heures de Fuji ont été une course difficile, notamment à cause d’une usure de pneumatiques plus importante sur les deux 911 RSR que pour les autres concurrents. La n°91 de Jörg Bergmeister et Richard Lietz – de retour à la compétition en WEC après son accident il y a deux mois – termine aux pieds du podium de la catégorie LMGTE Pro, pendant que la n°92 de Frédéric Makowiecki et Patrick Pillet a perdu 6 tours dans les box à la suite de l’accident du premier tour avec la Vantage V8 n°97 de Darren Turner et Stefan Mücke. L’Aston Martin occupe la 5éme place du classement, mais peut se targuer d’avoir réalisé le meilleur tour en course entre les mains du pilote allemand.

 

ASTON MARTIN BRILLE EN LMGTE/AM

 WEC 2014 FUJI - PODIUM LMGTE AM avec les pilotes ASTON MARTIN.


WEC 2014 FUJI – PODIUM LMGTE AM avec les pilotes ASTON MARTIN.

 

Kristian Poulsen, David Heinermeier-Hansson et Nicki Thiim signent également leur troisième victoire de la saison 2014, à bord de l’Aston Martin Vantage V8 n°95. Le trio danois a effectué une course sans embûche, et n’a plus quitté la tête, après la première heure de course. C’est donc un autre doublé dans la catégorie LMGTE Am, puisque la n°95 est suivie par les vainqueurs du circuit des Amériques, la Vantage n°98 de Paul Dalla Lana, Pedro Lamy et Christoffer Nygaard.

La troisième place du podium de la classe revient à la Porsche 911 RSR n°75 de ProSpeed Competition, pilotée par le trio français Emmanuel Collard, François Perrodo et Matthieu Vaxivière, qui s’en sort bien après avoir été pénalisé pour départ anticipé. La Porsche termine à trois tours des des deux Aston Martin, toutefois ce podium aurait été plus compliqué à obtenir si la Ferrari F458 Italia n°81 AF Corse de Michele Rugolo, Stephen Wyatt et Andrea Bertolini n’avait pas été victime d’une casse de l’arbre de transmission au 169éme tour de la course.

La Porsche n°88 de Proton Competition termine à 0″66  de la n°75, et la F458 n°61 AF Corse complète la liste des LMGTE Am.

Plus de 51000 spectateurs japonais étaient aujourd’hui présents sur le circuit de Fuji et ont pu vivre toutes les émotions de la 5e manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC.

L’ensemble des concurrents se réjouit désormais de prendre la route de la Chine pour les 6 Heures de Shanghai.

 

 WEC-2014-FUJI-HOMMAGE-des-pilotes-a-JULES-BIANCHI


WEC-2014-FUJI-HOMMAGE-des-pilotes-a-JULES-BIANCHI

 WEC 2014 FUJI - Beau double des TOYOTA TS040


WEC 2014 FUJI – Beau double des TOYOTA TS040

 WEC 2014 FUJI - HEUREUX sur le podium KINOSHITA le patrin du TEAM TMG TOYOTA.


WEC 2014 FUJI – HEUREUX sur le podium KINOSHITA le patrin du TEAM TMG TOYOTA.

WEC 2014 FUJI - La TOYOTA TS040 Num 8 devant la PORSCHE Num 20.

WEC 2014 FUJI – La TOYOTA TS040 Num 8 devant la PORSCHE Num 20.

 WEC-2014-FUJI-VICTOIRE-pour-Anthony-DAVIDSON-avec-Seb-BUEMI-et-la-TOYOTA-TS040-Num-8.


WEC-2014-FUJI-VICTOIRE-pour-Anthony-DAVIDSON-avec-Seb-BUEMI-et-la-TOYOTA-TS040-Num-8.

 WEC 2014 FUJI - La TOYOTA TS040 Num 7


WEC 2014 FUJI – La TOYOTA TS040 Num 7

 WEC-2014-FUJI-TOYOTA-A-NATURELLEMENT-ses-fans-a-domicile.j


WEC-2014-FUJI-TOYOTA-A-NATURELLEMENT-ses-fans-a-domicile.j

 

Photos : WEC et TEAMS

 

FIA WEC Sport

About Author

gilles