ENDURANCE ELMS. LE SUÉDOIS JIMMY ERIKSSON CHEZ LOEB RACING A ESTORIL

 

 ELMS-2014-PAUL-RICARD-ORECA-03-Team-LOEB-Photo-Max-MALKA


ELMS-2014-PAUL-RICARD-ORECA-03-Team-LOEB-Photo-Max-MALKA

Pour la 5éme et ultime manche du Championnat d’endurance ELMS (European Le Mans Series), les 4 Heures d’Estoril qui se dérouleront sur la piste Portugaise aux environs de Lisbonne, le week-end prochain, cette finale aura l’accent … Suédois, pour le Sébastien Loeb Racing !

Après des retrouvailles prometteuses avec l’European Le Mans Series, à l’occasion des récentes 4 Heures du Castellet, le Sébastien Loeb Racing, aborde cette finale avec l’objectif de concrétiser le potentiel montré sur le tracé Provençal du sud de la France.

Toujours équipé de pneumatiques Michelin et avec l’ORECA 03R, le Team Alsacien alignera un nouveau duo.

Vincent Capillaire, le capitaine de route, sera en effet associé au jeune Suédois Jimmy Eriksson, vainqueur de la F3 allemande en 2012. L’écurie cofondée par Sébastien Loeb et Dominique Heintz, continue ainsi de donner sa chance à la jeunesse.

« Nous voulons apporter du sang neuf et voir de nouveaux talents en Endurance… »

 

 ELMS-2014-IMOLA-ORECA-NISSAN-du-SEBASTIEN-LOEB-RACING-Photo-Max-MALKA


ELMS-2014-IMOLA-ORECA-NISSAN-du-SEBASTIEN-LOEB-RACING-Photo-Max-MALKA

 

Régulier depuis le début de la saison, le Sébastien Loeb Racing a rallié l’arrivée de l’ensemble des courses auxquelles le Team a participé dans la catégorie LMP2, avec notamment un podium à Imola et une quatrième place pour sa première participation aux 24 Heures du Mans.
Actuellement sixième du classement général, l’équipe veut donc poursuivre cette série avec un tandem inédit !

Effectivement, l’expérimenté Vincent Capillaire, toujours fidèle au poste, sera pour ce dernier rendez-vous, accompagné par Jimmy Eriksson. A l’image d’Arthur Pic et Andrea Roda au Castellet, le Suédois effectuera ses débuts en Endurance.

 

 F3-2013-JIMMY-ERIKSSON.


F3-2012-JIMMY-ERIKSSON.

 

A 23 ans, Eriksson est un spécialiste de la monoplace, discipline, où il a déjà eu l’opportunité de montrer sa pointe de vitesse.

Présent en Formula Renault 2.0 NEC en 2009, avec une victoire au compteur, il a ensuite pris la direction de la F3 Allemande puis de la F3 Euro Series.

Sacré Champion d’Allemagne de F3 en 2012, avec pas moins de huit succès, il court depuis en GP3. Pour sa deuxième saison dans la discipline, il pointe actuellement au quatrième rang, fort de plusieurs podiums et de deux victoires.

FRANCK-TINE-avec-Maxime-JOUSSE.

FRANCK-TINE-Ici avec-Maxime-JOUSSE.

 

Franck Tiné, le Directeur Sportif de l’équipe SLR confie:

« La présence de Jimmy Eriksson s’inscrit parfaitement dans la dynamique du team de faire courir des jeunes pilotes avec un grand potentiel.

Il poursuit:

« Nous voulons apporter du sang neuf et voir de nouveaux talents dans la discipline. C’est ce que nous avions fait avec Arthur Pic et Andrea Roda au Castellet, mais aussi avec René Rast aux 24 Heures du Mans. Ce sont des pilotes ouverts d’esprit, qui ont compris qu’il est important de rouler dans différents types de voitures. C’est le cas de Jimmy qui, de par ses résultats en monoplace, a déjà prouvé ses qualités. Il fait partie de ces jeunes pilotes capables d’aller très haut. Nous comptons sur lui pour cette finale à Estoril. Il va devoir s’adapter rapidement, mais nous ne doutons pas qu’il y parviendra, et le but est clairement de concrétiser le potentiel affiché au Castellet. Avec Vincent Capillaire, le duo formé est intéressant. »

 

 GP3-2014-JIMMY-ERIKSSON.


GP3-2014-JIMMY-ERIKSSON.

 

S’il connaît déjà le circuit d’Estoril, Jimmy Eriksson effectuera ses premiers pas en European Le Mans Series, le pilotage de l’ORECA 03R et d’une manière générale l’univers de l’endurance.

Il explique:

« Quand l’opportunité de rouler avec le Sébastien Loeb Racing s’est présentée, j’ai rapidement été très intéressé »

Et enchaîne:

« Je suis engagé en GP3 et mon but est d’aller en F1, mais je ne veux fermer aucune porte. L’Endurance est une piste intéressante pour le futur. Courir en European Le Mans Series avec un team de qualité et professionnel sera donc une expérience enrichissante, tout comme le fait de piloter une LM P2. Ces autos sont performantes et je pense que ça va être sympa d’être au volant. Mon objectif est d’apprendre le maximum aux côtés de mon coéquipier et avec les ingénieurs, de réaliser le meilleur travail possible et, espérons-le, nous arriverons à décrocher un bon résultat. Je vais faire mes premiers tours avec la voiture, mais j’ai l’avantage d’avoir beaucoup roulé à Estoril en essais, un circuit avec des courbes rapides et des portions techniques. Je pourrais donc me concentrer sur la découverte de l’ORECA 03R. »

Après deux séances d’essais libres le samedi 18 octobre, les qualifications se dérouleront le dimanche 19 à 10h (heure locale), avant le départ de la course à 13h30

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Max MALKA -F3 ADAC et GP3

 

GP3-JIMMY-ERIKSSON-Portrait.

GP3-JIMMY-ERIKSSON-Portrait.

ELMS

About Author

gilles