F1. A SOTCHI. LA MERCEDES DE LEWIS HAMILTON S’OFFRE LA POLE DU 1er GP DE RUSSIE DEVANT ROSBERG

 

F1 201²4  SOTCHI - La MERCEDES de Lewis HAMILTON de retour au stand apres sa nouvelle pole -Photo Media PIRELLI

 

HAMILTON SIGNE LA POLE POSITION AVEC DES PNEUS “SOFT” POUR CE QUI SERA DÉSORMAIS LE 1ER GRAND PRIX DE RUSSIE.

L’ECART CHRONOMÉTRIQUE ENTRE “SOFTS” ET “MEDIUM” S’ÉTABLIT À 1″2.

UNE STRATÉGIE DE COURSE À UN SEUL ARRÊT SEMBLE POSSIBLE, TANT LA DÉGRADATION DES PNEUMATIQUES EST FAIBLE.

 

Le Britannique Lewis Hamilton a signé ce samedi aprés-midi, la pole position du tout nouveau Grand Prix de Russie, sur le circuit de Sotchi.

Le pilote Mercedes averc un chrono de 1’38″513, devance son coéquipier et principal rival pour l’obtention du titre mondial, l’Allemand Nico Rosberg, second en 1’38″713.

Suivent, en seconde ligne, la Williams-Mercedes du Finlandais Valterri Bottas, 3éme en  1’38″920 et la McLaren-Mercedes de l’Anglais Jenson Button qui en 1’39″121, s’élanceront derrière depuis la 2éme ligne.

Le meilleur des deux pilotes Français Jean-Eric Vergne, et en l’absence forcé de l’infortuné Jules Bianchi qui lutte toujours entre la vie et la mort à l’hôpital de Yokkaichi au Japon, aprés sa terrible sortie de route survenue dimanche dernier lors du 43éme tour du GP du Japon a Suzuka, signe le 10éme temps, en 1’40″020

A ses côtés sur la 5éme ligne, la Red Bull-Renault du quadruple Champion du Monde, Sebastian Vettel, crédité de 1’40″020 et seulement 11éme mais qui bénéficie de la pénalité infligée à Magnussen ! 

A noter en effet que le Danois Kevin Magnussen, 6éme, va reculer de cinq places sur la grille, en raison d’une pénalité pour utilisation d’une nouvelle boite de vitesse.

Comme Hülkenberg et Chilton, le Vénézuélien, Pa stor Madonado étant lui pénalisé de dix places pour un changement de moteur supplémentaire au quota alloué pour la saison

 

F1 2014 SOTCHI Lewis HAMILTON en pole.

F1-2014-SOTCHI-Lewis-HAMILTON-en-pole.

 

Lewis Hamilton qui nous indiquait:

« J’aime le nouveau circuit. Il offre vraiment une bonne adhérence et de grands angles, avec beaucoup de vitesse. C’est très amusant. La voiture a été vraiment bien aujourd’hui. McLaren semble proche ce qui est génial pour tout le monde car cela devrait permettre une bonne course et une bonne bataille pour la gagne.»

Et il ajoutait:

« Nous avons un bon équilibre avec la voiture, je sais qu’il ya beaucoup de cases cochées sur le listing des taches à préparer par les ingénieurs mais nous avons encore du travail à faire pour voir si nous pouvons améliorer pour demain.»

De son côté, Nico Rosberg, enchaînait:

« C’était une journée très productive d’un point de vue technique. L’équipe a décidé d’oeuvrer et travailler de deux façons différentes en termes de configuration. J’ai pris une configuration très créative pour ma voiture dans la deuxième séance d’essais, ce qui n’a pas fonctionné. Nous allons donc revenir à la manière et méthode conservatrice pour demain, car nous avons vu que Lewis était très rapide avec cela.»

Et il concluait:

« La piste est vraiment cool pour piloter, très agréable. Le tournant trois est un très spécial et l’asphalte est très lisse, de sorte que les pneus durent longtemps. Nous n’allons pas voir beaucoup arrêts aux stands ce dimanche, je suppose. C’est un peu surprenant. Mais ce revétement est parfait »

 

C’est donc le pilote Mercedes Lewis Hamilton qui s’empare de la pole position de ce 1er Grand Prix de Russie, avec les pneus Pirelli Soft. Il signe un chrono de 1’38″513, devant son coéquipier Nico Rosberg. C’est le neuvième doublé en qualification des Mercedes cette saison.

L’écart chronométrique entre softs et medium s’est un peu estompé, tombant de 1″5 à 1″2 entre hier et aujourd’hui. Une différence qui ouvre une palette de possibilités très large en termes de stratégies de course. On pense bien évidemment aux éventuelles tentatives de courses avec un seul arrêt, compte tenu de la très bonne longévité des pneumatiques sur cette piste flambant neuve.

Réaliste ?

Oui, d’autant plus que la vitesse maxi dans les stands vient d’être réduite à 60 km/h pour des raisons de sécurité. Cela porte le temps passé dans l’allée des stands à 24 secondes, un écart difficile à rattraper en piste.

En essais qualificatifs, étrangement, aucun team n’a tenté de jouer la Q1 en medium. Ni même la Q3, ce qui aurait pourtant permis de partir en médium et de passer les soft dès le second relais. C’est le soft qui a donc dominé de la Q1 à la Q3, disputées par une température ambiante de 25 °C.

Hamilton réalisait ces ‘économies’ de gommes, en ne couvrant qu’un seul relais en Q3, avec un temps pourtant supérieur à ce qu’il avait réalisé en Q2.

A noter l’exceptionnelle performance à domicile du ‘ régional de l’étape, le jeune Russe Daniil Kvyat, successeur désigné de Vettel chez Red Bull pour 2015, qui signe au volant de sa Toro Rosso-Renault, la meilleure qualification de sa carrière en 5éme position pour son Grand Prix national.

 

F1-2014-Paul-HEMBERY-patron-de-PIRELLI-Motorsport

F1-2014-Paul-HEMBERY-patron-de-PIRELLI-Motorsport – p)hoto autonewsinfo

 

Paul Hembery, directeur général de Pirelli motorsport, analyse cette session :

“Comme nous nous y attendions, l’écart de performance entre les deux qualités de gommes disponibles s’est réduit entre hier et aujourd’hui, avec une dégradation très réduite. Les stratégies de course à un seul arrêt deviennent réalistes, tandis que celles à deux arrêts seront vraisemblablement choisies par les plus rapides, compte tenu du temps perdu dans les stands. Dans les deux cas, ce sera passionnant sur ce nouveau circuit et les stratégies joueront un rôle très central.”

Voici les prévisions de Pirelli quant aux stratégies possibles :

Une stratégie à un seul arrêt semble, en théorie, plus rapide, sur la distance de 53 tours. Mais cela dépendra sans doute de la position de chacun en course.

Idéalement, la stratégie gagnante devrait donner ceci : départ en soft et changement pour des medium au 34éme tour.

La stratégie opposée, avec un départ en medium et un changement au 18éme tour, semble devoir porter les mêmes espoirs de résultats, même si aucun pilote du Top 10, ne tentera ce pari.

Quant à la stratégie à deux arrêts, elle sera la suivante : départ en soft, passage en soft au 20éme tour puis en medium au 50éme tour.

 

 F1-2014-SOTCHI-Le-stand-MARUSSIA-HOMMAGE-AU-GRAND-ABSENT


F1-2014-SOTCHI-Le-stand-MARUSSIA-HOMMAGE-AU-GRAND-ABSENT: Sa monoplace est bien présente dans le box

 

Quelque soit les choix et stratégies, personne à l’heure de quitter les stands, n’oubliera d’avoir une petite pensée pour l’infortuné Jules Bianchi qui au lointain Japon, lutte encore et toujours pour sa survie…

« Forza Jules » comme le rappelle les stickers que portent ce week-end tous les pilotes et les monoplaces de F1, de GP2 et de GP3 qui participent à ce premier Grand Prix de Russie de l’histoire

 

Peter SOWL
Photos : Bernard ASSET -TEAMS et PIRELLI

 

LA GRILLE DE DÉPART 

1. ligne
Lewis Hamilton (Mercedes W05), en 1’38″513 (Q3)
Nico Rosberg (Mercedes W05), en 1’38″713 (Q3)
2. ligne
Valtteri Bottas (Williams FW36-Mercedes), en 1’38″920 (Q3)
Jenson Button (McLaren MP4/29-Mercedes), en 1’39″121 (Q3)
3. ligne
Daniil Kvyat (Toro Rosso STR9-Renault), en 1’39″277 (Q3)
Daniel Ricciardo (Red Bull RB10-Renault), en 1’39″635 (Q3)
4. ligne
Fernando Alonso (Ferrari F14-T), en 1’39″709 (Q3)
Kimi Raikkonen (Ferrari F14-T), en 1’39″771 (Q3)
5. ligne
Jean-Eric Vergne (Toro Rosso STR9-Renault), en 1’40″020 (Q3)
Sebastian Vettel (Red Bull RB10-Renault), en 1’40″020 (Q2)
6. ligne
Kevin Magnussen (McLaren MP4/29-Mercedes), en 1’39″629 (Q3) **
Sergio Perez (Force India VJM07-Mercedes), en 1’40″163 (Q2)
7. ligne
Esteban Gutierrez (Sauber C33-Ferrari), en 1’40″536 (Q2)
Adrian Sutil (Sauber C33-Ferrari), en 1’40″894 (Q2)
8. ligne
Romain Grosjean (Lotus E22-Renault), en 1’41″397 (Q2)
Marcus Ericsson (Caterham CT05-Renault), en 1’42″648 (Q1)
9. ligne
Nico Hulkenberg (Force India VJM07-Mercedes), en 1’40″058 (Q2) **
Felipe Massa (Williams FW36-Mercedes), en 1’43″064 (Q1)

10. ligne
Kamui Kobayashi (Caterham CT05-Renault), en 1’43″166 (Q1)
Max Chilton (Marussia MR03-Ferrari), en 1’43″649 (Q1)

11. ligne
Pastor Maldonado (Lotus E22-Renault), en 1’43″205 (Q1) **

 

** Penalisé de 5 places

 

F1 Sport

About Author

gilles