ENDURANCE WEC. LA TOYOTA N°8 DE BUEMI -DAVIDSON S’OFFRE LA POLE A DOMICILE

 

WEC 2014  FUJI 2014  Affiche

 

L’équipe Toyota Racing peut célébrer sa pole position obtenue aujourd’hui chez elle à domicile au Japon, lors de la séance des qualifications de la course des 6 Heures de Fuji,  5éme manche du Championnat du Monde d’Endurance WEC 2014.

C’est dans le tout dernier tour de la séance de cette session des essais qualificatifs qu’Anthony Davidson et Sébastien Buemi sont parvenus à signer la meilleure moyenne au tour de la Toyota TS040 n°8, subtilisant in – extremis, la pole position à la Porsche 919 Hybride n°20.

 

 WEC-2014-FUJI-La-TOYOTA-N°-8-en-pole


WEC-2014-FUJI-La-TOYOTA-N°-8-en-pole

 

La superbe prestation du pilote Suisse a finalement permis au duo de réaliser un chrono moyen pour les deux pilotes de 1’26″886, soit 0″043 seconde de mieux que la Porsche.

L’ancien pilote de F1, l’Australien Mark Webber pouvait pourtant se féliciter d’avoir validé un superbe chrono, mais quand il est rentré au stand quelques minutes avant la fin de la séance, Sébastien Buemi en a profité pour offrir aux spectateurs une sublime performance.

Toyota signe aujourd’hui la 10éme pole position de la marque Japonaise depuis le début du championnat d’endurance WEC et la quatrième de la saison 2014.

Les deux Porsche s’élanceront donc en deuxième et troisième position sur la grille de départ, la n°14 sur la deuxième ligne, juste devant l’autre Toyota TS040, la n°7 du ‘ régional ‘ de l’étape, Kazuki Nakajima qui partagera son volant avec Alex Wurz et Stéphane Sarrazin.

Les deux Audi R18 e-tron quattro, partiront, elles, de la troisième ligne, Benoît Tréluyer, André Lotterer et Marcel Fässler devant leurs coéquipiers de la n°1, le trio que forme le Français Loïc Duval – qui dispute annuellement les deux grands Championnats Nippons, le Super GT en endurance et la Super Formula en monoplace – le Brésilien Lucas di Grassi et le Danois Tom Kristensen

Malgré un problème technique ayant engendré une sortie de piste et un drapeau rouge, la  Rébellion R-One Toyota, la n°12 de Rebellion Racing que se partagent  Nicolas Prost, Nidk Heidfeld et Mathias Beche, a pris l’avantage et la pole position de la catégorie LMP1-L.

 

PAROLES DES POLEMEN

 

WEC 2014 FUJI BUEMI et DAVIDSON en pole avec la TOYOTA TDS040 Num 8

WEC 2014 FUJI BUEMI et DAVIDSON en pole avec la TOYOTA TDS040 Num 8

 

 

Anthony Davidson:

« C’était une séance de qualifications incroyable, obtenir la pole position pour notre course à domicile. Vous ne savez jamais ce qui va se passer dans la qualification globale. J’étais confiant avec notre pointe de vitesse. Mon deuxième tour rapide aurait dû être plus rapide, mais il y avait de la boue sur la piste au virage 15 qui m’a coûté un peu de temps. Pourtant, je pensais que c’était assez. C’était mais juste. Merci à l’équipe, y compris tout le monde chez TOYOTA. Sans eux sans leur soutien technique, nous ne serions pas en pole aujourd’hui. « 

Sébastien Buemi, ajoutant:
« C’est le meilleur que vous pouvez rêver en qualification Parce qu’à la dernière minute, nous avons pris la pôle par la plus petite marge disponible. Si vous obtenez la pôle comme à Austin quand il y a une certaine distance, c’est très bien, mais pour avoir lutter si dur pour l’obtenir ici et réussir à la decrocher, est tout simplement parfait. Après les premiers tours d’Anthony, j’ai pensé que cette séance pourrait être relativement confortable pour nous mais je me trompais. Nous avons lutté un peu pour réchauffer les pneus donc j’ai eu très peu de grip pour mes premiers tours, le drapeau rouge l’est a refroidi et ils sont venus à la température juste à temps pour mon dernier tour rapide. « 

 

WEC 2014  FUJI  La LIGIER   G DRIVE en pole

 

En LMP2, la Ligier JSP2 du G-Drive Racing, s’est montrée la plus rapide et a réalisé sa troisième pole position de la saison. Olivier Pla a signé le meilleur chrono de la voiture qui sera également pilotée par Roman Rusinov et Julien Canal.

En deuxième position sur la première ligne des LMP2, la Morgan-Judd du Team OAK Racing d’Alex Brundle et Gustavo Yacaman a réalisé une très belle performance. L’héroïne locale Keiko Ihara sera par ailleurs à leurs côtés au sein du Team Français, elle est confiante que sa course à domicile sera belle.

À l’issue des vérifications techniques après la qualification toutefois, la Morgan n°35 a été disqualifiée de ses temps à cause du diamètre trop grand de sa bride d’admission d’air (décision n°12). Elle pourra toutefois prendre le départ depuis le fond de la grille, mais elle s’est vu infliger de plus une pénalité (Stop & Go) qu’elle devra effectuer durant la course. Ce qui à priori la condamne et devrait l’empêcher de viser la victoire !

 

ASTON MARTIN EN POLE EN LMPGT

 WEC 2014 FUJI ASTON MARTIN N°99 Photo ADRENALMEDIA.COM.


WEC 2014 FUJI ASTON MARTIN N°99 Photo ADRENALMEDIA.COM.

L’équipe Aston Martin a largement dominé la séance d’essais qualificatifs des 6 Heures de Fuji en s’offrant d’une part les poles positions de la catégorie LMGTE Pro etLMGTE Am, mais aussi la première ligne en GTE Pro, tout comme il l’avait fait en 2013 sur ce même circuit. C’est par ailleurs la 11éme pole du Team en Championnat WEC.

Le Brésilien Fernando Rees et son coéquipier le Britannique Alex MacDowall ont de leur côté signé leur première pole position dans le Championnat, en réalisant une moyenne de 1’39″686 au volant de la Vantage V8 n°99. Le duo a devancé ses team-mates de la n°97 Darren Turner et Stefan Mücke, les vainqueurs de la dernière manche au Texas, il y a tout juste trois semaines.

À peine une demi-seconde sépare les six premières voitures de la catégorie, et la Porsche 911 RSR n°92 de Patrick Pilet et Frédéric Makowiecki – qui a su mettre à profit son expérience du Super GT – ont réalisé la troisième meilleure moyenne en 1 ’40″145.

La Ferrari F458 Italia n°71 AF Corse de Davide Rigon et James Calado pointe enfin à trois centièmes de seconde de la voiture allemande et le duo italo-britannique devance pour la première fois cette année, ses coéquipiers de la n°51. Richard Lietz, qui revient en course après son accident fin août, a signé avec Jörg Bergmeister un tour en 1’40″283.

 

Paul Dalla Lana (CAN) / Pedro Lamy (PRT) / Christoffer Nygaard (DNK) / drivers of car #98 LMGTE AM Aston Martin Racing (GBR) Aston Martin Vantage V8 Qualifies pole for the LMGTE AM at Fuji Speedway - Shizuoka Prefecture - Japan

 

 

Les voitures de la catégorie LMGTE Am ont été cette fois-ci un peu moins rapides que celles de la catégorie Pro. Le Portugais Pedro Lamy et son coéquipier Danois, Christoffer Nygaard offrent la première pole à la Vantage V8 n°98 Aston Martin, et tout de même la 10éme pole position Aston Martin de la catégorie depuis le début du Championnat WEC FIA, en 2012.

Les deux compères ont assuré un tour du circuit en 1’40″230 pour ainsi devancer la Ferrari de la Scuderia AF Corse, la n°81 de Andrea Bertolini et Michele Rugolo. Juste derrière, l’Aston Martin n°95 de David Heinemeier-Hansson et Nicki Thiim signe le 3éme temps devant la F458 AF Corse n°61 de Jeroen Bleekemolen et Mike Skeen.

Seule 0″052  sépare les trois premières voitures de la catégorie, ce qui annonce d’ores et déjà une lutte de tous les instants lors de la course de demain.

On retrouvera les 27 voitures sur la grille des 6 Heures de Fuji ce dimanche pour un départ qui sera donné à 11h00 (4h00 en France).

 

Sam HORNETT

Photos : TEAMS

 

LA GRILLE DE DEPART

1.ligne
Davidson/Buemi (Toyota TS040 Hybrid) – Toyota – 1’26 »886
Bernhard/Webber/Hartley (Porsche 919 Hybrid) – Porsche – 1’26 »929
2.ligne
Dumas/Jani/Lieb (Porsche 919 Hybrid) – Porsche – 1’27 »306
Wurz/Sarrazin/Nakajima (Toyota TS040 Hybrid) – Toyota – 1’27 »437
3.ligne
Fassler/Lotterer/Treluyer (Audi R18 e-tron quattro) – Audi – 1’28 »118
Di Grassi/Duval/Kristensen (Audi R18 e-tron quattro) – Audi – 1’28 »165
4.ligne
Prost/Heidfeld/Beche (Rebellion R One-Toyota) – Rebellion – 1’31 »751
Kraihamer/Belicchi/Leimer (Rebellion R One-Toyota) – Rebellion – 1’32 »245
5.ligne
Rusinov/Pla/Canal (Ligier JS P2-Nissan) – G Drive – 1’33 »062
Ihara/Yacaman/Brundle (Morgan-Judd) – OAK – 1’33 »569**
6.ligne
Howson/Bradley/Imperatori (Oreca 03-Nissan) – KCMG – 1’33 »847
Zlobin/Minassian/Mediani (Oreca 03-Nissan) – SMP – 1’34 »328
7.ligne
Ladygin/Shaitar/Ladygin (Oreca 03-Nissan) – 1’35 »006
Bouchut/Rossiter/Kaffer (Lotus CLM P1/01) – Lotus – 1’35 »414
8.ligne
MacDowall/O’Young-Rees (Aston Martin Vantage) – AMR – 1’39 »686
Turner/Mucke (Aston Martin Vantage) – AMR – 1’40 »031
9.ligne
Pilet/Makowiecki (Porsche 991 RSR) – Manthey – 1’40 »145
Rigon/Calado (Ferrari 458) – AF Corse – 1’40 »171
10.ligne
Bruni/Vilander (Ferrari 458) – AF Corse – 1’40 »200
Dalla Lana/Lamy/Nygaard (Aston Martin Vantage) – AMR – 1’40 »230
11.ligne
Bergmeister/Lietz (Porsche 911) – Manthey – 1’40 »283
Wyatt/Rugolo/Bertolini (Ferrari 458) – AF Corse – 1’40 »624
12.ligne
Poulsen/H.Hansson/Thim (Aston Martin Vantage) – AMR – 1’40 »638
Curtis/Bleekemolen (Ferrari 458) – AF Corse – 1’40 »676
13.ligne
Perrodo/Collard/Vaxiviere (Porsche 911 GT3 RSR) – Prospeed – 1’40 »830
Ried/Bachler/Al Qubaisi (Porsche 911 RSR) – Proton – 1’40 »995
14.ligne
Roda/Ruberti/Segal (Ferrari 458) – 8 Star – 1’41 »019

**Déclassée en derniére ligne

FIA WEC Sport

About Author

gilles