WTCC. LES CITROEN BATTUES A PEKIN PAR LA CHEVROLET DE CHILTON ET LA LADA DE HUFF

WRCC-2014-PEKIN-CHEVROLET-CHILTON-1er-de-la-1ére-course.

WTCC-2014-PEKIN-CHEVROLET-CHILTON-1er-de-la-1ére-course.

 

INCROYABLE !

Lex trois pilotes des Citroen C-Elysée onrt été devancés et battus et lors des deux manches de l’épreuve Chinoise qui se disputait à Pékin !

La course la plus importante au calendrier pour la marque Française qui vise gros avec l’imposant marché Chinois et qui n’a pourtant remporté aucune des deux courses… Elle qui survole la discipline depuis la manche d’ouverture à Marrakech  !

 

 WTCC-2014-PEKIN-TOM-CHILTON-et-YVAN-MULLER


WTCC-2014-PEKIN-TOM-CHILTON-et-YVAN-MULLER

 

Dans la 1ére, c’est le jeune anglais Tom Chilton qui triomphe au volant de sa Chevrolet Cruze au terme des 28 tours, devançant la meilleure des trois Citroën C-Elysée, celle de son ancien équipier, avant qu’il ne rejoigne l’équipe Française, le quadruple Champion du monde Yvan Muller qui finit à 2″493, devant le leader du Championnat 2014, son partenaire, l’Argentin José María López, qui complète ce premier podium, à 5″132

Suivent, une autre Chevrolet Cruze, celle de l’Italien Gianni Morbidelli, à 10″473 et la 3éme C-Elysée, de Sébastien Loeb, 5éme à 14″455.

 

WTCC 2014 PEKIN - La LADA de Rob HUFF-Victorieuse de la seconde course le 5 octobre.

WTCC 2014 PEKIN – La LADA de Rob HUFF-Victorieuse de la seconde course le 5 octobre.

 

Lors de la seconde manche, la victoire revient à la Lada Granta de l’ancien Champion du monde, l’anglais Rob Huff.

Il gagne au terme des 26 tours, en précédant la Chevrolet Cruze du Hollandais Tom Coronel de 0″766 et la 1ére Citroën, celle de Sébastien Loeb qui termine à 3″072.

Ensuite, on pointe la deuxième C-Elysée de José María López, à 3″102 qui creuse l’écart au classement provisoire du Championnat qu’il devrait remporter, grignotant de précieux points (6) face à son équipier et désormais seul rival, Yvan Muller seulement 9éme à 12″463

 

 WTCC-2014-PEKIN-LOPEZ


WTCC-2014-PEKIN-LOPEZ

 

Le Hongrois Norbert Michelisz avec sa Honda Civic WTCC, complétant le Top 5, à 8″673

Bien que ce week-end se termine  sans victoire – une première en 2014 – l’équipe Citroën pouvait tirer un bilan positif de cette manche Pékinoise.

 

 WTCC-2014-PEKIN-MA-QUNG-HUA-C-ELYSEE


WTCC-2014-PEKIN-MA-QUNG-HUA-C-ELYSEE

 

Malgré la déception de ne pas voir son quatrième pilote, le ‘ régional ‘ de l’étape, le jeune Chinois Ma Qing Hua, ne pas scorer le moindre point, lui qui avait gagné à Moscou pour sa 1ére course avec la firme aux chevrons !

Il est en effet désormais acquis que le titre de Champion du Monde ‘Pilotes’ se jouera entre José María López (339 pts) et Yvan Muller (273 pts) car le 3éme au classement Sébastien Loeb  qui totalise 238 pts est trop attardé pour espérer décrocher le titre.

 

 WTCC-2014-PEKIN-LE-FUTUR-CHAMPION-DU-MONDE-MULLER-ou-LOPEZ


WTCC-2014-PEKIN-LE-FUTUR-CHAMPION-DU-MONDE-MULLER-ou-LOPEZ

 

Au cumul des deux courses de Pékin, López réalise la meilleure opération puisqu’il augmente son avance sur Muller de six unités. Pour le Championnat du Monde ‘Constructeurs’, il ne manque plus que quinze points à Citroën pour s’assurer de la couronne.

Aprés les cérémonies du podium, les deux héros du jour, confiaient :

Tom Chilton, vainqueur de la Course 1 :

« C’est absolument fantastique. Je suis tellement heureux de cette victoire. C’est ma troisième en WTCC, et la deuxième en Chine. Ce pays semble me réussir. Nous avons été très satisfaits des performances de la voiture et le circuit nous a bien plus réussi que ce à quoi nous nous attendions. J’ai pris un très bon départ et j’ai attaqué pour me construire une bonne avance. La voiture de sécurité est apparue peu après et j’ai alors essayé de rester cool pour éviter qu’Yvan Muller me passe au freinage au restart. Je suis toutefois parvenu à reprendre de l’avance et ce fut suffisant pour m’assurer de la victoire. »

Rob Huff, vainqueur de la Course 2 :

« C’est simplement fantastique. Qui l’aurait imaginé, même après notre superbe podium en Argentine. C’est ma première victoire depuis Macao l’an passé et certainement la plus difficile de ma carrière. C’est pourquoi que je la chérirai toute ma vie. Je suis heureux pour LADA Sport et pour tous les gars de l’équipe, ils ont réalisé un travail tellement fabuleux. Ils n’ont jamais cessé d’y croire, de se battre et de travailler pour ça. Aujourd’hui ça a payé. Tout s’est bien déroulé durant cette course. Après un bon départ, je n’ai jamais relâché l’effort durant les premiers tours pour prendre le large. La voiture était rapide et je me suis attelé à conserver cette avance tout en conservant mes pneus au cas où j’aurais besoin d’attaquer de nouveau dans les derniers tours. J’ai senti des vibrations dans le train avant gauche, mais je suis tout de même parvenu à contenir Coronel. »

 

WTCC-2014-PEKIN-YVES-MATTON

WTCC-2014-PEKIN-YVES-MATTON

 

Quant aux hommes de Citroën, eux ils expliquaient :

Yves Matton, Directeur de Citroën Racing :

« Sur le papier, ce petit circuit sinueux n’était pas le plus adapté à nos Citroën C-Elysée WTCC, d’autant que nos adversaires bénéficient d’un avantage avec les poids de compensation des performances. Il s’agit du premier week-end de l’année où nous ne remportons pas de course, mais nous réalisons tout de même de bonnes opérations pour les deux Championnats du Monde. Nous sommes déjà tournés vers Shanghai, qui constitue un rendez-vous particulièrement important pour Citroën. »

 

WTCC-2014-PEKIN-LOPEZ-Portrait

WTCC-2014-PEKIN-LOPEZ-Portrait

 

José María López :

« Pour l’équipe dans son ensemble, ce week-end a été plus compliqué que les précédents. Les autres ont beaucoup travaillé ces dernières semaines et nous voyons que les performances se resserrent un peu plus. En ce qui me concerne, tout va dans le bon sens et j’augmente encore mon avance. Mais le championnat est encore ouvert, il reste trois meetings et six courses au programme. »

 

WTCC-2014-PEKIN-LOEB-Portrait

WTCC-2014-PEKIN-LOEB-Portrait

 

Sébastien Loeb :

« Dans la première course, j’avoue que j’avais du mal à comprendre le fonctionnement des pneumatiques et je devais me battre avec un comportement assez capricieux. La deuxième manche a été meilleure. J’étais un peu plus rapide que Tom Coronel dans les premiers tours, mais pas suffisamment pour le passer. J’ai fait une petite erreur à la fin et José est revenu. C’était chaud, mais je suis content d’avoir conservé ce podium. »

 

WTCC-2014-PEKIN-MULLER-Portrait.

WTCC-2014-PEKIN-MULLER-Portrait.

 

Yvan Muller :

« J’ai pris un bon départ dans la course 1. Ensuite, j’ai tout donné pour rester au contact de Tom Chilton, mais il était tout simplement plus rapide. Idem pour la course 2, je ne pouvais pas le doubler ! Comme je perds quelques points de plus au Championnat, je ne suis pas très optimiste pour la fin de la saison. Mais je continuerai à faire de mon mieux ! »

 

 WTCC-2014-PEKIN-Team-CITROEN-MA-QUNG-HUA


WTCC-2014-PEKIN-Team-CITROEN-MA-QUNG-HUA

 

Ma Qing Hua :

« Après avoir signé le meilleur chrono des essais libres, j’espérais de bons résultats aujourd’hui ! Mes chances se sont réduites dès les qualifications, lorsque l’interruption de la Q1 a perturbé mon programme. J’avais entamé une belle remontée dans la première course, mais la voiture était difficile à garder sur la piste. J’ai traversé un bac à graviers et j’ai crevé en touchant une pile de pneus. J’espère que tout se passera mieux à Shanghai. Là-bas, ce sera vraiment chez moi ! »

 

Aurélie ELBAZ

Photos : WTCC et TEAMS

 

WTCC 2014 PEKIN MA QING HUA

WTCC 2014 PEKIN MA QING HUA

WTCC

About Author

gilles