WRC. AU RALLYE DE FRANCE LATVALA DEVANT MIKKELSEN. OGIER STOPPE DANS SON ELAN !

 

 WRC-2014-ALSACE-LATVALA-Team-VW


WRC-2014-ALSACE-LATVALA-Team-VW

Deux Polo Volkswagen se retrouvent en tête, Latvala devant Mikkelsen

Le Finlandais mène en effet avec 8’’2 d’avance sur le Norvégien

Quant à Sébastien Ogier, retardé en début de course,il se retrouve incroyablement à plus de 8 minutes … et la perspective de conquérir comme il y a in an ici en Alsace, un second titre mondial, s’est définitivement envolé ce vendredi et ce des la seconde spéciale !
Samedi, la 2éme étape passera par Colmar et Mulhouse.

Duel serré pour la première place, bagarre toujours ouverte au championnat pilotes : Tel est le verdict de la première journée du Rallye de France, qui a vu Sébastien Ogier écarté du combat à l’avant. Ce sont ses deux camarades du team Volkswagen, Jari­Matti Latvala, secondé par Miikka Anttila, et Andreas Mikkelsen, associé à Ola Fløne, qui sont aux premières loges.

 

 WRC-2014-ALSACE-LATVALA-Team-VW


WRC-2014-ALSACE-LATVALA-Team-VW

 

Alors que 114,75 km de chronos ont été parcourus sur un total de 303,63 km, le Finlandais ne précède le jeune Norvégien – momentanément pointé en tête après l’ES 2 – que de 8’’2.

C’est dire si ce duel s’annonce palpitant pour la suite.

Ce vendredi a été noir pour le Champion du monde en titre et son coéquipier, Julien Ingrassia. Ce n’était vraiment pas le jour de Sébastien Ogier, retardé de 4 minutes dans l’ES 2 (la plus longue de la journée, avec ses 34,34 km) par un capteur électronique défectueux, provoquant des coupures moteur intermittentes.

 

 WRC-2014-ALSACE-Seb-OGIER-VW-Polo.


WRC-2014-ALSACE-Seb-OGIER-VW-Polo.

 

Et comme si cela ne suffisait pas, une erreur de pointage au départ de l’ES 3, pour laquelle Ingrassia pouvait à juste titre invoquer des circonstances atténuantes, rajoutait 4 minutes de plus à un handicap déjà bien lourd…

Le rêve des deux Français d’être sacrés ce week-­end en Alsace s’estompait, dès lors que remonter près de 9 minutes en 11 spéciales et 188,88 km de course relèvait de la mission impossible… si devant la situation devait rester en l’état.

Dans ce contexte, un petit événement serait presque passé inaperçu :
Le 300éme scratch d’une Polo R WRC en Championnat du monde des rallyes, depuis ses débuts au Monte­Carlo 2013.
Un exploit signé Latvala-Anttila dans la troisième spéciale du jour : Pays de Salm (9,59 km).

 

MEEKE ET ØSTBERG EN CONFIANCE EN FRANCE

 

 WRC-2014-ALLEMAGNE-Kris-MEEKE-et-sa-DS3-


WRC-2014-ALLEMAGNE-Kris-MEEKE-et-sa-DS3-

 

A bord des DS3 WRC du Team Citroën Total, les deux équipages Citrien, Kris Meeke – Paul Nagle et Mads Østberg – Jonas Andersson, occupent respectivement les troisième et cinquième positions du Rallye de France, au terme de la première journée.
À domicile, l’équipe Française profite d’un large soutien national sur les routes d’Alsace et de Lorraine.
De retour sur asphalte après une belle prestation sur la terre australienne, les pilotes des DS3 Citroën, se montraient à son avantage dès les premiers kilomètres.

Remarquables dès le shakedown, Kris Meeke et Paul Nagle s’emparaient de la troisième place du classement général provisoire à l’arrivée de la redoutable ES2 « Vosges – Pays d’Ormont ». Le pilote britannique restait concentré sur son objectif initial pour profiter des qualités de sa DS3 WRC. Il terminait cette journée au troisième rang à moins de quinze secondes de la deuxième place.

Dans l’autre DS3 WRC, Mads Østberg et Jonas Andersson ne dissimulaient pas leur sourire durant toute la matinée. Visiblement en confiance avec les nouveaux pneumatiques fournis par Michelin, l’équipage nordique s’installait rapidement en cinquième position en luttant avec un spécialiste de l’asphalte comme Dani Sordo.

 

PAROLES DE PILOTES

 WRC-2014-ALLEMAGNE-Toute-la-DETRESSE-de-Sebastien-OGIER


WRC-2014-Toute-la-DÉTRESSE-de-Sébastien-OGIER

 

Sébastien Ogier

« Après les moments forts que nous avons vécus l’an dernier ici­même, cette entrée en matière décevante nous fait l’effet, à Julien et moi, d’une douche froide. Quelle déception pour les fans, en attente d’un beau spectacle ce week6end ! C’est précisément dans la plus longue spéciale que nous avons rencontré ce problème de capteur électronique qui nous a coûté 4 minutes. Plus une double peine avec cette pénalité de 4 minutes qui s’en est suivie. Ce fut vraiment la journée des enquiquinements maximum. Mais nous sommes une équipe, nous gagnons ensemble et nous connaissons des revers ensemble. Maintenant, il ne nous reste plus qu’à gagner la Power Stage à la fin du rallye, pour marquer au moins trois points au championnat. »

Jari-Matti Latvala

« Je me suis régalé aujourd’hui dans ces spéciales. Je les ai trouvées très amusantes. Mais tout reste à faire. Demain matin, l’adhérence devrait être bonne, mais par la suite, le bitume devrait être moins propre, du fait du passage répété des voitures et des dépôts de gomme sur la route. Il faudra donc rester sur ses gardes, avec mes amis norvégiens sur mes talons. Je voudrais d’ailleurs adresser tous mes compliments à Andreas Mikkelsen, qui a signé une grande performance aujourd’hui. Sébastien Ogier ne doit qu’à une insigne malchance le fait de ne plus être mon adversaire numéro 1 dans ce rallye. J’espère néanmoins que l’épreuve va rester aussi passionnante pour les spectateurs, avec Kris Meeke qui n’est pas réellement distancé. »

Andreas Mikkelsen :

« J’ai pris beaucoup de plaisir à piloter la Polo R WRC dans ces spéciales très belles et très rapides. Je profite de chaque kilomètre, car je n’ai jamais eu un aussi bon ressenti sur l’asphalte. Je voudrais me battre jusqu’au bout, dans l’espoir de remporter ma première victoire en championnat du monde. Mais je ne vais pas tenter le diable. Quoi qu’il en soit, le chemin est encore long d’ici à l’arrivée, dimanche. Ma priorité numéro 1 est de conserver jusqu’au bout ma troisième place au championnat, et pour l’instant c’est en bonne voie. Je suis donc satisfait de ma première journée, je signerais même pour que les choses restent en l’état. »

Jost Capito, le Directeur de Volkswagen Motorsport

« Les performances de nos trois pilotes sont à souligner, mais il nous manque malheureusement un petit quelque chose pour que notre bonheur soit complet. Latvala et Mikkelsen se livrent bien le duel que nous attendions en tête entre deux Volkswagen, et nous en sommes ravis. Mais Sébastien Ogier a subi aujourd’hui un revers important dans sa progression vers un nouveau titre mondial. Nous éprouvons tous de la peine pour lui et pour Julien Ingrassia, en constatant qu’il a suffi du caprice d’un simple capteur pour gâcher leur course, chez eux, en France. Car il est peu probable maintenant, étant donné leur retard, qu’ils puissent rejoindre les premières loges. »

Kris Meeke :

« Je suis très content de ce que nous avons pu montrer aujourd’hui. Comme lors des précédents rallyes, nous sommes dans le groupe de tête. Il est important d’être en bonne position pour aller chercher un maximum de points à l’arrivée. La deuxième place du Championnat du Monde des Constructeurs reste l’objectif. »

Mads Østberg :

« La journée s’est plutôt bien passée. J’aime beaucoup les spéciales du Rallye de France. C’est toujours mon épreuve préférée sur asphalte. Chaque kilomètre disputé sur cette surface m’aide à progresser. Nous allons encore travailler sur la DS3 WRC ce soir. Je suis impatient d’être au départ de la deuxième étape ! »

Marek Nawarecki, bras droit d’Yves Matton, le Team Principal de Citroën Racing, retenu lui à Pékin par la manche Chunoise du WTCC, expliquait:

« Nos équipages apprécient le comportement de l’évolution des gommes Michelin. C’est un premier point important, car nous la découvrions en compétition. Le bilan est positif. Nous sommes en ligne avec les objectifs fixés sur cette épreuve. Kris est au contact des deux premiers. Il a montré de belles performances et il continue de progresser de rallye en rallye. Mads n’est pas loin de Dani Sordo. Même si le comportement de la voiture ne lui convenait pas durant la seconde boucle, il a su gérer cette étape avec application. Il doit encore conforter sa position demain. Ce sera à nouveau une journée difficile avec de nouvelles portions. Mais nos pilotes pourront les aborder en confiance. »

 

FILM DU RALLYE

 

 WRC-2014-FINLANDE-Kris-MEEKE-HEU-REUX-


WRC-2014-Kris-MEEKE-HEU-REUX-

 

ES1 – Col de la Charbonnière 1 (11,11 km) – Les conditions étaient parfaites au départ de la première spéciale. Jari-Matti Latvala signait le meilleur temps devant Sébastien Ogier, Andreas Mikkelsen et Kris Meeke, tous dans la même seconde. Septième chrono pour Mads Østberg.

ES2 – Vosges – Pays d’Ormont 1 (34,34 km) – Victime d’un souci technique, Sébastien Ogier cédait plus de quatre minutes. Avec un scratch devant Kris Meeke, Andreas Mikkelsen prenait les commandes du classement devant Jari-Matti Latvala et Kris Meeke. Auteur du sixième temps, Mads Østberg gagnait une place au général.

ES3 – Pays de Salm 1 (9,59 km) – Jari-Matti Latvala récupérait la première place en devançant Andreas Mikkelsen, Mads Østberg et Kris Meeke dans cette spéciale. À l’heure d’entrer dans le parc d’assistance, Meeke occupait la troisième position et Østberg la sixième.

ES4 – Col de la Charbonnière 2 (11,11 km) – Mikkelsen se rapprochait de Latvala sans parvenir à lui ravir le leadership. Kris Meeke se plaçait en embuscade derrière les deux premiers, tandis que Mads Østberg héritait du cinquième rang.

ES5 – Vosges – Pays d’Ormont 2 (34,34 km) – Dans le second passage du juge de paix de cette journée, Kris Meeke et Mads Østberg confortaient leur place au classement général, toujours mené par Jari-Matti Latvala.

ES6 – Pays de Salm 2 (9,59 km) – Avant la dernière spéciale du jour disputée à Strasbourg, Kris Meeke restait dans le rythme du podium provisoire. Juste derrière lui, Mads Østberg faisait jeu égal avec Dani Sordo dans leur duel pour la quatrième position

ES7 – Strasbourg (4,86 km) – Meilleur temps partagé par Dani Sordo et Andreas Mikkelsen dans la spéciale tracée au cœur de la ville de Strasbourg. Kris Meeke terminait la journée avec la quatrième performance et Mads Østberg avec le neuvième. Le classement général n’évoluait pas.

Sept ES et 125 kilomètres chronométrés seront à parcourir samedi. Départ du parc fermé dès 6h30 et retour à Strasbourg à partir de 20h20 après deux boucles de trois spéciales dans le Haut-Rhin, une assistance éloignée basée à Colmar et une super-spéciale à Mulhouse.

 

Christian COLINET
Photos : TEAMS

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE

 

WRC-2014-ALSACE-La-VW-POLO-WRC-de-LATVALA-ANTTILA

WRC-2014-ALSACE-La-VW-POLO-WRC-de-LATVALA-ANTTILA

 

1. Jari-Matti Latvala – Miikka Anttila (Volkswagen Polo R WRC) en 1h01’42″9
2. Andreas Mikkelsen – Ola Floene (Volkswagen Polo R WRC), à 8″2
3. Kris Meeke – Paul Nagle (Citroën DS3 WRC), à 23″1
4. Dani Sordo – Marc Marti (Hyundai i20 WRC), à 51″2
5. Mads Østberg – Jonas Andersson (Citroën DS3 WRC), à 1’01″9
6. Mikko Hirvonen – Jarmo Lehtinen (Ford Fiesta RS WRC), à 1’02″9
7. Robert Kubica – Maciej Szczepaniak (Ford Fiesta RS WRC), à 1’04″7
8. Bryan Bouffier – Xavier Panseri (Hyundai i20 WRC), à 1’45″7
9. Martin Prokop – Jan Tomanek (Ford Fiesta RS WRC), à 2’24″1
10. Elfyn Evans – Daniel Barritt (Ford Fiesta RS WRC), à 2’28″1

MEILLEURS TEMPS
Jari-Matti Latvala (4), Andreas Mikkelsen (3 dont 1 ex-aequo), Dani Sordo (1 ex-aequo).

LEADERS
ES 1, 3 à 7 : Jari-Matti Latvala
ES 2 : Andreas Mikkelsen

 

WRC

About Author

gilles