MONDIAL AUTO 2014 : QUELQUES BELLES TROUVAILLES…

VW XL SPORT

VW XL SPORT

 

A autonewsinfo, on a le goût et l’amour des beaux ou jolis objets mécaniques, sur deux, trois, quatre et jusqu’à  18 roues quand on double aux USA un de ces fabuleux « Eighteen wheelers », les camions,  Kenworth et autres  Peterbilt, Mack ou Freightleiner…

Octobre 2014: petit tour au Mondial de l’Auto 2014 à Paris, à la recherche de trouvailles, voire de coups de cœur.

 

UN PETIT BOLIDE DE FANTASME… L’ABARTH 695 BIPOSTO

 

On est sur un stand tout discret…

Une nana en combinaison de pilote pour répondre qu’elle ne sait rien et qu’il faut aller sur internet…

Trois petites autos, toutes sur base de cette réussite absolue qu’est la Fiat 500, nous sommes donc chez Abarth, devant la plus sportive de toutes les versions vendues sous son nom,  la Biposto 695.

 

 

Une jolie gueule d’amour, simple, qui ne se la pète pas, juste sublime…

Deux places, d’où son nom, l’intérieur est résolument sport, sièges baquet, les ceintures qui vont avec, accrochées en fond de véhicule, à l’arrière, comme sur les autos de rallye.

 

 

Le rapprochement va d’ailleurs plus loin avec une boîte en H avec crabots, qui dispense d’embrayer, et un levier long comme sur les autos du WRC.

Je suis tout simplement à genoux, il faut dire que le sigle Abarth, un peu comme celui des Ferrari et des Porsche, me fait monter le rythme cardiaque au-delà du raisonnable…

190 cv pour moins de 1000 kg, 230 km/h là où c’est permis (sinon, c’est justement le permis qui monte sur Mars…) un pur objet du désir pas obscur du tout.

Bon, le joujou magique coûte 45 000 euro, là je ne joue plus mais j’ai quand même rêvé.

Et après tout, ceux qui ont les moyens de leurs rêves sont les bienvenus dans ce reportage, comme ceux qui ont juste leurs yeux pour pleurer et ceux qui ont seulement un cœur pour s’évader…

 

UNE AUTO SYMPA ET LEGENDAIRE… ALFA ROMEO MITO JUNIOR

 

Alfa Romeo est une marque très célèbre chez les motards, car c’est une Mito 4C qui fait office de safety car sur les courses de WSBK, et le seul fait de la voir passer signifie que la course va démarrer.

Comme en plus elle est phénoménale et que son bruit est inhumain tellement c’est beau, et qu’elle fait battre nos petits cœurs qui attendent l’arrivée des monstres sacrés en baston, Alfa c’est encore une histoire de frissons et de chair de poule.

Sur le stand Alfa à Paris, il y a de quoi perdre la tête, vraiment, à tourner comme un derviche du même nom, entre quelques jolies nanas dont la classe va bien avec les autos, il ya certes peu de nouveautés sur ce stand, mais du bonheur partout, du fantasme encore…

 

LA 4C DU WSBK

LA 4C DU WSBK

 

J’ai donc décidé d’être sage dans ce maelström de folie, et j’ai regardé avec des yeux attendris la Mito Junior, petite auto qui donne envie d’une petite auto, au milieu de toutes ces citadines qui se ressemblent toutes, d’une uniformité esthétique désespérante, et qui parfois coûtent une blinde parce qu’elles croient qu’elles sortent du rang.

 

ALFA ROMEO « TI AMO »

 

Bon, 85 cv, moteur 1,3 l, c’est la plus petite des Alfa, mais elle est carrément reconnaissable de loin, on entre ainsi quand même dans un club d’initiés.

Elle consomme officiellement 3,5 l/100 km, pour de vrai 5 litres en ville,  on attaque à 17 000 euro et avec des options, on dépasse un peu les 20 000.

 

 

C’est une diesel,  le seul intérêt devient la conso, le prix du carburant monte plus vite que la mer au Mt St Michel!

Ce  n’est pas donné, mais c’est une voiture de caractère, branchée, qui a un vrai nom incroyablement légitime dans l’auto sportive, il y a évidemment beaucoup moins cher mais le plaisir est rarement gratoche.

Il y a aussi plus cher et infiniment moins générateur de frisson, je tairai les noms, je parle de coups de cœur, pas d’autos usurpatrices !

 

UNE MOTO… SCRAMBLER DUCATI, UNE NOUVELLE MARQUE!

 

Une moto, au mondial de l’Auto à Paris ?

Oui et pas sur n’importe quel stand, Audi…

Probablement le stand le plus chicos d’ailleurs…

Et pour parler du concept, rien de moins que le CEO, le PDG de Ducati, Claudio Domenicali en personne, qui reçoit les journalistes en tout petit comité, mais venant du monde entier.

J’ai eu cet honneur, comme en plus ce Scrambler est magnifique, et que je ne comprenais pas pourquoi la moto et le grand boss étaient là, j’y suis allé avec gourmandise et je n’ai pas été déçu !

 

 

C’est une révolution qu’annonce le patron.

Scrambler est une marque, pas une gamme ou un modèle de Ducati, une marque.

Toyota a fait la même chose avec Lexus, sa marque de luxe, là c’est kif kif mais dans l’autre sens, la nouvelle marque est plus proche du grand public.

Scrambler?

Un concept et une marque pour faire venir chez Ducati ceux qui ont peur de la marque, jugée très sportive par les non initiés.

Pour réaliser ces nouvelles motos, d’abord la simplicité, et donc un prix (largement moins de 10 000 euro) très attractif auprès des jeunes, des femmes, ces clientèles peu addicts à la marque rouge… jusqu’à présent !

 

 

Ensuite on pratique le mélange des genres,  ici le moderne et le Classic.

Le mélange des couleurs aussi, il y a évidemment une version rouge…

Avec un résultat esthétique torride.

Le moteur est un Ducati, 800 cc, 75 cv, donc un truc qui ne s’oublie plus jamais et ce dès le premier tour moteur, rendu un peu plus souple pour faciliter la circulation en ville.

Le but des concepteurs est résolument de permettre à chaque propriétaire d’assumer sa propre personnalité.

Du coup Scrambler est arrivé au Salon de Cologne 2014 avec déjà quatre modèles !

Et ce programme de cinq ans verra chaque année un nombre important de créations.

Le montage de ce programme a été rendu possible par la formidable réussite financière de la marque, plus 5% sur douze mois au niveau mondial, et le PDG nous a bien fait remarquer que le sigle de l’engin fait apparaître en énorme le mot Scrambler et en tout-petit le mot Ducati.

 

 

Par ailleurs, la couleur « officielle » de la marque est le jaune, il y aura d’ailleurs dans les concessions Ducati un « Yellow Corner»réservé à la marque.

Officiellement c’est parce que le premier Scrambler de Ducati était jaune, c’était dans les années 1970.

Il ne m’a pas fallu longtemps pour que le PDG reconnaisse aussi qu’à ses débuts, une très célèbre marque auto italienne roulait aussi en jaune et que suivre cette légende là était un vrai bonheur.

Aujourd’hui, Ducati appartient à Audi mais les liens avec Ferrari ont été très forts durant des décennies…

On sait qu’Enzo Ferrari, quand il s’est lancé, s’est vu interdire par Alfa Romeo et son nom et la couleur rouge… d’où le jaune qui est toujours la couleur de fond du « Cavallino Rampante »…

Finalement ce Scrambler a toute  sa place au mondial de l’Auto…

 

UNE DINGUERIE GENIALE : LA VW XL SPORT…

C’est justement Claudio Domenicali, le PDG de Ducati, qui m’a conseillé d’aller voir cette auto…

VW c’est le même groupe qu’Audi, tout ça reste dans la famille…

La XL Sport est en fait un concept-car qui ne ressemble pas à un concept-car ce qui tombe bien parce que je déteste les concept- cars…

C’est une caisse de folie, belle et originale à hurler, qui est donc une pièce unique et n’a vraiment pas de prix dans les deux sens, celui de l‘achat et de la vente.

Le moteur est … un Ducati, le deux cylindres le plus puissant du monde (deux cent bourrins),  celui de la moto Panigale Superleggera, moto qui a été fabriquée à quelques dizaines d’unités, parties en quelques jours quasiment en vente privée, au prix de 65 000 euro !

Bref, la voiture la plus dingue du salon est équipée du moteur de l’une des motos les plus dingues sorties ces dernières années!

Gros coup de foudre!

Bon, tout ça va trop vite, radar à l’horizon, alerte !

 

UN ANTI RADAR EN RESEAU SANS ABONNEMENT AVEC MODULE SPECIAL MOTO :

 

VERSION MOTO AVEC PROTECTION TRANSLUCIDE

VERSION MOTO AVEC PROTECTION TRANSLUCIDE

 

Rouler sur route ouverte aujourd’hui sans  système d’alarme est à peu près l’équivalent de la roulette russe mais, un peu comme si on mettait des balles  partout dans le barillet, t’es mort à coup sûr !

Wikango propose une option où il n’y a pas d’abonnement, on paie une fois pour toutes, et ça s’actualise tout seul.

C’est le Wikango nouvelle version, dit XL.

Il ya un prix « spécial salon » pour le lancement, 119 euro au lieu de 150.

On est en réseau, les autres abonnés servent donc d’alerte, le truc est connu, pas efficace à 100% surtout sur des routes peu fréquentées.

Formidable protecteur de permis en revanche et probablement aussi grande amélioration de la sécurité, quand on fait gaffe aux lardus, on fait beaucoup moins de conneries…

On m’a montré la version spéciale moto, avec le système d’accrochage au guidon réglable pour toutes les tailles de guidon, qui sortira dans un mois.

Et un étui de protection qui laisse lire les chiffres et alertes à travers une visière souple et translucide.

Les chiffres et alertes sont larges, donc visibles, bref semble t’il un vrai ange gardien !

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

Photos : Alain LEPAGE-  Fabien SARAILH – Jacques SAMALENS- Patrick de BAZIN

 

Moto Salons Sport

About Author

jeanlouis