WRC. AU RALLYE DE FRANCE, LE DUEL DE LA SAISON EN PHASE FINALE. NOUVEAU SACRE POUR OGIER ?

 

Impression

 

 

 

Ce week-end, au Rallye de France en Alsace, le duel de la saison entre en phase finale.

Et s’il n’en reste qu’un : Ogier ou Latvala ?  À l’affiche : Ogier-Ingrassia à nouveau sacrés à Strasbourg le 5 octobre ?  En vedette américaine : Latvala-Anttila vont tenter de repousser l’échéance ! Also starting : Mikkelsen-Fløene, jouent la 3éme place au Championnat.

Balle de match d’un côté, tentative de prendre le service de l’autre en face.

 

Ogier face à Latvala !

 WRC-2014-ALSACE-duel-pour-le-titre-mondial-entre-LATVALA-et-OGIER


WRC-2014-ALSACE-duel-pour-le-titre-mondial-entre-LATVALA-et-OGIER

 

 

Le duel qui aura marqué la saison du WRC 2014 entre dans sa phase finale. Encore trois rallyes pour décerner le titre mondial chez les pilotes et les coéquipiers. Peut-être dès le Rallye de France, en fin de semaine , en Alsace.

Compte tenu de la situation au classement général et de la nature de l’épreuve à venir, la logique voudrait que l’équipage tricolore, le duo Sébastien Ogier et Julien Ingrassia parvienne à conclure dès le 5 octobre.

De leur côté, les Finlandais, le tandem Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila vont faire tout leur possible pour retarder l’échéance et aussi tenter de l’emporter et de scorer de gros précieux points pour espérer eux aussi décrocher plus tard, le titre mondial !.

Les statistiques ne plaident pourtant guère en leur faveur car voilà plus de quinze ans qu’un Finlandais ne s’est plus imposé sur l’asphalte, et en aucun cas en Alsace.

Mais sait-on jamais…

Ce bras de fer entre les deux géants de la saison 2014, ne doit pas faire oublier le « jeunot » (25 ans) qui pointe juste derrière, car avec son coéquipier Ola Fløene, le Norvégien Andreas Mikkelsen, sur la troisième Polo R WRC, est pour l’instant sur le podium de la saison, et il va tenter de s’y maintenir.

 

WRC-2014-POLOGNE-Jost-Capito-Directeur-Volkswagen-Motorsport

WRC-2014-POLOGNE-Jost-Capito-Directeur-Volkswagen-Motorsport

 

D’ailleurs, Jost Capito, Directeur de Volkswagen Motorsport, confie:

« Les fans peuvent s’attendre à un nouvel épisode, aussi passionnant que l’an dernier, du challenger contre le tenant du titre, et donc de Latvala contre Ogier.»

Et il lâche:

« Tous les deux ont démontré qu’ils évoluaient au-dessus du lot sur l’asphalte, même si cette domination ne s’est pas soldée par un résultat en Allemagne. Chacun possède la capacité de battre l’autre. Maintenant que nous avons remporté le championnat des constructeurs, nous pouvons vivre pleinement ce duel entre nos deux pilotes, qui couronne une saison exceptionnelle pour Volkswagen. Ce Rallye promet d’être un nouveau temps fort du championnat. Et nous n’avons aucune raison de nous inquiéter de la rivalité entre nos deux pilotes !»

Avantage aux tenants du titre

WRC 2013 ALSACE SEB OGIER et JULIEN ONGRASSIA VICTORIEUX du Rallye le dimanche 6 octobre.

WRC 2013 ALSACE SEB OGIER et JULIEN ONGRASSIA VICTORIEUX du Rallye le dimanche 6 octobre.

µ

Sébastien Ogier et Julien Ingrassia peuvent donc conclure dès le Rallye de France, comme l’an passé. Pour être assurés de conserver leur titre, il leur suffirait de porter l’avantage qu’ils possèdent sur Latvala-Anttila de 50 à 56 points.

Soit le score maximal possible sur les deux derniers rallyes suivants (Espagne et Pays de Galles). Une victoire rapportant 25 pts et une deuxième place 18, le compte serait bon, si les Français gagnaient devant leurs camarades finlandais, mais il faudrait cependant tenir compte du résultat de la Power Stage, où les trois premiers marquent, rappelons-le, 3,2 et 1 point.

 

Mikkelsen joue la petite finale

WRC-2014-ALSACE-Andreas-MIKKELSEN

WRC-2014-ALSACE-Andreas-MIKKELSEN

 

 

Bien que hors du coup pour le titre mondial depuis le Rallye d’Australie, Andreas Mikkelsen peut néanmoins être fier de sa saison. Ses résultats parlent d’eux-mêmes : quatre podiums – deuxième en Suède et en Pologne, troisième en Allemagne et en Australie – ainsi que quatre autres classements dans les cinq premiers, au Portugal, en Argentine, en Italie et en Finlande.

C’est une belle performance, à 25 ans, de se retrouver en position de décrocher une troisième place au classement final du championnat !

A la veille du Rallye de France, Mikkelsen possède 42 pts d’avance sur le quatrième (Mikko Hirvonen, M-Sport Ford), 46 pts sur le 5éme (Thierry Neuville, Hyundai) et 51 sur le 6éme (Mads Østberg, Citroën).

Creuserait-il encore l’écart de 14 pts supplémentaires sur ces trois pilotes qu’il se mettrait définitivement hors de portée pour le podium final.
Quant à Ola Fløene, son coéquipier, lequel l’a rejoint en cours de saison sur la Polo R WRC N° 9 au Rallye d’Italie-Sardaigne, il lui suffit de marquer deux points de plus que Jarmo Lehtinen, le coéquipier de Mikko Hirvonen, pour sécuriser cette troisième place.

 

Parcours exclusif, avec un peu d’Allemagne et de Monte-Carlo

 

Le Rallye de France est, après le Rallye d’Allemagne, la deuxième épreuve 100% asphalte du championnat. Bien que ces deux rallyes ne soient pas sans comporter certaines similitudes – des parcours dans le vignoble par exemple – leur ressemblance s’arrête là.
Ainsi, du côté de Strasbourg, le parcours fait-il la part belle aux longs enchaînements, souvent humides, dans la forêt Alsacienne.
Et lorsque les pentes se font plus raides, on peut y relever un certain air de famille avec le Rallye Monte-Carlo.
Cette année, le programme prévoit 18 épreuves spéciales, dont 3 seulement sont identiques à 2013 : Vosges-Pays d’Ormont (ES 2/5), Soultzeren-Hohnack (ES 9/12) et Strasbourg (ES 7). Cette dernière aura lieu en ville et en nocturne, le vendredi soir.
Dans l’ensemble, près de la moitié des spéciales présente un caractère plus ou moins inédit, y compris la dernière journée, dimanche 5 octobre, avec la Power Stage.

 

Match à domicile pour Ogier et Ingrassia

WRC-2014-ALSACE-La-VW-POLO-WRC-de-Seb-OGIER-et-Julien-INGRASSIA

WRC-2014-ALSACE-La-VW-POLO-WRC-de-Seb-OGIER-et-Julien-INGRASSIA

 

 

Sébastien Ogier et Julien Ingrassia abordent leur match à domicile, au Rallye de France. Ils se sont déjà imposés à deux reprises en Alsace, où cette épreuve a élu domicile depuis 2010 :

En 2011 (sur Citroën) et en 2013 (sur Volkswagen). Mais le succès remporté l’an dernier a eu une saveur supplémentaire car il est venu parachever, au terme d’une extraordinaire remontée, la conquête du titre mondial, acquis dès le premier jour à l’issue de la Power Stage – qui figurait alors en tout début de Rallye. Ce qui n’est plus possible aujourd’hui, d’un point de vue règlementaire.

 

Les trois derniers pour savourer

 WRC-2014-AUSTRALIE-LES-HOMMES-DE-VW-CHAMPIONS-DU-MONDE


WRC-2014-AUSTRALIE-LES-HOMMES-DE-VW-CHAMPIONS-DU-MONDE

 

Volkswagen s’apprête à aborder les trois derniers rallyes de la saison, France en Alsace, Espagne en Catalogne et Grande-Bretagne au Pays de Galles pour le plaisir de savourer son titre de champion du monde des constructeurs, acquis depuis le dernier Rallye d’Australie sur le succès de Sébastien Ogier-Jari-Matti Latvala.

C’est la première fois depuis 25 ans qu’un titre aura été acquis aussi tôt dans le cours de la saison.

 

PAROLES DE PILOTES

WRC-2014-AUSTRALIE-LE-TEAM-VW-CHAMPION-DU-MONDE-DES-CONSTRUCTEURS

WRC-2014 – Les trois pilotes VW

 

 

Sébastien Ogier (Volkswagen Polo R WRC n° 1)

« Mon rallye national est toujours un rendez-vous particulier. L’intérêt des fans et des medias se concentre plus que d’habitude sur ma personne. Mon objectif, une nouvelle fois, sera de décrocher le titre dans mon propre pays. Pour cela, je dois porter à 56 points mon avance sur Jari-Matti Latvala à l’issue de ce rallye. Comme j’en ai déjà 50, une victoire serait suffisante. Je pense qu’ici, ce sera encore lui mon principal adversaire. Le Rallye de France n’est pas sans présenter quelques similitudes avec celui d’Allemagne. Les deux épreuves comportent des épreuves spéciales dans le vignoble. Mais il y a aussi de grandes différences, avec plus de spéciales en forêt en Alsace. Une zone où l’asphalte peut être très humide et glissant. Il n’y a pas autant d’intersections qu’en Allemagne, ce qui permet d’enrouler un peu mieux au niveau du pilotage. En tout cas, nous devons mieux mener notre affaire sur le goudron que fin août, et faire en sorte que nos deux voitures rejoignent l’arrivée. »

Jari-Matti Latvala (Volkswagen Polo R WRC n° 2)

« Depuis ma grosse déception en Allemagne, j’ai un compte à régler avec les rallyes sur asphalte. Autant les deux premières journées s’étaient parfaitement déroulées, autant l’épilogue a été complètement gâché par ma gaffe du dimanche matin. Le mois dernier, j’ai été si proche d’un succès sur le goudron qu’il m’en faut un, maintenant. C’est vrai que les Rallyes de France et d’Allemagne ont en commun de se dérouler sur le bitume, mais pour autant, la comparaison est difficile. En Alsace, de manière générale, nous roulons en forêts et sur des tracés montagneux. En Allemagne, sur des chemins étroits et très sinueux. Donc, je comparerais plutôt le Rallye de France au Monte-Carlo. Pour ce qui est du championnat du monde, je peux encore l’être, mais je ne pense pas que ce soit réaliste pour cette année. Il faudrait que tout aille mal pour Sébastien et que tout fonctionne parfaitement pour moi. Une chose est sûre cependant : tant que d’un point de vue mathématique il y aura une chance, je donnerai tout. On ne sait jamais ce qui peut arriver… »
Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo R WRC n° 9)

« Je reviens rouler sur l’asphalte avec grand plaisir, car tout s’est bien passé sur ce type de revêtement, la dernière fois en Allemagne, où j’ai terminé troisième. J’espère que je vais encore progresser. Cette année, le Rallye de France présente quelques chronos inédits, c’est pour moi un véritable défi et je suis impatient de le relever. J’aime vraiment ce rallye, j’aimerais pouvoir y assurer définitivement ma troisième place au championnat. Cela me permettrait d’aborder les deux derniers rallyes de la saison, l’Espagne et le Pays de Galles, totalement libéré. L’ami Ola Fløene est pour sa part quatrième au championnat des coéquipiers, à deux points seulement du troisième. Ce serait bien qu’il termine lui aussi à la troisième place.»

Le saviez-vous ?

 

 

WRC-2013-ALSACE-Polo-VW-de-MIKKELSEN

WRC-2013-ALSACE-Polo-VW-de-MIKKELSEN

 

 

L’Alsace après la Corse… De 1973 à 2008, le Tour de Corse a porté le label Rallye de France. Depuis 2010, il se déroule en Alsace.

100% Espagnol – Luis Moya, à présent membre de l’équipe Volkswagen, a remporté le Rallye de France en 1991 comme coéquipier de Carlos Sainz. Ce fut la première victoire d’un équipage 100% espagnol dans ce rallye.

Sur le podium en 2013– Sur ses 13 podiums depuis que Jari-Matti Latvala roule pour Volkswagen, figure celui du Rallye de France 2013. Avec Miikka Anttila, ils se sont classés troisièmes.

Latvala attend toujours… son premier succès sur le goudron… même s’il a été en tête du Rallye d’Allemagne aussi bien en 2013 que cette année.
Tommi Mäkinen, le dernier – Le dernier Finlandais à s’être imposé dans un rallye asphalte est Tommi Mäkinen (San Remo 1999, Mitsubishi Lancer Evo VI).

29/38 – Sur les 38 éditions du Rallye de France, 29 sont revenues aux Français.

Sébastien puissance 4 – Depuis que l’épreuve se déroule en Alsace, elle a été remporté par un Sébastien. Loeb en 2010 et 2012, Ogier en 2011 et 2013.

Séb sans Séb – Pour la première fois, le Rallye de France n’opposera plus « les deux Séb », Loeb ayant fait ses adieux au championnat ici même l’an dernier.

 

Le Chiffre: 61.23

 WRC 2013 ALSACE Jari Matti LATVALA - 1ere journée.


WRC 2013 ALSACE Jari Matti LATVALA – 1ere journée.

 

Le Rallye de France marque la troisième transition terre-asphalte d’affilée. Ce qui implique une modification d’importance du style de pilotage. Le delta, au niveau de la précision des trajectoires, est clairement mesuré par les capteurs de mouvements de caisse de la Polo R WRC. Dans un rallye sur terre, la dérive est supérieure de 61.23% à celle observée dans un rallye sur goudron…

 

Christian COLINET

Photos : TEAM

 

Championnat du Monde des Rallyes des Pilotes

WRC-2014-OGIER-INGRASSIA-Team-VW

WRC-2014-OGIER-INGRASSIA-Team-VW

 

 

1. Sébastien Ogier, 214 pts
2. Jari-Matti Latvala, 164
3. Andreas Mikkelsen, 125
4. Mikko Hirvonen, 83
5. Thierry Neuville, 79
6. Mads Østberg, 74
7. Kris Meeke, 67
8. Elfyn Evans, 61
9. Martin Prokop, 37
10. Henning Solberg, 26

 

 

Sport WRC

About Author

gilles