F1. HELMUT MARKO: MAX VERSTAPPEN, C’EST LE NOUVEAU SENNA !

 

 

F1 Mateschitz Vettel Marko et Kolles.

F1 . Mateschitz –  Vettel -Le Dr Helmut  Marko et Franz Tost

 

 

Responsable de la filière du géant des boissons énergétiques, la firme Autrichienne Red Bull, le Docteur Helmut Marko, ne tarit pas d’éloges sur sa dernière recrue, la petite merveille, le jeune pilote Hollandais Max Verstappen.

A tel point qu’il n’hésite pas à le comparer à un certain pilote Brésilien:

«  Ce jeune est dans la lignée d’Ayrton Senna.»

Max Verstappen qui a tout récemment obtenu sa Super licence après son test de roulage sur la piste Italienne d’Adria devrait débuter des cette année au volant d’une monoplace de GP, devant piloter la Toreo Rosso, à l’occasion de la 1ére séance de essais libres du Grand Prix du Japon

 

 F1 2014 - Max VERSTAPPEN - Le gamin de 16 ans furur pilote 2015 de la TORO ROSSO


F1 2014 – Max VERSTAPPEN – Le gamin de 16 ans futur pilote 2015 de la TORO ROSSO

 

Devenant ainsi à 16 ans, le plus jeune pilote de l’histoire de la Formule 1 – il est né le 30 septembre 1997– à rouler ‘officiellement’ en Grand Prix, et très certainement au cours d’un week-end en mars, l’année prochaine lors du GP de Melbourne en Australie.

Il ne sera alors âgé que de 17 ans.

Helmut Marko, l’homme qui dirige la filière Red Bul justifie sa décision d’aligner le jeune Hollandais en expliquant que le jeune garçon était une ‘ pépite ‘ rare, rarissime, comme on en déniche un, par génération

« Ce jeune est doté d’un talent exceptionnel que vous ne rencontrez qu’une fois et en plusieurs décennies. Il ne faut pas faire attention à son âge car il a eu l’occasion de discuter avec plusieurs personnes spécialisées dans le suivi et le coaching des jeunes et tous parviennent à la même conclusion, a savoir qu’il a un mental trés prononcé, plus mur que les jeunes de son âge. C’est pourquoi, nous estimons qu’il sera immédiatement dans le coup et compétitif dès la première course.»

Il est vrai et il faut bien reconnaître et admettre qu’aujourd’hui, un pilote dépend énormément des réglages de sa monoplace, lesquels sont de nos jours déterminés et décidés par l’imposant staff des ingénieurs en bord de piste

Du coup, cela explique pourquoi, il n’est plus nécessaire et indispensable de disposer d’une solide expérience en course !

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : RED BULL

F1

About Author

gilles