24 HEURES DU MANS MOTO, LA VICTOIRE POUR LA SUZUKI DU SERT, LE TITRE MONDIAL POUR YAMAHA GMT94

 

 

 

 24-HEURES-DU-MANS-2014-Le-podium-final-avec-les-pilotes-SUZUKI-du-SERT-victorieux-et-ceux-de-la-YAMAHA-GMT-94-Champions-du-monde


24-HEURES-DU-MANS-2014-Le-podium-final-avec-les-pilotes-SUZUKI-du-SERT-victorieux-et-ceux-de-la-YAMAHA-GMT-94-Champions-du-monde

 

 

La Suzuki N°1 du SERT (Suzuki Endurance Racing Team) de Dominique Méliand et que se partageaient les trois Français, Vincent Philippe, Anthony Delhalle et Erwan Nigon, a remporté ce dimanche et à domicile, ses ateliers se situant aux portes du circuit dans la zone dite du Panorama, la 37émé édition des 24 Heures du Mans Motocyclistes, l’emportant devant la Yamaha GMT 94 de Christophe Guyot, pilotée par le trio formé de l’Espagnol David Checa associé aux deux tricolores, Kenny Foray et Mathieu Ginés et qui termine à 2 tours.

Le podium étant complété par une autre Yamaha, la N°7 de l’équipe Autrichienne YART Monster Energy , confiée elle aux mains expertes de l’Australien Broc Parkes, de l’Irlandais Michael Laverty et du Sud Africain Sheridan Morais, qui finit à 9 tours.

La Kawasaki ZR10R du Team Qatar Endurance Racing de l’Australien Alexander Cudlin, de l’Allemande Nina Orinz et su Qatari  Mashel Al Aimi, se classe 4éme à 11 tours.

La Suzuki N°72 du Junior Team Le Mans, complète le Top 5 avec l’équipage composé des Français Baptiste Guittet, de Etienne Masson et de Gregg Black et qui termine, elle à 13 tours

 

24-H-du-Mans-moto-2014-SUZUK

L 24-H-du-Mans-moto-2014-La SUZUKI la N°1 file vers sa 1ére victoire de la saison

Victoire ce dimanche pour le Suzuki Endurance Racing Team et le titre mondial 2014 pour le Yamaha Racing GMT 94 Michelin !

Le Suzuki Endurance Racing Team, s’impose aux 24 Heures Moto avec deux tours d’avance sur le Yamaha Racing GMT 94 Michelin, sacré, lui, Champion du Monde d’Endurance FIM 2014.

Le Monster Energy Yamaha YART, monte sur la troisième marche du podium de cette course haletante.

Le Suzuki Endurance Racing Team décroche enfin, ouf il était temps, sa toute première victoire de la saison aux 24 Heures Moto au Mans, épreuve finale du Championnat du Monde d’Endurance 2014.

 

24-HEURES-DU-MANS-MOTO-2014-Dominique-MELIAND-Le-BOSS-DU-SERT-HEUREUX-mais-légèrement-fatigué-a-l-arrivée-de-ces-24-Heures.

24-HEURES-DU-MANS-MOTO-2014-Dominique-MELIAND-Le-BOSS-DU-SERT-HEUREUX-mais-légèrement-fatigué-a-l’arrivée de ces 24 Heures.

 

Même si le titre de Champion du Monde d’Endurance leur échappe après quatre années consécutives en tête du classement mondial, Vincent Philippe, Anthony Delhalle et Erwan Nigon et l’équipe de Dominique Méliand, bouclent sur une bonne note et un succès mérité, une saison bien délicate, avec cette victoire éclatante.

Ils cumulent d’ailleurs sur cette course de 24 heures, le maximum de points, en s’imposant à l’arrivée et sur les classements intermédiaires qui attribuaient aussi des points ‘ bonus ‘ après 8 heures et 16 heures de course.

Le Suzuki Endurance Racing Team, a pris le commandement, samedi en tout début de soirée, après la chute de Fabien Forêt, alors en tête, au guidon de la moto du Team SRC Kawasaki que dirige Gilles Stafler!

La ZX-10R officielle, aussi pilotée par Gregory Leblanc et Matthieu Lagrive, venait de passer un peu plus de 200 tours en tête de la course.

 

 24 H du Mans moto 2014 YAMAHA N°94


24 H du Mans moto 2014 YAMAHA N°94 en route vers le titre mondial

 

Outre la Suzuki lauréate de ces 24 Heures, l’autre équipe à l’honneur ce week-end en terre Sarthoise, est le Yamaha Racing GMT 94 Michelin, l’autre héroïne de cette course épique au Mans.

Arrivés en tête du classement provisoire du Championnat, David Checa, Kenny Foray et Mathieu Gines, ont tenu le rythme imposé en tête par le Suzuki Endurance Racing Team.

La course avait pourtant plutôt mal débuté des l’amorce de ces 24 Heures, pour l’équipe de Christophe Guyot et ce suite à l’accrochage et la chute de David Checa dès le premier tour!

Angoisse assurée sur l’instant mais fort heureusement, la Yamaha n’avait pas trop souffert et aprés être revenue à son stand, la moto et ses pilotes plus motivés que jamais repartaient en fond de classement mais le trio se lançait à l’attaque, durant tout le reste de la course..

Du coup au fil des heures et des tours avalés, le Yamaha Racing GMT 94 Michelin, revenait aux avants-postes et avec les soucis des autres favoris, finissait par se retrouver incroyablement en seconde position, preuve qu’une course avec au bout la couronne mondiale, n’est jamais vraiment perdu

Finalement le Yamaha GMT 94, décroche sa deuxième couronne mondiale, dix ans après son premier titre de Champion du Monde d’Endurance FIM… en 2004 !

 

 24 H du Mans moto 2014 MONSTER ENERGIE N°7

24 Heures du Mans moto 2014 – La Yamaha Autruchienne du YART s’offre une belle 3éme place

 

Troisième derriére le SERT et le GMT, l’écurie Monster Energy Yamaha YART, a aussi été une actrice du grand spectacle au Mans avec Broc Parkes, Michael Laverty et Sheridan Morais.

Auteurs de tours de piste époustouflants, ils ont été – hélas pour eux – un peu retardés dimanche matin par une chute. Néanlmoins, ilds accèdent à la 3éme marche du podium.

Les deux premiers Superstock, pointent 4éme et 5émes rangs à l’arrivée.

 

 24-H-du-Mans-moto-2014-N°-95-QUATAR-ENDURANCE


24-H-du-Mans-moto-2014-N°-95-QUATAR-ENDURANCE

 

Le Qatar Endurance Racing Team, a dominé les débats avec ses pilotes, Anthony West, Alex Cudlin et Mashel Al Naimi. La Kawasaki Qatarie devance de deux tours, le Junior Team LMS Suzuki avec Baptiste Guittet, Etienne Masson et Gregg Black.

Très régulier cette saison, le Junior Team LMS Suzuki, managée par Damien Saulnier, décroche ainsi la Coupe du Monde d’Endurance FIM 2014, devant le Qatar Endurance Racing Team.

Le Starteam PAM Racing, déjà remarqué tout derniérement lors de l’épreuve disputée à Oschersleben, complète le podium Superstock au Mans avec Claude Lucas, Jonathan Hardt et Kevin Longearet.

Sixième au scratch, la Honda National Motos de Greg Junod, Arturo Tizon et Olivier Four, termine au pied du podium Formula EWC, devant le Team R2CL retardé par des chutes.

Il faut enfin aussi saluer la persévérance du Bolliger Team Switzerland, longtemps dans le Top 5, avant un problème de surchauffe.

D’autre part, la nuit a été fatale à deux des grands favoris à la victoire.

 

 24-HEURES-DU-MANS-MOTO-2014-La-HONDA-usine


24-HEURES-DU-MANS-MOTO-2014-La-HONDA-usine

 

Retardé à partir de la mi-course par des problèmes de boîte de vitesses, le Honda Racing abandonne peu avant 7 heures du matin. Julien Da Costa, Sébastien Gimbert et Freddy Foray, avaient jusque la, réussi à se caler en deuxième position dans le sillage du Suzuki Endurance Racing Team.

Peu avant la fin de la première heure, Sébastien Gimbert avait pourtant bétement chuté alors qu’il venait de prendre son relais.

 

 24-HEURES-DU-MANS-MOTO-2014-Le-stand-KAWASAKI-SLC.


24-HEURES-DU-MANS-MOTO-2014-Le-stand-KAWASAKI-SLC.

 

De son côté, d’abord retardé par une chute de Fabien Forêt en début de nuit, le Team SRC Kawasaki disparaissait du classement, peu après le lever du jour, après la Honda Racing.

La Kawasaki ZX-10R était malheureusement trop endommagée pour espérer poursuivre et reprendre la piste, après une nouvelle chute en cours de nuit!

ENDURANCE-MOTO-2014-24-HEURES-DU-MANS-Essais-libres-jeudi-18-septembre-La-BMW-du-Team-PENZ-13

ENDURANCE-MOTO-2014-24-HEURES-DU-MANS-La-BMW-du-Team-PENZ-13

 

On aura aussi rarement vécu ici au Mans, un début de course aussi fou. Une série d’accrochages dès le premier tour ont renvoyé quelques teams en fond de classement dont, on l’a déja dit, le Yamaha Racing GMT 94 Michelin.

Rapidement, Sylvain Barrier sur la BMW Open du Penz13.com Racing Team, avait pris la tête de la course devant les ténors de la catégorie Formula EWC.

Cette moto, ‘hors classement’, termine finalement 7éme au scratch.

La météo a aussi joué un rôle prépondérant. Les pluies intermittentes et la piste piégeuse durant une bonne partie de la course, ont imposé de nombreux changements de pneumatiques, obligeant les pilotes plus rapides en piste à se dominer pou éviter la faute !

 

PAROLES DE PILOTES

 24-HEURES-DU-MANS-MOTO-2014-Les-pilotes-du-SERT-Vainqueurs


24-HEURES-DU-MANS-MOTO-2014-Les-pilotes-du-SERT-Vainqueurs

 

Vincent Philippe, pilote du Suzuki Endurance Racing Team

« Ça fait 11 ans que je n’ai pas gagné ici et l’année 2014 a été difficile pour le SERT et pour moi. Vendredi, on n’aurait pas parié sur notre victoire mais sachez-le, il faudra encore compter sur nous en 2015 »

Erwan Nigon, pilote du Suzuki Endurance Racing Team

« C’est ma première victoire sur une course de 24 heures. Je salue le boulot de toute l’équipe et de mes coéquipiers. La piste était piègeuse et on a su éviter les erreurs »

Anthony Delhalle, pilote du Suzuki Endurance Racing Team.

« Ca fait plaisir de gagner à la maison. J’habite à 15′ du circuit. Je regarde les pilotes sur le Bugatti depuis que je suis gamin. Ça fait trois fois que je tente la victoire et cela à finit par payer »

Dominique Méliand, Team manager du Suzuki Endurance Racing Team

« C’est un peu tôt pour parler de 2015 mais cette victoire en fin de saison va nous ouvrir quelques portes. Nous avons d’ailleurs déjà reçu les félicitations du Japon »

 

 24-HEURES-DU-MANS-MOTO-2014-LE-YAMAHA-GMT-94-CHAMPION-DU-MONDE-2014


24-HEURES-DU-MANS-MOTO-2014-LE-YAMAHA-GMT-94-CHAMPION-DU-MONDE-2014

 

 

David Checa, pilote du Yamaha Racing GMT 94 Michelin

« Cette course été très dure. J’étais par terre après 24 secondes et 24 Heures plus tard, je suis Champion du Monde. On est champion sans victoire mais on l’a cherché sur chaque course. C’est ça le plus.»
Mathieu Gines, pilote du Yamaha Racing GMT 94 Michelin

« C’est une aventure humaine extraordinaire »

Christophe Guyot, team manager du Yamaha Racing GMT 94 Michelin

« On savait que le SERT était un adversaire difficile mais nous sommes des compétiteurs. On s’est donc battus jusqu’au bout »

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-Le-QATAR-Racing-Team

24-HEURES-DU-MANS-2014-Le-QATAR-Racing-Team

 

Mashel Al Naimi, pilote de la Kawasaki du Qatar Endurance Racing Team

« C’est ma première victoire en catégorie sur une course de 24 heures. Je salue la performance d’Anthony qui a placé la barre très haut dès le départ. »

Anthony West, pilote de la Kawasaki du Qatar Endurance Racing Team

« J’ai pris un très bon départ mais je ne m’attendais pas à me retrouver devant toutes les Formula EWC. Mais si j’avais su que la course serait aussi difficile, je serais parti moins fort au départ »

 

 24-HEURES-DU-MANS-2014-La-SUZUKI-du-JUNIOR-Team


24-HEURES-DU-MANS-2014-La-SUZUKI-du-JUNIOR-Team

 

Baptiste Guittet, pilote du Junior Team LMS Suzuki

« Notre objectif était le titre mais j’ai fait une petite erreur ce matin et ça nous a coûté deux tours »

Etienne Masson, pilote du Junior Team LMS Suzuki

« Les pilotes du QERT étaient au dessus du lot. On ne pouvait pas suivre Anthony qui a fait un premier relais de folie »

Gregg Black, pilote du Junior Team LMS Suzuki

« C’est pour moi une saison réussie avec le titre en Championnat de France Superbike Stock et la Coupe du Monde Superstock »

Sylvain Barrier, auteur du meilleur tour en course sur la Penz13.com Racing Team

« C’était génial. On avait une moto parfaite et facile à piloter. J’ai pris la tête au départ sans me poser de questions. On était là juste là pour préparer le projet BMW pour l’année prochaine »

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Thierry COULIBALY

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-Arrivée-avec-la-SUZUKI-du-SERT-victorieuse-devant-la-YAM

24-HEURES-DU-MANS-2014-Arrivée-avec-la-SUZUKI-du-SERT-victorieuse-devant-la-YAM

Sport

About Author

gilles