LA NOUVELLE FORD FOCUS : UN SERIEUX LIFTING POUR LA STAR !

 

FORD FOCUS Essai en ANDALOUSIE  LES 11 et 12 septembre 2014

 

 

Nouvelle Ford Focus: Un sérieux lifting pour la star !

La plus vendue des Ford en France, est également la voiture la plus vendue dans le monde !

En effet, selon l’organisme indépendant ‘JD Power’, ce ne sont pas moins de 1.500.000 Ford Focus qui sont mises en circulation chaque année!

En vue d’aborder 2015 et de garder sa position de leader, la Focus améliore son esthétique et se dote de nouvelles motorisations essence et diesel.

Tout d’abord, sur le plan esthétique, la nouvelle Focus se pare de la face avant déjà vue sur Mondeo et Fiesta, avec une calandre d’inspiration Aston Martin, souvenir d’un passé récent, où la marque de Gaydon, appartenait au géant américain.

Il est vrai que ce nouveau design lui confère un dynamisme dont la précédente version était privée!

Si la ligne générale de la Focus n’évolue donc que très peu, c’est aussi en raison de son succès planétaire, car n’oublions pas que la Focus est vendue sur les cinq continents, et qu’elle se veut donc la plus consensuelle possible.

Elle doit autant plaire aux Yankees d’Amérique du Nord qu’aux esthètes italiens ou aux chinois avides de voitures.

La quadrature du cercle en somme, que les constructeurs européens ne sont pas prêts d’atteindre, leur voitures n’étant dessinée que pour plaire aux… européens !

VW mis à part, avec le succès que l’on connait.

A l’intérieur, la vraie nouveauté apparait sous la forme d’un écran tactile de 8’’ multifonctions, équipé du système Sync2, qui permet une réelle simplification de la partie centrale du tableau de bord, les seuls boutons restant étant ceux de la climatisation.

Une simplification bienvenue tant sur l’aspect visuel que sur le plan pratique. Cette version Sync2 est d’une facilité d’utilisation enfantine grâce à une commande vocale très intuitive, qui répond de façon très réactive à vos demandes :

En pressant un bouton sur le volant pour activer la commande vocale, puis en demandant par exemple ‘ Navigation’, une charmante voix vous demandera, quelle adresse, et vous n’aurez plus qu’à dicter votre adresse de destination, une fonction très utile et qui contribue à la sécurité routière, puisqu’il n’est plus besoin de regarder l’écran et de rentrer manuellement cette adresse.

L’attention reste portée sur la route… Sync2 vous permet également de connecter votre smartphone sans avoir à fouiller dans un menu compliqué, et cerise sur le gâteau ! à l’heure du déjeuner, en disant simplement ‘j’ai faim’, votre Focus vous indiquera les restaurants les plus proches, grâce au Guide Michelin intégré dans le système!

Bien sûr, cette Focus est dotée d’éléments de sécurité très développés avec entre autres, une alerte anti-collision, une surveillance active de la distance qui sépare de la voiture qui vous précède, une alerte au franchissement de ligne, une alerte vigilance du conducteur, la lecture des panneaux de signalisation et un régulateur de vitesse adaptatif.

L’ESP gagne en efficacité et se fait très discret à l’usage. Il agit en amont de la perte de contrôle du véhicule, en analysant plusieurs facteurs tels que la vitesse, l’angle de braquage du volant, le freinage, l’accélération latérale, etc…

La correction se fait en douceur, sans frustrer le conducteur-pilote. Le désormais classique Active Park Assist intègre une fonction qui permet de sortir d’un créneau et une autre facilitant le rangement en bataille.

Au volant, il est vraiment aisé de trouver sa position de conduite idéale. Tous les gabarits y trouveront leur compte tant les réglages sont multiples entre le volant et le siège. Les commandes tombent bien sous la main, et l’impression de qualité est réelle, même si certains plastiques restent encore un peu ‘cheap’ et le design général un peu torturé.

Mais c’est fonctionnel et c’est bien l’essentiel.

Tout de suite le système Sync2 et sa simplicité permettent de bien comprendre le fonctionnement des différents organes que sont la climatisation, la radio, la navigation et le téléphone.

Moteur… en appuyant sur le bouton de démarrage, le silence surprend.

Il est vrai que nous commençons l’essai par le nouveau moteur 1.5 Ecoboost, dont les caractéristiques laissent entrevoir un bon potentiel : 182 ch pour un couple de 270 Nm.

Dès les premiers mètres, la douceur des commandes apporte un confort non négligeable, confirmé par une suspension qui amortit les inégalités de la route. Absence de vibrations et de trépidations, ce qui entraine, hélas, un manque de retour d’informations au volant, très agréable en usage courant, un peu perturbant dès que l’on hausse le rythme, mais en rien rédhibitoire !

Un comportement très sain, un travail des suspensions qui combine confort et efficacité, mais un certain manque de dynamisme dû en grande partie à un moteur complètement étouffé par une transmission aux rapports démesurément longs.

Quel dommage qu’il soit nécessaire d’allonger les rapports de la sorte pour répondre aux normes CE, et pour aligner des chiffres de consommation et d’émissions de CO2 les plus bas. Ces normes ne traduisent pas l’usage quotidien d’une voiture, et sont même contraires aux buts recherchés, c’est-à-dire une moindre consommation et des émissions de CO2 réduites.

A l’usage, au volant de cette Focus 1.5, il faut toujours rétrograder un ou deux rapports pour obtenir des reprises dignes de la fiche technique, d’où une consommation qui ne reflète pas les chiffres officiels.

C’est navrant, d’autant plus que l’agrément général de la Focus s’en trouve affecté. Ce châssis que l’on ressent dynamique et qui procure un excellent confort n’est pas servi à la hauteur de ses prétentions

Ce moteur 1.5 Ecoboost, accouplé à une boite de vitesses très bien étagée, fait merveille dans la Fiesta ST, vite Monsieur Ford, rendez-lui son tonus (normal pour une Ford !) grâce à une transmission plus adaptée.

 

FORD-FOCUS-Essai-en-ANDALOUSIE-Les-11-et-12-septembre-2014

FORD-FOCUS-Essai-en-ANDALOUSIE-Les-11-et-12-septembre-2014

 

Après cette frustrante première prise en main, il nous est donné l’opportunité d’essayer sur les routes du sud de l’Espagne dans la majestueuse Andalousie, la Focus, en version SW, équipée du moteur 2.0 TDCI 150.

Dès le démarrage, le bruit du diesel se fait plus présent, bien que très bien filtré. Dès les premiers tours de roues, le changement est total : malgré le surpoids du Station Wagon et du moteur diesel, grâce à un excellent couple de 370 Nm, la Focus se transforme, et le dynamisme entrevu grâce à une face avant plus moderne, devient réalité.

On pourra reprocher à ce moteur une certaine brutalité avec une arrivée de couple à 2.000 tr/mn qui surprend, mais il permet d’apprécier à sa juste valeur les qualités dynamiques d’un châssis qui ne demande qu’à s’exprimer.

Cette nouvelle Ford Focus va encore marquer une étape dans l’histoire de Ford.

Ford France vise en effet, grâce à elle, les 6% de part de marché en France, soit environ 120.000 voitures. Nul doute que les nombreuses qualités de cette voiture vont lui permettre de se rapprocher du peloton de tête du segment C, aujourd’hui largement occupé sur notre territoire par les marques françaises, avec en tête, la Peugeot 308, suivie par la Renault Megane, la Citroën C4, la VW Golf et une surprenant Toyota Auris qui bénéficie d’une offre hybride inédite dans la catégorie.

La Focus occupe actuellement la 6ème place, mais pas pour longtemps…

 

FORD-FOCUS-Essai-en-ANDALOUSIE-Vue-interieure-Les-11-et-12-septembre-2014.

FORD-FOCUS-Essai-en-ANDALOUSIE-Vue-interieure-Les-11-et-12-septembre-2014.

 

LES PLUS :

Le système Sync2
Les équipements de sécurité
Le comportement routier
Le confort général

LES MOINS :

La version 1.5, et son déplorable étagement de boite de vitesses
Le design consensuel, sans aspérité

Les tarifs des versions essayées :

1.5 EcoBoost 182 ch Titanium BVM 6 – 5 portes : à partir de 26.000 €
2.0 TDCI 150 ch Titanium BVM 6 – Station Wagon : à partir de 29.400 €

 

Gilles VIRMOUX
Photos : autonewsinfo et constructeur

 

Sport

About Author

gilles