WRC. LA VICTOIRE POUR OGIER ET LE TRIPLE POUR LE TEAM VOLKSWAGEN!

 

 

 

WRC-2014-AUSTRALIE-LE-TEAM-VW-CHAMPION-DU-MONDE-DES-CONSTRUCTEURS.

WRC-2014-AUSTRALIE- TRIPLE DES  PILOTES VW.

 

 

Volkswagen 1-2-3

Le show… et le titre!

 

L’équipe Volkswagen est désormais assuré de conserver son titre de Champion du monde des Constructeurs en WRC

C’est la première fois depuis 25 ans qu’une marque est sacrée à ce stade de la saison avec encore 3 rallyes au calendrier !
Champion du monde en titre et leader de l’actuel Championnat, le Français Sébastien Ogier s’est imposé en Australie devant ses partenaires chez VW, les pilotes Scandinaves Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen qui signent tous trois, un triplé historique des Polo R WRC…

 

3.. 2.. 1, Champion du monde !

 WRC-2014-AUSTRALIE-Un-moment-de-detente-pour-les-equipages-VW


WRC-2014-AUSTRALIE-Un-moment-de-detente-pour-les-equipages-VW

 

Volkswagen s’est adjugé le titre Constructeurs en Championnat du monde des Rallyes WRC de la FIA, avec la manière, en signant un époustouflant triplé au Rallye d’Australie. Son meilleur résultat à ce jour. A trois manches de la fin, un tel résultat signifie que la marque ne peut plus être rattrapée au classement général. Vainqueurs en Australie, Sébastien Ogier-Julien Ingrassia, et leurs équipiers Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila, qui ont terminé sur leurs talons, ont fait le travail bien avant l’heure. C’est en effet la première fois, depuis 25 ans, qu’une marque est sacrée à ce stade de la saison !

 

 WRC-2014-AUSTRALIE-Andreas-MIKKELSEN


WRC-2014-AUSTRALIE-Andreas-MIKKELSEN

 

Andreas Mikkelsen-Ola Fløene ont parachevé le triomphe de la marque sur la dernière Polo WRC, en complétant ce podium 100% Volkswagen. Pour couronner le tout, les équipages-maison occupent également les trois premières places dans les Championnats Pilotes et Coéquipiers. Ogier-Ingrassia et Latvala-Anttila se battront donc entre eux lors des trois derniers rallyes restant à courir, avec pour enjeu le titre individuel.

 

SOUS LE SIGNE DU CHIFFRE 3 

WRC-2014-AUSTRALIE-LE-TEAM-VW-CHAMPION-DU-MONDE-DES-CONSTRUCTEURS.

WRC-2014-AUSTRALIE-LE-TEAM-VW-CHAMPION-DU-MONDE-DES-CONSTRUCTEURS.

 

Premier triplé de la Polo R WRC

Les bonnes nouvelles arrivent souvent par trois, en particulier lorsque le moment est venu de faire sauter les bouchons de champagne. Le triplé en Australie est le premier de l’histoire du team Volkswagen en Championnat du monde des Rallyes. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia ont signé la 10éme victoire de la Polo R WRC en seulement 23 sorties. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila ont inscrit le 35éme podium de la 315 ch de Wolfsburg, tandis que pour faire bonne mesure, Andreas Mikkelsen-Ola Fløene ont ajouté le 36éme.
Des chiffres-record impressionnants depuis les débuts au Rallye Monte-Carlo 2013 !

Le chemin du succès a été tout sauf une promenade de santé : le Rallye d’Australie a durement sollicité les hommes et les machines, de par son caractère très technique, avec d’une part des enchaînements dans les forêts de Nouvelle Galles du Sud aux allures de montagnes russes, et de l’autre d’ultra-rapides rectilignes en plaine.

Les changements de surface constants – variant du sol dénudé et rugueux aux parcours les plus souples, en passant par les plaques de gravier – et l’alternance permanente entre l’ombre et la lumière n’ont pas facilité la tâche des pilotes et de leurs coéquipiers. A la faveur des 20 épreuves spéciales au programme, les voitures ont couvert la bagatelle de 302.26 km de chronos. La spéciale la plus longue et la plus redoutable, Nambucca, a embarqué les équipages dans une course de 48.92 km, à travers terres agricoles, forêts épaisses, raidillons sévères, et étroits petits ponts de bois, à l’entrée desquels il fallait viser juste.

 

SOUS LE SIGNE DU CHIFFRE 3 

WRC-2014-AUSTRALIE-SEB-OGIER-et-Julien-INGRASSIA-filent-vers-la-victoire.

WRC-2014-AUSTRALIE-SEB-OGIER-et-Julien-INGRASSIA-filent-vers-la-victoire.

 

Un deuxième titre en un temps record

Champion du monde, peu après les trois quarts de la saison !

Dans l’histoire du Championnat du monde des Rallyes, il n’est arrivé qu’une seule fois qu’un constructeur soit couronné plus tôt que Volkswagen en 2014. Avec 9 victoires en 10 rallyes disputés à ce stade de la saison – dont six doublés – Volkswagen est assuré de conserver son titre.

Ogier et Latvala ont déjà été les hommes de l’exploit en 2013, lorsque Volkswagen a remporté son premier Championnat, avec une marge record de 145 pts sur son plus proche concurrent. Présentement, Volkswagen aborde les trois derniers rallyes restants – France, Espagne et Grande-Bretagne – avec une avance de… 194 points.

 

ET S’IL EN RESTE 2 :

 WRC 2014 AUSTRALIE -Jari Matti LATVALA.


WRC 2014 AUSTRALIE -Jari Matti LATVALA.

 

Un duel Volkswagen en Championnats Pilotes et Coéquipiers

Avant même le Rallye d’Australie, il était acquis que la lutte pour le titre Pilotes serait circonscrite entre les trois hommes de chez Volkswagen :

Sébastien Ogier, Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen. Suite au résultat acquis aux Antipodes, la triangulaire est désormais réduite à un duel. Bien qu’Andreas Mikkelsen ait été en mesure de creuser un peu plus l’écart qui le sépare du quatrième, il n’a plus son mot à dire pour la victoire au Championnat. C’est donc entre les deux pilotes qui ont marqué la saison par leurs duels successifs que l’affaire va maintenant se jouer. Le bras de fer entre Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala a déjà débouché sur trois des dix résultats les plus serrés de l’histoire du Championnat du monde des Rallyes.

Ogier a battu Latvala de deux petits dixièmes de seconde il y a trois ans (2011) en Jordanie. Un an auparavant (2010), en Nouvelle-Zélande, Latvala s’était imposé devant Ogier pour deux secondes et quatre dixièmes. Depuis qu’ils courent chez Volkswagen, le résultat final le plus mince entre les deux a été enregistré cette année en Finlande : trois secondes et six dixièmes à l’avantage de Latvala. Et dimanche en Australie, il n’y a eu que six secondes et huit dixièmes entre le Français, vainqueur, et le Finlandais, deuxième.

 

POWER STAGE : Les points de bonus pour Latvala et Ogier

 

Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila ont remporté la Power Stage, dans laquelle des points de bonus sont attribués aux trois premiers classés. Les Finlandais ont donc augmenté leur score de trois points de plus – deux pour Sébastien Ogier-Julien Ingrassia, qui ont terminé juste derrière. Au cours de ces deux dernières années, dans le cadre du Championnat du monde des Rallyes, les équipages Volkswagen ont enlevé 16 Power Stage sur 22, marquant par la même occasion 39 points supplémentaires au total.

 

STATISTIQUES

 

Avec 17 scratches réalisés par ses pilotes sur les 20 épreuves spéciales du Rallye d’Australie, le record déjà impressionnant des Polo R WRC a encore été amélioré. Depuis ses débuts au Monte-Carlo 2013, la Volkswagen WRC a remporté 297 spéciales sur 428. Une Quatre roues motrices de Wolfsburg a figuré dans le top 3 en 679 occasions – dont 42 en Australie ce week-end.

 

PAROLES DE PILOTES

 

Sébastien Ogier (Volkswagen Polo R WRC n° 1)

« Absolument fantastique ! Cette équipe me va comme un gant. Elle mérite tellement ce succès. C’est dur de traduire avec des mots ce que je ressens. Le fait d’avoir décroché le titre Constructeurs sur le tout premier podium 100% Volkswagen de l’histoire est juste incroyable. Nous pouvons vraiment être fiers de nous aujourd’hui, ici, à l’autre bout du monde. Avec Julien, nous avons fait en sorte de gérer notre léger avantage sur Jari-Matti Latvala jusqu’à la fin, et nous y sommes parvenus. Je crois que nous nous sommes livrés un beau duel au sommet et que les fans ont apprécié. C’est génial de voir qu’Andreas Mikkelsen et Ola Fløene ont pu parachever le triomphe de l’équipe. Maintenant, une victoire serait suffisante pour que je décroche le titre Pilotes. Ce serait formidable que cela se produise en France »

Jari-Matti Latvala (Volkswagen Polo R WRC n° 2)

« Quel succès fantastique ! Je suis très heureux pour toute l’équipe. Ce titre Constructeurs est une grande reconnaissance du fait que tout le monde chez Volkswagen s’est totalement impliqué pour y arriver, et démontre aussi que la Polo est la meilleure machine de rallye actuelle. Je crois qu’une fois encore, nous nous sommes battus au plus haut niveau. Avec Miikka, nous avons bien tout essayé pour maintenir la pression sur Sébastien et Julien jusqu’au bout, mais ils étaient imbattables. Félicitations pour cette victoire méritée. Je suis très heureux de mon propre résultat. C’est vrai que nous avons malheureusement laissé des plumes dans notre mauvais choix de pneus. Des secondes précieuses, qui nous ont peut-être bien coûté la victoire. En tout cas, c’est tout simplement phénoménal, d’être ici, les trois équipages des Polo, ensemble sur le podium. Il ne pouvait pas y avoir meilleure façon de remporter un titre mondial.»

Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo R WRC n° 9)

« Quel résultat incroyable pour tout le team ! Champions du monde, avec le premier triplé de l’histoire de notre équipe à la clé ! Je suis très heureux pour tous les mécaniciens, les ingénieurs et les personnes concernées qui ont façonné ce succès. Ici, en Australie, et tout au long de la saison. Pour notre part, nous possédions une très large avance sur le quatrième en abordant la dernière étape, mais nous n’avions que très peu d’espoir de rattraper les deux de devant. Dans ces conditions, notre priorité ne pouvait être que de gérer notre courses, de façon à ne pas commettre de faute et à rallier l’arrivée. Avant l’Australie, mon objectif était de défendre ma position au Championnat vis-à-vis du quatrième. Au bout du compte, j’ai renforcé ma troisième place. Et je suis absolument ravi de mon quatrième podium de la saison. Oui : aujourd’hui est vraiment un jour fantastique ! »

Jost Capito (Directeur de Volkswagen Motorsport)

« Quelle manière de poser la cerise sur le gâteau, à la fin d’une saison aussi impressionnante ! Gagner le Championnat du monde des Constructeurs sur un triplé, que peut-il y avoir de mieux ? L’an dernier, nous avions dépassé toutes les attentes, les nôtres en particulier. Et malgré tout, chacun dans le team s’est pleinement investi jusqu’à ses propres limites pour remporter le Championnat du monde. Il est toujours plus difficile de défendre victorieusement le titre mondial que de le décrocher la première fois. Ce que notre équipe a réussi cette saison, et le niveau qu’elle a atteint, m’inspirent le plus grand respect. Comme on dit, une chaîne n’est jamais plus forte que son maillon le plus faible. Chez nous, chaque maillon est aussi fort que l’autre. Je tiens à remercier mes collègues. Volkswagen peut-être fier d’eux. Et ce titre appartient à tous ceux qui travaillent pour Volkswagen dans le monde, dont le soutien a été magnifique.»

 

Prochaine manche :
Rallye de France-Alsace (02 – 05 octobre)

 

Christian COLINET

Phoros: TEAMS

 

LE CLASSEMENT FINAL DU RALLYE D’AUSTRALIE

WRC-2014-AUSTRALIE-SEB-OGIER-et-Julien-INGRASSIA-filent-vers-la-victoire

WRC-2014-AUSTRALIE-SEB-OGIER-et-Julien-INGRASSIA-filent-vers-la-victoire

 

 

1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (France) Volkswagen, en 2h 53’ 18’’ 0
2. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (Finlande) Volkswagen, à 6’’ 8
3. Andreas Mikkelsen-Ola Fløene (Norvége) Volkswagen, à 1’ 18’’ 0
4. Kris Meeke-Paul Nagle (GB-Irlande) Citroën, à 1’ 44’’ 0
5. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (Finlande) Ford, à 1’ 53’’ 6
6. Hayden Paddon-John Kennard (Nouvelle Zélande) Hyundai, à 2’ 15’’ 5
7. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (Belgique) Hyundai, à 4’ 28’’ 2
8. Elfyn Evans-Daniel Barritt (GB) Ford, à 5’ 10’’ 0
9. Robert Kubica-Maciej Szczepaniak (Pologne) Ford, à 6’ 39’’ 8
10. Chris Atkinson-Stéphane Prévot (Australie-Belgique) Hyundai, à 9’ 29’’ 4
11. Nasser Al-Attiyah-Giovanni Bernacchini (Qatar-Italie) Ford, à 11’ 53’’ 1 (1ers WRC2), etc.

 

LE CLASSEMENT DE LA POWER STAGE

 

1. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (Volkswagen), en 5’ 20’’ 7 (+ 3 pts);
2. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (Volkswagen), à 1’’ 2 (+ 2 pts);
3. Kris Meeke-Paul Nagle (Citroën), à 3’’8 (+ 1 pt).

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DU MONDE DES PILOTES

 

1. Sébastien Ogier, 214 pts; 2. Jari-Matti Latvala, 164; 3. Andreas Mikkelsen, 125; 4. Mikko Hirvonen, 83; 5. Thierry Neuville, 79; 6. Mads Østberg, 74; 7. Kris Meeke, 67; 8. Elfyn Evans, 61; 9. Martin Prokop, 37; 10. Henning Solberg, 26; 11. Juho Hänninen, 20; 12. Bryan Bouffier, 18; 13. Dani Sordo, 18; 14. Hayden Paddon, 16; 15. Robert Kubica, 14; 16. Ott Tänak, 11; 17. Benito Guerra, 8; 18. Chris Atkinson, 7; 19. Pontus Tidemand, 6; 20. Jaroslav Melichárek, 4; 21. Dennis Kuipers, 4; 22. Nasser Al-Attiyah, 3; 23. Yuriy Protasov, 2; 22. Matteo Gamba, 2; 23. Craig Breen, 2; 24. Lorenzo Bertelli, 2; 25. Jari Ketomaa, 1; 26. Khalid Al Qassimi, 1; 27. Karl Kruuda, 1.

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DU MONDE DES CONSTRUCTEURS

 

1. Volkswagen Motorsport, 348 pts
2. Citroën Total Abu Dhabi WRT, 154
3. M-Sport Ltd., 146
4. Hyundai Motorsport, 141
5. Volkswagen Motorsport II, 109
6. Jipocar Czech National Team, 40
7. RK M-Sport WRT, 25
8. Hyundai Motorsport N, 22.

 

 

WRC

About Author

gilles