DECES D’EMILIO BOTIN, PRESIDENT DE LA BANQUE SANTANDER, SPONSOR DE FERRARI ET ALONSO

 

F1-EMILIO-BOTTIN-le-President-de-la-Banque-SANTANDER

F1-EMILIO-BOTTIN-le-President-de-la-Banque-SANTANDER

DECES D’EMILIO BOTIN

Emilio Botin, qui a beaucoup fait pour la carrière de Fernando Alonso chez McLaren et Ferrari, est décédé subitement, d’un infarctus, mercredi dernier à 79 ans .

Emilio Botin, de son vrai nom, Emilio Botín-Sanz de Sautuola García de los Ríos, présidait la toute puissante banque Espagnole Santander.

Né le 1er octobre 1934 à Santander, dans le nord du pays, où il a été enterré jeudi, Emilio Botin était une figure en Espagne.

Il a fait de Banco Santander, alors une banque régionale, le tout premier groupe bancaire en zone euro par la capitalisation, grâce à des rachats en Europe à partir des années 1980 (Banco Banesto, Banco Central Hispano, ABN Amro) 

Il était l’un des proches du pilote automobile Espagnol, Fernando Alonso.

C’est d’ailleurs, l’établissement bancaire qui réglait son salaire chez Ferrari.

 

 FERNANDO-ALONSO-et-EMILIO-BOTIN


FERNANDO-ALONSO-et-EMILIO-BOTIN

 

Lorsqu’il a été informé immédiatement du décès de son ami, le pilote a indiqué :

« Ce lundi, j’ai encore dîné avec Don Emilio. Nous avions envisagé de faire une balade à vélo à Singapour à l’occasion du prochain Grand Prix. »

Et, il a ajouté :

« Je viens de perdre un ami, un ami fidèle.»

Âgée de 53 ans, Ana Patricia Botin, fille aînée du défunt – il avait six enfants – a été nommée, mercredi 10 septembre, Présidente de la banque Espagnole Santander, succédant ainsi à son père.

 

Alfredo SORIA
Photo : Banco SANTANDER

 

 

Nécrologie

About Author

gilles