WORLD SERIES RENAULT A BUDAPEST. LE SPRINT FINAL DÉBUTE À BUDAPEST

 

WSR 2014   BUDAPEST

 

 

Le Hungaroring sonne la rentrée des classes pour les World Series by Renault. Présent au calendrier depuis 2007, Budapest accueillera la Formula Renault 3.5 Series et l’Eurocup Formula Renault 2.0 pour le cinquième rendez-vous de la saison 2014. Pour ce classique de l’événement Fast, Free & Fun, les fans hongrois seront gâtés avec un programme dense mêlant les courses de la filière d’accès à la F1 mise en place par Renault Sport Technologies et les nombreuses animations dont l’Infiniti Red Bull Racing F1 Show.

Théâtre depuis 1986 des Grand Prix de Hongrie de F1, le Hungaroring permet aux jeunes loups de prendre la mesure d’un tracé désormais ancré dans la discipline reine. Intégré aux World Series by Renault en 2007, la manche hongroise offre un défi technique aux aspirants champions.

Jamais démenti, le succès des World Series by Renault en Hongrie attire plus de 100 000 fans chaque saison. L’an dernier, le public présent en masse avait ainsi pu assister à des courses déterminantes pour les titres et cette édition s’annonce du même calibre ! Clou du spectacle, l’Infiniti Red Bull Racing F1 Show sera mené de main de maître par David Coulthard, vainqueur de 13 Grands Prix de Formule 1 durant sa carrière !

Aux côtés des Renault Classic Show et Renault Sport Show, Nouvelle Renault Twingo va s’emparer du Hungaroring pour effectuer une démonstration publique en parallèle aux nombreuses animations gratuites au Nouveau Village Renault. Des simulateurs de pilotage au Pit Stop Challenge en passant par les ateliers de sensibilisation à la sécurité routière, les spectateurs vivront une immersion dans l’univers de Renault.

Formula Renault 3.5 Series : deux Espagnols pour la tête

 

 WSR-2014-Grille-de-depart-en-Formula-3-5


WSR-2014-Grille-de-depart-en-Formula-3-5

 

En tête du championnat depuis Monza, Carlos Sainz (DAMS) aborde la dernière ligne droite en grand favori. Le membre du Red Bull Junior Team aura à cœur de montrer ce dont il est capable dans l’espoir de rejoindre la F1, tout en reprenant le large sur son compatriote, Roberto Merhi (Zeta Corse). Celui-ci a marqué des points importants avant la pause et ambitionne plus que jamais de s’emparer du titre après ses premiers essais libres dans l’élite avec Caterham F1 Team ce vendredi.

D’autres concurrents voudront également rester dans le match. Vainqueur à Budapest en Eurocup Formula Renault 2.0 l’an passé, Pierre Gasly (Arden Motorsport) souhaitera signer sa première victoire de la catégorie d’autant que les Fortec Motorsports d’Oliver Rowland et Sergey Siroktin talonnent le Français. Présent sur le podium hongrois en 2012, Will Stevens (Strakka Racing) complète le peloton de chasse et désirera gagner quelques rangs dans la hiérarchie.

Pour les places d’honneur, Zoel Amberg (AVF) mène pour une poignée d’unités le reste du top dix, composé de Marlon Stockinger (Lotus), Jazeman Jaafar (ISR) et Norman Nato (DAMS). Tous voudront se mêler aux avant-postes dès la rentrée. L’objectif sera partagé par Matias Laine (Strakka Racing), dont la série de cinq entrées consécutives dans les points s’est interrompue avant les vacances, Pietro Fantin (International Draco Racing) ou Matthieu Vaxiviere (Lotus), auteur de son premier podium en Allemagne.

Pour Luca Ghiotto (International Draco Racing), William Buller (Arden Motorsport), Oscar Tunjo (Pons Racing), Meindert van Buuren (Pons Racing), Beitske Visser (AVF) et Roman Mavlanov (Zeta Corse), le tracé sinueux et technique du Hungaroring pourrait leur offrir l’occasion de briller et de marquer de précieuses unités. Après avoir frôlé le top dix à ses débuts, Cameron Twynham (Comtec Racing) sera à nouveau présent alors que Tech 1 Racing alignera pour la première fois le Canadien Nicholas Latifi aux côtés de Marco Sørensen.

A retenir les grands débuts en Formula 3.5, ce week-end du jeune espoir Français Esteban Ocon, 3éme l’an dernier de l’Eurocup et actuellement leader du Championnat d’Europe de Formule 3. Lequel va débuter au Hungaroring et découvrir le pilotage  de l’une des deux monoplaces du Team Comtec.

 

Course 1 : samedi 13 septembre à 14h00
Course 2 : dimanche 14 septembre à 14h00

Eurocup Formula Renault 2.0 : Nyck de Vries veut creuser l’écart

 EUROCUP-FORMULE-RENAULT-2014-Nyck-DE-VRIES.j


EUROCUP-FORMULE-RENAULT-2014-Nyck-DE-VRIES.j

 

Les six premières courses de la saison avaient vu six vainqueurs différents. Au Nürburgring, Nyck de Vries (Koiranen GP) est devenu le premier pilote à s’imposer par deux fois cette année. Le Néerlandais a ainsi pris ses distances en tête du classement général avant d’aborder un meeting où il avait gagné en 2013.

Seul à pouvoir ravir la première position au membre du McLaren Young Driver Development Programme, Dennis Olsen (Prema Powerteam) a imité Nyck de Vries en décrochant également sa deuxième victoire de l’année en Allemagne. Désormais en position de chasse, le Norvégien voudra diminuer les trente points qui le séparent de son rival avant le rendez-vous hongrois.

Après deux meetings noirs, Bruno Bonifacio (Prema Powerteam) pointe au troisième rang. Le Brésilien doit rebondir, menacé par les outsiders de la catégorie que sont Andrea Pizzitola (Manor MP Motorsport), Kevin Jörg (Josef Kaufmann Racing) et Alexander Albon (KTR), fort de son premier succès en monoplace le week-end dernier dans la North European Cup. Les écarts sont toutefois faibles et Aurélien Panis (ART Junior Team) pourrait également effectuer une bonne opération, tout comme Egor Orudzhev (Tech 1 Racing).

Repartis d’Allemagne avec un zéro pointé, Levin Amweg (ART Junior Team), Matt Parry (Fortec Motorsports) et Callan O’Keeffe (ART Junior Team) voudront reprendre la saison en beauté, mais la concurrence sera rude. Ignazio D’Agosto (Koiranen GP) et Jack Aitken (Fortec Motorsports) ont goûté à leur premier podium et prétendent désormais au top dix, tout comme Nick Cassidy (Koiranen GP), Anthoine Hubert (Tech 1 Racing) et leurs poursuivants.

Déjà présente en Formula Renault 3.5 Series, l’écurie Strakka Racing fera ses débuts en Eurocup Formula Renault 2.0 avec Jake Hughes. On retrouvera également Luke Chudleigh (Tech 1 Racing) et Charles Leclerc (Fortec Motorsports), deux animateurs du championnat ALPS, en qualité de wild-cards.

 

Course 1 : samedi 13 septembre à 12h25
Course 2 : dimanche 14 septembre à 12h25

 

 WSR-2014-Jean-Pascal-DAUCE


WSR-2014-Jean-Pascal-DAUCE

 

Jean-Pascal Dauce, Directeur Compétition de Renault Sport Technologies, explique :

« La reprise en Hongrie nous réjouit tous . L’ambiance autour du circuit est fantastique, le public hongrois est toujours présent en masse et les courses y sont souvent palpitantes ! Avec son tracé sinueux, ses dénivelés et ses faibles opportunités de dépassements, les pilotes sont obligés de prendre des risques pour ce week-end pouvant s’avérer déterminant dans l’obtention des titres ! L’équilibre des monoplaces sera aussi primordial dans l’enchainement de chicanes lentes et rapides, mais aussi dans le dernier virage qui conditionnera l’utilisation du DRS dans la ligne droite des stands. »

 

L’œil du pilote

 

 WSR-2014-MOTORLAND-Pierre-GASLY-Photo-Antoine-CAMBLOR


WSR-2014-MOTORLAND-Pierre-GASLY-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Pierre Gasly (Arden Motorsport) :

« Le Hungaroring est le tracé le plus technique de la saison. C’est un circuit particulier, bosselé et comprenant beaucoup de virages rapides et d’autres lents. Beaucoup de compromis sont nécessaires. Les qualifications seront très importantes dans l’optique d’un bon résultat, ou d’une première victoire dans mon cas. J’ai de bons souvenirs de la Hongrie puisque j’avais gagné une course l’an dernier. Mon équipe, Arden Motorsport, s’y était également imposée avec Antonio Félix da Costa. Après avoir fait le point pendant le break, nous allons donc partir sur de bonnes bases et je suis très motivé pour obtenir ce premier succès ! »

 

Aurélie ELBAZ
Photos : WSR-DPPI et Antoine CAMBLOR

 

 

Résultats des courses de 2013

 

Formula Renault 3.5 Series
Qualifs 1 : A. Negrão (Brésil) 2’04’’492.
Course 1 : 1. N. Müller (Suisse) – 2. K. Magnussen (Danemark) – 3. S. Sirotkin (Russie)
Qualifs 2 : K. Magnussen (Danemark) 1’29’’412.
Course 2 : 1. A. Félix da Costa (Portugal) – 2. K. Magnussen (Danemark) – 3. S. Vandoorne (Belgique)

Eurocup Formula Renault 2.0
Qualifs 1 : P. Gasly (France) 1’41’’831.
Course 1 : 1. P. Gasly (France) – 2. E. Ocon (France) – 3. N. de Vries (Hollande)
Qualifs 2 : O. Rowland (GB) 1’42’’452.
Course 2 : 1. N. de Vries (Hollande) – O. Tunjo (Colombie) – 3. O. Rowland (GB)

 

 

Sport

About Author

gilles