F1. VERS HUIT EQUIPES DE TROIS MONOPLACES EN F1 ? BERNIE ECCLESTONE N’Y EST PAS OPPOSE !

 

 

F1 2014 - MONZA - Le depart du GP ITALIE 2013

 

Ce n’est un secret pour personne, depuis deux ans, plusieurs des actuelles équipes de F1, sont au bord du gouffre, incapables de financer leurs saisons et aussi pour certaines de payer leurs pilotes.

Parmi elles, Sauber – Marussia – Lotus et Caterham.

Ces deux dernières, se trouvant en outre dans une situation délicate, vis à vis du motoriste Français qui les équipent en moteurs, ayant de lourds retards de paiement depuis 2013, atteignant et selon de multiples rumeurs, plusieurs millions d’€!

C’est la raison pour laquelle, craignant de voir l’une ou plusieurs d’entre elles, être finalement contraintes de stopper leurs engagements en Grand Prix, certains dont le  » Grand Maître  » Bernie Ecclestone, ont émis l’idée que les gros Teams, les plus puissants alignent non plus deux mais trois monoplaces pour continuer d’offrir un plateau digne de ce nom !

A l’occasion du tout dernier GP, celui d’Italie, disputé dimanche dernier à Monza, Bernie Ecclestone a confié à notre excellent et très expérimenté confrère Giuseppe Alliévi, du très sérieux quotidien sportif Milanais  » La Gazetta Dello Sport « , son désir de voir les équipes les plus puissantes financièrement (Mercedes-Ferrari- Red Bull -McLaren-Toro Rosso -Williams et Force India) aligner une troisième monoplace.

Actuellement, on le sait, le plateau est composé de onze équipes et à partir de 2016, une, la nouvelle écurie américaine Haas Racing, voire deux, si le projet Forza Rossa, parvient à voir le jour, pourraient les rejoindre, portant à treize le plateau de deux bolides, soit vingt-six pilotes en piste.

Comme cela fut le cas des années durant. Sans compter qu’à la fin des années 80, ce chiffre était même monté jusqu’à 40 monoplaces !

Nécessitant d’instaurer des séances de pré-qualifications, très tôt le vendredi matin, parfois des 7 Heures !!!

7

F1-2014-A-BAHREIN-BERNIE-ECCLESTONE-Chris-HORNER-et-Donald-Makenzie-le-CEO-de-CVC-Capital-Partners.

F1-2014-BERNIE-ECCLESTONE-Chris-HORNER-et-Donald-Makenzie-le-CEO-de-CVC-Capital-Partners.

 

Questionné à Monza, sur ce sujet de trois monoplaces, le tout puissant Ecclestone a apporté quelques précisions :

« Je suis prêt pour une F1 avec huit équipes de trois voitures chacune. Vaux-t-il mieux avoir trois Ferrari ou deux et une Caterham ? Ferrari n’aura aucun mal à trouver de nouveaux sponsors aux États-Unis et d’enrôler un pilote américain. Croyez- moi, ce serait vraiment fantastique. Et, c’est une évidence, cela serait pareil pour les autres Teams. »

Au sujet des écuries qui tirent la langue pour tenter de survivre, Bernie n’y va pas, par quatre chemins, lâchant tout de go :

« Sincèrement cela devraient stopper leurs présences et arrêter. Si vous ne disposez pas de l’indispensable financement, vous devez vous en allez et quitter le monde des GP. Prenez l’exemple de Caterham. Depuis leur venue en F1, son propriétaire – l’homme d’affaires de Kuala Lumpur Tony Fernandez – a dépensé beaucoup d’argent mais ce qu’il a investi est loin, très loin d’être suffisant et ce Team a besoin de moyens encore plus importants. Du coup, après avoir eu des pilotes d’expérience à leur arrivée – Jarno Trulli et Heiki Kovalainen – pour survivre, ce type d’équipe engage des pilotes débutants et payants et ne sont plus compétitifs depuis ce choix. »

 

F1-2014-JEREZ-6-Team-CATERHAM-et-ses-rangées-de-pneumatiques-Photo-Max-MALKA.

F1-2014-Team-CATERHAM-et-ses-rangées-de-pneumatiques-Photo-Max-MALKA.

 

Bref, celles qui souffrent et rament en fond de grille, GP après GP, vont- t-elles rejoindre la longue liste (33) des équipes que nous avons vu disparaître depuis nos débuts en F1, il y a de cela plus de trente ans.

Par le passé de très nombreuses écuries de renom, possédant toutes un prestigieux palmarès, ont, soit été rachetées, ou ont soit disparu, faute de financement.

La liste est longue, très longue.

Avec des noms mondialement connus comme BRM, Brabham, Tyrrell, Alfa Roméo, Ligier, Arrows, Shadow, Toyota, BMW, Jordan, Honda, March, BAR, Minardi, Osella, Lola, AGS et tant d’autres moins célèbres, telles que ATS, Zakspeed, Pacific, Larrousse, Fondmétal, Rial, Onyx, Copersucar, Ensign, Moneytron, Footwork, Jordan, Andrea Moda, Beatrice Haas et Wolf.

Impressionnant, non.

Alors, à qui le tour de passer à la trappe ?

Vas savoir Charles…

Mais parmi les onze actuellement en piste, un bon tiers vivote et est en état de cessation de paiement, accumulant les dettes !

Rappelons encore que tout récemment au cours des récentes années, ont  disparues, Virgin, Spyker, Midland et autres HRT…

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Bernard BAKALIAN-Max MALKA et PIRELLI

 

 

Evenements F1 Sport

About Author

gilles