CHRISTIAN DE LEOTARD EST MORT

 

 Christian-de-LEOTARD


Christian-de-LEOTARD

 

Christian de Leotard, n’est plus.

Originaire du Jura, il nous a quitté le samedi 6 septembre 2014, à 66 ans.

Il était né le 18 mai 1948 à Paris…et décédé le 6 septembre 2014 à Paris. Il a agonisé lentement et douloureusement d’un emphysème pulmonaire grave.

De leo ?

C’était un mec génial, croisé lors des 1ers Paris -Dakar.

Notre 1ére rencontre s’est déroulée lors de l’édition 1980.

Christian l’avait disputé au volant d’une Renault 5 mais pas n’importe quelle R5 !

La sienne, il l’avait transformé en 6×6 …

Car Christian, c’était LE spécialiste des 6×6

 

 CHRSTIAN-DE-LEOTARD-PARIS-DAKAR-1980-R-5-6x6.j


CHRSTIAN-DE-LEOTARD-PARIS-DAKAR-1980-R-5-6×6.j

 

Un jour que nous lui avions posé l’indispensable question : Pourquoi 6 roues ? Il avait lâché en rigolant :

« Pour la frime.»

Et, il avait précisé :

« Baladez vous aujourd’hui au volant d’une Ferrari, d’une Porsche Turbo ou d’une Rolls blanche cabriolet, personne ne vous remarque. Mieux, vous faites figure de play-boy sur le retour. En revanche, avec une R5 à six roues, toutes les têtes se retournent.»

Boutade ?

Peut-être, car, apparemment selon ses proches dont son fils Camille, Christian de Léotard ne se prenait JAMAIS au sérieux.

En fait, ce jeune homme de bonne famille, un peu bohème, ex-restaurateur de voitures anciennes, débordait d’imagination en ce qui concerne l’automobile, particulièrement dans le domaine des transmissions.

Avec un bac classique et un diplôme d’électromécanicien en poche, une formation complémentaire de carrossier, Christian de Léotard, selon lui, se définissait essentiellement comme ‘autodidacte’.

C’est à la suite d’un stage chez Rover en Angleterre en 1978, où il fut à l’origine de la réalisation de la Range 6×6, qu’il décide, rentré en France, de construire une Renault 5, basée sur le même principe.

Christian de Léotard commence à travailler avec Pierre Tissier, lequel dirige la société ADPT (Application Des Procédés Tissier) en banlieue Parisienne du côté d’Orly, l’homme à l’origine des Citroën multi-roues.

Celles qui livraient les journaux Français, la nuit au départ de Paris vers la Belgique et la Hollande

Tissier lui démontre qu’une voiture n’a pas forcément 4 roues et le renforce dans sa conviction. Il fonde alors, en opposition avec Pierre Tissier, la société ADPL pour Application Des Procédés Léotard.

C’est grâce à la société Sinpar, spécialiste des transmissions à 4 roues motrices, qui met à disposition le matériel nécessaire, qu’il réalise son projet en quelques mois.

Et se présente au départ du Paris-Dakar 1980 avec sa R5 6×6 qu’il partageait avec Francis Dumortier

Suivront des Range et Mercedes 6×4.

Ses obsèques se sont déroulées ce jeudi à Paris à l’Eglise d’Auteuil.

Son urne funéraire sera déposée ce vendredi après midi au cimetière de Louveciennes dans les Yvelines, auprès de ses parents.

 

Gilles GAIGNAULT
Photos: DAKAR d’ANTAN et DR

 

 

 

 CHRISTIAN-DE-LEOTARD-le-specialiste-des-6-roues


CHRISTIAN-DE-LEOTARD-le-specialiste-des-6-roues

 

Nécrologie

About Author

gilles