GT TOUR. VICTOIRES DES FERRARI F458 A MAGNY COURS

 

 

 

 

 GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-1er-de-la-course-1-la-FERRARI-ASP-SPFREV-de-BADEY-et-BEAUBELIQUE-Photo-Antoine-CAMBLOR


GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-1er-de-la-course-1-la-FERRARI-ASP-SPFREV-de-BADEY-et-BEAUBELIQUE-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

 

Les Ferrari F458 ont survolées la manche de rentrée du Championnat de France GT Tour FFSA qui se déroulait ce week-end sur le circuit Nivernais de Magny cours.

Samedi, la 1ére course revenant à l’une des Ferrari F458 de l’équipe ASP Sofrev de Jérôme Policand, celle du duo Ludovic Badey – Jean-Luc Beaubelique, cependant que dimanche, les Ferrari F458 de l’équipe Duqueine, trustent les victoires.

En GT Tour mais aussi, également en Coupe de France.

 

 GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-FERRARI-F458-Team-DUQUEINE-de-Soheil-AYARI-et-Jean-Claude-POLICE-Photo-Antoine-CAMBLOR


GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-FERRARI-F458-Team-DUQUEINE-de-Soheil-AYARI-et-Jean-Claude-POLICE-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

La paire, Soheil Ayari – Jean-Claude Police, l’emportant, alors que l’épreuve de la Coupe de France revenait à la voiture-soeur, celle du patron, Gilles Duqueine qu’épaule Philippe Colançon

Sans-faute pour Jean-Luc Beaubelique et Ludovic Badey qui ouvrent leur compteur !

 GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-Le-Podium-de-la-1ére-course-photo-Antoine-CAMBLOR.


GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-Le-Podium-de-la-1ére-course-photo-Antoine-CAMBLOR.

 

 

A l’issue de la neuvième course du Championnat de France GT disputée cette saison, un …huitième équipage différent, s’est imposé ce samedi à Magny-Cours. Au volant de la Ferrari du Team Sofrev-ASP, Jean-Luc Beaubelique et Ludovic Badey s’imposent après une prestation parfaite.

Parties de la première ligne, la Porsche IMSA Performance-Matmut de Narac-Armindo et l’Audi du Sébastien Loeb Racing d’Hassid-Parisy, complètent le podium.

En Coupe de France FFSA GT, Thomas Nicolle et Pierre Hirschi, ont évité les embûches pour décrocher la victoire à bord de la BMW du Classic & Modern Racing.

 

 GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-AUDI-SAINTELOC-de-HALLYDAY-GUILVERT-Photo-Antoine-CAMBLOR


GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-AUDI-SAINTELOC-de-HALLYDAY-GUILVERT-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Auteur de sa première pole de la saison avec l’Audi du Sébastien Loeb Racing n°51, Henry Hassid se fait devancer au départ par la Porsche de chez IMSA Performance-Matmut de Raymond Narac. Cinquième sur la grille avec l’Audi Saintéloc, David Hallyday remonte au troisième rang, devant les Ferrari F458 ASP Sofrev de Philippe Giauque et DE Jean-Luc Beaubelique.

La Lamborghini de l’équipe Autovitesse de Cédric Leimer suit de près. 11éme à extinction des feux, Gilles Vannelet avec sa F458 de chez Sport Garage, entame sa remontée et pointe déjà 8éme après deux tours. Il gagne encore une position trois boucles plus tard. Roland Bervillé est moins en réussite et doit repasser au stand après avoir été victime d’un contact.

 

 GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-La-PORSCHE-IMSA-de-NARAC-ARMINDO-Photo-Antoine-CAMBLOR


GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-La-PORSCHE-IMSA-de-NARAC-ARMINDO-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

 

Aux commandes, Raymond Narac creuse l’écart à grande vitesse, avec près de 8 secondes après 14 minutes. Mais le safety car entre en piste, un ‘marqueur’ ayant été touché. Après une intervention des commissaires et une pause de quatre minutes, la course est relancée.
Raymond Narac est toujours en tête mais Henry Hassid le suit de plus près, tout comme David Hallyday. Philippe Giauque tente une attaque et se manque, mais il retrouve sa quatrième place dans les instants qui suivent.

Tony Samon tape le mur avec la BMW du Team GSE by DKR, alors que Cédric Leimer, huitième, part en tête à queue. Même sanction pour Gilles Vannelet, qui était sixième.

Les changements de pilotes débutent à la 28éme minute, les hommes de tête s’engouffrant dans la pitlane.  Compte tenu des handicaps-temps, la Ferrari- ASP Sofrev, n°20 désormais pilotée par Ludovic Badey récupère le commandement.

 

GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-FERRARI-ASP-SOFREV-BADEY-BEAUBELIQUE-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-FERRARI-ASP-SOFREV-BADEY-BEAUBELIQUE-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Suivent la Porsche IMSA Performance-Matmut, la seconde Ferrari Sport Garage d’Arno Santamato et la Ferrari du Team Duqueine de Soheil Ayari. Les Audi du Sébastien Loeb Racing, n°51 et n°50 de Mike Parisy et Anthony Beltoise occupent les cinquième et sixième rangs, devant la McLaren de chez GSE by DKR.

Le peloton se scinde alors en plusieurs batailles. Armindo tente de suivre Badey, tandis que Parisy dépasse Ayari après une belle attaque à vingt minutes du terme. Il profite ensuite d’une pénalité pour Santamato afin de revenir au troisième rang.

Mais le Palois reste sous la menace directe d’Ayari, tandis que Beltoise est un solide cinquième. Santamato repart quant à lui à la sixième place. Un peu plus loin dans le classement, Laurent Cazenave et Olivier Panis s’expliquent, Panis ayant le dernier mot pour la neuvième position.

Si l’intensité ne faiblit pas, la hiérarchie n’évoluera plus d’ici le drapeau à damiers. Après un sans-faute, Ludovic Badey et Jean-Luc Beaubelique s’imposent pour la première fois de la saison avec une marge de trois secondes au volant de la Ferrari Sofrev-ASP n°20.

 

GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-AUDI-HASSID-PARISY-Team-SLR-Photo-Antoine-CAMBLOR.

GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-AUDI-HASSID-PARISY-Team-SLR-Photo-Antoine-CAMBLOR.

 

Leaders de la première partie de course, Nicolas Armindo et Raymond Narac montent sur la deuxième marche du podium avec la Porsche Performance-Matmut, devant leurs rivaux dans la course au titre, Mike Parisy et Henry Hassid, troisièmes avec l’Audi Sébastien Loeb Racing et plus encore, Grégory Guilvert et David Hallyday, septièmes avec l’Audi Saintéloc, ainsi que Morgan Moullin-Traffort et Philippe Giauque, huitièmes avec la Ferrari ASP Sofrev, n°1.

Après une belle remontée, Soheil Ayari et Jean-Claude Police terminent au pied du podium, à bord de la Ferrari du Team Duqueine.
Malgré un arrêt supplémentaire en début de course, l’Audi Sébastien Loeb Racing, la n°50 d’Anthony Beltoise et Roland Bervillé, se classe à une convaincante cinquième place, devant la Ferrari Sport Garage d’Arno Santamato et Eric Cayrolle.

Pour son retour, la McLaren du GSE by DKR du duo Gazenave-Glorieux, intègre le Top 10.

 

GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-BMW-de-HIRSCHI-NICOLLE-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-BMW-de-HIRSCHI-NICOLLE-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

 

La Coupe de France FFSA GT n’a pas manqué de rebondissements. Excellente septième au général sur la grille, la Ferrari du Team Duqueine de Philippe Colançon et Gilles Duqueine, avait conservé la tête avant un problème de pression d’essence. L’Audi Saintéloc du tandem Lallement-Sourd doit pour sa part rendre les armes après onze tours.

Evitant les embûches, la BMW de chez Classic & Modern Racing, a logiquement pris les commandes. Thomas Nicolle et Pierre Hirschi ont ainsi décroché un succès limpide devant les leaders, le tandem Colançon-Duqueine qui sauve de précieux points.

 

 

PAROLES DE PILOTES

 

GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-La-conférence-de-Presse-des-vainqueurs-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-La-conférence-de-Presse-des-vainqueurs-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

 

Ludovic Badey (Ferrari F458 n°20-Team Sofrev-ASP), 1er Course 1, Championnat de France GT :

« Cela fait plusieurs années que nous roulons ensemble avec Jean-Luc (Beaubelique) mais c’est la première fois que nous n’avions ni podium ni victoire à la mi-saison. C’était une situation frustrante car le potentiel est là. Jean-Luc fait du super travail depuis le début de saison, il progresse encore. L’équipe a réalisé du très bon boulot et nous avons fait une course propre. »

 

Nicolas Armindo (Porsche 911 GT3 R n°76/IMSA Performance-Matmut), 2e Course 1, Championnat de France GT :

« Nous avons beaucoup travaillé pour réduire la consommation des pneus, et ce travail paye même s’il en reste encore à faire. Nous utilisons le potentiel de l’auto à 101% ! La voiture n’est pas facile à piloter, mais on tient le rythme. Il faut continué comme cela car j’ai très envie d’être champion de France avec Raymond. Il a fait un super job, bravo à lui ! »

 

Henry Hassid (Audi R8 LMS ultra n°51/Sébastien Loeb Racing), 3e Course 1, Championnat de France GT :

« La course n’a pas été facile, il faisait très chaud. Raymond (Narac) est parti très fort. Heureusement pour nous, le safety a redistribué les cartes. Mike (Parisy) a fait un super relais et je pense que nous réalisons une bonne opération. Nous aurons encore plus de handicap-temps. On va faire avec. »

 

Thomas Nicolle (BMW Z4 n°21/Classic & Modern Racing), 1er Course 1, Coupe de France GT :

« La course ne s’est pas mal passée. L’objectif de Pierre (Hirschi) était de remonter dans son premier relais, et c’est ce qu’il a fait. Nous voulions reprendre des points au Team Duqueine au classement. Nous réduisons l’écart. Nous sommes donc satisfaits de cette course.»

Course 2 : Les Ferrari du Team Duqueine voient double !

GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-La-conférence-de-Presse-des-vainqueurs-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-La-conférence-de-Presse-des-vainqueurs-Photo-Antoine-CAMBLOR

 GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-LE-podium-de-la-seconde-course.


GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-LE-podium de la COUPE DE FRANCE de la-seconde-course

 

 

Le Team Duqueine a marqué de son empreinte la deuxième course du meeting du Championnat et de la Coupe de France FFSA GT à Magny-Cours

A bord de la Ferrari n°9, Soheil Ayari et Jean-Claude Police ont décroché leur deuxième victoire de la saison en Championnat. Au volant de la voiture sœur, la n°350, Philippe Colançon et Gilles Duqueine, s’imposent en Coupe, de quoi offrir le second doublé de la saison à l’équipe Duqueine.

La bataille fait rage au sommet de la hiérarchie. Après avoir creusé un léger écart, Guilvert qui s’est élancé depuis la pole, voit ses poursuivants revenir. Le quinté de tête est ainsi regroupé en seulement deux secondes après cinq tours !

Un autre petit train se forme en lutte pour le sixième rang, avec la Lamborghini Autovitesse, suivie de la Ferrari ASP-Sofrev n°20 qui vient de passer la Ferrari Sport Garage n°3.

Alors que Guilvert tente de contrer les attaques de Parisy, Ayari prend l’avantage sur Armindo au quart d’heure de course. Armindo qui doit aussi céder devant les avances de Moullin-Traffort. Ces cinq protagonistes ne se quittent plus, alors que Badey poursuit sa remontée, passant 6éme au dépend de Cochet dans le 12éme tour..

Les débats restent animés jusqu’aux changements de pilotes, avec les quatre hommes de tête – Guilvert, Parisy, Ayari, Moullin-Traffort – qui se tiennent en moins de deux secondes, à la mi-course.

Badey, à quelques longueurs, trouvent l’ouverture sur Armindo et le Top 6 est ainsi pointé en moins de quatre secondes lorsque les premiers pilotes empruntent la pitlane.

 

GT TOUR 2014 MAGNY COURS - Arnaud SANTAMATO et Eric CAYROLLE Photo Antoine CAMBLOR

GT TOUR 2014 MAGNY COURS – FERRARI F458 Sport Garage – Arnaud SANTAMATO et Eric CAYROLLE Photo Antoine CAMBLOR

 

 

Compte tenu des handicaps-temps, la Ferrari du Team Duqueine de Jean-Claude Police repart aux commandes, devant l’Audi Saintéloc de David Hallyday. Derrière ce duo, la Ferrari Sport Garage d’Eric Cayrolle et celle du Team ASP-Sofrev de Philippe Giauque sont regroupées dans un mouchoir de poche.

Septième à la sortie des stands, la Porsche IMSA Performance-Matmut de Raymond Narac, parvient à reprendre rapidement deux places, devant la Ferrari n°20 de Jean-Luc Beaubelique et l’Audi n°50 de Roland Bervillé. Bervillé qui voit également passer son équipier Henry Hassid.

Toujours aussi animée, l’épreuve voit Hallyday revenir sur Police, tandis que Cayrolle écope d’une pénalité pour non respect de la ligne de course. Giauque, désormais quatrième, est suivi par Narac, Beaubelique et Hassid. Hallyday se montre de plus en plus pressant, l’écart passant sous la seconde. Mais il part ensuite en tête à queue dans la courbe d’Estoril, retombant au neuvième rang. Cela profite à Giauque qui tente, à son tour, de combler l’écart..

 

 GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-FERRARI-F458-Team-DUQUEINE-de-POLICE-AYARI-Photo-Antoine-CAMBLOR


GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-FERRARI-F458-Team-DUQUEINE-de-POLICE-AYARI-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

 

Il n’en sera rien. Jean-Claude Police résiste jusqu’au bout et s’offre avec Soheil Ayari un seconde succès au sein du Team Duqueine. Quant à Philippe Giauque et Morgan Moullin-Traffort s’offrent un nouveau podium avec le Team ASP-Sofrev, tout comme la Porsche IMSA Performance-Matmut de Raymond Narac et Nicolas Armindo.

Au drapeau à damiers, la Ferrari d’Eric Debard et Olivier Panis coiffe le reste de la meute après une grosse remontée. Debard est en effet passé de la 8éme à la 4éme place, en moins d’un quart d’heure !

C’est ainsi qu’Henry Hassid et Mike Parisy se classent cinquièmes, devant les vainqueurs de la veille, Jean-Luc Beaubelique et Ludovic Badey. Sport Garage marque les points du septième avec le duo Santamato-Cayrolle, le tandem Guilver-Hallyday devant se contenter du huitième rang.

 

 GT-TOUR-2014-LE-MANS-FERRARI-F458-Team-DUQUEINE-Philippe-COLENCON-et-Gilles-DUQUEINE-


GT-TOUR-2014-LE-MANS-FERRARI-F458-Team-DUQUEINE-Philippe-COLENCON-et-Gilles-DUQUEINE-

 

En Coupe de France FFSA GT, Classic & Modern Racing a dominé la première partie de la course avec la BMW de Nicolle-Hirschi.
Leaders après les arrêts au stand, les deux hommes se sont fait déloger de la première place peu après. Le Team Duqueine a ainsi pris les commandes avec Philippe Colançon aux manettes, suite au relais de Gilles Duqueine.

La paire décroche un nouveau succès qui consolide leur leadership. Derrière le Classic & Modern Racing, Saintéloc fini troisième avec l’Audi de Sourd-Lallement.

 

GT-TOUR-2014-Magny-Cours-Audi-R8-N°44-LALLEMENT-Gilles-et-Marc-SOURD-photo-Antoine-Camblor

GT-TOUR-2014-Magny-Cours-Audi-R8-N°44-Gilles LALLEMENT et-Marc-SOURD-photo-Antoine-Camblor

.

Au classement Pilotes du Championnat de France GT, Raymond Narac et Nicolas Armindo conservent les commandes, reprises après la première course samedi.

Avec 132 points, ils devancent de huit unités, Mike Parisy et Henry Hassid. Troisièmes, Grégory Guilvert et David Hallyday pointent à douze longueurs, un petit point devant Morgan Moullin-Traffort et Philippe Giauque.

Le Top 4 se tient donc en 13 points à deux manches du terme de la saison !

 

 

PAROLES DE PILOTES

GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-La-conférence-de-Presse-des-vanqueurs-Photo-Antoine-CAMBLOR.

GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-La-conférence-de-Presse-des-vanqueurs-Photo-Antoine-CAMBLOR.

 

 

Jean-Claude Police (Ferrari F458 n°9-Team Duqueine), 1er Course 2, Championnat de France GT :

« Je n’aime pas la chaleur, mais ça va ! Contrairement au Mans, je n’avais pas beaucoup d’avance et il y avait donc plus de stress. Ils voulaient tous me passer devant (rire). J’ai bien été aidé et managé par mon ingénieur mais il parait que tout le monde tremblait dans le stand. Plus sérieusement, je n’ai pas fait de faute et je suis très heureux de cette victoire. Il fallait être devant au cours du premier relais et c’est que Soheil (Ayari) a fait. L’équipe travaille fort et logiquement ça paye. »

 

Morgan Moullin-Traffort (Ferrari F458 n°1-Team Sofrev-ASP), 2e Course 2, Championnat de France GT :

« Nous avons tous réalisé un très beau premier relais. Nous étions tous en groupe durant la première partie. C’était chaud et on s’est plusieurs fois retrouvé à côté les uns des autres ! Soheil a bien défendu sa position et je les félicite avec Jean-Claude. On score encore, il le fallait. On se maintient au championnat. »

 

Nicolas Armindo (Porsche 911 GT3 R n°76-IMSA Performance-Matmut), 3e Course 2, Championnat de France GT :

« C’est un bon podium et il nous fait du bien ! Il fallait être plus malin qu’hier. J’étais aussi vite en début de course, mais j’ai vu que ça allait être difficile pour Raymond si je continuais ainsi. J’ai donc décidé de préserver les pneus. Raymond est bien remonté et il a fait un travail impeccable. »

 

Gilles Duqueine (Ferrari F458 n°350/Team Duqueine), 1er Course 2, Coupe de France GT :

« C’est une triple satisfaction et ça fait plaisir ! Nous sommes un team jeune et nous faisons parfois des petites fautes de débutant. Mais aujourd’hui, nous avons tout mis dans l’ordre. Soheil et Jean-Claude ont fait un super travaille, tout comme Philippe (Colançon) en Coupe. Même si les enjeux étaient moins forts, il était dans les temps des meilleurs gentlemen drivers. C’est aussi une satisfaction pour le team. Le travail paye. C’est notre deuxième doublé après Le Mans et c’est un bon présage pour la suite.»

 

La prochaine étape du GT Tour se déroulera sur le Circuit Paul Armagnac de Nogaro les 27 et 28 septembre.

 

François LEROUX
Photos : Antoine CAMBLOR et Claude MOLINIER

 

 GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-FERRARI-F458-SPORT-GARAGE-VANNELET-GUIBERT-Photo-Antoine-CAMBLOR


GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-FERRARI-F458-SPORT-GARAGE-Gilles VANNELET et Enzo GUIBERT-Photo-Antoine-CAMBLOR

 GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-BMW-GSE-DKR-Photo-Antoine-CAMBLOR


GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-BMW-GSE-DKR de Tony SAMON et Nicky CATSBURG – Photo-Antoine-CAMBLOR

 GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-LAMBORGHIBI-GALLARDO-de-Jonathan-COCHET-Photo-Antoine-CAMBLOR


GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-LAMBORGHINI-GALLARDO-de-Jonathan-COCHET et Cédric LEIMER-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-AUDI-Roland-BERVILLE-et-Anthony-BELTOISE-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-2014-MAGNY-COURS-AUDI-Roland-BERVILLE-et-Anthony-BELTOISE-Photo-Antoine-CAMBLOR

Sport

About Author

gilles