F1. CA CHAUFFE CHEZ FERRARI A MARANELLO…APRES LE DESASTREUX GRAND PRIX D’ITALIE

 

 

SERGIO-MARCHIONNE-Le-PDG-du-Groupe-FIAT

SERGIO-MARCHIONNE-Le-PDG-du-Groupe-FIAT

 

 

Le PDG du Groupe Fiat-Chrysler, Sergio Marchionne, n’a, naturellement pas pu éviter et échapper aux questions des journalistes et concernant le fiasco des deux monoplaces de la Scuderia Ferrari, ce week-end lors du Grand Prix d’Italie à Monza.

Rappelons qu’aux essais, Fernando Alonso avec la Ferrari F14-T, s’est classé 7éme en Q3 en 1’25″430, alors que l’ancien Champion du monde avec… Ferrari, son équipier Finlandais Kimi Räikkonen, se classait seulement 11éme en 1’26″110 et loupait la Q3!

En course, le résultat fut encore bien pire, l’Espagnol abandonnant des le 29éme des 53 tours, cependant que le Finlandais finissait sans gloire, à une bien modeste 9éme, à 1’03″535 du héros de ce GP d’Italie, Lewis Hamilton.

 

 F1-2014-JEREZ-essai-28-Janvier-FERRARI-KIMI-RAIKKONEN-de-face-Photo-Max-MALKA


F1-2014-JEREZ-essai 28 jancvier -KIMI-RAIKKONEN retrouve FERRAI lors des 1ers essais d’inter-saison -Photo-Max-MALKA

 

Alors qu’il avait été recruté l’hiver dernier pour remotiver un Alonso en pleine déprime, ‘ Iceman’ n’est cette année que l’ombre de l’immense Champion qu’il était encore l’an dernier, alors qu’il roulait avec Lotus, ayant signé depuis son retour début 2012, deux victoires. A Abou Dhabi en 2013 et en Australie en 2012

Finissant 5éme – 8 podiums – avec 183 points, du Championnat sans avoir disputé les derniers GP, ayant claqué la porte de l’équipe Gérard Lopez, n’étant pas payé !

En 2012, année de son come-back en F1, après deux années en rallye WRC, il avait fini 3éme – 7 podiums – du Championnat

Mais Kimi ne parvient pas à s’adapter à la Ferrari  F14-T,

Bref, Monza a été une véritable catastrophe pour les deux pilotes Ferrari.

Pire même car cette année, jamais encore, Fernando Alonso, n’avait abandonné, terminant tous les GP! Et, depuis qu’il a rejoint la Scuderia, Alonso avait toujours terminé le Grand Prix d’Italie :

1er en 2010, 3éme en 2011, 3éme en 2012 et 2013

Qu’ajouter?

Que chez Ferrari, on est en pleine crise…

 

SERGIO-MARCHIONNE-et-LUCA-CORDERO-di-MONTEZEMOLO-leurs-routes-vont-t-ellles-se-separer

SERGIO-MARCHIONNE-et-LUCA-CORDERO-di-MONTEZEMOLO-leurs-routes-vont-t-elles-se-séparer

 

Du coup, lorsqu’on a demandé à Sergio Marchionne, quel était l’avenir de Luca Cordero di Montezemolo, le Président de Ferrari, le GRAND patron du Groupe FIAT s’est contenté de lâcher, laconiquement :

« La question n’est pas à l’ordre du jour.»

S’empressant tout de même d’ajouter :

« Personne n’est indispensable .»

Laissant ainsi planer un doute sur la poursuite de Montezemolo à la tête de Ferrari !

Lequel Montezemolo, nous avait gratifié d’un interview samedi dans le paddock de Monza (Voir lien 1 notre article sur ce sujet) .

Sur que personne à la Scuderia aurait jamais imaginé vivre pareil week-end que celui de Monza.

Lequel a franchement tourné et viré au cauchemar pour l’écurie Italienne devant des milliers de tifosi, toujours tous acquis à la cause des ‘ Rosso’

Abandon pour Fernando Alonso, neuvième place pour Kimi Räikkönen.

Trop c’est trop ?

En tout cas, au lendemain de ce qui est une véritable débâcle, le patron de Fiat-Chrysler, propriétaire de Ferrari, n’a pas du tout apprécié.

« Cela fait six ans que nous ne gagnons plus le Championnat. Nous avons les meilleurs pilotes, deux anciens Champions du monde, nous ne pouvons pas nous permettre de partir de la 4éme et de la 6éme lignes.»

De quoi mettre encore plus de pression à Maranello

Il est vrai que ces deux dernières années, le bilan est maigrelet.

Au palmarès de la Scuderia :

Chine et Espagne en 2013. Malaisie, Espagne et Allemagne en 2012. Cinq victoires obtenues par Alonso.

Rappelons que le dernier titre Constructeurs de Maranello remonte en effet à … 2008 avec le tandem que formait Räikkönen-Massa

Sergio Marchionne, a encore ajouté :

« Les résultats économiques et commerciaux de Montezemolo sont excellents, vraiment très bons mais dans le cas de Ferrari, un dirigeant doit aussi être évalué sur les résultats sportifs.»

 

 F1-2014-MONZA-Samedi-6-septembre-Conférence-de-Luca-CORDERO-di-MONTEZEMOLO-Photo-Patrick-RENZI


F1-2014-MONZA-Samedi-6-septembre-Conférence-de-Luca-CORDERO-di-MONTEZEMOLO-Photo-Patrick-RENZI

 

Après 23 ans aux commandes de Ferrari, Luca di Montezemolo semble se rapprocher de la sortie…

C’est probablement ce qui l’a poussé à prendre la parole discrètement ce samedi en début d’après-midi en petit comité dans le paddock de Monza. (Voir lien 1)

Lui qui d’ordinaire adore les honneurs et les grandes conférences de presse, s’exprimant simplement dans l’Hospitality de la Scuderia Ferrari.

 

 F1-2014-MONZA-Lucas-CORDERO-di-MONTEZEMOLO


F1-2014-MONZA-Lucas-CORDERO-di-MONTEZEMOLO

 

Selon toute vraisemblance et comme autonewsinfo l’avait déja indiqué (Voir lien 2), Montezemolo sera vraisemblablement et très prochainement aux commandes de la compagnie aérienne d’Abou Dhabi, EHIHAD !

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Bernard BAKALIAN – Max MALKA Patrick RENZI et DR

 

 

 

F1

About Author

gilles