CHINA GRAND RALLY 2014: JOUR HUIT, LAVIEILLE PASSE LA SECONDE…

 

 

WEI HAN

WEI HAN

Hier, dans son billet quotidien, Hubert Auriol nous disait que la bagarre entre les deux autos du team Haval allait être meuh-meuh, elle l’ a été, Christian Lavieille gagne l’étape devant son coéquipier chinois Wei Han d’une seconde!

Bref, les imbéciles qui ne connaissent pas le désert pourraient penser que l’on a roulé 169 km de spéciale, comme des dingues, pour queue dalle, mathématiquement c’est vrai mais côté sportif c’est tout de même assez exceptionnel.

La merde c’est qu’une fois de pus, Lavieille va partir premier le lendemain et qu’il fait cadeau de façon automatique de deux minutes à son suivant, qui n’a aucun souci pour le rattraper.

C’était le cas aujourd’hui, et la seconde reprise à Wei Han est d’autant plus  méritoire mais   de toute façon , dans du terrain roulant, il n’est guère possible de faire de gros écarts.

Bon cinq victoires d’étape sur huit courues, ça mériterait un classement général plus gratifiant mais c’est ça aussi la course, ça peut se faire le dernier jour et ça y ressemble fort.
MIAO MA

MIAO MA

 
La troisième place du classement général est toujours occupée par Miao Ma sur sa Nissan M05 préparée par l’équipe Dessoude.
Belle spéciale pour cet équipage qui termine derrière le duo de tête Haval malgré un arrêt imprévu pour secourir la voiture numéro 159 de Xiang Wang partie en tonneaux dans la première partie de la spéciale.
Plus de peur que de mal pour l’équipage qui va tenter de réparer et se présenter au départ demain matin.
ZHOU YONG

ZHOU YONG

Mauvaise journée aussi pour le buggy de Bin Liu sur son Buggy V8, qui n’a pas pu prendre le départ victime d’un problème de pression d’huile.
Du coup,  Zhou Yong sur son Toyota Pickup Overdrive, vainqueur l’an dernier, en a un peu profité mais il est à 1h30 des leaders, peu de chance de revenir sur les deux…
 Chez les motards,  Wen Min Su sur sa Jincheng, leader au général prend une cinquième victoire, comme Lavieille , mais aussi une tôle colossale, à trente bornes de l’arrivée.
WEN MIN ZU

WEN MIN ZU

Il est reparti, arrivé, direction hosto, pas de fractures, il sera au départ le lendemain.
Sur le (vrai!) Dakar, on appelait ça l’étoffe des héros,mon ami Philippe Vassard a à soin actif quelques faits de gloire de ce genre en Afrique, un mec indestructible talentueux et dur au mal,  il semble que les Chinois soient aussi faits de ce bois là.
Demain, neuvième étape, 600 km dont 246 en spéciale, oN va vers Dunhuang, et ce sera du pilotage pur, peu de problèmes de nav…

LE BILLET D’HUBERT AURIOL

« Pendant la course, les concurrents sont sur la piste pour en découdre. Normal.
Et mon rôle,  au delà d’assister Song Jun pendant le briefing pour l’anglais et le français, c’est d’essayer de suivre la course et de s’assurer que tout fonctionne.
Alors aujourd’hui, lundi 8 août, comme c’est en Chine la fête de la lune (pleine lune) qui est un jour très important et l’occasion de se souhaiter plein de chance , je vais vous faire vivre ma journée!
Départ du bivouac et direction l’arrivée de la spéciale (ASS) car  on serait trop juste pour aller aussi au départ.
C’est l’occasion pour Alexis, qui vous rédige les communiqués tous les jours, de mettre en pratique la devise favorite des Chinois « Take a rest » (Alexis le fait très bien dans la voiture..  photos)
Après un petit jeu de pistes pour arriver au CH, il faut que vous sachiez que les cartes routières sont très approximatives et qu’ il y a tellement de changements avec la construction de nouvelles routes ou rues dans les villes que les cartographes ont du mal a suivre… et même les GPS des voitures neuves….
Arrivé au CH, le premier jeu consiste a faire des paris sur l’heure d’arrivée des premiers comparée au timing officiel.
De ce coté là on n’est pas trop mauvais , l’écart par rapport au timing annoncé est juste, et on attend en général une petite  dizaine de minutes avant de voir une poussière se rapprocher!
Aujourd’hui l’ équipe médicale, qui est toujours a l’arrivée des spéciales, était  charmante! (photos) C’est sans doute pour cette raison que le Motard N°9 a décidé de se tordre la cheville!!!!
Ensuite pour Alexis et Wu Jie (notre traducteur) c’est la course aux infos auprès des concurrents.
Celui ci visiblement a crevé……(photos)
Alexis n’en rate pas une avec la complicité de Wu pour poser les questions en chinois.
Alexis ayant fait le plein d’infos, direction le bivouac, qui était un peu particulier ce soir.
Le dîner était organisé dans le restaurant d’un hôtel car c’est le Fête de la Lune!
Occasion pour se souhaiter bonne chance, trinquer avec toutes les tables et tirer les numéros de chance façon tombola. On s’y est tous mis a commencer par Pedro Almeida (l’observateur de la FIA tous juste arrivé sur la course), avec Mr He le représentant de la FASC à la FIA, David Chin le CEO de CGR ……
A jour exceptionnel , décision exceptionnelle et le briefing est retardé d’une heure….
Ce qui n’était pas du gout des concurrents qui voulaient aller se coucher..
Mais c’est aussi comme ça la Chine, plein d’imprévus……
Voila une journée sur la course….
A demain »
Bonne idée de l’ami Hubert de raconter sa vie au quotidien, on comprend que la Chine, c’est vraiment très loin de chez nous, que les cultures sont différentes, et que ce ne doit pas toujours être facile!

JEAN LOUIS BERNARDELLI ET HUBERT AURIOL 

PHOTOS ORGANISATION

 

INTERVIEWS, RESULTATS, CLASSEMENTS 

AUTOS
 
Christian Lavieille (Haval – numéro  102) – Vainqueur de l’étape et leader du classement général: « On perd deux minutes à trouver la bonne piste en fin de spéciale, c’est dommage. C’est plus facile pour nos concurrents derrière nous qui peuvent nous suivre à la poussière et ne pas commettre ce genre d’erreurs. »
Wei Han (Haval – numéro  103) – 2ème de l’étape à 1’’ : « Avec l’équipe on a révisé la voiture entièrement hier. Elle était parfaite aujourd’hui sur une spéciale où il fallait rester vigilant car les pièges étaient nombreux. »
Miao Ma (Nissan M05 – numéro  107) – 3ème de l’étape à 3’06’’ : « Quand la voiture est bien préparée, tout est plus simple. Nous sommes satisfaits de notre journée. Au début de la spéciale, la voiture qui nous précédait est sortie trop vite d’un virage et a fait plusieurs tonneaux. On s’est arrêtés quelques secondes pour voir si l’équipage allait bien et nous sommes repartis ensuite. »
Zhou Yong (Toyota Pickup Overdrive – numéro  106) – 5ème de l’étape à 6’11’’ : « Nous avons fait des réglages différents hier pour la spéciale à Zhangye. La voiture se comporte beaucoup mieux, elle tremble moins. C’est un rallye difficile pour moi. J’ai des grains de sable dans l’œil depuis les premiers jours dans les dunes, mon œil gauche est à moitié fermé. »
Philippe Raud (Toyota Landcruiser – numéro  135) – 18ème de l’étape à 42’33’’ et 12ème du classement général : « C’est une première pour moi en Chine. Je suis ravi de faire ce parcours et d’avoir eu la chance de découvrir ces dunes. Je ne m’attendais pas à ça ! L’accueil au sein du Team Great Wall est excellent depuis le premier jour, et ma relation avec mon copilote, Eric Simonin, est parfaite. C’est la première fois que nous partageons la même voiture et je découvre quelqu’un de toujours très optimiste avec beaucoup d’humour. Que du bonheur ! »
MOTOS
 
Wen Min Su (Jincheng – numéro 10) – Vainqueur de l’étape et leader du classement général : « Je suis tombé à trente kilomètres de la fin de la spéciale à la sortie d’un virage. J’espère que je n’ai rien de grave pour pouvoir repartir demain. »
Shi Yumen (Honda – numéro 8) – 3ème de l’étape à 6’07’’ : « C’était une spéciale avec beaucoup de cailloux et de canyons à traverser, très piégeuse. Il fallait faire très attention car il était très facile de prendre de la vitesse. »

Classement SS8 – Auto :

1 – Christian Lavieille (Haval) en 2h02’56’’
2 – Wei Han (Haval) à 1’’
3 – Miao Ma (Nissan M05) à 3’06’’
4 – Yangui Liu (Mitsubishi MP 13) à 5’20’’
5 – Zhou Yong (Toyota Overdrive) à 6’01’’

Classement SS8 – Moto :

1 – Wen Min Su (Jincheng) en 2h38’40’’
2 – Zhou Tian (Jincheng) à 5’53’’
3 – Shi Yumeng (Honda) à 6’07’’
4 – Yirong Wang (Honda) à 9’26’’
5 – Aidong Hu (Bombardier) à 19’34’’

Général après SS8 – Auto :

1 – Christian Lavieille (Haval) en 15h40’53’’
2 – Wei Han (Haval) à 1’19’’
3 – Miao Ma (Nissan M05) à 51’12’’
4 – Zhou Yong (Toyota Overdrive) à 1h30’12’’
5 – Yangui Liu (Mitsubishi MP 13) à 1h47’14’’

Général après SS8 – Moto :

1 – Wen Min Su (Jincheng) en 16h16’03’’
2 – Zhou Tian (Jincheng) à 36’33’’
3 – Yirong Wang (Honda) à 1h27’38’’
4 – Shi Yumeng (Honda) à 1h47’39’’
5 – Aidong Hu (Bombardier) à 2h23’31’’

Motocross Rallye-Raid Sport

About Author

jeanlouis