RALLYE MONT-BLANC MORZINE. VICTORIEUX, JULIEN MAURIN FILE VERS UN SECOND TITRE

 

 

 

 

 RALLYE-MONT-BLANC-2014-NOUVELLE-VICTOIRE-pour-la-FORD-de-Julien-MAURIN-et-Nicolas-KLINGER-A-MORZINE


RALLYE-MONT-BLANC-2014-NOUVELLE-VICTOIRE-pour-la-FORD-de-Julien-MAURIN-et-Nicolas-KLINGER-A-MORZINE

 

Julien Maurin poursuit son ascension !

Auteurs d’une course parfaite, Julien Maurin et Nicolas Klinger (Ford Fiesta RS WRC – Team 2B Yacco) remportent le Rallye Mont-Blanc Morzine pour la seconde fois consécutive.

Ceci leur permet creuser un peu plus l’écart en tête du Championnat de France des Rallyes, le tandem filant vers son 2éme titre de Chamoion de France consécutif !

Derrière Jean-Marie Cuoq – Jérôme Degout (Citroën C4 WRC / Team Chazel by GT2i – Marc de Passorio), Lionel Baud – Lucie Baud (Ford Fiesta RS WRC) héritent de la troisième marche du podium après la sortie de route de David Salanon en vue de l’arrivée.

Le Trophée Michelin a également basculé dans la dernière spéciale, au profit de Patrick Rouillard (Porsche 997 GT3 Cup / Team 2HP Compétition).

Après s’être ménagé une avance d’une bonne trentaine de secondes lors de la première étape, Julien Maurin pouvait se permettre d’aborder la seconde journée avec sérénité. Sa tâche était facilitée par les conditions météo, enfin totalement estivales !

Assurant dans les portions les plus complexes, attaquant quand la voie était libre, le pilote du Team 2B Yacco conservait un écart stable jusqu’au podium d’arrivée.

Absent des deux dernières manches du Championnat de France, Jean-Marie Cuoq réalisait lui aussi une prestation sans faute. Avec cinq scratches en dix spéciales, le pilote de la Citroën C4 WRC devenait le meilleur performer du rallye et atteignait son objectif principal, à savoir prendre du plaisir dans le cadre majestueux de la Haute-Savoie.

Indécise, la lutte pour la dernière marche du podium trouvait son dénouement dans la dixième spéciale. Sous la pression de Lionel Baud – qui venait de réaliser un scratch – David Salanon sortait de la route. Il n’en fallait pas tant pour que Baud, copiloté par sa fille de 16 ans ½, s’empare de la troisième place ! Dans le sillage des leaders en début de course, Pierre Roché (MINI Countryman WRC – Team FJ – Elf) ne parvenait pas à adopter le bon rythme lors de la seconde étape. Il terminait quatrième en s’avouant déçu de ses performances.

À l’inverse, Emmanuel Guigou (Clio R3T) affichait un large sourire sur le podium. Auteur d’une prestation parfaite, le Vauclusien offrait à la dernière création de Renault Sport Technologies sa première victoire. Venu pour répliquer avec la DS3 R3-MAX, Stéphane Lefebvre (Team PH-Sport) ne ralliait pas l’arrivée après avoir été confronté à des problèmes techniques récurrents.

 

 RALLYE-MONT-BLANC-2014-PORSCHE-de-Gilles-NANTET


RALLYE-MONT-BLANC-2014-PORSCHE-de-Gilles-NANTET

 

La dixième spéciale était également décisive pour la victoire en Trophée Michelin. Après avoir perdu quatre minutes en crevant au cours de la matinée, Patrick Rouillard (Porsche 997 GT3 Cup / Team 2HP Compétition) pensait son sort scellé. Mais en rattrapant Gilles Nantet (Porsche 996 / Team 2B Yacco), qui roulait au ralenti avec une boîte de vitesses bloquée, le Toulousain voyait sa cote remonter. Et c’est lui qui s’imposait au finish, pour 3’’3 !

Bernard Philippon grimpait sur un podium 100% Porsche, tandis que le top 5 était complété par Frédéric Raynal (Ford Escort Cosworth) et Pierre Ragues (Skoda Fabia S2000). Le pistard terminait à la deuxième place des Super 2000 derrière l’excellent Romain Martel (Peugeot 207).

Dans le Top 10 du classement général, Cédric Robert remportait une nouvelle victoire dans le Citroën Racing Trophy. Ceci lui permettait de prendre un peu d’air sur Denis Millet, deuxième de cette manche.

La bagarre était plus indécise en 208 Rally Cup, puisque Cyril Audirac et Jérôme Chavanne attaquaient la dernière spéciale avec moins de cinq secondes d’écart ! Malgré des pneus à l’agonie, Audirac ne craquait pas et il s’imposait.

L’Opel Adam Cup était remportée par Florian Bernardi, qui se replaçait dans la course au titre après les contre-performances de Jean-René Perry (4éme) et Rémi Jouines (Abandon).

 

 RALLYE-MONT-BLANC-2014-LA-DS3-de-YOHAN-ROSELL

RALLYE-MONT-BLANC-2014-LA-DS3-de-YOHAN-ROSELL

 

Le Championnat de France Junior, organisé dans le cadre du Citroën Racing Trophy Junior, souriait une nouvelle fois à Yohan Rossel. Le pilote du Team Rallye Jeunes FFSA décrochait sa troisième victoire de la saison.

Longtemps dans la bagarre, les régionaux Laurent Pellier et Jérémy Jamet sortaient de la route. Damien Defert et Thierry Folb montaient sur le podium.

En Championnat de France Féminin, Charlotte Berton (Opel Adam R2 – General Motors France) s’imposait, ce qui lui permettait de creuser un peu plus l’écart sur Charlotte Dalmasso (Peugeot 208 R2).

Malgré les déboires de Gilles Nantet, le Team 2B Yacco remportait la victoire en Championnat de France Team. La structure marquait 20 points grâce à Julien Maurin et Sylvain Michel, vainqueur de classe avec sa Porsche 997 GT2.

Deuxièmes de leurs catégories, Jacques Loubet (Porsche 997 GT3) et Romain Fostier (Opel Adam Cup) offraient la deuxième place au Team Revo6 – Digiservices. Le podium était complété par le Team PH-Sport, qui scorait avec Philippe Greiffenberg (DS3 R5) et Yann Clairay (Peugeot 208).

 

PAROLES DE PILOTES

 

Julien Maurin (Ford Focus WRC / Team 2B Yacco), vainqueur et leader du Championnat de France des Rallyes :

« Ce fut un rallye parfait, nous avons roulé fort au début pour creuser l’écart. Ensuite, nous avons conservé un rythme élevé. Le choix des pneumatiques n’était pas évident, surtout hier. Mais nous n’avons commis aucune erreur. Concernant la voiture, nous avons de bonnes pistes de travail pour le futur, mais nous avons constaté que nous avions progressé par rapport à l’an passé. Nous allons maintenant faire quelques calculs pour décider de la suite de notre saison. »

Jean-Marie Cuoq (Citroën C4 WRC / Team Chazel by GT2i – Marc de Passorio), deuxième du classement général :

« Il faut être réaliste, Julien Maurin évolue à un rythme supérieur au mien, d’autant que je manque de roulage sur asphalte. J’ai pris beaucoup de plaisir dans un cadre que j’affectionne. Pour moi, l’objectif principal demeure le Championnat de France Terre. »

Lionel Baud (Ford Focus WRC), troisième du classement général :

« Après un week-end très difficile au Terre de Lozère, cette troisième place fait du bien à toute l’équipe, à commencer par les mécanos qui ont abattu un travail énorme tout au long de la semaine. C’est également fantastique de vivre ma passion avec ma fille à mes côtés. Elle n’a que 16 ans et demi, mais elle a été parfaite dans son rôle. Je suis un peu triste pour David Salanon, qui méritait mieux pour finir. »

Patrick Rouillard (Porsche 997 GT3 Cup / Team 2HP Compétition), sixième du classement général et vainqueur du Trophée Michelin :

« Gagner pour trois secondes dans la dernière spéciale, c’est vraiment incroyable. Quand j’ai vu que Gilles [Nantet] était au ralenti, j’ai continué à attaquer et j’ai bien fait ! C’est une très bonne opération pour le Trophée Michelin ; il reste deux rallyes et tout est encore possible puisque nous n’avons plus que quelques points de retard. »

Yohan Rossel (Vainqueur en Junior)

« Que dire, si ce n’est un grand merci à tous : l’équipe, la FFSA, Citroën, mon copilote… Avec Benoît, nous avons bossé comme des fous sur les vidéos pour compenser notre manque d’expérience par rapport à nos concurrents directs qui connaissaient bien le terrain. Le résultat d’aujourd’hui prouve que cela fonctionne. Je sens que le travail physique accompli cet été commence également à payer. Les conditions sont très éprouvantes au Mont Blanc, mais j’ai réussi à conserver une certaine fraicheur physique tout au long du rallye. Il y a, bien sûr, encore beaucoup à faire. Surtout avec le Rallye de France-Alsace, qui est la prochaine étape, et où nous piloterons une Citroën DS3 R3. Je vais donc continuer à travailler : Rallye Jeunes FFSA m’a donné une chance inouïe, et j’essaye de l’exploiter au maximum afin de tenter d’atteindre le haut niveau le plus vite possible. Le Championnat de France des Rallyes Junior demeure cependant ma priorité cette année, et j’espère qu’il ne nous manquera pas grand-chose pour décrocher le titre au Critérium des Cévennes. »

 

Etape 1 – 5 épreuves spéciales

Meilleurs temps – Julien Maurin (3) et Jean-Marie Cuoq (2)
Leaders ES1 : Jean-Marie Cuoq, ES2 à 5 : Julien Maurin

Etape 2 – 5 épreuves spéciales :
Meilleurs temps – Jean-Marie Cuoq (3), Julien Maurin et Lionel Baud (1 chacun)
Leader ES6 à 10 : Julien Maurin

 

 RALLYE-MONT-BLANC-2014-Julien-MAURIN-FORD


RALLYE-MONT-BLANC-2014-Julien-MAURIN-FORD

Classement général final

 

 

1. Julien Maurin – Nicolas Klinger (Ford Fiesta R5 – Team 2B Yacco) en 54’14’’1
2. Jean-Marie Cuoq – Jérôme Degout (Citroën C4 WRC – Team Chazel by GT2i – Marc de Passorio), à 36’’4
4. Lionel Baud – Lucie Baud (Ford Fiesta RS WRC), à 1’02’’7
5. Pierre Roché – Martine Roché (MINI John Cooper Works WRC – Team FJ – Elf), à 1’21’’9
6. Gilles Nantet – Fabrice Gordon (Porsche 996 – Team 2B Yacco), à 2’25’’9
8. Patrick Rouillard – Cédric Mondon (Porsche 997 GT3 Cup) – Team 2HP Compétition), à 2’50’’8
9. Emmanuel Guigou – Marine Murat (Renault Clio R3T), à 4’01’’4
10. Romain Martel – Vanessa Lemoine (Peugeot 207 S2000), à 4’18’’8
11. Bernard Philippon – Guilhem Zazurca (Porsche 997 GT3 Cup – Team 2B Yacco), à 4’43’’8
12. Pierre Ragues – Marcel Ragues (Skoda Fabia S2000), à 4’51’’9
13. Didier Thoral – Frédérick Favre (MINI John Cooper Works WRC), à 5’11’’7
14. Frédéric Raynal – Jérôme Rouveirol (Ford Escort Cosworth), à 5’23’’9
15. Michel Bonfils – René Belleville (Ford Fiesta R5 / Team 2B Yacco), à 5’35’’0

 

Principaux abandons

 

Michel Civade – Jean-Max Renoux (Ford Focus WRC) – mécanique après ES2
Franck Lions – Benjamin Veillas (Peugeot 207 S2000) – sortie sans gravité ES5
Guy Mottard – Jordan Mottard (Peugeot 306 Maxi) – mécanique après ES3
Yoann Bonato – Thierry Michaud (Opel Adam R2) – mécanique fin étape 1
David Salanon – Romain Roche (Ford Fiesta RS WRC) – mécanique fin étape 2
Didier Thoral – Frédérick Favre (MINI Countryman WRC) – mécanique ES10
Sébastien Bugnet – Sylvain Echernier (Peugeot 207 WRC) – sortie sans gravité ES7
Stéphane Lefebvre – Thomas Dubois (DS3 R3-MAX) – mécanique fin étape 2

Classement provisoire du Championnat de France des Rallyes

 

1. Julien MAURIN : 155 points
2. Gilles NANTET : 112 points
3. Pierre ROCHE : 110 points
4. Emmanuel GUIGOU : 86 points
5. Bernard PHILIPPON : 82 points
6. Frédéric RAYNAL : 81 points
7. Jean-Marie CUOQ : 80 points
8. Patrick ROUILLARD : 79 points

 

Classement provisoire du Championnat de France des Rallyes Team

 

1. Team 2B Yacco : 194 points
2. Team PH – Sport : 138 points
3. Team FJ – Elf :  102  points
4. Team 2HP Compétition : 94 points

 

Classement provisoire du Championnat de France des Rallyes Junior

 

1. Yohan ROSSEL : 93 points
2. Damien DEFERT : 66 points
3. Laurent LASKOWSKI : 47 points
4. Jérémy VOGLIMACCI : 24 points
5. Laurent PELLIER : 23 points

Classement provisoire du Trophée Michelin

 

1. Gilles NANTET : 46 points
2. Patrick ROUILLARD : 38 points
3. Frédéric RAYNAL : 30 points
4. Jean-Charles BEAUBELIQUE : 27 points

 

Classement provisoire du Championnat de France des Rallyes Féminin

 

1 Charlotte BERTON : 68 points
2 Charlotte DALMASSO : 56 points

 

Sport WRC

About Author

gilles