CHINA GRAND RALLYE 2014: LE SUPERCROSS DES DUNES POUR LAVIEILLE

LAVIEILLE EN TETE AU GENERAL MAIS DE TRES PEU

LAVIEILLE EN TETE AU GENERAL MAIS DE TRES PEU

Hubert Auriol nous l’explique dans son billet quotidien, les Chinois sont capables de tout, y compris construire un circuit de supercross, ou de rallycross  quand il s’agit de faire courir des autos,avec tribune pour les spectateurs et le tout en plein milieu du désert, dans un cadre phénoménal.
Bref, la spéciale d’aujourd’hui a fait deux km de long et a été retransmise en direct par une TV de Hong Kong.
Nous sommes donc à Zhangye Desert Park, Christian Lavieille  gagne cette mini spéciale mais du coup partira le premier le lendemain, autrement dit il fait cadeau d’entrée de deux minutes à son concurrent direct..
La fédé chinoise a offert le spectacle gratoche à la population, il y avait donc un paquet de monde dans ce désert…
Wen Min Su (Jinchen) chez les motards et Christian Lavieille (Haval) en auto continuent sur leur lancée et remportent leur deuxième victoire consécutive.
L’équipage 102 s’impose une nouvelle fois fois sur le China Grand Rally 2014, quelques dixièmes devant leur coéquipier Wei Han sur l’autre Haval.
Zhou Yong sur son Toyota Overdrive termine troisième grâce à un sans fautes.
Pour la journée du lendemain, Philippe Gache, préparateur des deux Haval, annonce sa stratégie.
« Nous sommes venus sur le China Grand Rally pour placer nos deux voitures sur le podium. C’est le maximum que l’on puisse faire, mais avec nos moyens et notre expérience, je considère que c’est aussi le minimum. Je suis fier de mes pilotes qui jouent le jeu et qui ne prennent pas de risques inutiles. Nous devons aborder la deuxième semaine comme la première, continuer à engranger du temps sur nos poursuivants et s’appliquer. Mais ce n’est que de la mécanique et je suis bien placé pour savoir que rien n’est joué avant l’arrivée de la dernière spéciale. »

CHRISTIAN LAVIEILLE

 
Christian Lavieille, en tête du général… « Nous sommes satisfaits de notre première semaine. Nous sommes toujours là et en tête, même si notre avantage est très mince. Nous savions que Wei Han était un bon pilote, ce n’est pas une surprise. Il a terminé deuxième l’année dernière derrière Zhou Yong.  Nous découvrons le terrain, lui a l’avantage de le connaitre déjà ! Il faudra se battre jusqu’au bout. Les dunes sont derrière nous maintenant et il sera désormais plus difficile de creuser des écarts. »»
Seulement 1’18’’d’avance sur leurs coéquipiers Wei Han et Cheng Feng et cinq spéciales encore à disputer, c’est sûr que c’est crispant…
 
Le duo français prend chaque jour du plaisir à rouler sur les pistes du China Grand Rally. «  Le territoire chinois est un magnifique terrain de jeu avec de beaux ergs, de belles dunes,…  Le parcours est vraiment superbe. L’accueil des chinois est excellent et les bivouacs très bien organisés… ». Et Jean-Pierre Garcin de conclure, « je ne vois pas le temps passer, c’est bon signe… ».
 
Demain, lundi 8 septembre, les concurrents du China Grand Rally 2014 débutent la deuxième semaine du rallye par une étape qui les mènera à Jiuquan, longue de 360 kilomètres comprenant 169 kilomètres en secteur sélectif.

LE BILLET D’HUBERT AURIOL

Aujourd’hui mini spéciale spectacle a Zhangye (Province de Gansu) qui a construit il y a deux ans un « stade automobile » au bord des dunes! Il faut le voir pour le croire…. (photo)
L’intérêt est qu’on bénéficie d’un endroit incroyable avec tout pour faire le spectacle et accueillir le public!
Piste de rallye cross avec pont en dur pour que les voitures se croisent, tribunes couvertes pour 20 000 spectateurs et un cadre superbe face aux dunes de sable…
Bref on a fait les spectateurs aujourd’hui… devant une foule très nombreuse venue voir le spectacle! (photo)
On était dans les tribunes avec Alexis Rioland,c’est lui qui rédige les communiqués de presse.
J’étais d’ailleurs  bien entouré de jeunes fans  et en attendant le départ, donné avec 1h30 de retard (nobody is perfect!), CCTV9 (Hong Kong) qui suit la course, a fait une interview de « Victor » ,l’interprète  chinois qui est de Hong Kong du team de la Nissan O5 Dessoude .
Il est là pour faire la traduction pour les deux français de l’équipe!
Cette demi-journée  de repos étais d’ailleurs un peu sous le signe de la décontraction ce qui nous a valu un match France-Chine de « baby foot » entre les chinois et Adrien, le mécanicen qui veille aux destinées de la Nissan 05 !
Le résultat? Avantage France biens entendu, on a réussi notre retour en foot au niveau mondial, alors il faut assurer en baby-foot…..
Demain c’est une autre histoire, ils ont une spéciale très rapide et variée au niveau du terrain avec pas mal de difficultés de navigation et peu de repères…
Ca va chauffer chez Haval!!!!

JEAN LOUIS BERNARDELLI ET HUBERT AURIOL

PHOTOS ORGANISATION 

RESULTATS ET CLASSEMENTS: 

 

Classement SS7 – Auto :
1 – Christian Lavieille (Haval) en 1’45’’
2 – Wei Han (Haval) à 0’’
3 – Zhou Yong (Toyota Overdrive) à 1’’
4 – Yangui Liu (Mitsubishi MP 13) à 3’’
5 – Xiang Wang (Senda) à 3’’

 

Classement SS7 – Moto :
1 – Wen Min Su (Jincheng) en 1’53’’
2 – Aidong Hu (Bombardier) à 7’’
3 – Yirong Wang (Honda) à 7’’
4 – Shi Yumeng (Honda) à 7’’
5 – Tian Zhou (Jincheng) à 11’’
Général après SS7 – Auto :
1 – Christian Lavieille (Haval) en 13h37’57’’
2 – Wei Han (Haval) à 1’18’’
3 – Miao Ma (Nissan M05) à 48’11’’
4 – Zhou Yong (Toyota Overdrive) à 1h24’12’’
5 – Bin Liu (Buggy) à 1h50’01’’

Général après SS7 – Moto :
1 – Wen Min Su (Jincheng) en 16h16’03’’
2 – Zhou Tian (Jincheng) à 31’51’’
3 – Yirong Wang (Honda) à 1h18’19’’
4 – Shi Yumeng (Honda) à 1h41’39’’
5 – Aidong Hu (Bombardier) à 2h04’04’’

Motocross Rallye-Raid Sport

About Author

jeanlouis