2 TOURS D’HORLOGE. LA RENAISSANCE D’UN MYTHE

BAT-affiche Retromobile fr L400xH600mm-HD

 

 

La renaissance d’un mythe au Paul Ricard !

Après un an absence, les célèbres ‘2 Tours d’Horloge’ sont de retour au calendrier des V de V Endurance Series. Une renaissance pour cette épreuve créée en novembre 1992 par Eric Van de Vyver, devenue au fil des ans un rendez-vous incontournable, la seule course de 24 heures réservée aux Véhicules Historiques de Compétition.

Les 5, 6 et 7 septembre, cela se passera sur le circuit Paul Ricard, et nulle part ailleurs !

Ambiance, humanité, partage dans le paddock… telles sont les ingrédients du succès et les raisons qui motivent son créateur à poursuivre l’aventure.

Eric Van de Vyver qui se réjouit:

« Organiser une course de 24 heures, c’est déjà exceptionnel, mais qu’elle mette en scène des VHC, sur un circuit aussi prestigieux que le Castellet, ça l’est encore davantage »

Et, il enchaîne :

« Cette année, pour satisfaire les passionnés de voitures anciennes, nous avons convié tous les clubs des environs. Lotus, Mustang, Alpine… de 200 à 300 propriétaires de véhicules de collection feront le déplacement pour assister aux ‘2 Tours’ et découvrir le circuit avec leurs autos. Bien entendu, la nuit sera une grande fête et l’ambiance sera comme toujours conviviale. C’est aussi ça la philosophie de notre série ! »

 

A événement exceptionnel, présence exceptionnelle. L’Allemand Jürgen Barth, vainqueur des 24 Heures du Mans en 1967, dont le nom est étroitement lié à la marque Porsche, sera en effet au départ avec une Porsche 3,0 litres RS de l’équipe Alméras. Une structure sur laquelle il veille directement ou indirectement depuis plusieurs décennies, en tant que soutien auprès de Porsche, mais également en loisirs avec de nombreux rallyes (Monte Carlo 82 et 83, notamment) et courses sur circuits disputés avec Porsche Alméras. Il sera associé à Pierre Martinet et Christian Blugeon.

Pour rester dans l’univers de Stuttgart, soulignons également l’engagement d’un modèle similaire par Michel Nourry, une autre figure de la marque en France. Il alignera Eric Mouez et deux pilotes Sénégalais, Kamil Rahal et Nagy Kabaz, fans de l’épreuve.

 

Les « 2 Tours d’Horloge » mettent aux prises les GT et voitures de Tourisme qui ont couru jusqu’en 1990, mais les prototypes de la période pré-1965 seront également à l’honneur. Les Elva Mk8 évolueront ainsi dans leur jardin, et notamment la barquette préparée par Meca Moteur de Pierre et Laurent Dutoya, accompagnés d’André Bailly et du très expérimenté Lionel Robert. Ce dernier qui se mit d’ailleurs en valeur dans le Challenge Proto, à Motorland Aragon, en décrochant un podium en guise de mise en jambe.

La venue de la sympathique et performante March 81 S engagée par l’Equipe Palmyr, 3éme de l’édition 2012, est pour sa part assurée, et l’auto sera confiée à cette occasion à l’équipage ‘Nelson’ – Christophe Kubryk – François Belle. Et s’il est un autre proto qui captera les regards, c’est la Lister Jaguar d’Alexandre Urban. Une magnifique auto propulsée par un 3,8 litres de 330 chevaux, authentique et toujours aussi rapide, qui disputa les 24 Heures du Mans dans les années 50.

 

 VdeV-2012-2-TOURS-HORLOGE-La-PORSCHE-POLYBAIE-de-Bernard-MOREAU-victorieuse.


VdeV-2012-2-TOURS-HORLOGE-La-PORSCHE-POLYBAIE-de-Bernard-MOREAU-victorieuse.

 

Dans le clan des GT, les projecteurs seront braqués sur la Porsche 911 3.0 RSR 1975 de Polybaie, victorieuse il y a deux ans, que se partageront le toujours très rapide Bernard Moreau, son acolyte Miguel Langin et Michel Mitieus. Les Porsche seront d’ailleurs représentées en nombre, puisque l’on recense notamment la 3,0 litres RS de Marc de Siebenthal, la 911 de Christian et Sébastien Morales – Laurent Cohen, ou encore une 964 Cup venue tout droit d’Allemagne, propriété du toujours très véloce Patrick Simon.

 

 

 

 VdeV-2012-2-TOURS-HORLOGE-Proto-ALPINE.


VdeV-2012-2-TOURS-HORLOGE-Proto-ALPINE M63B.

 

 

Locaban apportera par ailleurs sa magnifique Alpine M63 B, d’une fiabilité sans faille, sur laquelle se relaieront Gérard Besson, Marc Peccolo et Francis Dougnac. Quant au Z Classic Club, il aligne trois Datsun Nissan 240 Z, dont une pour Benjamin Miroux et son frère Tristan, et Bertrand Haustraete.

Chez V de V Sports, les valeurs familiales tiennent une importance particulière et cela s’observe sur la piste avec l’engagement d’une BMW 2002 pour David Ferrer qui sera accompagné en ce week-end varois par ses trois enfants, Sarah (déjà au départ en 2012), Jérémy et Alexandre.

Dans la même catégorie se produira également l’Alfa Romeo Giulia Sprint GT pour les habitués Eric Baumard et Guillaume Blancardi, associés à Frédéric Attia.

Eric Van de Vyver, enfin, a toujours souhaité la présence d’un équipage 100 % féminin et ce rêve devient aujourd’hui réalité grâce aux efforts conjugués de l’équipe V de V et de la structure belge Domec Racing.

Sa fille Laure effectuera ainsi ses débuts en compétition en compagnie de Carol Quiniou – dont la réputation aux ‘2 Tours d’Horloge’ n’est plus à faire, Capucine Caillet et Nathalie Hamon.

Ses dames se partageront le volant d’une étonnante Caterham 21 appartenant à Alain Giavedoni, le coéquipier d’Eric Van de Vyver sur une TVR Griffith 200.

Voilà qui nous promet deux Tours d’Horloge radieux…

 

Aurélie ELBAZ

Photos : Hugues LAROCHE- Maurice CAMUS

 

Sport V de V

About Author

gilles