F1. HONDA REVIENT EN GRAND PRIX POUR GAGNER !

 

 

LOGO HONDA

 

 

Qu’on se le dise :

Le motoriste Japonais Honda qui a annoncé au début de la saison, son grand retour en Grand Prix, le 16 mai dernier, ne revient pas en Formule 1 pour faire de la figuration !

 

F1-HONDA-ITO-et-Yasuhisa-ARAI.

F1-HONDA-Takanodu ITO-et-Yasuhisa-ARAI.

 

En effet, c’est ce que vient de déclarer sur le site officiel des GP, le responsable de la compétition de Honda, Yasuhisa Arai :

«  Honda a l’intention de gagner avec McLaren dès 2015. Et même avec une autre équipe cliente en 2016, année ou McLaren demeurera toutefois une saison supplémentaire le partenaire privilégié du motoriste nippon.»

Confirmant ainsi les propos tenus au cours du printemps, lors de l’annonce du retour officiel de Honda par Takanodu Ito, le PDG

 

F1-HONDA-Yasuhisa-ARAI-Photo-Honda.

F1-HONDA-Yasuhisa-ARAI-Photo-Honda.

 

 

Voici l’interview qu’a accordé Yasuhira Arai au site officiel de la F1

 

Arai-san, le compte à rebours pour le retour de la F1 de Honda est bien lancé​​. Pouvez-vous nous dire l’état actuel des choses?

« Nous sommes absolument dans les temps de notre plan de développement. Notre moteur est prêt pour toute une vérification du système, mais sans le châssis. Il nous faudra encore plus de temps pour mettre réunir le moteur et le châssis ensemble et ensuite être capable d’exécuter les 1éres vérifications de la voiture complète. »

Pouvez-vous nous parler à travers votre programme de la période ou le moteur et le châssis vont enfin être assemblés ?

« Dans les deux prochaines semaines, nous allons effectuer des simulations et au début de l’année prochaine nous allons commencer à rouler sur la piste, très probablement lors des premiers essais d’inter-saison à Jerez. Ce sera très probablement la première fois que nous montrerons toute la voiture, le moteur Honda et le châssis McLaren, la monoplace 2015 Honda McLaren.»

Donc, Jerez sera la première sortie publique de la nouvelle voiture ?

« En ce moment, il n’y a pas de plans précis pour recueillir des données lors de séances de tests pendant le reste de 2014, Jerez sera la première apparirion en piste de la Honda-McLaren.»

Vous êtes le responsable de ce retour. Face à quels défis êtes-vous confronté?

« Il ya, bien sûr, quelques points difficiles. La première consiste à développer un groupe motopropulseur respectueux de l’environnement et qui soit en course compétitif. Il est dans l’ADN de Honda d’être compétitif. La compétitivité est très importante pour nous car l’esprit de compétition est fondamental dans les genes Honda.»

Les récents changements de règles en F1, ont-t-ils contribué à la décision de Honda de revenir en GP?

« Oui, c’est trés certainement l’une des raisons pour laquelle Honda a souhaité revenir en Formule 1, mais il y avait aussi le fait que les temps au tour par rapport aux anciens moteurs sont très similaires, ce qui signifie que nous parlons d’une technologie qui est très avancé. Vous pouvez adapter la vitesse des vieux moteurs, mais de façon beaucoup plus intelligente et économe.»

Honda a un passé glorieux en Formule 1 en tant que fournisseur de moteur, mais moins en tant que équipe de course. Pourquoi?

« Notre spécialité spécifique est le moteur. Et McLaren notre partenaire se spécialise dans le châssis, la direction et le management d’une équipe de course. Donc, le meilleur plan pour gagner est de combiner nos talents.»

Donc, McLaren sera votre partenaire exclusif pour 2015. Mais qu’en est-il au-delà?

« Oui, en 2015, car nous n’avons pas de plan pour fournir une autre équipe que McLaren. En 2016 ou après, si certaines équipes ou partenaires nous demandent de les fournir aussi, nous allons jeter un œil, à cette situation. Mais dans ce cas même en 2016, McLaren sera notre principal partenaire en F1. Et même si nous fournissons d’autres équipes, à partir de 2016, notre objectif principal sera toujours de gagner.»

Avez-vous quitté la Formule 1 trop tôt à la fin de l’année 2008? Car l’année d’après l’équipe qui a racheté Honda, Brawn GP a remporté les deux championnats pilotes et constructeurs. Titres qui auraient pu être à Honda. Y at-il eu un gout amer, d’inachevé?

« Tout le monde le dit! Quand nous avons quitté la F1 en 2008, nos ingénieurs ont cru que notre technologie, nos méthodes d’ingénierie, était correctes mais nous sommes partis pour des questions de conjoncture économuque mondiale.»

Vous serez confronté à Mercedes la saison prochaine – actuellement le meilleurmotoriste en F1. Aurez-vous le même début de succès qu’ils ont ?

« J’ai confiance que nous nous alignerons sur Mercedes. »

Parmi les trois fournisseurs actuels de moteurs, deux (Ferrari et Renault) ont brillé à plusieurs reprises cette saison. Pensez-vous que vous pouvez éviter les difficultés de démarrage semblables à ce qu’ils ont vécus?

« Je pense que les deux autres fournisseurs de moteurs seront au même niveau la saison prochaine et je crois fermement que nous serons là aussi. »

Donc, Jerez sera votre D-Day. Quelles sont les attentes que vous avez pour la journée – et pour la saison 2015 en général?

« La Formule 1 représente une partie très importante de notre stratégie et la victoire est très importante pour Honda. Je crois que nous allons gagner des courses l’année prochaine. Et que va envoyer un signal très positif pour notre marque à l’échelle mondiale. Nous allons utiliser la Formule 1 comme un catalyseur pour délivrer le message que Honda construit des voitures très sportives.»

 

John ROWBERG
Photos : HONDA et Bernard BAKALIAN

 

 MCLAREN-HONDA-1988-Alain-PROST-Bakalian.

MCLAREN-HONDA-1988-Alain-PROST- Photo Bernard Bakalian.

F1

About Author

gilles