ASIAN LE MANS SERIES. BELLE VICTOIRE POUR LA MORGAN OAK AUX 3 HEURES DU FUJI

 

 ASIAN-LE-MANS-SERIES-2014-FUJI-le-podium-avec-les-3-pilotes-OAK-victorieux.


ASIAN-LE-MANS-SERIES-2014-FUJI-le-podium-avec-les-3-pilotes-OAK-victorieux.

 

Une victoire fantastique pour OAK Racing Team Total à Fuji!

Le trio asiatique de Ho-Pin Tung, David Cheng et Keiko Ihara a remporté la victoire à Fuji Speedway au Japon pour la deuxième manche de l’Asian Le Mans Series. La course a été un peu plus difficile que cela n’était prévu pour les pilotes de la Morgan-Judd LM P2 n°1 de OAK Racing Team Total, mais l’équipe, soutenue par Total, TYREPLUS et Orsun, a rempli sa mission et pris des points précieux pour les classements Equipe et Pilotes.

La séance de qualifications de samedi s’était avérée très serrée. La pole position a en effet échappé de très peu à Ho-Pin Tung. Avec un temps de 1’34’’505, il a placé la Morgan-Judd LM P2 n°1, dessinée et construite par Onroak Automotive, en deuxième position sur la grille. Il a été battu par Richard Bradley sur l’Oreca-Nissan n°27 d’Eurasia Motorsport, plus rapide de seulement un centième de seconde, ce qui correspond à un écart de 48 cm sur la piste !

Avec des niveaux de performance si proches, la bataille s’annonçait prometteuse.

 

 ASIAN LE MANS SERIES 2014 - FUJI - MORGAN OAK 1ere le 31 aout


ASIAN LE MANS SERIES 2014 – FUJI – MORGAN OAK 1ere le 31 aout

 

C’est sous un beau ciel bleu que Keiko Ihara a pris le départ, devant l’Oreca-Nissan n°27 d’Eurasia, qui a calé sur la grille et perdu deux tours. La Japonaise a effectué des tours réguliers en environ 1’38’’, bien installée en première place. Cependant la bataille était loin d’être terminée :

Richard Bradley rattrapait vite le temps perdu, et, au bout de 40 minutes, il était à nouveau en deuxième position. Keiko aurait peut-être eu à défendre sa position, mais elle a dû rentrer au stand pour changer le capot et la lame avant après avoir perdu le contrôle de la voiture et terminé dans les pneus. Après une réparation rapide, elle a repris la piste, mais se situait alors à deux tours de ses rivaux.

Après une heure de course, Keiko Ihara a passé le volant au pilote chinois, David Cheng, qui devait remonter le plateau. A la moitié de son relais il a réussi à doubler la n°27 une première fois, refermant l’écart à un tour seulement. Au cours de son relais, David a fait des tours systématiquement plus rapides d’une ou deux secondes que Pu Jin, et a continué à combler régulièrement l’écart.

Après presque deux heures de course, David Cheng a confié la Morgan-Judd LM P2 de OAK Racing Team Total à son camarade chinois Ho-Pin Tung pour le dernier relais. Harshtone était toujours en tête à bord de l’Oreca-Nissan n°27, mais avec des temps de presque dix secondes plus lents que Ho-Pin, celui-ci n’allait pas tarder à le rattraper.

Après 15 minutes de relais, Ho-Pin a donc pris la tête de la course, malgré le sous-virage dont souffrait la voiture avec ses pneus usagés. Il a gardé le rythme et pris une bonne avance sur son rival qui en outre a écopé d’une pénalité, un stop and go de 40 secondes.

 

ASIAN-LE-MANS-SERIES-2014-FUJI-ORECA-EURASIA.

ASIAN-LE-MANS-SERIES-2014-FUJI-ORECA-EURASIA.

 

La dernière demi-heure a été intense avec le retour de Bradley dans la n°27 et l’écart qui diminuait à nouveau. Bradley a bataillé dur pour rattraper Ho-Pin, mais le pilote chinois a su rester calme et a franchi la ligne d’arrivée en première position.
A l’arrivée, la Morgan-Judd OAK de Ho-Pin Tung, David Cheng et Keiko Ihara, devance d’un tour l’ORECA 03 de l’équipe Eurasia Motorsport du trio, John Hartshorne, Richard Bradley et Jun Jin Pu, et la BMW Z4 GT3 du Team AAI-RSTRADA de Jun San Chen, Tatsuya Tanigawa et Carlo van Dam, victorieuse en GTC.

 

 ASIAN-LE-MANS-SERIES-2014-FUJI-la-LIGIER-du-Team-CRAFT-BAMBOO.


ASIAN-LE-MANS-SERIES-2014-FUJI-la-LIGIER-du-Team-CRAFT-BAMBOO.

 

La Nissan GT-R NISMO GT3 de cette même écurie AAI-RSTRADA termine au pied du podium devant la Ligier JS53 EVO du Craft-Bamboo Racing de Mathias Beche, Kevin Tse et Samson Chanb et la Wolf GB08 de l’équipe Avelon Formula.

L’unique des deux Lamborghini de The Emperor Racing , finalement en piste, finit septième et derniére

 

PAROLES DE PILOTES

 ASIAN-LE-MANS-SERIES-2014-FUJI-Les-pilotes-de-la-MORGAN-OAK.


ASIAN-LE-MANS-SERIES-2014-FUJI-Les-pilotes-de-la-MORGAN-OAK.

 

Keiko Ihara :

“J’avais un bon rythme, et je l’aurais gardé mais j’ai eu un problème en fin de relais. Tout à coup je n’ai plus senti la direction et j’ai perdu le contrôle de la voiture et j’ai fini dans le mur. C’est regrettable, mais j’ai aussi eu de la chance de pouvoir revenir au stand. L’équipe a bien travaillé et j’ai pu continuer la course. Je suis très heureuse de la victoire et je remercie mes coéquipiers qui ont fait une très belle course. ”

David Cheng :

“Keiko est rentrée au stand à la 43ème minute et donc on ne pouvait pas encore changer de pilote, mais je crois que ça montre comment fonctionne les courses d’endurance et à quel point l’équipe OAK Racing Team Total est efficace. On a pu changer le capot et la lame avant très rapidement et on n’a pas perdu trop de temps. Quelques tours plus tard, je suis monté dans la voiture et je savais qu’Eurasia était en tête, et donc que je devais forcer l’allure. J’ai pris beaucoup de plaisir pendant mon relais, et j’ai fini par rattraper et dépasser rapidement le plateau des GT pour rejoindre Pu Jun Jin. Il fallait que je fasse de mon mieux. Pu Jun Jin avait un bon rythme et il était difficile de le dépasser, mais j’ai saisi une opportunité pour me rapprocher et j’ai réussi à le doubler. J’ai creusé un peu l’écart avant de passer le volant à Ho-Pin. “

Ho-Pin Tung :

“A cause des problèmes de Keiko avec la voiture, nous avons dû modifier notre stratégie parce que les pneus avaient été endommagés. Il a fallu les changer après son relais, donc ils ont dû tenir un triple relais. Nous avons couru les ¾ d’épreuve avec les mêmes pneus, vu que David les a aussi utilisés. Pour moi, il fallait réussir tout de même à tenir un bon rythme, ce que j’ai fait, je crois. L’accident que nous avons eu a rendu la voiture difficile à conduire mais l’équipe a fait un bon travail et nous avons gagné, ce qui prouve qu’il ne faut jamais abandonner.”

 

La prochaine épreuve, les 3 Heures de Shanghai est programmée le 11 octobre

 

Kamui TAMAMA

Photos :  ASIAN et TEAMS

 

ASIAN-LE-MANS-SERIES-2014-FUJI-La-WOLF-du-Team-AVALON

ASIAN-LE-MANS-SERIES-2014-FUJI-La-WOLF-du-Team-AVALON

Asian Series Sport

About Author

gilles