PORSCHE SUPERCUP A SPA. OBJECTIFS REMPLIS POUR LES TROIS PILOTES DU LOEB RACING

 

 

PORSCHE SUPERCUP 2014 - A SPA - Maxime JOUSSE

PORSCHE SUPERCUP 2014 – A SPA – Maxime JOUSSE

 

Week-end positif pour les pilotes du Sébastien Loeb Racing…

Avant sa rentrée Française en GT Tour, début septembre, le Sébastien Loeb Racing retrouvait la Porsche Supecup, ce week-end pour une troisième pige dans cette discipline cette saison.

Avec ses trois Porsche 911 GT3 Cup à Spa, l’équipe Alsacienne, a globalement rempli ses objectifs, à savoir engranger un maximum d’expérience et prouver son niveau dans la catégorie monotype la plus relevée.

S’il n’a pu concrétiser, Maxime Jousse s’est montré performant tout au long du meeting, se mêlant au quinté de tête en course et terminant premier pilote tricolore.

Pour ses débuts dans la discipline, Joffrey De Narda a multiplié les dépassements et intègre, lui le Top 20 de cette série particulièrement relevée.

Quant à Roar Lindland, il a également réalisé une performance intéressante, poursuivant sa constante progression.

 

FRANCK TINE avec Maxime JOUSSE

FRANCK TINE avec Maxime JOUSSE

 

 

Franck Tiné, directeur sportif, confie:

« Le bilan du week-end est positif même si le résultat final de reflète pas la performance de nos trois pilotes »

Et il enchaîne :
« Nous avons de nouveau beaucoup appris et nous avons montré que nous pouvons nous battre face aux références de la discipline. Maxime a prouvé qu’il fait partie des top-pilotes des coupes Porsche et sans un incident de course il pouvait clairement obtenir un Top 5. Joffrey a fait des très bons débuts. Il a franchi les étapes les unes après les autres pour signer des chronos intéressants en course. Il a vraiment passé un palier. Roar a été très positif dans son approche, il continue de progresser. Quant à l’équipe, elle a fait du très bon travail au niveau technique. Tout cela est de bon augure pour la suite de la saison. »

Rapidement dans le rythme, Maxime Jousse figurait dans le Top 10 dès les essais libres, avant de signer le sixième temps en qualifications.

Une belle performance qui laissait néanmoins le jeune tricolore sur sa faim, la première ligne étant clairement à sa portée.

Dans un registre différent, Joffrey De Narda effectuait ses premiers pas en Supercup. 23éme des essais, il montait en puissance pour se positionner finalement au 20éme rang sur la grille, avec un écart prometteur par rapport aux habitués de la discipline.
Engagé chez les Gentlemen Drivers en France, Roar Lindland progressait lui aussi, passant de la 25éme à la 23éme place générale.

Dimanche, les pilotes du Sébastien Loeb Racing prenaient un bon départ. Sixième à l’extinction des feux, Maxime Jousse se hissait vite au quatrième rang !

Quant à Joffrey De Narda, il grimpait de la 20éme à la 17éme position après quelques boucles.

Roar Lindland remontait lui aussi dans la hiérarchie, de la 23éme à la 18éme place !

Malheureusement, les deux jeunes Français allaient connaître quelques mésaventures. Max subissait un contact dès le premier tour qui lui faisait perdre de nombreuses places. Une poussette renvoyait Joffrey au 22éme rang.

Combatif et premier tricolore sous le drapeau à damiers, Maxime se classait finalement 11éme, à seulement trois secondes du quatrième. De quoi nourrir quelques regrets!

Joffrey parvenait de son côté à remonter et conclure sa première participation à une intéressante 19éme place. Roar devait quant à lui faire face à une perte de grip et il concluait sa prestation 21éme.

Maxime Jousse, avoue :

« Le résultat n’est pas à la hauteur de mes espérances, mais mon sentiment global est positif. Nous avons prouvé que nous sommes à la hauteur du niveau, très élevé, de la Supercup. Le team a très bien travaillé, nous avions une très bonne voiture et la qualification l’a montré : sixième à quatre dixièmes de la pole, et je pouvais être en première ligne. En course, j’ai été malchanceux avec un contact après un bon départ. C’est dommage car sans cela j’avais tout pour finir dans les cinq premiers. Nous sommes capables de rouler avec les meilleurs et c’est ce que je veux retenir. C’est un bon présage pour la deuxième partie du championnat français où l’objectif est clair : gagner le titre. »

Quant à Joffrey De Narda, lui, il déclarait :
« Mon premier week-end en Supercup est très positif. Compte tenu du très haut niveau de la discipline, ma performance est intéressante, que ce soit lors des qualifications ou au niveau des chronos en course. Je suis venu pour apprendre et j’ai beaucoup appris, y compris sur de nombreux détails, des petites astuces… Nous avons très bien travaillé avec l’équipe. En course, j’ai réussi à gagner des places au départ, puis d’autres positions après un contact à l’arrière. Faire autant de dépassements, dans un peloton où il y a des pilotes très expérimentés et professionnels, c’est positif. Je suis désormais plus agressif dans mon pilotage et le déroulement du meeting, particulièrement condensé, m’a aussi incité à optimiser le temps. Tout ce qui a été vu à Spa sera utile pour la suite. »

Enfin, Roar Lindland, concluait :

« Spa a été un meeting intéressant, un bon week-end pour apprendre et se développer. Il s’agit d’un circuit fantastique qui représente un véritable challenge du point de vue du pilote. Le team s’est encore rapproché des meilleurs et ensemble nous avons fait un pas en avant. Il y a encore plus à aller chercher et nous y arriverons. Nous continuons à prendre de l’expérience. Personnellement, je visais un Top 20. Je n’étais pas loin lors des qualifications et en course j’ai pointé 18e avant de perdre de l’adhérence. En termes de progression et de développement, j’ai atteint mon objectif. Au niveau du résultat brut, quasiment : je me rapproche du bon wagon. C’est encourageant pour la suite, tant en Cup France qu’en Supercup. »

Le Sébastien Loeb Racing fera son retour en Porsche Carrera Cup France à Magny-Cours (6-7 septembre), avec six Porsche 911 GT3 Cup, alignées.

L’équipe est toujours en lice pour les trois titres.

 

Aurélie ELBAZ
Photos : TEAM

 

 

PORSCHE Supercup Sport

About Author

gilles