LIVRE SUR L’HISTOIRE DE LA COURSE DE COTE DU MONT DORE

 

 

 

 MONT-DORE-LIVRE-AVEC-LES-PHOTOS-ADOLPHE-CONRATH


MONT-DORE-LIVRE-AVEC-LES-PHOTOS-ADOLPHE-CONRATH

 

A la veille de la 54ème édition de la très prestigieuse course de côte du Mont Dore, créée en 1961, par  le Docteur Yves Auriacombe, un clin d’œil  sur la fabuleuse histoire de cette épreuve.

A travers un merveilleux bouquin édité par les Editions Michel Hommell, illustré avec de formidables clichés de notre ami, le regretté photographe Nancéien, Adolphe Conrath.

Adolphe qui en réalité était bijoutier de métier dans sa bonne ville de Nancy mais qui le week-end venu, filait sur tous les circuits, rallyes et courses de côte pour y vivre sa passion de chasseurs d’images

C’est en 1961 et à la suite d’une rencontre entre Yves Auriacombe, un toubib Montpelliérain, médecin l’été dans la station thermale du Mont-Dore, avec Pierre About, patron de la rubrique auto au grand quotidien sportif ‘L’Equipe’ qui l’encourage, que lui vient l’idée de créer sur le tracé du Col de la Croix Saint Robert, une course de côte.

Laquelle, plus de 50 ans plus tard, non seulement existe toujours mais en plus, cette épreuve est devenue, année après année, au fil des ans, le  » Must’ , la course Reine de la discipline.

A l’origine, lors de ces premières organisations, elle a su attirer tous les plus grands pilotes. Et toutes les plus grandes équipes de courses.

Le tout 1er vainqueur en fut José Rosinski en 1961 au volant d’une Cooper de Formule Junior. Le pilote qui allait par la suite, devenir l’un des plus réputés journalistes automobiles français, participant notamment avec Jean Lucas et Gérard ‘ Jaby ‘Crombac, au lancement du magazine Sport Auto, récidivait un an plus tard, remportant de nouveau le Mont Dore, au volant d’une autre Cooper.

Depuis, tous les plus grands Champions Français figurent au palmarès.

A commencer par Jean Pierre Beltoise, cinq fois lauréats et consécutivement, de 1966 à 1970. Avec cette année-là,  la victoire décrochée au volant de sa Matra de F1, oui sa monoplace de Grand Prix ! La MS12  équipée de l’inoubliable V12 Matra

Outre, JPB, figurent sur les tablettes, que de grands noms comme Maurice Trintignant et Jean Vinatier et notamment ceux des Montagnards qu’étaient Jimmy Mieusset, Yves Courage, Marc Sourd, Daniel Boccard, Christian Debias.

Sans oublier, celui qui reste le ‘ ROI ‘ du Mont Dore, l’homme qui a triomphé à une, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix et même onze reprises, restant le Maître sur les 46 virages de l’ascension du Col de la Croix Saint Robert, j’ai nommé Marcel Tarrés!

 

L’ouvrage des Editions Hommell, est donc un album de  photos EXTRAORDINAIRE. Qui raconte, année après année, l’histoire de chacune des éditions jusqu’à la disparition d’Adolphe Conrath en 1995, l’ami Lorrain, nous ayant quitté le 9 mars 1996, empoté par la maladie…

Ces dernières années, le ‘ père ‘ du Mont Dore, le Docteur Yves Auriacombe a laissé les rênes, à son ami Daniel Pasquier, mais il ne manque jamais d’assister à la course, à ‘SA’ course.

Montant chaque été depuis sa résidence Héraultaise de Prades le Lez. Ce qui sera à nouveau le cas ce week-end, malgré ses 86 printemps !

La course qui continue non seulement d’exister mais d’attirer annuellement des plateaux grandioses.

Ainsi cette année, pour sa 54ème édition, ils sont encore 225 à s’être inscrits !

 

Gilles GAIGNAULT

 

i

 

 

Livres Livres Montagne

About Author

gilles