WTCC A TERMAS DE RÍO HONDO : POLE POSITION À DOMICILE POUR PECHITO !

 

 

WTCC-2014-ARGENTINE-CITROEN-C-ELYSEE-LOPEZ-vient-de-signer-la-pole-pour-la-plus-grande-joie-de-ses-fans

WTCC-2014-ARGENTINE-CITROEN-C-ELYSEE-LOPEZ-vient-de-signer-la-pole-pour-la-plus-grande-joie-de-ses-fans

 

Les Citroën C-Elysée WTCC ont réalisé samedi leur quatrième triplé de la saison en qualifications.

Sur le circuit Argentin de Termas de Río Hondo, ‘ l’enfant du pays ‘ et régional de l’étape sud-américaine du WTCC, José-María López a brillé devant son public en décrochant la pole position à l’issue d’un tour parfait.

Ses équipiers, les deux pilotes Français Yvan Muller et Sébastien Loeb prendront le départ de la première course en deuxième et troisième positions.

Dans l’hémisphère sud, le mois d’août correspond habituellement à la période la plus rude de l’hiver. Pourtant, ce samedi le mercure a flirté avec les 30°C sur l’Autodromo Termas de Río Hondo, théâtre de la huitième manche du WTCC !

Vendredi, lors de la première demi-heure d’essais libres, José-María López réalisait déja le meilleur temps face à Sébastien Loeb. Le pilote de Cordóba récidivait le samedi matin, en devançant à nouveau le nonuple Champion du Monde des Rallyes.

Dans la troisième et dernière session, Yvan Muller se rappelait au bon souvenir de ses équipiers. Pechito étant repoussé… à quatre petits centièmes !

Une nouvelle fois, la séance de qualifications promettait donc d’être haletante, avec les trois Citroën capables de se hisser en pole position. La Q1 se déroulait sans encombre pour les trois Citroën C-Elysée WTCC, qui gagnaient logiquement leur ticket pour la Q2.

 

 

WTCC 2014  ARGENTINE  - CITROEN  LOPEZ file vers la pole devant son public

 

 

En dix minutes, les uns et les autres dévoilaient totalement leur jeu. Pechito López réalisait le meilleur temps en améliorant sa performance des essais libres. À quelques dixièmes, Sébastien Loeb et Yvan Muller passaient en Q3.

Premier pilote Citroën à s’élancer pour l’ultime tour chronométré, Yvan Muller battait Norbert Michelisz et Tiago Monteiro. Pour autant, le quadruple Champion du Monde s’avouait déçu par sa prestation. Quelques instants plus tard, Sébastien Loeb ne parvenait pas à faire mieux.

Selon un scénario idéal pour le public massé dans les tribunes, José-María López était le dernier à prendre la piste. Auteur d’un sans-faute, l’Argentin paré du numéro 37, alignait trois secteurs violets, synonymes d’un meilleur temps avec 4/10éme de marge.
Et d’une nouvelle pole cette année pour la plus grande joie de ses multiples supporters venus l’encourager !

 

PAROLES DE PILOTES

 

 WTCC-2014-ARGENTINE-CITROEN-Conference-des-pilotes-LOPEZen-pole-devant-MULLER-et-LOEB


WTCC-2014-ARGENTINE-CITROEN-Conference-des-pilotes-LOPEZen-pole-devant-MULLER-et-LOEB

 

José-María López :

« S’il y a une course sur laquelle on veut vraiment bien faire, c’est évidemment celle qui se déroule à domicile. Mais pour y parvenir, il faut énormément travailler pour se rapprocher de la limite. Avec mes équipiers et mes ingénieurs, nous avons progressé séance après séance et tour après tour. Même si j’avais été le plus rapide jusque-là, je ne savais pas à quoi m’attendre en Q3. On a souvent vu la hiérarchie bousculée à ce stade, comme à Spa-Francorchamps par exemple ! Ma Citroën C-Elysée WTCC était parfaite et j’ai tout donné en exploitant mon expérience de cette piste. C’était un grand moment dans la voiture, quand on m’a annoncé que j’avais la pole position. C’est très émouvant d’obtenir un tel résultat, surtout devant ma famille. Mais tout cela ne laisse rien présager pour demain, il faut continuer à avancer pour gagner. »

 

Yvan Muller :

« Nous cherchons les bons réglages depuis le début du week-end, mais je dois toujours composer avec un fort survirage. Dans la première courbe de la Q3, j’ai perdu l’arrière de la voiture avant de la rattraper. Ensuite, j’ai sans doute été trop prudent et ça n’a pas été un super tour. Nous verrons ce que je peux faire demain, ça se jouera sans doute au départ. »

 

Sébastien Loeb :

« J’étais vraiment content de ma voiture, mais j’ai un peu trop poussé et j’ai commis une petite erreur dans le virage n°9, qui est sans doute le plus difficile. C’est toujours complexe de trouver le bon niveau d’attaque, surtout dans le tour de Q3. Les courses seront intéressantes demain, car ce circuit offre de véritables opportunités de dépassement. J’apprécie cette piste large et variée. »

 

Quant à Yves Matton, Directeur de Citroën Racing, lui il confiait :

« Il n’est jamais évident d’évoluer à domicile, car l’attente du public et des médias crée immanquablement un surcroit de pression. Et ce n’est jamais aussi vrai qu’en Argentine ! Jusqu’ici, Pechito a très bien géré son week-end et il est récompensé par une belle pole position. Yvan et Sébastien sont très proches en performance pure, mais ils n’ont pas réussi à faire des tours parfaits en Q3. Les courses n’en seront pas moins passionnantes ! »

Quoiqu’il en soit, au vu d’une part de leur indéniable supériorité depuis le début du Championnat et d’autre part de la prestation des trois ‘ Citroen’ boys’ depuis leur arrivée en Argentine, on voit mal qui pourrait empécher les C-Elysée de l’rmporter…

 

François LEROUX
Photos : TEAM

 

 

 

WTCC-2014-ARGENTINE-CITROEN-LOPEZ-EN-POLE-chez-lui

WTCC-2014-ARGENTINE-CITROEN-LOPEZ-EN-POLE-chez-lui

Sport WTCC

About Author

gilles