SUPER GT JAPON. VICTOIRE DE LA LEXUS DE TACHIKAWA-HIRATE EN GT 500 A SUGO ET DE LA LAMBORGHINI EN GT 300

 

 

 SUPER-GT-2014-SUGO-VICTOIRE-DE-LA-LEXUS-CERUMO-le-20-juillet


SUPER-GT-2014-SUGO-VICTOIRE-DE-LA-LEXUS-CERUMO-le-20-juillet

 

 

L’équipage de la Lexus RC-F du Team Cerumo, le tandem que forme Yuji Tachikawa et Kohei Hirate, a remporté ce week-end – leur premier succés en 2014 – l’épreuve de Sugo, quatriéme manche du Championnat Nippon du Super GT

Les Champions 2013, l’emportent avec une avance impressionnante, triomphant avec 1’20”016 d’avance sur une autre Lexus, celle du Team Tom’s du tandem, Daisuke Ito et Andrea Caldarelli, seule a terminer dans le même tour et la Honda NSX du duo Koudai Tsukakoshi et Toshihiro Kaneishi du Team Real, 3éme à 1tour.

La Lexus Cerumo propriété de l’ancien pilote Tora Takagi, décroche la victoire en Super GT à Sugo, avec le duo Yuji Tachikawa et Kohei Hirate qui a dominé une grande partie de la course.

Samedi les essais qualificatifs avaient été annulés pour cause d’un épais brouillard et reportés à dimanche matin.

C’est la Lexus RC F de chez Tom’s de Kazuki Nakajima et James Rossiter, qui obtenait grâce à Nakajima la pole en 1’19’’153, devant la Honda NSX du Kunimitsu de la paire Kogure-Mutoh, seconde en 1’19″557 et la Nissan GT-R de Nismo de l’équipage Matsuda-Quintarelli, 3éme en 1’19″679.

A noter la 11éme place des futurs vainqueurs, le duo Tachikawa-Hirate, en 1’20″184

Au départ, sur une piste mouillée suite à une courte averse, Andrea Caldarelli, s’emparait de la première place, car les deux pilotes en 1ére ligne avaient choisi de monter des pneux ‘ pluie’ pensant que la pluie allait persister
Caldarelli cédait rapidement le commandement à la Lexus aux mains d’Hirate.

 

 SUPER-GT-2014-SUGO-La-LEXUS-victorieuse


SUPER-GT-2014-SUGO-La-LEXUS-victorieuse

 

Alors que la pluie en fin de course refaisait son apparirtion, Tachikawa évitait les fautes et filait vers sa 16éme victoire en Super GT, l’emportant devant la Lexus, celle du Team Tom’s du tandem, Daisuke Ito et Andrea Caldarelli

A noter l’abandon à quatre tours de l’arrivée de la Nissan GT-R Nismo de Ronnie Quintarelli, épaulé par Tsugio Matsuda qui termine à 4 tours.

Revenu du podium, Yuji Tachikawa, expliquait:

« Je suis heureux de cette victoire. L’équilibre n’était pas très bon dans des conditions humides. Mais quand il a commencé à pleuvoir, les choses n’étaient pas si mauvaises, et avec la piste légèrement humide dans la course, il n’y avait pas de problème avec nos pneus slick. Kohei a bien tourné dans la première moitié de la course et nous a donné une bonne avance. Aussi l’équipe a pris la bonne décision de ne pas changer de pneus pour des pluie. Mais quand il a commencé à pleuvoir dans les derniers moments de la course, je devais me concentrer vraiment. Pour moi personnellement, c’est ma 16éme victoire en GT500 en carrière. Mon plus grand objectif est de gagner le titre de Champion, mais chaque victoire nous rapproche du titre, donc je suis vraiment heureux du résultat d’aujourd’hui. « 

Kohei Hirate, poursuivait, lui:

 » Tachikawa-san a dit que l’équipe a pris la bonne décision sur le changement de pneus, mais dans la prise de cette décision j’ai fait un peu la grimace. Un grand nombre des équipes ayant décidé de changer de pneus peu après le début, mais ceux d’entre nous dont les décisions ont été retardées, choississant de rester sur la piste était finalement la bonne stratégie. Cela s’est avéré être le bon choix et fait une grande différence. La voiture avait un bon équilibre dans la course. Mais, nous ne savions jamais quand il allait recommencer à pleuvoir, alors j’ai poussé et essayé de rouler aussi vite autant que je le pouvais, et finalement j’ai pu donner la voiture à Tachikawa-san avec environ 20″. J’ai un fils, nouveau-né, et je suis particulièrement heureux de pouvoir profiter de cette victoire à domicile comme un cadeau de bienvenue ».

Au classement provisoire du Championnat, Caldarelli-Ito mènent dorénavant avec 49 points devant Yasuda-De Oliveira qui en totalisent 44 et Tachiawa-Hirate, remontés 3émes avec 35 pts.

 

SUPER-GT-300-2014-SUGO-Victoire-de-laLAMBORGHINI-JLOC

SUPER-GT-300-2014-SUGO-Victoire-de-laLAMBORGHINI-JLOC

 

Dans l’autre catégorie, celle du GT300, la victoire revient à Lamborghini du Team JLOC de Manabu Orido et Takayuki Aoki, lesquels offrent ainsi à Lamborghini sa toute première victoire depuis des années, trés exactement huit ans !

Ils l’emportent avec 1 tour d’avance sur la Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159 de Haruki Kurosawa et Tsubasa Kurosawa et l’Audi R8-LMS ultra / CJJ de Richard Lyons et Tomonobu Fujii, 3éme dans le même tour .

Manabu Orido heureux qui confiait:

« Je ne veux pas passer comme un vantard, mais la victoire d’aujourd’hui était vraiment un peu chanceuse (sourire ironique). C’est la première victoire depuis des lustres et je suis vraiment heureux à ce sujet. Je suis heureux que nous ayons gagné avec la Lamborghini Et aussi heureux d’avoir gagné en équipe avec Takayuki Aoki. Je suis heureux que nous continuions à essayer de triompher jusqu’à ce que nous y soyons finalement parvenu à gagner ensemble ce que nous espérions. Notre stratégie de rouler sans un changement de pneus était également le bon choix, et je suis reconnaissant à Yokohama Tire de l’avoir rendu possible. Lors de nos tests à Suzuka, nous avons trouvé de bons pneus et qui ont contribué à cette victoire. Je tiens à remercier l’équipe, Aoki, les gens de Yokohama et nos sponsors « .

Sam HORNETT
Photos : SUPER GT

 

LE CLASSEMENT DE LA COURSE DE SUGO EN SUPER GT 500

 

SUPER-GT-2014-SUGO-Le-podium-le-20-juillet-avec-les-vainqueurs-TACHIKAWA-HIRATE.j

SUPER-GT-2014-SUGO-Le-podium-le-20-juillet-avec-les-vainqueurs-TACHIKAWA-HIRATE.j

 

1. Tachikawa-Hirate (Lexus RC-F) Cerumo, 79 tours

2. Ito-Caldarelli (Lexus RC-F) Tom’s, à 1’20”016

3. Tsukakoshi-Kaneishi (Honda NSX) Real, à 1 tour

4. Nakajima-Baguette (Honda NSX) Nakajima, à 1 tour

5. Oshima-Kunimoto (Lexus RC-F) LeMans, à 1 tour

6. Ishiura-Jarvis (Lexus RC-F) Sard, à 1 tour

7. Motoyama-Yanagida (Nissan GT-R) Mola, à 1 tour

8. Yamamoto-Makowiecki (Honda NSX) Dome, à 1 tour

9. Yasuda-De Oliveira (Nissan GT-R) Impul, à 2 tours

10. Krumm-Sasaki (Nissan GT-R) Kondo, à 2 tours

11. Kogure-Mutoh (Honda NSX) Kunimitsu, à 2 tours

12. Wakisaka-Sekiguchi (Lexus RC-F) Bandoh, à 3 tours

13. Nakajima-Baguette (Honda NSX) Nakajima, à 3 tours

14. Matsuda-Quintarelli (Nissan GT-R) Nismo, à 4 tours

 

Meilleur tour : Naoki Yamamoto, en 1’13″667

Abandon:
64° tour: Liuzzi-Matsuura

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT

 

SUPER-GT-2014-OKAYAMA-LRXUS-de-CALDARELLI-et-ITOH

SUPER-GT-2014-OKAYAMA-LRXUS-de-CALDARELLI-et-ITOH

 

 

1. Caldarelli-Ito : 49 points – 2. Yasuda-De Oliveira : 44 pts – 3. Tachiawa-Hirate : 35 pts – 4. Oshima-Kunimoto : 34 pts – 5. Matsuda-Quintarelli : 27 pts.

 

Super GT

About Author

gilles