ELMS. AU RED BULL RING, VICTOIRE DE L’ALPINE AU SOMMET DANS LES ALPES !

 

 

 

 

 

ELMS-2014-RED-BULL-RING-Les-pilotes-ALPINE-SIGNATECH-sur-la-plus-haute-marche-du-podium.

ELMS-2014-RED-BULL-RING-Les-pilotes-ALPINE-SIGNATECH-sur-la-plus-haute-marche-du-podium.

 

L’équipe Signatech-Alpine, menée par le trio composé des deux pilotes Français Nelson Panciatici et Paul-Loup Chatin et du Britannique Oliver Webb, a remportée ce dimanche,sur la piste du Red Bull Ring à Spielberg dans les montagnes de la Styrie, la course de 4 Heures de la manche Autruchienne du Championnat ELMS (Européan Le Mans Séries) au terme d’une course haletante !
Grâce à cette victoire, l’équipe Alpine s’empare de la première place au classement provisoire de l’European Le Mans Series, à deux manches de la fin de la saison (Le Castellet et Estoril).

La défense du titre ELMS conquis en septembre 2013 continuera, lors de la 4éme manche, sur le Circuit Paul Ricard, dans le sud de la France, les 13 et 14 septembre.

Un mois après un podium (3éme en LMP2) aux derniéres 24 Heures du Mans, l’Alpine A450b était de nouveau en piste en Autriche, sur le Red Bull Ring, pour la troisième manche de l’European Le Mans Series.

Cinquième temps des séances d’essais libres disputées samedi, l’équipe Signatech-Alpine se qualifiait ce dimanche matin, sur la troisième ligne de la grille de départ, à seulement 224/1000e de la première ligne!

 

 ELMS-2014-RED-BULL-RING-ALPINE-SIGNATECH


ELMS-2014-RED-BULL-RING-ALPINE-SIGNATECH

 

Parti en cinquième position, Nelson Panciatici – le co-Champion ELMS 2013 – se montrait très agressif des le départ, pour s’emparer de la troisième place dès le premier tour.

Toujours combatif dans le trafic, Nelson conservait cette troisième position, au moment de passer le volant, laissant le relais à Paul-Loup Chatin. L’Alpine A450b continuait sa progression au classement. Paul-Loup s’emparait du deuxième rang avant son premier ravitaillement et pointait en tête du classement à mi-course.

Un magnifique duel se dessinait alors avec la Zytek du Jota Sport, récent vainqueur de la catégorie LMP2 aux 24 Heures du Mans et victorieux auparavant en mai de la manche ELMS précédente, l’épreuve d’Imola.

 

ELMS-2014-RED-BULL-RING-ALPINE-SIGNATCH-OLIVER-WEBB.

ELMS-2014-RED-BULL-RING-ALPINE-SIGNATCH-OLIVER-WEBB.

 

Et si Paul-Loup Chatin achevait son relais au deuxième rang après plusieurs changements de leader, Oliver Webb n’avait besoin que de six minutes pour récupérer la première position et passer sous le drapeau à damier en grand vainqueur avec une douzaine de secondes d’avance sur la Zytek Jota.

Ce premier succès de la saison permettait à la Marseillaise de retentir dans les Alpes autrichiennes. Il offrait également la première place provisoire du championnat à l’équipe Signatech-Alpine !

 

ELMS - Bernard-OLLIVIER- President d'ALPINE

ELMS – Bernard-OLLIVIER- Président d’ALPINE

 

Bernard Ollivier, Directeur d’Alpine confiait :

« C’est un beau clin d’œil de voir Alpine retrouver les sommets et ajouter une nouvelle victoire à son palmarès dans les Alpes ! L’équipe a montré l’esprit qui a toujours régné autour des projets menés par Alpine. Il existe une combativité et une envie de gagner caractéristiques. C’est le succès de tout un groupe, et avec la manière ! »

 

 ELMS-2014-le-Stand-ALPINE-SIGNATECH-PHILIPPE-SINAULT


ELMS-2014-le-Stand-ALPINE-SIGNATECH-PHILIPPE-SINAULT

 

Pour sa part, Philippe Sinault, le Team Principal de Signatech-Alpine, poursuivait :

« Un travail extraordinaire a été fourni durant tout le week-end pour atteindre ce résultat. L’équipe, au sens large, est à féliciter. Nous n’étions pas forcément les plus rapides durant les essais libres. Les pilotes et les ingénieurs ont réussi à réduire l’écart. Nous avons également adapté notre stratégie pour nous donner une chance de gagner. Nelson a pris un départ exceptionnel et a suivi le rythme du leader. Paul-Loup est parvenu à garder la même allure durant trois relais malgré les très fortes chaleurs et Oliver est allé chercher la victoire en fin de course. Nous avons poussé quand il le fallait et économisé du carburant lorsque c’était possible. Une partie de la course s’est aussi joué durant les arrêts au stand, qui ont été impeccables. C’est une belle victoire de toute l’équipe, avec panache. Mais il ne faut rien lâcher. Les prétendants à la victoire sont très nombreux. L’objectif était de rester dans la course au titre. En étant en tête du championnat, nous sommes forcément en bonne position… »

Les trois pilotes, on l’imagine affichaient tous des sourures radieux.

 

 ELMS-2014-RED-BULL-RING-Nelson-PANCIATICI


ELMS-2014-RED-BULL-RING-Nelson-PANCIATICI

 

Nelson Panciatici lâchait:

« Je savais que je devais prendre un super départ et rester au contact du leader. Je me suis bagarré pour être le plus proche possible. Paul-Loup et Oliver ont fait des super relais et l’équipe est à féliciter. Plus encore que par la performance, c’est par la manière que cette victoire est belle ! »

 

 ELMS-2014-RED-BULL-RING-ALPINE-SIGNATECH-Paul-Loup-CHATIN


ELMS-2014-RED-BULL-RING-ALPINE-SIGNATECH-Paul-Loup-CHATIN

 

Paul-Loup Chatin qui enchaînait :

« L’équipe a fait un super travail. La stratégie nous a donné un coup d’avance. Nous avons su prendre des risques au bon moment. Faire trois relais consécutifs était la bonne option. Nous sommes sur une dynamique positive ! »

 

ELMS-2014-RED-BULL-RING-ALPINE-SIGNATECH-Oliver-WEBB-portrait

ELMS-2014-RED-BULL-RING-ALPINE-SIGNATECH-Oliver-WEBB-portrait

 

Quant à Oliver Webb, lui, il concluait :

« Après deux podiums consécutifs, c’est ma première victoire avec Alpine et nous sommes en tête du championnat ! Nos arrêts au stand ont été parfaits. Bravo à toute l’équipe. Nous allons pouvoir passer l’été en leaders. C’est encore plus motivant pour préparer la suite de la saison, avec l’objectif de conserver cette position. »

La prochaine épreuve d’European Le Mans Series aura lieu sur le Circuit Paul Ricard en France, les 13 et 14 septembre.

Rappelons que c’est sur la piste du circuit Provençal que Signatech-Alpine avait conquis le titre ELMS l’an passé.

De bon augure.

 

François LEROUX
Photos : Eric REGOUBY et TEAM

 

 

 

LE CLASSEMENT FINAL DES 4 HEURES DU RED BULL RING

 

 ELMS-2014-ALPINE-SIGNATECH-NELSON-PANCIATICI.


ELMS-2014-ALPINE-SIGNATECH-NELSON-PANCIATICI.

 

 

1. Chatin-Panciatici-Webb (Alpine A450-Nissan) Signatech, les 160 tours en 4 Heures
2. Dolan-Tincknell-Albuquerque (Zytek Z11SN-Nissan) Jota Sport, à 12″385
3. Frey-Mailleux (Oreca 03-Judd) Race Performance, à 18″772
4. Shulzhitskiy-Bacheta (Zytek Z11SN-Nissan) Greaves, à 1’10″184
5. Klien-Hirsch-Ragues (Morgan-Judd) Newblood by Morand, à 2 tours
6. KimberSmith-Patterson-McMurry (Zytek Z11SN-Nissan) Greaves, à 2 tours
7. Cameron-Griffin-Rugolo (Ferrari 458) AF Corse, à 7 tours
8. Kemenater-Cressoni (Ferrari 458) Kessel Racing, à 7 tours
9. McKenzie-Richardson-Bell (Ferrari 458) JMW, à 7 tours
10. Talkanitsa-Talkanitsa-Kaffer (Ferrari 458) AT, à 7 tours
11. Perazzini-Cioci-Lyons (Ferrari 458) AF Corse, à 7 tours
12. Bertolini-Shaitar-Zlobin (Ferrari 458) SMP, à 7 tours
13. Goethe-Hall-Brown (Aston Martin Vantage) Gulf, à 8 tours
14. Perrodo-Mallegol-Collard (Porsche 997) Crubile, à 9 tours
15. Basov-Persiani-Ladygin (Ferrari 458 GT3) SMP, à 9 tours
16. Beretta-Markozov-A.Ladygin (Ferrari 458) SMP, à 10 tours
17. De Leener-Sbirrazzuoli (Ferrari 458) AF Corse, à 10 tours
18. Wainwright-Carroll-Meadows (Porsche 911) Gulf, à 11 tours
19. Gonzalez-Ajlani-Brundle (McLaren MP4-12C) ART GP, à 11 tours
20. Barthez-Pons-Ayari (Ferrari 458) Sofrev ASP, à 11 tours
21. Lietz-Felbermayr-Felbermayr (Porsche 997) Proton, à 11 tours
22. Korjus-Demoustier-Goudy (McLaren MP4-12C) ART GP, à 12 tours
23. Van Splunteren-Vannelet-Parisy (Porsche 997) Prospeed, à 12 tours
24. Perera-Vaxiviere-Dermont (Porsche 997) PRO GT Almeras, à 12 tours
25. Rasmussen-Melnikov (Ferrari 458) AF Corse, à 12 tours
26. Rotenberg-Salo-Mediani (Ferrari 458) SMP, à 13 tours
27. Maris-Merlin-Helary (Porsche 911) IMSA, à 13 tours
28. Bourret-Beaubelique-Belloc (Ferrari 458) Sofrev ASP, à 14 tours
29. Schell-Leutwiler-Coleman (Morgan-Nissan) Pegasus, à 18 tours
30. Laursen-Mac-A.Piccini (Ferrari 458) Formula Racing, à 35 tours
31. Narac-Armindo-Hallyday (Porsche 911) IMSA, à 53 tours
32. Thiriet-Badey-Gommendy (Morgan-Nissan) Thiriet by TDS, à 120 tours
33. Machitski-Sardarov-Cocker (BMW Z4) Russia by Barwell, à 127 tours

 

CLASSEMENT PROVISOIRE DE L’EUROPEAN LE MANS SÉRIES

 ELMS-2014-RED-BULL-RING-ALPINE-SIGNATECH-Paul-Loup-CHATIN


ELMS-2014-RED-BULL-RING-ALPINE-SIGNATECH-Paul-Loup-CHATIN

 

 

1. Signatech-Alpine : 50 points
2. Jota Sport 38 : 46 points
3. Race Performance : 39 points
4.Thiriet By TDS Racing : 35 points
5. Greaves Motorsport : 32 points

 

 

ELMS

About Author

gilles