ELMS 2014 ALPINE ET NELSON PANCIATICI SONT PRÊTS A JOUER LE TITRE !

 

 

 

ELMS-2014-IMOLA-ALPINE-A450-du-Team-SIGNATECH-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-IMOLA-ALPINE-A450-du-Team-SIGNATECH-Photo-Max-MALKA

 

 

 

Après une pause de deux mois en ELMS, le mois de juin étant consacré traditionnellement à la participation aux 24 Heures du Mans, où l’équipe Signatech-Alpine est montée sur le podium en LMP2, le Championnat European Le Mans Series, reprend ses droits sur le circuit du Red Bull Ring en Autriche.

L’Alpine A450 b, a marqué de son empreinte les mythiques 24 Heures du Mans et Nelson Panciatici a animé une catégorie LMP2 des plus disputées en se battant constamment aux avants postes.

Seuls deux arrêts imprévus, qui ont coûté une quinzaine de minutes, les ont empêchés de monter sur la plus haute marche du podium.

 

 

 24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-ALPINE-A-450-SIGNATECH-Photo-Max-MALKA


24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-ALPINE-A-450-SIGNATECH-Photo-Max-MALKA

Néanmoins pour Nelson Panciatici, qui a signé le meilleur temps en course de la catégorie LMP2, cette place sur le podium renforce encore sa confiance pour la course au titre, le co-Champion 2013, espérant bien renouveler ce succès à Estoril, circuit où est programmé la dernière course ELMS 2014, en octobre:

« L’Alpine A450 b a les moyens de jouer la victoire, nous l’avons montré aussi bien à Imola qu’aux 24 Heures du Mans ! Il faudra concrétiser dès le Red Bull Ring pour rester dans la course au titre. Nous sommes à la moitié du championnat et l’idéal serait de marquer les gros points d’une victoire, à nous de saisir toutes les opportunités pour en prendre les commandes ! Je suis parti quelques jours en vacances après les 24 Heures du Mans, je reviens en pleine forme, prêt à jouer le titre ! »

 

Nelson ajoute :

« J’ai fait une journée complète au simulateur ellip6 et regardé de nombreuses vidéos pour bien me remettre le circuit en mémoire. Il nous faudra trouver rapidement le bon accord entre les pneus Dunlop et notre voiture. En 2013 on avait éprouvé quelques difficultés mais l’équipe Signatech-Alpine avait su trouver la solution avant les qualifications où j’avais d’ailleurs réalisé la pole position avant d’en être privé pour cause de drapeaux jaunes. Nous avions ensuite été très rapides pendant toute la course ! Avec mes coéquipiers, Paul Loup Chatin et Oliver Webb, nous avons les moyens de briguer la victoire au championnat, c’est l’objectif incontournable pour Alpine et toute l’équipe a une énorme motivation pour l’atteindre ! »

 

 ELMS-2013-IMOLA-Podim-pour-les-pilotes-ALPINE-Photo-Eric-REGOUBY


ELMS-2013-RED BULL RING -Podium et seconde place pour-les-pilotes-ALPINE-Photo-Eric-REGOUBY

 

 

Oliver Webb enchaine :

« Le Mans fut une expérience exceptionnelle, mais il est temps de se reconcentrer sur le championnat. Je connais bien ce circuit pour l’avoir pratiqué en monoplace. C’est une piste très étroite où il sera difficile de dépasser. Il faudra se montrer agressif. La stratégie et la consommation d’essence seront également des paramètres importants dans cette course. Il nous faut un bon résultat pour nous rapprocher de la première place du classement. »

Paul-Loup Chatin, conclut:

« Lors de la semaine du Mans, nous avons montré que nous étions performants. Il faut poursuivre sur notre lancée ! Si l’on veut conserver le titre en ELMS, il ne faut plus faire de faute. Le Red Bull Ring est un circuit assez technique. Il va falloir prendre des risques, car la course s’annonce très serrée. Et il est difficile d’aller chercher le dernier dixième. »

L’équipe Signatech-Alpine voudra donc briller en Autriche afin de continuer à défendre son titre en ELMS et Nelson Panciatici de retour de vacances aux USA, ne sera pas en reste pour apporter sa contribution à ce challenge !

Précisons qu’en 2013, l’équipage Alpine, Nelson Panciaticvi et Pierre Ragues s’était classé second de cette « preuve Autrichienne

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Max MALKA et Eric REGOUBY

 

 

ELMS

About Author

gilles