RENAULT SPORT RENFORCE ENCORE LES WORLD SERIES BY RENAULT ET LA FORMULA RENAULT 3.5

 

 

 

 

 

 WSR-2014-Grille-de-depart-en-Formula-3-5


WSR-2014-Grille-de-depart-en-Formula-3.5

 

Au cœur de l’ADN de la marque depuis 1898, le sport automobile est l’un des éléments fondamentaux de la stratégie de Renault.
Les World Series by Renault en sont une des meilleures illustrations : accueillant entre 400 000 et 500 000 spectateurs par an et bénéficiant d’une grande exposition médiatique, les World Series by Renault sont l’un des plus grands événements du sport automobile, fidèles depuis 10 ans à leur devise « Fast, Free and Fun ».

Devant les difficultés rencontrées par les pilotes pour trouver des budgets en période de crise économique globale, ce qui affecte les écuries de toutes les séries automobiles, y compris au plus haut niveau, Renault Sport a réagi pour renforcer encore le rapport performances-coûts de sa série phare.

Un groupe de travail créé dès le début de la saison entre Renault Sport, les écuries et les partenaires techniques a permis de consolider un plan d’action pour la saison 2015.

Parmi les principales décisions, il a été acté de prolonger le cycle de vie de la Formula Renault 3.5 pour deux années au minimum, soit jusqu’à la fin de la saison 2016.

Renault Sport et ses partenaires ont défini des modifications techniques visant à améliorer la durabilité et ont également travaillé les coûts des pièces, ainsi que la longévité du moteur et de la boite de vitesses afin de diminuer les intervalles de révisions.
L’ensemble des mesures ainsi décidées par Renault Sport permettront de réduire le coût d’une saison à hauteur de 10% minimum pouvant aller jusqu’à 15 à 20% suivant la structure de coûts propre à chaque écurie.

Les équipes ont déjà anticipé ces baisses de coût dans leurs discussions avec les pilotes pour la saison 2015.

 

WSR-Patrice-RATTI-RENAULT-Sport-Technologies

WSR-Patrice-RATTI-RENAULT-Sport-Technologies

 

Patrice Ratti, Président de Renault Sport Technologies, explique :

« Le contexte économique du sport automobile est difficile. Depuis le début de la saison, nous avons mis en place un groupe de travail avec les équipes de Formule Renault. Nous avons décidé ensemble de prolonger le modèle actuel de Formula Renault 3.5 pour deux saisons et renouvelé les contrats avec nos principaux partenaires pour plusieurs années. Nous avons aussi décidé un grand nombre d’améliorations de compétitivité, soit par des réductions de coûts de pièces, soit par des allongements de durée de vie grâce à un travail en profondeur de nos ingénieurs et de nos partenaires techniques. Cela permettra aux teams de réduire leurs coûts d’au moins 10%, ce qu’ils avaient déjà anticipé dans leurs discussions avec les pilotes pour 2015. Je suis très satisfait non seulement des résultats mais aussi de l’esprit constructif et créatif qui a animé le groupe de travail et contribué à renforcer les liens entre Renault Sport et les écuries. Avec l’introduction de Renault Sport Trophy en 2015, tout est en place pour assurer un avenir radieux aux World Series by Renault. »

 

Les WSR semblent actuellement avoir pris le dessus sur la série GP2, bien que celle-ci se déroule en lever de rideau des Grands Prix de F1, car ces derniéres années, ce sont les Champions et pilotes de la Formula 3.5 des WSR qui ont décroché le plus de volants en GP

Et, notamment Daniel Ricciardo, Jean Eric Vergne, Jules Bianchi, Kevin Magnussen, sans parler auparavant de Sébastien Vettel, le plus titré d’entre eux.

Mais, Nico Rosberg, Lewis Hamilton et Romain Grosjean entre autres, viennent bien eux, du GP2.
Mais ils ont tous débuté par la Formule Renault…

 

François LEROUX
Photos : DPPI

Sport

About Author

gilles