CHAMPIONNAT DU MONDE DE FORMULE E. BRILLANTS ESSAIS POUR LE TEAM e-DAMS-RENAULT

 

FORMULE-E-2014-Presentation-du-Team-RENAULT-e-dams-et-ses-deux-pilotes-Nicolas-PROST-et-Sebastien-BUEMI

FORMULE-E-2014-Presentation-du-Team-RENAULT-e-dams-et-ses-deux-pilotes-Nicolas-PROST-et-Sebastien-BUEMI

 

 

L’équipe e-dams-Renault mène la charge !

Nouveauté majeure de l’année 2014 en sport automobile, le Championnat du monde de Formule E connaitra son baptême officiel le 13 septembre, à Pékin, avec sa première course. Mais déjà, la préparation des monoplaces est bien engagée, à l’issue de cinq séances d’essais sur le circuit anglais de Donington qui se sont achevées le 10 juillet.

Pour e-dams-Renault, comme pour les neuf autres équipes du championnat, la découverte de l’électricité représentait un défi inédit, s’ajoutant à la plus habituelle phase de défrichage sur un nouveau châssis. Pour les ingénieurs, les techniciens et les pilotes, il s’est agi, tout d’abord, de comprendre comment utiliser la puissance des moteurs électriques et surtout de gérer la quantité d’énergie disponible en piste.

Vaste tâche, dans laquelle apparaissent différents paramètres, notamment contrôler les fortes variations de température entre les modes qualification et course.

Visiblement, le Team dirigé par Alain Prost et Jean-Paul Driot, a été galvanisé par le challenge :

 

 

 FORMULE-E-2014-LE-jeudi-3-juin-premiers-essais-collectifs-a-DONINGTON-Park-Sebastien-BUEMI-Meilleur-temps


FORMULE-E-2014-LE Premiers-essais-collectifs-a-DONINGTON-Park-Sébastien-BUEMI-Meilleurs temps lors de trois des quatre séances des essais

 

Sébastien Buemi a signé trois fois le meilleur temps et une fois le deuxième chrono, tandis que Nicolas Prost n’a jamais quitté le top 7 !

A ces performances de choix, s’ajoute la satisfaction supplémentaire d’une fiabilité pratiquement parfaite. Chose rare pour des monoplaces à peine sorties des ateliers.

Prochaines étapes, les répétitions générales en conditions de week-end de course, programmées le 24 juillet et le 6 août, puis l’ultime séance d’essais officielle, le 19 août. Le compte à rebours est lancé.

Meilleurs chronos (4 séances confondues) :
1. Sébastien Buemi (e-Dams-Renault) – 2. Lucas Di Grassi (Abt-Audi) – 3. Jérôme D’Ambrosio (China)… 7. Nicolas Prost (e-Dams-Renault).

PAROLES DE PILOTES

Sébastien Buemi :

« Je suis très content de faire partie du team e-dams-Renault, parce qu’il possède une immense expérience. C’est l’élément le plus important dans un championnat monotype. Ensuite, je prends beaucoup de plaisir à conduire cette voiture. J’ai été agréablement surpris par son comportement, c’est une vraie monoplace de course. Il faut bien apprendre à gérer tous les paramètres, mais nous avançons à grands pas. »

Nicolas Prost :

« C’était la grande découverte ! En fait, les caractéristiques du moteur électrique ne sont pas très différentes de celles d’un moteur thermique. On s’y habitue très vite. Mais la voiture est plus lourde, les pneus sont très spécifiques, il faut gérer les systèmes de freinage et de récupération d’énergie. Cela dit, l’équipe est vraiment très professionnelle, très réactive. Nous avons beaucoup appris et bien progressé, sur l’utilisation du moteur et sur les réglages du châssis. »

Visiblement, constamment devant lors de ces essais libres de Donington, l’équipe Française a trouvé les bons réglages et set-up.
Cela est de bon augure avant les ultimes sessions prévues  fin juillet et ensuite à la mi-aout, toujours sur la piste de Donington-Park, le QG et plaque tournante de la Formule E;

Rappelons que la manche inaugurale, est programmée le samedi 13 septembre à Pékin en Chine.

 

Aurélie ELBAZ
Photos : FORMULE E

 

Formule E

About Author

gilles