EUROCUP FORMULE RENAULT 2014 : LE GALLOIS MATT PARRY : « TOUT PEUT ARRIVER »

 

 

EUROCUP-FORMULE-RENAULT-2014-MATT-PARRY-3éme-A-MOSCOU-Photo-RST-DPPI-LE-MEUR

EUROCUP-FORMULE-RENAULT-2014-MATT-PARRY-3éme-A-MOSCOU-Photo-RST-DPPI-LE-MEUR

 

 

Promu en Eurocup Formula Renault 2.0 dans la foulée de son sacre en North European Cup, Matt Parry, le jeune espoir Gallis de l’équipe Fortec Motorsports, a obtenu son premier podium lors du récent  meeting du Moscow Raceway.

Se classant 3éme de la deuxième course derrière les deux Français Andréa Pizzitola et Aurélién Panis

 

 EUROCUP-FORMULE-RENAULT-2014-PODIUM-avec-PIZZITOLA-2éme-AURELIEN-PANIS-1er-et-MATT-PARRY-3éme-course-2-A-MOSCOU


EUROCUP-FORMULE-RENAULT-2014-PODIUM-avec-PIZZITOLA-2éme-AURELIEN-PANIS-1er-et-MATT-PARRY-3éme-course-2-A-MOSCOU

 

 

Après un début d’année difficile, le membre de la Caterham Racing Academ,  ambitionne dorénavant de poursuivre sa remontée au classement général pour tenter de remporter le championnat en fin de saison et de  devenir ainsi le tout premier Britannique titré en Eurocup depuis James Matthews en …1994.

C’était il y a vingt ans, curieusement l’année de sa naissance. !

Matt Parry a entamé son parcours dans les sports mécaniques en 2002, à l’âge de huit ans. Aux côtés de son père, il commençait sur deux roues.

« J’ai commencé le motocross tel un passe-temps. Au fil du temps, j’ai préféré le karting, toujours comme un loisir. Mais en collectionnant les trophées, nous avons décidé de viser plus haut. Dès lors, les choses sont devenues plus sérieuses et j’ai obtenu de beaux résultats dès ma première année en Rotax Max Junior, terminant deuxième des championnats britannique et mondial. En 2010, j’ai passé mes examens tout en remportant le championnat national. C’était d’ailleurs mon objectif avant de passer en monoplace. »

Le Gallois découvrait ensuite la Formule Ford. Seul au sein de son équipe, il s’illustrait comme l’un des meilleurs débutants avec une huitième place finale avant de rejoindre Fortec Motorsports pour disputer l’InterSteps Championship. Une catégorie qu’il allait dominer avec 13 victoires et 21 podiums en 23 courses.

« Ma première année était riche en apprentissage quoique délicate. J’ai ensuite commencé ma relation avec Fortec, une équipe qui m’a amené à un autre niveau, me permettant de rapidement prendre en main la voiture malgré des essais limités durant l’hiver. Nous avons alors pu obtenir le titre tôt dans la saison. »

En parallèle, Caterham intégrait le tout récent champion à son programme de jeunes pilotes, la Caterham Racing Academy. Une relation qui dure encore, tout comme celle qui le lie à son pays via le programme Sport Wales.

« Depuis 2012, je suis avec Caterham et ils ont été fantastiques avec moi. Non seulement ils m’aident à trouver la bonne voie vers la F1, mais ils m’aident financièrement, ce qui est énorme dans notre sport. Ils offrent tout ce dont un jeune pilote a besoin pour réussir. J’espère que notre relation continuera au fil de ma carrière. »

Matt explique :

« À travers le programme Sport Wales ‘Elite Cymru’, le Pays de Galles nous offre un formidable soutien avec un accès à leurs infrastructures. Ils reconnaissent le sport automobile tel un vrai sport ! En tant que pilote gallois, c’est un honneur d’obtenir une telle reconnaissance, car ils réalisent à quel point nous travaillons et à quel point il est difficile d’obtenir des budgets. C’est un véritable travail à temps plein ! »

En 2013, Matt Parry rejoignait la filière d’accès à la F1 mise en place par Renault Sport Technologies via la Formula Renault 2.0. Avec Fortec Motorsports, il rencontrait à nouveau le succès en North European Cup, ce qui allait lui permettre d’obtenir les honneurs au Royaume-Uni.

« La continuité était importante afin de grandir en tant qu’équipe et préserver un environnement similaire. Ils ont réalisé un travail remarquable, nous étions rapides partout. L’un des moments forts était au Nürburgring. De nombreux pilotes d’Eurocup étaient présents, mais j’y ai remporté les deux courses ! »

Il se souvient :

« Grâce à mes résultats, j’ai été sélectionné pour le McLaren Autosport BRDC Award, dont j’ai remporté le shootout. C’est un véritable honneur pour un pilote britannique. Parmi les 24 vainqueurs me précédant, on y trouve Jenson Button, Paul di Resta et de nombreux pilotes en F1, DTM, LMP1… des pilotes professionnels ! C’est un énorme coup de pouce, et j’ai vraiment hâte de pouvoir piloter la Formule 1 ! »

 

 EUROCUP FORMULE RENAULT 2014 PODIUM Course 2 a MOSCOU avec Andrea PIZZITOLA - Auriloen PANIS et Matt PARRY


EUROCUP FORMULE RENAULT 2014 PODIUM Course 2 a MOSCOU avec Andrea PIZZITOLA – Auriloen PANIS et Matt PARRY

 

Continuant sa progression, Matt Parry s’attaque à l’Eurocup depuis le début de l’année 2014. S’il a dû attendre le mois de juin et le meeting du Moscow Raceway pour s’offrir son premier podium, le natif de Cardiff reste confiant sur ses chances de titre.

« Le passage en Eurocup était la progression naturelle. Nous avons eu un début de saison difficile, c’est le moins que l’on puisse dire ! Nous aurions pu optimiser les qualifications à Motorland, et j’ai eu un accident en essais à Spa. Dès lors, je devais rattraper mon retard et nous sommes tous si proches qu’il faut s’assurer de maximiser son temps en piste. À Moscou, nous y sommes parvenus.»

Matt conclut:

«  Ce podium relance notre saison, et s’il est toujours difficile de rattraper les leaders, tout peut arriver. »

 

Aurélie ELBAZ

Photos : RST-DDPI

EN BREF : Matt Parry

EUROCUP FORMULE RENAULT 2014 MATT PARRY

EUROCUP FORMULE RENAULT 2014 MATT PARRY

Naissance : 14 janvier 1994 à Cardiff (Pays de Galles)

 

2006-2010 : Karting
2011 : Formula Ford GB (8e)
2012 : InterSteps Championship (Champion)
2013 : Formula Renault 2.0 North European Cup (Champion)
2014 : Eurocup Formula Renault 2.0

Formule Renault

About Author

gilles