TROPHEE BLANCPAIN AU PAUL RICARD. NOUVELLE VICTOIRE POUR BENTLEY DEVANT LA McLAREN ART

 

 

 

 

 

BLANCPAIN-2014-Paul-Ricard-BENTLEY-N°7-Photo-Antoine-Camblor

BLANCPAIN-2014-Paul-Ricard-BENTLEY-N°7-Photo-Antoine-Camblor

 

Déjà victorieuse à Silverstone, à l’occasion de la deuxième épreuve de la Blancpain Endurance Series, après la manche inaugurale à Monza et remportée, elle, par la McLaren, la N° 98 de l’écurie ART GP, la Bentley M-Sport N°7, récidive ce samedi lors du troisième rendez-vous du Trophée Blancpain 2014, qui se déroulait sur le circuit Paul Ricard du Castellet.

Au terme des trois heures de course et lors d’une arrivée en nocturne, l »équipe formé de Guy Smith, Andy Meyrick et Steven Kane, triomphe et l’emporte en s’ imposant d’un souffle pour… 1,1 seconde d’avance seulement devant la McLaren N°98 ART Grand Prix du trio, Parente-Demoustier-Lapierre!

 

 

 TROPHEE-BLANCPAIN-2014-PAUL-RICARD-La-BENTLEY-M-Sport-victorieuse-Photo-Antoine-CAMBLOR.


TROPHÉE-BLANCPAIN-2014-PAUL-RICARD-La-BENTLEY-M-Sport-victorieuse-Photo-Antoine-CAMBLOR.

 

Grâce à ce second succès d’affilée, l’équipage de la Bentley Continental GT3 s’empare de la la tête du classement des pilotes dans la catégorie Pro Cup.

La lutte pour la troisième place fut également intense entre les deux Mercedes du Team HTP Motorsport, la N°85 de Wolf-Afanasiev-Dusseldorp arrachant finalement le podium dans le dernier tour…

 

 TROPHEE-BLANCPAIN-2014-Paul-Ricard-BMW-N°12-Photo-Antoine-Camblor


TROPHÉE-BLANCPAIN-2014-Paul-Ricard-BMW-N°12-Photo-Antoine-Camblor

 

La catégorie Pro-Am Cup, a été remporté par la BMW N°12 du TDS Racing pilotée par Catsburg et Hassid alors que la Ferrari N°458 GT du Corse by Rinaldi de Schmikler-Matschull-Ehret, remporte sa troisième victoire en autant d’épreuves dans le Gentlemen Trophy.

Une belle perf !

 

LE FILM DE LA COURSE

BLANCPAIN-2014-Paul-Ricard-Le-depart-de-la-course-Photo-Antoine-Camblor

BLANCPAIN-2014-Paul-Ricard-Le-depart-de-la-course-Photo-Antoine-Camblor

 

 

La course de trois heures sur le circuit du Castellet a débuté par un coup de théâtre.

L’une des deux McLaren ART Grand Prix, la N°99, leader du Championnat en Pro Cup, renonçait dès le premier tour à cause d’une suspension endommagée!

Kevin Estre, parti du fond de la grille suite au changement de moteur opéré par l’équipe française après les essais qualificatifs, voulait remonter au plus vite, mais il fut impliqué dans un accrochage avec la Jaguar N°14 de l’Emil Frey Racing.

 

BLANCPAIN-2014-Paul-Ricard-BENTLEY-M-Sport-N°-8-Photo-Antoine-Camblor

BLANCPAIN-2014-Paul-Ricard-BENTLEY-M-Sport-N°-8-Photo-Antoine-Camblor

 

Au même moment, son équipier chez ART Grand Prix, Alvaro Parente, menait le début de course après avoir signé sa deuxième pole position de la saison. Le Portugais s’offrait un avantage de neuf secondes au terme de son relais contre Guy Smith alors au volant de la Bentley M-Sport la N°7, qui avait doublé le jeune Japonais Katsumasa Chiyo dans le baquet de la Nissan GT Academy Team RJN, N°35, peu avant la fin de la première heure de course.

 

 BLANCPAIN-2014-Paul-Ricard-NISSAN-N°35-Photo-Antoine-Camblor.


BLANCPAIN-2014-Paul-Ricard-NISSAN-N°35-Photo-Antoine-Camblor.

 

Durant le deuxième des trois relais, cette avance fut toutefois réduite à néant. Quelques minutes après l’arrêt en bord de piste de la seconde Bentley du Team M-Sport, la N°8 alors pilotée par le belge Jérôme d’Ambrosio, probablement suite à un problème de transmission, Andy Meyrick avec sa Bentley N°7, doublait la McLaren Grégoire Demoustier pour prendre les rênes de la course.
Au terme de son relais, l’écart entre la seule Bentley et la seule McLaren ART Grand Prix rescapées, était de presque neuf secondes.

Mais un léger problème sur la roue avant gauche durant le dernier pit-stop de la Bentley Continental supprimait cet avantage et ce n’est que de toute justesse que Steven Kane conservait la tête devant Nicolas Lapierre, nouveau venu sur la McLaren N°98 ART Grand Prix.

Au gré du trafic rencontré par les deux pilotes, l’écart évoluait de tour en tour pour descendre sous la seconde à moins de quinze minutes du drapeau à damier!

Mais Steven Kane ne tremblait pas et il offrait la deuxième victoire consécutive – et le leadership du championnat en Pro Cup – à l’équipe M-Sport Bentley.

 

BLANCPAIN-2014-Paul-Ricard-MERCEDES-N°85-Team-HTP-Photo-Antoine-Camblor

BLANCPAIN-2014-Paul-Ricard-MERCEDES-N°85-Team-HTP-Photo-Antoine-Camblor

BLANCPAIN-2014-Paul-Ricard-La-MERCEDES-N°84-Photo-Antoine-Camblor.

BLANCPAIN-2014-Paul-Ricard-La-MERCEDES-N°84-Photo-Antoine-Camblor.

 

La lutte pour la troisième place était plus intense encore, Nico Verdonck et Sergei Afanasiev ne se faisant aucun cadeau au volant des deux Mercedes du HTP Motorsport. La différence entre les deux équipiers ne dépassait jamais la seconde durant la dernière heure de course.

Alors qu’il semblait pouvoir conserver la plus petite marche du podium, le Belge cédait à une attaque du Russe dans le tout dernier tour, Afanasiev terminant avec moins d’une seconde d’avance sur la voiture sœur.

 

BLANCPAIN-2014-Paul-Ricard-BMW-Z4-N°-12-Photo-Antoine-Camblor

BLANCPAIN-2014-Paul-Ricard-BMW-Z4-N°-12-Photo-Antoine-Camblor

 

La victoire dans la Pro-Am Cup, revient au duo Nick Catsburg-Henry Hassid. Le Hollandais, qui avait placé la BMW N°12 du TDS Racing au troisième rang sur la grille de départ, a grignoté de nombreuses places lors du deuxième relais, au point de figurer à la 4éme place du général au moment de céder le volant à son équipier, Henry Hassid.

Le Français résistait jusqu’au bout à la pression de Francesco Castellacci, au volant de la Ferrari N°90 de la Scuderia Villorba Corse, pour remporter une tres belle victoire dans la catégorie Pro-Am Cup.

 

TROPHEE-BLANCPAIN-2014-Paul-Ricard-FERRARI-N°90-Photo-Antoine-Camblor.

TROPHEE-BLANCPAIN-2014-Paul-Ricard-FERRARI-N°90-Photo-Antoine-Camblor.

 

Suite aux difficultés rencontrées par la BMW N°43 de l’équipe ROAL Motorsport, qui était leader du championnat, c’est le trio de Villorba Corse et composé de Castellacci-Rizzoli-Gai, qui a pris la tête du classement provisoire en Pro-Am.

Dans le Gentlemen Trophy, Alexander Matschull et Frank Schmickler, ont de nouveau dominé les débats. Rejoints par Pierre Ehret, absent à Silverstone, les pilotes de la Ferrari 458 GT Corse by Rinaldi, ont pris la tête de la catégorie à la mi-course pour ne plus jamais la lâcher.

PAROLES DE PILOTES

 

Steven Kane (M-Sport Bentley) :

« C’était une course difficile avec cette chaleur. Gérer le trafic a été très difficile parfois, notamment parce qu’il fallait sortir de la trajectoire et que les pneus se salissent très fort. Il faut donc être prudent dans les deux ou trois virages qui suivent… Mais la Continental GT3 est très économe avec ses pneus et cela nous a amenés sur la plus haute marche du podium, notamment grâce à une excellente stratégie de l’équipe. »

Guy Smith (M-Sport Bentley):

« Nous nous réjouissons d’être à Spa. Il y a le double des points à prendre, mais nous voulons surtout nous battre pour la victoire. Les 24 Heures sont la plus grande course de l’année et même si c’est fantastique de gagner ici, au Castellet, tout le monde veut gagner à Spa. »

Nicolas Lapierre (ART Grand Prix McLaren):

« C’était ma première course en GT depuis très longtemps, ma première en McLaren aussi, et je me suis donc montré prudent au début de mon relais. Quand les températures ont chuté, j’ai pu me rapprocher de la Bentley. Je n’étais pas assez incisif quand il fallait doubler les retardataires. C’est un point sur lequel je vais devoir travailler. Mais c’était dans tous les cas une excellente préparation avant Spa !»

Sergei Afanasiev (HTP Motorsport Mercedes):

« C’était une superbe bagarre à la fin, mais entre équipiers, il fallait gérer. J’étais plus rapide que Nico, mais je devais trouver un endroit pour le doubler. J’ai cherché une opportunité durant tout mon relais et quand j’ai réussi à prendre la troisième place il m’a immédiatement repassé. Mais j’ai finalement arraché le podium dans le dernier tour. Ce résultat devrait nous relancer pour le reste de la saison, en Blancpain Endurance Series comme en Sprint. »

Nick Catsburg (TDS Racing BMW):

« Notre voiture a vraiment été rapide tout le week-end et j’ai été en mesure de me battre avec certains concurrents de la Pro Cup. C’était vraiment bien. Et chapeau bas à Henry ! Il a peut-être 55 ans, mais il pilote comme un gars de 25 ans. Il a signé les chronos de quelques pilotes Pro et il fut brillant. Je me réjouis d’être à Spa. Nous aurons de solides équipages sur nos deux voitures et nos BMW se sentent bien sur le circuit belge. Nous devrions donc pouvoir réaliser de bonnes choses durant cette épreuve. »

Alexander Mattschull (458 GT Corse by Rinaldi Ferrari):
« C’était vraiment une course difficile pour nous. Il a fallu se battre dès le début et ce n’est qu’à mi-parcours que nous avons pu prendre la tête. La chaleur a rendu les choses plus complexes encore, mais la voiture fut parfaite de bout en bout. Nous avons trois victoires à notre actif, mais les Total 24 Hours of Spa seront une autre histoire. Mais même avec plus de concurrence, nous viserons forcément un quatrième succès. »

 

LE CLASSEMENT DE LA COURSE DU PAUL RICARD

TROPHEE-BLANCPAIN-2014-PAUL-RICARD-Le-podium-Photo-Antoine-CAMBLOR

TROPHEE-BLANCPAIN-2014-PAUL-RICARD-Le-podium-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

1.Smith-Meyrick-Kane (Bentley Continental) M Sport, les 88 tours, en 3h00’07″131
2. Lapierre-Demoustier-Parente (McLaren MP12/C) ART GP, à 1″178
3. Wolf-Afanasiev-Dusseldorp (Mercedes SLS) HTP, à 49″206
4. Primat-Verdonck-Buhk (Mercedes SLS) HTP, à 50″015
5. Ortelli-Sandstrom-Guilvert (Audi R8 LMS) Sainteloc, à 50″550
6. Catsburg-Hassidy (BMW Z4) – Thiriet by TDS, à 57″645
7. Nash-Stippler-Mies (Audi R8 LMS) WRT, à 1’05″582
8. Rizzoli-Gai-Castellacci (Ferrari 458) Villorba, à 1’09″557
9. Haupt-Al Faisal-Simonsen (Mercedes SLS) Black Falcon, à 1’29″645
10. Aksenov-Faisca-Chiyo (Nissan GT) RJN, à 1’49″042
11. Danyliw-Sonvico-Knap (Ferrari 458) AF Corse, à 1’57″822
12. Smith-McCaig-Bryant (BMW Z4) Ecurie Ecosse, à 1 tour
13. Basseng-Ramos-Vanthoor (Audi R8 LMS) WRT, à 1 tour
14. Alberet-Lemeret-Vannelet (Ferrari 458) Sport Garage, à 1 tour
15. Dermont-Perera (Porsche 997) Almeras, à 1 tour
16. Zheng-Cheng-Couto (Audi R8 LMS) Brothers, à 1 tour
17. Abra-Poole-Osborne (Aston Martin Vantage) MP, à 1 tour
18. Andersen-Jensen (Ferrari 458) Insight, à 1 tour
19. Colombo-Amos-Comandini (BMW Z4) ROAL, à 1 tour
20. Mattschul-Schmikler-Ehret (Ferrari 458) GT by Rinaldi, à 2 tours
21. Ojjeh-Grotz-Vervisch (McLaren MP4-12C) – Boutsen, à 2 tours
22. McMillen-Strauss-Buncombe (Nissan GT-R) RJN, à 2 tours
23. Mann-Barreiros-Guedes (Ferrari 458) AF Corse, à 2 tours
24. Mezard-Perrodo (Ferrari 458) Villorba, à 3 tours
25. Duqueine-Gorini-Lanchere (Ferrari 458) Duqueine, à 3 tours
26. Kremer-Caccia-Earle (Audi R8 LMS) Kessel Racing, à 3 tours
27. Blanchemain-Kelders-Hirschi (Audi R8 LMS) WRT, à 4 tours
28. Demirdjan-Sarkissian-Van der Drift (McLaren MP4-12C) Boutsen, à 4 tours
29. Delhez-Cabannes-Debs (Ferrari 458) Sport Garage, à 4 tours
30. Gosselin-Lagniez-Sourd (Audi R8 LMS) Sainteloc, à 5 tours
31. Jelley-Al Harthy-Caine (Aston Martin Vantage) – Oman, à 5 tours
32. Frey-Barth-Gardel (Jaguar) Frey, à 7 tours
33. Blank-Bachelier-Mallegol (Ferrari 458) AF Corse, à 9 tours
34. Loggie-Jones-Westwood (Audi R8 LMS) Parker, à 10 tours
35 – Broniszewski-Bonacini-Frezza (Ferrari 458) Kessel Racing, à 12 tours
36 – Solikhov-Kogay-Seefried (Ferrari 458) GT by Rinaldi, à 17 tours

 

Abandons
54° tour: Martins-Trouillet-Berville
40° tour: Leclerc-D’Ambrosio-Tappy
34° tour: Tenekezian-Pourquie-Chaix
32° tour: Loboda-Loboda-Lunkin
2° tour: Clement-Lariche-Armindo
1° tour: Soucek-Estre-Korjus

 

TROPHEE-BLANCPAIN-2014-PAUL-RICARD-Victoire-de-la-BENTLEY-N°7-le-samedi-28-juin.

TROPHEE-BLANCPAIN-2014-PAUL-RICARD-Victoire-de-la-BENTLEY-N°7 qui prend la tête du Championnat -le-samedi-28-juin.

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT

1.Meyrick, Kane, Smith : 56 points – 2.Demoustier, Parente : 49 pts – 3.Sandstrom, Guilvert, Ortelli : 40 pts – 4.Korjus, Estre, Soucek : 33 pts – 5. Premat, Ramos, Basseng : 31 pts.

 

 

Blancpain GT Series Sport

About Author

gilles