WSR. A MOSCOU, EN FORMULA 3.5, LE RUSSE SERGEY SIROTKIN SE PLACE A DOMICILE…

 

 

WSR-2014-MOSCOU-SERGEY-SIROTKIN-SE-PLACE-À-DOMICILE

WSR-2014-MOSCOU-SERGEY-SIROTKIN-SE-PLACE-À-DOMICILE

 

 

Pilote réserviste de l’écurie Sauber F1 Team, le jeune Russe Sergey Sirotkin, pilote du Fortec Motorsports, s’est montré ce vendredi, le plus rapide des essais collectifs des World Séries Renault, en Formula Renault 3.5 Series.

Sur le Moscow Raceway, où il avait fait ses débuts dans la catégorie reine des World Series by Renault en 2012, le Russe a signé le tour le plus rapide du vendredi en 1’20’’723 pour devancer Zoel Amberg d’AVF et Roberto Merhi de la Scuderia Zeta Corse.

Membre de la Caterham Racing Academy, Will Stevens , le pilote Strakka Racing, avait auparavant établi la meilleure performance du matin.

 

WSR-2014-MOSCOU-Norman-NATO-cockpit

WSR-2014-MOSCOU-Norman-NATO-cockpit

 

Sur un Moscow Raceway couvert de nuages, le Français Norman Nato de l’équipe DAMS, était le premier à enregistrer un chrono. Délogé par les pilotes Fortec Motorsports, l’azuréen reprenait l’avantage avant que Will Stevens et Sergey Sirotkin lui succèdent en tête.

Quelques minutes plus tard, Carlos Sainz son équipier au sein de la formation DAMS que dirige François Sicard, émergeait au sommet de la feuille des temps.

 

WSR-2014-MOSCOU-Carlos-SAINZ-Junior

WSR-2014-MOSCOU-Carlos-SAINZ-Junior

 

 

Le leader du Championnat était toutefois ensuite devancé par Will Stevens, qui allait devenir le premier et le seul concurrent à franchir la barre des 1’22’’ le matin.

En 1’21’’961, le membre de la Caterham Racing Academy conservait effectivement les commandes jusqu’au drapeau à damier pour devancer dans l’ordre le Néo-Zélandais Richie Stanaway de Lotus, les DAMS de Norman Nato et Carlos Sainz.

 

WSR-2014-MOSCOU-Pierre-GASLY

WSR-2014-MOSCOU-Pierre-GASLY

 

Ainsi que Pierre Gasly le Français d’Arden Motorsport.

Le début de la seconde session tournait en faveur de Norman Nato, le lauréat du dernier GP de Monaco. Le Français voyait toutefois Sergey Sirotkin lui ravir la première place.

 

 WSR-2014-MOSCOU-Oliver-ROWLAND


WSR-2014-MOSCOU-Oliver-ROWLAND

 

L’équipier du Russe, Oliver Rowland de Fortec Motorsports, allait néanmoins devenir le premier à battre le chrono de référence, établi par Will Stevens lors de la session matinale.

Le rythme s’accélérait dans les dix dernières minutes avec le passage aux pneus neufs !

 

Richie Stanaway s’emparait d’abord de la tête. Sergey Sirotkin lui répondait, avant d’améliorer en 1’20’’723 à cinq minutes du drapeau à damier.

Le Russe prenait alors une avance de plus de cinq dixièmes de seconde sur ses poursuivants avant une interruption prématurée de la séance suite à l’arrêt en piste de Roman Mavlanov du Zeta Corse.

Sergey Sirotkin précédait alors Zoel Amberg, Roberto Merhi, Norman Nato et Richie Stanaway.

 

PAROLES DE PILOTES

Sergey Sirotkin :
« Je ne suis pas sûr que tout le monde ait pu avoir un tour propre avec les pneus neufs, mais pour être honnête, j’aurais également pu faire mieux ! Cela reste positif, car nous revenons aux avants après une longue pause de quatre semaines où nous avons travaillé dur. Demain, nous aurons peut-être des surprises, mais nous sommes confiants ! Après quatre courses sans voir l’arrivée, le désastre ne peut que s’arrêter ! »

 

Zoel Amberg :

 

« La journée n’avait pas très bien commencé, car les pneus usés ne fonctionnaient pas. J’avais beaucoup de survirage, ce qui m’empêchait d’attaquer. Nous avons beaucoup travaillé sur les réglages et en passant les gommes neuves, le gain était énorme ! Nous savons désormais où améliorer et cela s’annonce bien ! »

 

Will Stevens :

« La séance matinale s’est déroulée conformément au plan. Cet après-midi, malgré le drapeau rouge, je pense que les pilotes du top 5 ont pu exploiter les pneus neufs. Ça n’a pas été le cas pour nous, car cette piste demande du temps pour obtenir le meilleur des gommes. Je ne pense pas que les résultats soient représentatifs donc je reste confiant pour demain. »

 

François LEROUX
Photos : RST  – DPPI

 

Sport

About Author

gilles