PIKES PEAK 2014. ROMAIN DUMAS EN POINTE AU PIED DE LA MONTAGNE…

 

 

PIKES-PEAK-2014-NORMA-Romain-DUMAS

PIKES-PEAK-2014-NORMA-Romain-DUMAS

 

 

Romain Dumas en pointe au pied de la montagne…

Romain Dumas a bouclé ce vendredi la quatrième et dernière journée d’essais de la mythique course de côte de Pikes Peak dans le Colorado.

Auteur du meilleur temps des qualifications mercredi, le pilote natif d’Alès a confirmé son niveau de compétitivité à bord de la Norma M20 « RD Limited » car il a en effet signé le meilleur temps de l’ultime séance, qui s’est déroulée sur la partie haute de la monte.

Et ce pour la plus grande satisfaction de Norbert Santos, le patron de la firme Norma de St Pée de Bigorre, présent à ses côtés avec son équipe.

Egalement engagé sous la bannière du Romain Dumas Rallye Team, Vincent Beltoise pointe à nouveau dans le Top 3 de la catégorie « Time Attack » au volant de la Porsche 911 GT3 RS.

 

PIKES-PEAK-2014-Vincent-BELTOISE-Romain-DUMAS-et-Norbert-SANTOS

PIKES-PEAK-2014-Vincent-BELTOISE-Romain-DUMAS-et-Norbert-SANTOS, le patron de NORMA

 

Avec le meilleur chrono des trois séances d’essais (une pour chaque section du parcours) et de la qualification, tant dans la catégorie « Unlimited » qu’au classement général, Romain Dumas a effectué une solide préparation à la « course vers les nuages » qui se déroulera dimanche.

Les derniers tests qui se sont tenus ce vendredi matin se sont inscrits dans cette bonne dynamique.

L’ancien vainqueur des 24 Heures du Mans en 2010 avec le Team Audi et devenu ces dernières années, un inconditionnel de la fameuse course de côte du Colorado, explique :

« Cette ultime séance était déterminante, d’une part parce qu’elle se tient sur une portion difficile, d’autre part parce qu’il s’agit de la dernière opportunité de peaufiner les détails pour la course » explique Romain. « Ces trois runs sur la partie haute se sont à nouveau bien déroulés, comme le reste des tests en général d’ailleurs. Nous avons apporté quelques modifications aux réglages depuis hier et elles se sont avérées positives, notamment au niveau du comportement de l’auto dans les rapides et sur les bosses. Je suis plus en confiance dans l’auto et la performance est satisfaisante. Nous avons progressé dans chacune des trois portions depuis l’an dernier. C’est positif et cela montre que nous avons travaillé dans la bonne direction. »

Pour sa troisième participation à la Pikes Peak International Hill Climb, et après une seconde place en 2012, Romain Dumas visera la victoire au volant de la Norma M20 « RD Limited ».

Romain confie :

« Compte tenu des essais et de notre compétitivité, il est difficile de parler d’un autre objectif que la première place »

Et il ajoute:

 « La diversité du tracé est l’une des difficultés de Pikes Peak, mais je pense que nous avons une voiture très homogène. Elle est agile dans les virages serrés, efficace dans les courbes à haute vitesse, et nous avons franchi un vrai palier au niveau moteur. La Norma est un excellent proto, qui s’exprime bien ici et nous devons maintenant le concrétiser par le meilleur résultat. Il faut parvenir à mettre bout à bout chacun de ces secteurs sans comettre la moindre faute. On est au pied de la montagne, mais on part avec le meilleur chrono des qualifications, c’est un bon point. »

 

PIKES-PEAK-2014-La-PORSCHE-de-Vincent-BELTOISE-du-Team-ROMAIN-DUMAS.

PIKES-PEAK-2014-La-PORSCHE-de-Vincent-BELTOISE-du-Team-ROMAIN-DUMAS.

Le Romain Dumas Rallye Team engage cette année une deuxième auto pour Vincent Beltoise, rookie à Pikes Peak.
Dans le baquet de la Porsche 911 GT3 RS, il a réalisé la deuxième performance de la catégorie « Time Attack 1 » lors de chaque séance, y compris la session qualificative.

Vincent qui confie :

« Je suis très satisfait des essais. Tout d’abord parce que cette montée est superbe, ensuite parce que je m’éclate avec la Porsche. J’ai le sentiment d’avoir bien travaillé avec toute l’équipe. Nous avons progressé continuellement et dans toutes les sections malgré un temps de roulage limité. C’est une expérience enrichissante avec un format particulier car les essais se déroulent à l’aube, la piste évolue beaucoup d’un run à l’autre et il faut composer avec des conditions différentes, route sale ou soleil dans les yeux etc. J’ai du prendre quelques risques dans les parties rapides pour augmenter le rythme, mais tout s’est fait naturellement et je suis en pleine confiance avant d’aborder cette épreuve insolite. »

Le départ de la 92éme édition de la Pikes Peak International Hill Climb sera donné à 8h (heure locale) ce dimanche 29 juin.
Ce sont les pilotes motos qui seront les premiers en action.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : TEAM et Track 9

Sport

About Author

gilles