DESNOYERS-MICHAUD-BURGAT, LE RETOUR DES TROIS GLORIEUX, TRENTE CINQ ANS APRES !

 

 

 

Les trois Champions de France de 1978 ont à nouveau roulé ensemble et vont participer au Ventoux Trial Classic en octobre !

Voilà, c’est sans doute l’une de ces belles histoires que j’aurai pu vivre depuis longtemps. J’en raconterai les détails plus loin mais il s’agissait de retrouvailles qui étaient en principe impossibles, deux de ces trois pilotes ne pratiquant plus le trial, l’un depuis 25 ans, l’autre depuis trente ans !

Ces trois Champions de France 1978 de la discipline, deux d’entre eux deviendront aussi … Champions du Monde, ont donc roulé à nouveau ensemble en juin 2014, dans un coin paradisiaque, en Ardèche, le Graal absolu du trial que nous vous présenterons aussi, car vous mêmes pouvez  y aller …zoner !

Les trois Champions se sont retrouvés avec un objectif, monter un team de trois pilotes pour participer au VTC 2014, au Mont Ventoux, là encore, je vous donnerai  ci-dessous les détails sur cette organisation totalement phénoménale.

 

LE TRIO MAGIQUE DE 1978 : CHRISTIAN DESNOYERS, FRED MICHAUD, GILLES BURGAT !

MA POMME, GILLES BURGAT, FRED MICHAUD, CHRISTIAN DESNOYERS

 

Christian Desnoyers, Champion de France Inter 1978, est donc le pilote qui a réussi à battre l’indéboulonnable Charles Coutard.

 

"DESNOUILLES" GRANDE EPOQUE!

« DESNOUILLES » GRANDE EPOQUE!

 

Une année 1978 de lutte insensée entre les deux pilotes les plus élégants et les plus doués du pays et probablement du monde, suivie d’une explosion nucléaire du trial français, qui va essaimer en Mondial de trial et aux très réputés Six Jours d’Ecosse, grâce à de jeunes talents surdoués qui eux-mêmes déclencheront en France, un engouement et un marché énorme pour cette discipline.

Il a arrêté le trial en 1984.

 

CHRISTIAN DESNPOYERS

CHRISTIAN DESNOYERS 2014

 

Fred Michaud, a été cette même année 1978, Champion de France National, sa catégorie roulait dans les mêmes zones que les Inters et il est fréquemment arrivé en 1978, que Fred fasse de meilleurs tours que les Inters !

 

FRED MICHAUD GRANDE EPOQUE

FRED MICHAUD GRANDE EPOQUE

 

En 1984, le premier Trial des Nations, Championnat du Monde par équipes, est organisé par la FIM (Fédération Internationale de Motocyclisme), l’équipe de France est constituée de Fred Michaud, son frère Thierry Michaud (trois titres mondiaux en individuel en 1985, 1986, 1988, trois victoires d’affilée au Six Jours d’Ecosse en 1984, 1985, 1986,  une vraie lignée de légende la famille !),  de Philippe Berlatier et de Gilles Burgat (Champion du Monde individuel en 1981, vainqueur des Six Jours d’Ecosse la même année) et la France… l’emporte!

Fred est donc aussi Champion du Monde par équipe.

 

FRED MICHAUD AUX SIX JOURS D'ECOSSE (SSDT) 1985

FRED MICHAUD AUX SIX JOURS D’ECOSSE (SSDT) 1985

 

Il a arrêté le trial en 1990.

 

 

FRED MICHAUD

FRED MICHAUD 2014

 

Il reprend cette année.

Il est venu avec son pote Alexis Perzinsky, trialiste de talent, vigneron à Porqueyrolles, solide comme un roc, le genre de mec que tu adores avoir pour ami.

 

ALEXIS PERZINSKI

ALEXIS PERZINSKI

 

Il est la star de l’émission « l’Amour est dans le pré ».

Et oui, on l’a dit, ce jour là en Ardèche, que du lourd!

Gilles Burgat est arrivé dans le trial français comme un météore, et son premier titre est en catégorie Junior en 1978.

 

BURGAT CHAMPION DE FRANCE JUNIOR EN 1978

BURGAT CHAMPION DE FRANCE JUNIOR EN 1978

 

 

Puis, on l’a dit ci-dessus, il a dominé le monde.

 

GILLES BURGAT, CHAMPION DU MONDE ET VAINQUEUR DU SCOTTISH EN 1981

GILLES BURGAT, CHAMPION DU MONDE ET VAINQUEUR DU SCOTTISH EN 1981

 

De ces trois Champions de France 1978, seul Gilles Burgat est toujours trialiste en activité, il a arrêté sa carrière internationale en 1987, puis s’y est remis pour le plaisir en 2012, il a entre autres cette année 2014 participé aux Six Jours d’Ecosse avec une bande de copains.

 

GILLES BURGAT 2014

GILLES BURGAT 2014

 

Il est donc le seul de la bande des trois à avoir beaucoup roulé récemment.

 

GILLES BURGAT AU SCOTTISH 2014

GILLES BURGAT AU SCOTTISH 2014

 

Les deux autres, rien depuis une éternité,  c’est là où la rencontre en Ardèche était théoriquement impossible, Fred Michaud n’avait pas mis le cul sur une moto de trial depuis 25 ans, Christian Desnoyers depuis trente ans !

 

TOUT COMMENCE A MALAUCENE, AU MONT VENTOUX

YRJO VESTERINEN A MALAUCENE

YRJO VESTERINEN A MALAUCENE

L’histoire impossible commence donc il y a trois ans, à Malaucène, au pied du Mont Ventoux, où est organisé le VTC, Ventoux Trial Classic, par Thierry Aubert et son équipe.

Une compétition qui a lieu en octobre, un succès colossal, près de 350 participants qui courent par équipe de trois pilotes, et autant d’équipes refusées parce que pour des raisons de sécurité, il ya un nombre maximal de pilotes admis au départ.

Les zones sont tracées en triple, par couleurs, jaune fastoche, bleue plus compliqué, rouge le plus difficile, dans un paysage très rocheux de couleur claire, sublime, avec quasiment à chacune des zones, un point de vue inimaginable sur cette région assez irréelle, magique, qu’est le Ventoux et sa plaine.

Bref, un succès démentiel, une organisation au petit poil, il y a dix huit zones que l’on fait sur une seul tour le samedi, donc pas de soucis sur le chrono, et le lendemain on refait un tour.

L’ambiance est phénoménale de convivialité, et cela fait quinze années que cela dure !

 

BURGAT ET SES POTES CHAMPIONS A MALAUCENE

BURGAT ET SES POTES CHAMPIONS A MALAUCENE

 

En 2011 donc, on y fête les trente ans du titre mondial de Gilles Burgat, et une tripotée de Champions du monde et de stars des années quatre vingt est là, pour rouler avec lui. Bernie Schreiber, Thierry Michaud, Yrjö Vesterinen, Charles Coutard, Manuel Soler, Jaime Subira, Bernard Cordonnier, Joël Corroy, Pascal Couturier;

Je l’ai écrit, j’en avais les larmes aux yeux, l’une de mes premières grandes vies était là, car à cette époque, avec le mensuel Moto Verte, j’ai eu le bonheur de partager de très grands moments avec cette bande de surdoués aimant la vie, le sport, les millions de km avalés chaque année, l’amitié, les vannes, les blagues, les explosions de rigolade…

Notre Continental Circus, à nous!

Ah oui, le trial?

Quelques lignes pour les non initiés…

 

LE TRIAL EN QUELQUES MOTS

 

CHAMPIONNT DU MONDE 1981 AUX ROUSSES, JE SUIS EN TRAIN DE "SHOOTER"  SOUVENIRS, SOUVENIRS!

CHAMPIONNAT DU MONDE 1981 AUX ROUSSES, PREMIERE VICTOIRE DE BURGAT, JE SUIS EN TRAIN DE « SHOOTER » SOUVENIRS, SOUVENIRS!

 

Un sport de fous, inventé en Angleterre, consistant à passer des séries d’obstacles naturels à moto, des parcours parfois très sinueux et pentus à la fois, d’énormes marches de pierre à avaler, c’est là ce que l’on appelle les zones.

Il faut essayer dans la mesure du possible d’y passer sans poser de pieds à terre.

Les bons… ont zéro, ce qui veut dire que tout au long de la zone, qui peut être fort longue, ils n’ont pas posé le moindre pied pour s’aider.

Passer à zéro est un fantasme de trialiste, expression que j’ai entendue des milliards de fois et que je vais entendre à nouveau pendant cette journée de retrouvailles.

 

LES TROIS, LE RETOUR

 

VOILA, J'AI REUNI TOUT LE MONDE, LE VTC A FOURNI LE MATOS,  Y'A PLUS QU'A ...

VOILA, J’AI REUNI TOUT LE MONDE, LE VTC A FOURNI LE MATOS, Y’A PLUS QU’A …

 

A Malaucène il y a trois ans, il y avait donc tout le monde, sauf deux de mes amis et héros, Fred Michaud et Christian Desnoyers, et pour cause, le trial,  ils l’avaient oublié pour se consacrer à leurs carrières professionnelles,  totalement hors du monde sportif.

Fred, je l’ai retrouvé lors de la soirée célébrant le Centenaire de la FFM (Fédération Française de Motocyclisme) au Moulin Rouge, en janvier 2013.

Se remettre à rouler n’était pas à l’ordre du jour.

Christian, j’ai eu un mal fou à le trouver, mais j’y suis parvenu.

Se remettre à rouler, pas vraiment question.

L’idée était donc complètement folle, mais recréer le trio de 1978, ça m’a trotté dans la tête, l’organisation du VTC était très enthousiaste, le truc incroyable est que Burgat a accepté tout de suite de rejoindre le trio, , son niveau de pilotage est tellement énorme qu’il pouvait choisir un team infiniment plus performant.

Les deux autres, il a fallu les convaincre, j’y suis allé à l’amitié, au sentiment, à l’envie et… ils ont accepté.

Enfin, ils ont accepté de tester s’ils avaient envie de rouler, s’ils en étaient capables, et si le plaisir était toujours là.

Ce que j’ai vite su, c’est qu’ils avaient très envie de se revoir, de se retrouver, car ces trois-là, si j’ai pensé à eux, leur titre de 1978 était certes une légitimité historique et sportive, mais surtout, j’avais vécu avec eux dans les années quatre vingt, une énorme complicité !

On pouvait lancer l’histoire, ce dont vont s’occuper d’autres magiciens.

VTC, ARDECHE, THIERRY AUBERT, PASCAL MALLEVAL, ARTISANS DE LA MAGIE…

 

LE COIN/PARADIS NICHÉ DANS UN VALLON D'ARDECHE

LE COIN DE PARADIS NICHÉ DANS UN VALLON D’ARDECHE

 

Les gars du VTC et leur Président, Thierry Aubert, étaient  très enthousiastes sur la re-création du trio et ils ont fait des miracles, parce que, une fois donné l’accord des trois pilotes, tout restait à faire !

Thierry Aubert, leur « praize », et son réseau se sont démerdés pour trouver des motos pour deux pilotes et même des fringues pour Christian, qui n’avait plus rien comme matos sauf un sac Furygan marqué « Desnouilles ».

Les fringues ont été fournies par « toutrial » spécialiste de la pièce et accessoires pour le trial en ancienne (www.toutrial.eu).

Les motos sont prêtées par des potes.

Pour sa part, Fred Michaud a racheté et remonté un Fantic 300 de 1984, Gilles, lui, qui a recommencé à rouler en 2012, a des fringues, un casque, mais pas de moto de l’époque, on est ici dans le domaine du trial à l’ancienne.

Thierry Aubert habite Toulouse et est venu avec nous, plus dévoué que ce mec, tu peux pas, c’est simple !

 

THIERRY AUBERT, FORMIDABLE PROTECTEUR,FORMIDABLE ORGANISATEUR

THIERRY AUBERT, FORMIDABLE PROTECTEUR,FORMIDABLE ORGANISATEUR

 

Dévoué, enthousiaste et efficace, une vraie perle.

C’est un autre miracle, avec ses gars du VTC, ils sont clairement  capables de réaliser l’impossible quand ils en ont envie.

Coté motos, il y avait du Fantic, superbe idée car c’est un vélo, même moi à l’époque, j’étais bon, enfin mois mauvais sur une moto de trial quand c’était un Fantic.

Il y avait aussi une Montesa 348, mais totalement dans son jus, sans les modifs apportées par  Christian et bien d’autres, dont Vesterinen, qui a gagné le Scottish sur une Montesa.

Restait à trouver l’endroit, car aujourd’hui, il est plus compliqué de trouver de belles zones de trial qu’à notre époque-âge d’or.

C’est là que le clan des Ardéchois est entré en jeu ( clan au sens noble du terme, la famille qui aime se regrouper, faire le monde et la fête, se protéger).

L’Ardèche est un fabuleux endroit, où la nature et l’homme ont vécu ensemble au point que le paysage rural et montagneux est ordonné comme un tableau de la Renaissance !

Beauté sauvage, gastronomie de folie, endroits peu fréquentés des foules, sens de l’amitié, c’est ce que mon maître à écrire Saint Exupéry aurait appelé un village d’hommes…

Les hommes ?

Il y a le fameux Claudio, alias Jean Claude Commeat, journaliste à la revue « Trial Classic », qui habite le coin et écume tout ce que le trial classique organise en Europe, il est aussi une sorte de bible du trial.

Il y a Pascal Malleval, trialiste de grand talent, traceur du VTC au ventoux où tout le monde se retrouvera en octobre, qui est en train de créer en Ardèche un endroit privilégié, quinze hectares privés, avec treize zones toutes tracées, en triple, jaune, bleu, rouge, pour s’entraîner entre copains, l’endroit est sublime, le concept de zones de trial privées autour d’un gîte dans une ancienne grange qu’il est en train de restaurer, c’est le Top du Top !

 

PASCAL MALLEVAL VOUS ATTEND AVEC SA MAISON ET SES ZONES

PASCAL MALLEVAL VOUS ATTEND AVEC SA MAISON ET SES ZONES

 

Pascal nous a reçus comme des princes, les zones autour de sa maison sont somptueuses, l’endroit est un paradis, lui est une sorte de mec comme on croit qu’il n’y en n’a plus, un ami, un enthousiaste, un rêveur qui va au bout de ses rêves, un bosseur invétéré, un trialiste de haut niveau, un mécano de première, un hôte au sens le plus noble du mot. Pour l’instant, le gîte est en restauration mais les zones sont accessibles, ses coordonnées sont ci-dessous.

 

PASCAL FAIT TOUT,Y COMPRIS LA MECANIQUE!

PASCAL FAIT TOUT,Y COMPRIS LA MECANIQUE!

 

J’ajoute que bien entendu, le buffet qu’il nous a préparé après l’effort était totalement somptueux.

L’Ardèche, décidément, beau, grand et bon pays !

 

PASCAL AU GUIDON,IL ASSURE AVEC UN TRES GRAND TALENT

PASCAL AU GUIDON,IL ASSURE AVEC UN TRES GRAND TALENT

 

Pascal Malleval est joignable par mail pascal.malleval@club-internet.fr, son tel est le 06 71 91 53 89, le terrain et les zones sont opérationnelles, les gîtes le seront en 2016.

Les zones, justement, on y va.

 

ZONES

FRED MICHAUD A REPRIS L'ENTRAINEMENT APRES 25 ANS !

FRED MICHAUD A REPRIS L’ENTRAINEMENT APRES 25 ANS !

 

Voilà, on est samedi matin, on a tous l’impression de vivre un rêve, la veille, à l’hôtel, tout le monde s’est tombé dans les bras, trente ans sans se voir, ça fait un p… de bail !

Ensuite, sous les quolibets des anti-foot (dont je fais partie, nous sommes ultra minoritaires),  les pro-foot ont regardé le match France-Suisse, la terrasse du restau superbe où nous étions (« Le rouge et le Noir », Loriol) était carrément dans le bonheur.

Samedi matin.

 

BURGAT OUVRE,SOMPTUEUX!

BURGAT OUVRE,SOMPTUEUX!

 

Zone un.

Burgat y va évidemment le premier, avec le brio qu’on lui connaît, il ouvre avec le propriétaire de l’endroit, Pascal est un vrai artiste sur sa Bultaco.

 

FRED, ENROULEUR DE GENIE

 

Fred se lance, il s’est un peu entraîné et il a gardé sa façon bien à lui d’enrouler les zones, élégant, efficace, et motivé comme peut l’être un mec en pleine réalisation d’un rêve.

 

BURGAT EN ZONE,FRED ASSIS, LES VANNES VONT ARRIVER...

BURGAT EN ZONE,FRED ASSIS, LES VANNES VONT ARRIVER…

 

Puis, première vanne, il faut y ajouter l’accent de Toulon qui a tellement été la « fièvre du dimanche » il y a trente ans…

« Je n’ai pas fait zéro d’entrée parce que je considère que ce serait impoli vis-à-vis des autres. »

La suivante fuse peu après…

« Moi je trouve que quand je passe ça a l’air facile mais quand on voit ramer Burgat, on a l’impression que les zones sont difficiles… »

Il y en a eu des dizaines comme ça, parce que les autres ont du répondant…

Mais le moment redouté… et attendu arrive.

Le premier passage de Christian Desnoyers…

Trente ans sans trial, première fois…

Kick, demi tour, entrée dans la zone, on retient tous notre souffle, et comme un missile, l’élégance de pilotage du garçon nous arrive dans la gueule, clairement, il n’a pas d’entraînement mais le style, le talent sont toujours là.

 

CHRISTIAN,L'ELEGANCE EST TOUJOURS LA!

CHRISTIAN, L’ELEGANCE EST TOUJOURS LA!

 

Au deuxième ou troisième passage, il est évident que tout le monde roule sur les sections rouges, les plus difficiles, il décroche son premier zéro, il vient m’en parler, son premier depuis trente ans,  il souffle de bonheur, il sourit, il est vrai que durant la première demi heure, tout le monde était tendu, on riait parfois un peu jaune, on avait tellement envie qu’il ait envie.

 

CHRISTIAN, UNE VRAIE ARAIGNEE!

CHRISTIAN, UNE VRAIE ARAIGNEE!

 

Incroyable moment de bonheur parmi le petit groupe que nous sommes, Christian Desnoyers, Champion Inter de 1978, est revenu parmi les siens.

Moment historique et tout repart comme avant…

On se fait des crasses de gamins, en mettant mine de rien un peu de  feuillage là où on vient de passer à zéro pour que l’autre glisse,  mais par ailleurs, on montre les trajos hyper serrées qu’il faut passer sur un filet de gaz.

Restait un point, vite arrivé, les marches…

C’était un truc que le Desnoyers de 1978 adorait, c’est un truc que le Desnoyers de 2014 adore…

Pour les autres, kif kif, c’est évident, avaler les marches est un vrai grand bonheur.

Arrivent les défis, comme avant !

Contre les autres, contre soi-même.

« Tu passes à zéro, je passe à zéro…

Oui mais derrière le rocher là-haut, personne n’a vu que tu as posé trois mille fois les deux pieds… »

Génial…

Gilles, au bout de cinq heures d’entraînement, est chaud bouillant, il me dira le lendemain qu’il est quand même rentré un peu chiffon chez lui, il  trouve un truc terrifiant, une montée où une racine empêche de passer tout droit, une retombée dans une fosse pleine de feuilles et de débris végétaux, bref la roue arrière s’enfonce, adhérence zéro, et tout en haut une marche énorme…

Dix fois, quinze fois il refuse l’obstacle avant de passer, pas assez d’élan, puis… ça passe, on applaudit comme des badauds, notre Gillou est redevenu l’obstiné bourré de talent que nous connaissions.

 

GILLES BURGAT EN PLEINE FORME

GILLES BURGAT EN PLEINE FORME

 

Fred enchaîne les passages à zéro, tout en régularité, il est toujours un métronome d’une précision chirurgicale.

Et Desnoyers, alias Desnouilles, nous scotche à chaque passage.

Il rate aussi des trucs, refait, tout revient.

Bref, il faut imaginer un grand moment de bonheur de plusieurs heures dans ce site grandiose…

What else ?

Reste le buffet de bonnes choses ardéchoises, les bonnes histoires de Burgat qui nous font éclater de rire, par exemple quand il nous raconte ses derniers Six Jours d’Ecosse, où il a fallu dans l’interzone traverser des torrents en portant les motos sur les épaules…

Des situations à se faire péter la sous ventrière à force de rigoler, il y en a dix par zone dans le trial…

Retour à Paris pour Christian et ma pomme, on devrait être cuits, je n’ai fait que marcher pendant cinq heures pendant que les autres enchaînaient les zones, mais moi aussi, j’ai pris quelques années en trente cinq ans, lui devrait se plaindre de courbatures, rien de tout ça, on est juste heureux, Fred est reparti à Hyères avec son pote vigneron à Porqueyrolles et fou de trial, Gilles a repris le chemin d’Albertville, berceau de la famille Burgat.

On se reverra bien sûr, car le VTC, le Ventoux Trial Classic est en octobre et tout le monde veut remettre ça avant.

 

 

TRENTE ANS (DE PLUS!) ET MÊME PAS MAL!

TRENTE CINQ ANS (DE PLUS!) ET MÊME PAS MAL!

 

La conclusion de cette journée de retrouvailles, je la confie à Thierry Aubert, président du VTC.

« Objectif rempli ! Se retrouver et partager des moments inoubliables. C’est un vrai plaisir pour moi d’avoir monté cette journée avec Pascal et n’oubliez pas messieurs que notre passion pour le trial c’est un peu grâce à vous ! Le trial à l’ancienne est un vraie machine à remonter le temps,  à faire revivre des émotions.  Je suis persuadé que tous vous serez affûtés autour de votre team manager. Je vais m’occuper de faire rouler Christian un peu en région parisienne et j’ai quelques idées pour vous faire rouler ensemble avant le VTC ! A bientôt à tous »

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI ET THIERRY AUBERT

PHOTOS JEAN CLAUDE COMMEAT/TRIAL CLASSIC/MOTO VERTE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Moto Motocross Sport

About Author

jeanlouis