CHAMPIONNAT DE FRANCE DE LA MONTAGNE. VICTOIRE ET DOUBLE DES FRERES SCHATZ AU BEAUJOLAIS

 

 

MONTAGNE-2014-BEAUJOLAIS-Nico-SCHATZ-NORMA-M20-FCMONTAGNE-2014-BEAUJOLAIS-Nico-SCHATZ-NORMA-M20-FCMONTAGNE-2014-BEAUJOLAIS-Nico-SCHATZ-NORMA-M20-FC

MONTAGNE-2014-BEAUJOLAIS-Nico-SCHATZ-NORMA-M20-FC

 

7éme succès pour Nicolas Schatz à la course de côte de BEAUJOLAIS-VILLAGES.

L’épreuve se déroule au cœur du vignoble, les concurrents se lançant à l’assaut des 3900 mètres du Col de la Croix Marchampt. C’est en l’absence de Sébastien Petit, immobilisé par des problèmes mécaniques, que Nicolas Schatz au volant de sa trés performante Norma M20FC, remporte sur la Course de Côte des Beaujolais-Villages, son septième succès de la saison.

Son frère Geoffrey avec sa Reynard, termine à la deuxième place et Alban Thomas les accompagne sur le podium.

Du côté du Championnat Production, la victoire revient de nouveau à la Simca CG de Yannick Poinsignon, le podium des voitures fermées est complété par Nicolas Werver et Pierre Béal.

 

Championnat Sport

MONTAGNE 2014  BEAUJOLAIS - Doible pour les freres Nico et Geoffrey SCHATZ

BEAUJOLAIS VILLAGES : Cuvée réservée Nicolas et Geoffrey Schatz

 

La Norma V8 de Sébastien Petit éliminée par une panne électronique, Geoffrey Schatz a signé avec sa Reynard F3000 le premier doublé familial derrière son frère Nicolas, à nouveau intouchable sur sa Norma BMW.

Débutant cette saison en F3000, Geoffrey Schatz est déjà devenu leader d’une catégorie qui a longtemps dominé le championnat de France. Avec Alban Thomas qui complète le podium suivi de Benoît Bouche et du Suisse jurassien Guélat, la F3000 n’est pas encore enterrée alors que les succès de Nicolas Schatz tardent à faire école en proto CN 4 Litres : Sébastien Petit peine à devenir compétitif et Cyrille Frantz a déserté le championnat après La Pommeraye pour, croit-on savoir, préparer son retour à Vuillafans avec une Norma en remplacement de son Osella.

Les températures estivales qui régnaient samedi lors des essais ne sont pas retombées ce dimanche, et c’est sous la canicule que les concurrents ont dû affronter les trois montées de courses disputées.

Le grand absent de la journée fut sans aucun doute Sébastien Petit. Victime hier d’une panne sur un boîtier électronique, le pilote du Team Petit n’a pas pu prendre part à la course, malgré la présence aujourd’hui d’un ingénieur Oreca, venu tenter de résoudre le problème.

En l’absence de son grand rival, Nicolas Schatz impose donc sa Norma M20 FC et signe son septième succès consécutif de la saison.
Nicolas confiait à l’arrivée:

« Je suis content de remporter cette épreuve, mais j’ai le sentiment de ne pas avoir bien conduit tout au long du week-end »

Et il poursuivait:

« Je ne sais pas si cela est dû à l’absence de mon principal adversaire, mais il est clair que la victoire n’a pas le même goût. »

On notera que pour la première fois de la saison, Nicolas Schatz n’améliore pas le record qu’il détenait sur ce tracé…

 

 MONTAGNE-2014-BEAUJOLAIS-Geoffrey-SCHATZ.


MONTAGNE-2014-BEAUJOLAIS-Geoffrey-SCHATZ.

 

A deux secondes une de Nicolas Schatz, on retrouve la F3000 Reynard 95 D de son frère Geoffrey. Troisième, Alban Thomas pointe le museau de sa F3000 Reynard 01L à 4″026 de la Norma victorieuse. Absent lors de la première montée du jour, Benoît Bouche occupe la quatrième place, sa Reynard devance une autre F3000, la Lola T94 du Suisse Philippe Guélat.

Sixième, David Guillaumard savoure pleinement sa victoire en F3, obtenue face au régional de l’étape, Marcel Sapin. Les deux hommes ne sont séparés que par 612 millièmes!

Reynald Thomas occupe la huitième place du classementscratch au volant de sa F3 Lola. Il devance Martine Hubert, deuxième des CN, malgré un week-end difficile dû à une petite forme physique. La victoire en CM revient au Tracking de Fabien Bourgeon, Laurent Lafosse place sa BRC à la deuxième place du groupe.

Antoine Betzel n’est pas parvenu à améliorer lors des deux dernières montées, son premier chrono du jour. Mais cela lui suffit pour arracher une nouvelle victoire en Formule Renault, en devançant Didier Chaumont d’une demi-seconde.

 

Championnat Production

 

C’est dès la première montée, disputée sur un revêtement offrant une excellente adhérence, que Yannick Poinsignon au volant de sa Simca CG Turbo signe son meilleur chrono. Nicolas Werver offre à sa Porsche 997 Cup, son meilleur temps lors de la deuxième montée, et Pierre Béal avec sa BMW M3 GTR, améliore lors de l’ultime manche. Et c’est dans cet ordre que l’on retrouve les trois hommes sur le podium de la Série B.

Quatrième, Francis Dosières complète avec sa Mégane Trophy, le podium du GTTS, en parvenant, malgré l’élévation des températures, à signer sa meilleure prestation lors de son ultime run. Christian Schmitter place sa Porsche 997 à la cinquième place, s’imposant largement en GT de Série, et devançant par la même occasion la Mégane Trophy GTTS de son frère Philippe.

C’est lors de la deuxième montée que s’est jouée la victoire en groupe A, où au final David Dieulangard impose sa Seat Leon Supercopa avec 652 millièmes d’avance sur celle de Gilles Darmochod.

Aux volants de leurs BMW M3, Pascal Cat et Bertrand Simonin nous avaient promis une belle confrontation en groupe N. Ils ont tenu parole, réalisant leurs meilleurs chronos dès la première montée et n’étant séparés que de 92 millièmes de secondes. Pascal Cat signe donc aux Beaujolais-Villages la 59ème victoire de sa carrière en groupe N.

Sébastien Lemaire retrouvait à Marchampt son grand rival Jean Turnel. Le duel a tourné cette fois à l’avantage du jeune audois qui impose sa BMW 318 Ti, 223 millièmes seulement devant la 306 Maxi d’un Jean Turnel toujours aussi incisif.
A la deuxième place du GT de Série on retrouve la Caterham du Gardois Cyril Mallemanche qui devance la Porsche du Basque Michel Lamiscarre.

A noter que Sébastien Dupont a connu un souci sur sa Clio et n’a pu prendre part qu’à la première montée de course. Mais le pilote Normand espère bien pouvoir réparer pour être au départ de Vuillafans dans quinze jours.

 

Championnat VHC

 

Pas d’incident notoire du côté des Véhicules Historiques de Compétition, qui ont une nouvelle fois fait le spectacle sur les trois montées de course inscrites au programme du jour.

Pilote le plus rapide du Groupe 1 et 1S, Charly Cauchois impose aujourd’hui sa BMW 2002 TI dans la catégorie. Il devance la Volvo Amazone de Pierre Nowaczyk de près d’une douzaine de secondes. Le podium du groupe 1 et S1 est complété par l’Alpine A110 de Bernard Duret.

Ses 75 ans n’affectent pas le pilotage de Claude Provost qui remporte au volant de son Alpine A110 le Groupe 2 et 2S. Jean Debaude place sa Chrysler Hemicuda au deuxième rang devant la Simca 1100 TI de François Durat.

La hiérarchie établie hier lors des essais n’a pas évolué aujourd’hui en Groupe 3 et 3S, avec aux commandes la Porsche 935 Jean-Marie Almeras. Eddy Antoine, deuxième, place sa BMW 323 I devant celle de Christian Riehl.

Edmond Guistarini n’a pas pris part à la dernière montée de course, ce qui ne l’empêche pas, grâce au chrono réalisé lors de la deuxième monte, de s’adjuger la victoire du côté des Monoplaces et Course biplaces. Derrière la Chevron P2 B48 du vainqueur, on retrouve la Martini MK 32 de Roger-Serge Toupence et la Marcadier de Pascal Ferretti.

 

Jean Paul CALMUS

Photod :  TOP MONTAGNE

 

BEAUJOLAIS VILLAGE
7ème manche du Championnat de France les 21 et 22 juin à 16 km de Belleville sur Saône (Rhône)
53ème édition, organisée par l’ASA Beaujolais
Longueur : 3.900 mètres – Dénivellation : 205 mètres

 

MONTAGNE-2014-BEAUJOLAIS-Les-monoplaces-en-attente.

MONTAGNE-2014-BEAUJOLAIS-Les-monoplaces-en-attente.

LES CLASSEMENTS

 

Classement Sport

1.N.Schatz (Norma M20 FC) 1’30’’951 – 2.G.Schatz (Reynard 95 D) à 2’’100 – 3.A.Thomas (Reynard 01L) à 4’’026 – 4.B.Bouche (Reynard 99L) à 6’’282 – 5.P.Guélat (Lola T94) à 7’’172 – 6.D.Guillaumard (Dallara F307) à 9’’111 – 7.M.Sapin (Mygale F3) à 9’’723 – 8.R.Thomas (Lola B06) à 9’’966 – 9.M.Hubert (Norma M20 FC) à 10’’060 – 10.Y.Latreille (Lola T94) à 10’’270.

Classement Production

1.Y.Poinsignon (Simca CG Turbo) 1’48’’412 – 2.N.Werver (Porsche 997 GT3) à 1’’121 – 3.P.Beal (BMW GTR) à 1’’466 – 4.F.Dosières (Mégane Trophy) à 3’374 – 5.C.Schmitter (Porsche 997 GT2) à 5’133 – 6.P.Schmitter (Mégane Trophy) à 3’’391– 7.D.Dieulangard (Seat Supercopa) à 8’’910 – 8.G.Darmochod (Seat Supercopa) à 9’’562 – 9.P.Cat (BMW M3) à 9’’674 – 10.B.Simonin (BMW M3) à 9’’766.

Classement VHC

Groupe 1 et 1S : 1.C.Cauchois (BMW 2002 TI) – 2.P.Nowaczyk (Volvo Amazone) – 3.B.Duret (Alpine A110)
Groupe 2 et 2S : 1.C.Provost (Alpine A110) – 2.J.Debaude (Chrysler Hemicuda) – 3.F.Durat (Simca 1100)
Groupe 3 et 3S : 1.J-M.Almeras (Porsche 935) – 2.E.Antoine (BMW 323 I) – 3.C.Riehl (BMW 323 I)
Monoplaces : 1.E.Guistarini (Chevron P2 B48) 2.R.S.Toupence (Martini MK 32) – 3.P.Ferretti (Marcadier).

 

LES CLASSEMENTS DES CHAMPIONNATS

Sport

1. Nivolas Schatz : 196 pts – 2. Geoffrey Schatz : 183 pts – 3. Sébastien Petit : 144 pts – 4. Alban Thomas : 128 pts – 5. D Guillaumard : 105 pts – 6. Martine Hubert : 90 pts – 7. Cyrille Frantz : 88 pts – 8. Benoit Bouche : 72 pts – 9. Marcel Sapin : 50 pts – 10. J Bost : 49 pts

 

Production

1. P Beal : 168 pts – 2. D Dieulangard : 167 pts – 3. N Werver : 164 pts – 4. C Schmitter : 157 pts – 5. F Dosieres : 133 pts – 6. S Lemaire : 121 pts – 7. R Garces : 116 pts – 8. P Schmitter : 97 pts – 9. P Cat : 95 pts – 10. B Simonin : 77 pts.

 

Prochaine épreuve :

8 – VUILLAFANS ECHAVANNES
8ème manche du Championnat de France les 5 et 6 juillet à 33 km de Besançon (Doubs)

 

 

About Author

gilles