WORLD SERIES RENAULT. SUR LA ROUTE DU MOSCOW RACEWAY

 

WSR-2014-MOSCOU-RACEWAY-la-ligne-des-stands.

WSR-2014-MOSCOU-RACEWAY-la-ligne-des-stands.

 

Après le trajet Monaco-Spa à effectuer en moins d’une semaine, la famille des World Series by Renault s’est dirigée vers sa destination la plus lointaine de l’année : le Moscow Raceway.

Formidable défi logistique, le déplacement en Russie apporte son lot de challenges. Tous devront être maitrisés pour que les acteurs de l’événement Fast, Free & Fun, proposé par Renault Sport Technologies, puissent offrir un spectacle exceptionnel au public russe comme cela est le cas depuis 2012.

Pour les World Series by Renault, le meeting de Moscou est un rendez-vous légèrement différent des six autres qui composent la saison.

Une impressionnante logistique se met en place, tant pour les acteurs que pour les organisateurs et leurs partenaires. 60 camions représentant plus de 1500 tonnes de matériel et presque 600 personnes sont déployés par RPM Racing, à travers les équipes, les fournisseurs, l’organisation, la télévision et les médias, pour ne citer qu’eux !

À leur côté, Oreca dispose de cinq camions contenant 90 tonnes d’équipements tandis qu’aux manettes du Renault Sport Show, Driving Evolution envoie un camion pour dix tonnes de matériel pour les cinq Mégane R.S. qui effectueront leurs démonstrations en piste.

Respectivement chargés de transporter les véhicules de compétition et les véhicules historiques, ainsi que le matériel technique et la décoration nécessaire à l’aménagement du village, Marchal Technologies et Le Public Système font le déplacement avec 4 et 6 semi-remorques.

Partis de France le lundi 16 juin, ceux-ci se sont rendus à Travemünde (Allemagne) deux jours plus tard pour une traversée de la Mer Baltique en bateau. Débarqués à Liepaja en Lettonie le lendemain, ils ont passé la frontière russe samedi dernier et SONT arrivé au circuit dans la journée de mardi.

Pourront alors débuter le déballage et l’installation des 74 600 kg de matériel transportés par les deux organismes ! Mais une fois sur place, il faudra reprendre des forces.

Pour cela, La Tarte Tropézienne envoie son poids lourd et neuf personnes pour assurer la restauration durant quatre jours. Plus de 2000 repas et 580 plateaux-repas seront alors servis. Spécificité pour le Moscow Raceway, les deux tonnes de nourriture et de boissons sont achetées sur place.

L’importation, un mot souvent répété par les concurrents. Pour les équipes, les fluides sont soumis à des contraintes uniques dans le calendrier.

Les World Series by Renault étant un événement à but sportif, tous les consommables sont passés au crible dans les Carnets ATA. Ceux-ci sont obtenus au terme d’un inventaire minutieux avec chaque équipe et chaque fournisseur, en détaillant l’ensemble du matériel présent dans les camions, tout en précisant les marques, pays de fabrication, numéros de série et le nombre d’unités.

Un véritable casse-tête pour certains produits très spécifiques, parfois conçus à d’autres fins que leur réelle utilité ! Le passage à la frontière oblige également les concurrents à faire une « importation temporaire du matériel ».

Tout ce qui entre doit sortir, mais les consommables, notamment les liquides, ne peuvent ressortir une fois consommés…

Durant le week-end, les quatre camions apportés par Michelin proposeront plus de 1300 pneus aux participants, avec une répartition précise entre les « slicks » et les « pluie » pour chacun des 2 championnats.

Après cette organisation rigoureuse de chaque participant, la troisième édition des World Series by Renault au Moscow Raceway pourra débuter… avant que l’ensemble des concurrents fasse le chemin retour vers le Nürburgring, prévu dix jours plus tard !

 

Aurélie ELBAZ

Photo : DPPI

 

Sport

About Author

gilles